[O1T] Déprogression

Messagepar despe » 18 Nov 2019, 10:45

rhazelle a écrit:chanson pour les gosses, ou un truc du style nan?

ça n'excuse pas tout cela dit.


Regarde à 50s si c'est pour les gosses avec les couilles de la tortue qui pendent
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Nov 2019, 14:24

Ordre et déprogression



Les Brésiliens « terreplatistes » se sentent pousser des ailes avec Bolsonaro

Au Brésil, 7 % de la population est convaincue que la Terre est plate. Les réseaux sociaux, les Eglises évangéliques et le complotisme de certains membres du gouvernement n’arrangent rien.


Pour des « raisons de sécurité », le lieu du rassemblement a été tenu secret jusqu’à la dernière minute. C’est finalement dans un théâtre du quartier de Liberdade, dans le centre de Sao Paulo, qu’a eu lieu dimanche 10 novembre la première « Flat Con » du Brésil. A savoir, un congrès réunissant les adeptes de la théorie pour le moins farfelue selon laquelle la terre serait plate. Oui, plate.

Quelque 500 « terraplanistas » (« terreplatistes » en français) étaient venus écouter une dizaine de conférenciers décidés à faire un sort à la « théorie héliocentrique de la boule mouillée pivotante » et aux affreux « globoloïdes », qui osent croire que la planète est bel et bien ronde. Dans leur ligne de mire, la NASA, qualifiée d’« agence d’Hollywood » par les intervenants et accusée d’être à la tête d’une vaste conspiration internationale, visant à maintenir les humains « éloignés de la vérité » pour les rendre « plus faciles à manipuler ». Rien que ça.

Arguments ubuesques

Car oui, la Terre serait plate. Les organisateurs de la « Flat Con », avec leur tête Jean Ricardo Martins, « journaliste » autoproclamé, « terraplanista » de profession, en sont convaincus. Tous offrent au public des arguments plus ubuesques les uns que les autres : l’horizon et les eaux marines seraient plats, les photos prises de l’espace truquées, les avions en vol ne piquent pas du nez pour éviter de se retrouver dans l’espace… « La Terre plate est simple. La Terre ronde, non », a soutenu Prisca Côco, youtubeuse de mode reconvertie en géophysicienne pour l’occasion.

A l’entrée du théâtre, les participants posent face à une carte de la « vraie Terre », à la forme d’un disque (ou d’une pâte à pizza mal étalée, c’est selon). Dans le monde fantasmagorique des « terreplatistes », il n’existe ni système solaire ni univers en expansion. La Terre serait simplement recouverte d’un genre de dôme (appelé « Firmament ») où seraient « fixées » les étoiles et où se mouvraient en cadence le soleil et la lune (qui seraient bizarrement de la même taille). Mais pour celui qui s’aventurerait au « bord » de la carte, pas d’inquiétude : « l’Antarctique servant comme un mur de glace » empêcherait le commun des mortels de « tomber » dans l’espace…

7 % de Brésiliens convaincus

Tout cela pourrait prêter à sourire. Et pourtant : l’événement a été largement couvert par la presse brésilienne. Car les « terreplatistes » bénéficient d’une popularité inédite dans le pays. Selon un sondage récent publié par l’institut Datafolha, 7 % des Brésiliens estimeraient que la Terre est plate – soit 11 millions d’habitants. Les plus convaincus se trouvent dans les catégories populaires et les moins éduquées. Là, une personne sur dix s’imagine la Terre plate comme une limande.

Sur les réseaux sociaux a essaimé toute une constellation de groupes et de leaders « terreplatistes », suivis par des milliers d’adeptes. Ces derniers ne se contentent pas de crucifier Eratosthène. Plusieurs intervenants du « Flat Con » en viennent également à nier le réchauffement climatique, la théorie de l’évolution, le bien-fondé des vaccins, et, évidemment, la gravité, le décollage des fusées, les sorties dans l’espace et l’existence d’un voyage de l’homme sur la Lune.

