[O1T] Déprogression

Messagepar filou » 31 Déc 2023, 16:29

On est tous d'accord la dessus.

Mais quand le scénario commence à prendre la même trajectoire que celui d'Idiocraty, il faut commencer à s’inquiéter.
Oui je sais changer mon pseudo, et alors?
filou
 
Retour

Messagepar fernando » 16 Avr 2024, 17:27

Christophe Galtier (ex-LOSC) décroche un triste record avec Al Duhail


Christophe Galtier ne vit pas ses plus beaux jours en tant qu’entraîneur du côté du Qatar. Arrivé en octobre dernier, l’ancien du LOSC a décroché un triste record.

L’aventure n’est toujours pas au beau fixe pour Christophe Galtier au Qatar. Après un début de saison difficile, l’ancien coach du LOSC continue de s’enfoncer et ne parvient pas à redresser la barre. Malgré une victoire pour son dernier match le 5 avril, Al Duhail est toujours à la sixième place du championnat qatarien. Une sixième place qui ne ravit pas du côté du petit pays du Moyen-Orient. La saison dernière, Al Duhail était LA grosse équipe de l’émirat en ayant imposé sa domination en remportant quatre titres sur la même année.

Avec un effectif pourtant expérimenté et des joueurs connus du grand public français comme Philippe Coutinho ou Isaac Lihadji, Christophe Galtier a récolté la pire moyenne de points glanés par un entraineur d’Al Duhail selon les statistiques récoltées par Transfermarkt. Depuis son arrivée le 12 octobre dernier, Christophe Galtier engrange 1,17 points par match. Un triste bilan puisqu’il ne comptabilise que six victoires, pour trois matchs nuls et neuf défaites. Aujourd’hui, la Ligue des Champions asiatique et le titre ne sont déjà plus accessibles pour les hommes de l’entraineur champion de France 2021.
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 16 Avr 2024, 19:58

Il y a échappé de peu à Paris mais là-bas , il va connaitre la bastonnade en place publique .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar gblosc » 17 Avr 2024, 11:34

C'est pas de sa faute, c'est de la faute du ramadan
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Baratte » 17 Avr 2024, 12:53

Image
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Juin 2024, 11:49

A La Mecque, plus de 900 pèlerins sont morts pendant le hadj à cause de la chaleur

En raison des fortes températures en Arabie saoudite, qui peuvent atteindre plus de 50 °C, les rituels sont éprouvants pour les fidèles réunis pour ce grand pèlerinage musulman annuel.

Les conséquences des fortes chaleurs en Arabie saoudite ont été dévastatrices. Des proches de pèlerins portés disparus pendant le hadj fouillaient encore les hôpitaux, mercredi 19 juin, redoutant le pire après la mort de plus de 900 fidèles lors de ce grand pèlerinage musulman annuel, la plupart d’entre eux étant morts en raison de la canicule.

Ce pèlerinage musulman, de vendredi à dimanche, s’est déroulé cette année encore en plein été, dans l’une des régions les plus chaudes au monde, avec des températures atteignant les 51,8 °C à La Mecque, la ville la plus sainte de l’islam.

Le dernier bilan porte à 922 le nombre de morts comptabilisés pendant le hadj, selon un décompte de l’Agence France-Presse (AFP) réalisé à partir de données fournies par différents pays. La majorité des pèlerins ayant trouvé la mort lors du hadj qui s’est déroulé la semaine dernière sont de nationalité égyptienne.

Selon un diplomate arabe, au moins 600 pèlerins égyptiens sont morts pendant le hadj. « Tous sont morts à cause de la chaleur », à l’exception d’un pèlerin qui a succombé après avoir été blessé lors d’un mouvement de foule, a-t-il déclaré à l’AFP, ajoutant que le chiffre total provenait de la morgue d’un hôpital du quartier Al-Muaisem, à La Mecque.

« Cela arrive chaque année »

Au moins 60 Jordaniens sont également morts, ont fait savoir les diplomates, alors que le ministère des affaires étrangères jordanien avait affirmé plus tôt mardi avoir délivré 41 permis d’inhumer, afin que des fidèles soient enterrés à La Mecque. Les autorités « suivent les procédures d’enterrement des pèlerins jordaniens morts pendant le hadj, victimes d’un coup de chaleur », avait ajouté le ministère.


Un diplomate a affirmé mercredi que soixante-huit ressortissants indiens figuraient aussi parmi les centaines de fidèles morts. « Certains [décès] sont dus à des causes naturelles, nous avons eu de nombreux pèlerins âgés. D’autres sont dus aux conditions météorologiques, c’est ce que nous supposons », a déclaré ce diplomate d’un pays asiatique en Arabie saoudite, sous le couvert de l’anonymat.

Ce même diplomate a évoqué également un certain nombre de disparus, sans fournir de détails. « Cela arrive chaque année (…). Nous ne pouvons pas dire que ce chiffre soit anormalement élevé cette année », a-t-il déclaré. « C’est un peu similaire à l’année dernière, mais nous en saurons plus dans les prochains jours », a-t-il ajouté.