Le « terreplatisme » est aujourd’hui lié à plusieurs mouvements de fond de la société brésilienne, à commencer par l’explosion des réseaux sociaux, mais aussi à la radicalisation religieuse et à la montée en puissance des Eglises évangéliques, volontiers créationnistes, qui rassemblent près d’un quart de la population brésilienne. « Il n’existe pas d’univers infini et chaotique qui se serait créé tout seul. Nous avons un créateur et nous avons un but ! », soutient ainsi sur sa chaîne YouTube le « Professeur Terre Plate », dont les vidéos sont visionnées jusqu’à 300 000 fois.

Théorie du complot et post-vérité

Et pour ne rien arranger, il y a le gouvernement d’extrême droite de Jair Bolsonaro. « Ce pouvoir se nourrit et renforce les fake news. Il donne de la place aux complotistes et promeut une soi-disant post-vérité. Les ministres font des discours niant ouvertement les faits, la science ou même les connaissances de base, promeuvent une vision du monde fondée sur l’idéologie et le préjugé. C’est très dangereux et rend difficile le travail des scientifiques », s’alarme Thiago Signorini Gonçalves, astronome et professeur à l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ).


Au ministère des sciences et technologies siège certes le célèbre Marcos Pontes, premier astronaute brésilien à s’être rendu dans l’espace. Mais le gouvernement, comme le Parlement, accueille dans ses rangs de nombreux disciples d’Olavo de Carvalho, ancien astrologue vivant aux Etats-Unis, devenu la référence intellectuelle du bolsonarisme. « Je n’ai pas étudié le sujet de la Terre plate. J’ai juste regardé quelques vidéos d’expériences qui montrent la platitude des superficies aquatiques, et jusqu’à présent je n’ai rien trouvé qui réfute cela », a tweeté au mois de mai le « philosophe » (qui, entre autres, juge la cigarette bonne pour la santé et soupçonne Pepsi d’utiliser des fœtus avortés pour sucrer ses boissons).

Parmi les disciples « olavistes » du gouvernement, on compte rien de moins que le ministre des affaires étrangères, Ernesto Araújo, qui lui-même ne croit pas au changement climatique (une « invention marxiste » selon lui). « Pour moi la Terre est ronde. Mais peut-être l’intention du professeur Olavo était d’attirer l’attention sur la nécessité de mieux comprendre la méthodologie scientifique. La science a besoin d’être questionnée », a cru bon de rappeler, dans une interview, le chef de l’Itamaraty (le Quai d’Orsay brésilien), soupçonné un temps de sympathies « terreplatistes ». Un comble pour un responsable qui parcourt sans cesse le globe terrestre à bord de son avion.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 17 Jan 2020, 17:16

Quand on pense avoir touché le fond, notre époque décadente nous réserve toujours de nouvelles surprises :

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/01/17/au-concert-de-la-star-virtuelle-hatsune-miku-avec-elle-on-sort-de-notre-monde-pourri_6026240_4408996.html



les stands de merchandising sont pris d’assaut avant le début du concert, inversant la tendance qu’il constate habituellement.

Et pour cause : c’est là que les spectateurs pourront acquérir un objet indispensable à l’expérience, le fameux « glow stick », ce bâton lumineux brandi en rythme par les foules déchaînées des concerts d’Hatsune Miku, que tout le monde ici a déjà vu sur les vidéos des concerts, et rêvé d’empoigner à son tour. Il coûte 35 euros, qui s’ajoutent aux 60 euros minimum qu’ils ont dû débourser pour assister au spectacle.