L’Indonésie, l’Iran, le Sénégal, la Tunisie et le Kurdistan irakien ont également signalé des décès, sans en préciser la cause pour la plupart. Facebook et d’autres réseaux sociaux sont submergés de photos de personnes disparues et de demandes d’informations.

Augmentation de 0,4 °C à La Mecque tous les dix ans

Le pèlerinage subit de plus en plus les effets du changement climatique, a averti une étude saoudienne publiée en mai 2024, selon laquelle les températures sur les sites où se déroulent les rituels augmentent de 0,4 °C tous les dix ans.

L’année dernière, plus de deux cents pèlerins avaient péri, la plupart d’Indonésie. Selon le porte-parole du ministère de la santé saoudien, Mohammed Al-Abdulali, plus de 10 000 cas de maladies liées à la chaleur ont été recensés l’année dernière.

Cette année, les autorités saoudiennes avaient affirmé dès dimanche avoir traité plus de 2 000 pèlerins souffrant de stress thermique, sans parler de morts.

Des journalistes de l’AFP à Mina, près de La Mecque, ont vu lundi des pèlerins se verser des bouteilles d’eau sur la tête, alors que des bénévoles distribuaient des boissons fraîches et des glaces. Les autorités saoudiennes ont conseillé aux fidèles d’utiliser des ombrelles, de boire beaucoup et d’éviter de s’exposer au soleil durant les heures les plus chaudes de la journée, mais de nombreux rituels se font à l’extérieur et en pleine journée.

Certains pèlerins ont dit avoir vu des corps gisant sur le bord de la route et des ambulances semblant parfois débordées.

Plus de 1,8 million de pèlerins rassemblés

Chaque année, des dizaines de milliers de pèlerins tentent de participer au hadj sans autorisation officielle, ce qui leur interdit l’accès aux installations climatisées. Selon un des diplomates interrogés par l’AFP, le bilan des morts égyptiens a été considérablement alourdi par la présence de pèlerins qui n’étaient pas munis de ces autorisations.

Ces pèlerins « ont été sans nourriture, sans eau ou air conditionné pendant longtemps », a précisé un responsable égyptien supervisant le pèlerinage pour son pays. Ils sont morts « en raison de la chaleur parce que la plupart d’entre eux n’avaient nulle part » où s’abriter, selon lui.


Environ 1,8 million de fidèles ont pris part au hadj cette année, dont 1,6 million venus de l’étranger, selon les autorités saoudiennes.

Le hadj, qui consiste en une série de rites codifiés qui se déroulent durant plusieurs jours au cœur de La Mecque et dans ses environs, est l’un des cinq piliers de l’islam. Tous les musulmans sont censés accomplir le hadj au moins une fois dans leur vie s’ils en ont les moyens. Certains attendent parfois pendant des années avant de pouvoir faire le voyage, les permis étant attribués chaque année par le royaume sur la base de quotas par pays.

Rassemblés au cœur de la mosquée Al-Haram (ou Grande Mosquée), les pèlerins accomplissent d’abord le rite du tawaf, qui consiste à tourner autour de la Kaaba, la structure cubique noire vers laquelle les musulmans du monde entier se dirigent pour prier. Ils passent ensuite la nuit dans des tentes climatisées à Mina, une vallée surplombée de montagnes rocheuses située à quelques kilomètres de La Mecque.

Après le drame de 2015, lorsqu’une gigantesque bousculade avait causé la mort de 2 300 personnes, les autorités ont procédé à d’importants aménagements, notamment à la mosquée Al-Haram, dont les travaux d’agrandissement devraient s’achever en 2025.
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour


Messagepar fernando » 20 Juin 2024, 17:00

Bordel...
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 20 Juin 2024, 17:33

Ya ça aussi qui devrait plaire ici ...

Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar stikky » 20 Juin 2024, 17:43

le droit à la différence c'est aussi le droit d'être con
malheureusement c'est trop souvent le cas
Men look at breasts the way women look at babies
Avatar de l’utilisateur

stikky
 
Retour

Messagepar Deub » 30 Juin 2024, 16:26

Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar stikky » 01 Juil 2024, 20:13

j'aurais mis le black album et tout ce qui a suivi après, mais je vois l'idée
Men look at breasts the way women look at babies
Avatar de l’utilisateur

stikky
 
Retour

Messagepar Dageek » 01 Juil 2024, 20:42

Deub a écrit:


En Belgique c est ça plane pour moi à la place il me semble
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar stikky » 01 Juil 2024, 20:48

Metallica sont devenus des suceurs de bite de leur public tout en leur faisant raquer des myions pour une place
abject !
Men look at breasts the way women look at babies
Avatar de l’utilisateur

stikky
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Baratte, Majestic-12 [Bot], pepito_banzaï et 15 invité(s)