John, 25 ans, vient juste de déballer son stick tout neuf. Il a découvert la star alors qu’il était encore enfant et est plus fan que jamais. Il dispose de son propre « oreiller à câlins » à l’effigie d’Hatsune Miku, et a offert à sa compagne Amlyne, 17 ans, un costume de la chanteuse, qu’elle arbore aujourd’hui. Le jeune homme est intarissable sur les qualités du personnage :

« Une star virtuelle, ça ne se la joue pas, contrairement à toutes les autres stars. Vu qu’elle n’existe pas, elle n’essaie pas de se vendre. Il ne reste que la musique. Et puis elle est inatteignable : on ne peut pas l’embêter, la harceler. Elle n’a pas ce problème, elle est un monde à part. Avec elle, on s’évade, on sort de notre monde pourri. »
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 17 Jan 2020, 18:08

Peine de mort

Ce qui veut dire qu'il faut formater
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar despe » 17 Jan 2020, 18:23

quoi le pb? peut être de la merde qualitativement mais ça change quoi des autres?
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar Deub » 17 Jan 2020, 19:06

Déjà, on peut même pas la saquer.
Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar ursulet » 17 Jan 2020, 19:51

C'est mieux que jul ou nakamura
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar Dageek » 17 Jan 2020, 20:50

C est vrai que la noiche virtuelle a probablement plus de mémoire vive que les 2 sus nommés
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar despe » 20 Jan 2020, 14:30

Deub a écrit:Déjà, on peut même pas la saquer.


Zaz tu peux la saquer...
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar Xylophène » 21 Jan 2020, 12:36

Image

Marilyn Manson en voie de françoishollandisation.
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour


Messagepar Giallo » 21 Jan 2020, 17:02

Xylophène a écrit:Image

Marilyn Manson en voie de françoishollandisation.


il joue son propre rôle dans une scène de la série The New Pope, c'est pas beau à voir, même si la scène est drôle.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar dickadmin » 21 Jan 2020, 17:09

J'ai cru que c'était Nicolas Cage
Avatar de l’utilisateur

dickadmin
 
Retour

Messagepar Xylophène » 27 Jan 2020, 15:10

On se demande souvent quand les journalistes du Service Public vont toucher le fond(ement). C'est peut être aujourd'hui que cela s'est produit :
https://www.francetvinfo.fr/sante/le-ba ... or=CS2-765
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Baratte » 27 Jan 2020, 16:57

Se faire dorer le trou d'balle c'est pas banal .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar Dageek » 29 Jan 2020, 13:42

Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar bijams » 29 Jan 2020, 15:15

dickadmin a écrit:J'ai cru que c'était Nicolas Cage


:) Pareil.
DubbyDumb a écrit:
Ce midi au Casino Barrière, un mec connu dont j'ai jamais réussi à remettre qui c'était. Je l'ai vu, il a vu que je l'avais vu, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai snobé! Et ouais, batèèèère!
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour


Messagepar Baratte » 28 Fév 2020, 11:26

Merde , soit Nando s'emmerde déjà sur une plage de Phuket , soit il est en quarantaine .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar rodolfo » 28 Fév 2020, 11:32

Qu'est-ce que tu fous là, toi ?

Pas en Thaïlande ?
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 28 Fév 2020, 14:09

Là je suis présentement au Cambodge, mais je prends néanmoins le temps de partager avec vous les informations essentielles bande de paydays. Vous pourriez au moins me remercier.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 28 Fév 2020, 15:16

Sympa le Coronatour de Nando
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar SAV » 01 Mars 2020, 18:22

Tu es prié de rester chez toi en confinement à ton retour, merci bien.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar gblosc » 01 Mars 2020, 20:40

Il va être sympa le voyage dans 9 mois pour déclarer tous les enfants conçus là-bas ...
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar bijams » 03 Mars 2020, 11:56

Image

Bon appétit Nando.
DubbyDumb a écrit:
Ce midi au Casino Barrière, un mec connu dont j'ai jamais réussi à remettre qui c'était. Je l'ai vu, il a vu que je l'avais vu, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai snobé! Et ouais, batèèèère!
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar Xylophène » 27 Mars 2020, 11:07

La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour


Messagepar laurentlille1 » 01 Avr 2020, 14:17

Les articles 1er avril des journaux où ils sont obligés de marquer en bas de l'article "ceci est un poisson d'avril" pour pas se faire incendier par des débiles.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour


Messagepar fernando » 22 Avr 2020, 09:58

Monde de merde
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invité(s)

cron