[01T] Politix, fonctionnaire et Cie

Messagepar Giallo » 31 Déc 2018, 19:15

Baratte a écrit:
gblosc a écrit:Bonne année Manu Macron ...

Et rien pour la douce Brigitte ? OK ...


si si y a un plan apparemment :

ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar krouw2 » 31 Déc 2018, 20:07

Macaron qui consulte Bennalah c'est comme si Hollande consultait pfff sur la géopolitique
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar SAV » 01 Jan 2019, 16:04

Giallo a écrit:
Baratte a écrit:
gblosc a écrit:Bonne année Manu Macron ...

Et rien pour la douce Brigitte ? OK ...


si si y a un plan apparemment :


Pour me rassurer je m’attendais à voir Francis Kuntz ou Vincent Marronnier à la fin de l’interview mais non.
La réalité a dépassé la fiction potache.
Ça fout les jetons.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar krouw2 » 01 Jan 2019, 16:05

Brigitte jlasaque pas
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 01 Jan 2019, 18:16

SAV a écrit:Pour me rassurer je m’attendais à voir Francis Kuntz ou Vincent Marronnier à la fin de l’interview mais non.
La réalité a dépassé la fiction potache.
Ça fout les jetons.


Quand t'entends certains gilets jaunes t'as presque de la compassion pour Macron.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 04 Jan 2019, 11:39

Heureusement que les politiciens franco-coréens sont là pour apporter un peu d'esprit punk dans ce vaste champ de courges qu'est devenue la politique française :

Joachim Son-Forget : Le « roi des trolls » fonde son parti politique

Après ses frasques, le député fantasque a quitté LREM pour créer sa propre organisation politique. Portrait d'un parlementaire sur la ligne de crête.


Plus rien n'arrête le député des Français de l'étranger, Joachim Son-Forget ! Après ses accès de fièvre tweeteuse qui l'ont mené à sa démission de La République en marche, voilà qu'il décide de lancer son propre parti baptisé Je suis français et européen. Il prévient : « Je suis désormais libre de dire ce que je pense », une promesse qui augure quelques nouvelles séquences politiques hautement divertissantes. « Mon parti va défendre l'exemplarité des élites, affirme Son-Forget. Nous défendrons aussi la réduction du train de vie de l'État, la baisse des dépenses publiques, une culture française qui va de Diderot à Booba, le tout mâtiné d'humour et d'impertinence qui ont longtemps fait la fierté de la France. »

Non, je ne regrette rien

Le député prévoit aussi de monter une liste aux européennes, dont la constitution se fera « comme tout le monde, à base de copains, parce que c'est bien connu, les listes européennes, ça ne se fait qu'entre potes », explique-t-il, sans filtre. Passé de 6 000 followers à plus de 42 000 en moins d'une semaine, Joachim Son-Forget se dit désormais soutenu par une « armée de jeunes geeks pro-européens et assez souverainistes, très ancrés dans leur génération ». À ceux qui lui demandent s'il regrette ses saillies politiques qui risquent de le conduire un peu plus vers la marginalisation politique, il répond qu'il ne regrette rien : « Ce qui m'a chauffé, c'est qu'on ait dit de moi que j'étais psychiatriquement perturbé. C'est vraiment le retour aux grandes heures de l'URSS, où il fallait discréditer l'adversaire par peur de la dissidence ! Quant à ceux qui prétendent que je prends de la coke, je fais une prise de sang quand ils veulent », prévient celui qui invoque l'impertinence et l'humour pour expliquer son comportement des derniers jours. Regrette-t-il d'avoir soutenu Emmanuel Macron ? « Non, mais c'est la dernière fois que je vois le veau d'or. Je continue à le soutenir. »

Qui peut vraiment dire qui est vraiment Joachim Son-Forget ? Longtemps présenté comme un brillant médecin et claveciniste, le voici désormais roi des trolls. « Ce garçon est un ovni », nous confiait Jacques Attali il y a quelques semaines. Les deux hommes se connaissent depuis plus de dix ans. « Il est très énervant, car il est très bon dans plusieurs domaines, ce qui est rare. Il est à la fois brillant médecin, excellent pianiste, compositeur de talent... », complimentait alors le président de PlaNet Finance. Les deux hommes avaient nourri un projet de livre en commun, pour le moment à l'arrêt. « Je ne m'attendais pas à ce qu'il devienne parlementaire, poursuivait Attali qui s'inquiétait déjà. Je ne sais pas si la députation lui permettra de faire meilleur usage de son talent, mais on voit qu'il a envie de changer les choses. Il fait partie de ceux qui combattent pour le triomphe de la raison sur la mauvaise foi. »

Même si cela ne transparaît pas vraiment dans la séquence politique du moment, Joachim Son-Forget a pu jusqu'alors offrir le visage d'un élu courtois, aimant ferrailler avec les intellectuels. Ainsi, nous avions assisté en octobre à une étonnante soirée où, assis au clavecin qu'il avait loué pour l'occasion, le député des Français de l'étranger cabriolait devant ses invités. « Dans un excès de confiance, j'ai pensé qu'on allait écouter un peu de musique et faire salon », s'égayait-il, avant d'attaquer une pièce de Froberger, un compositeur allemand du XVIIe siècle. Ce soir-là, Joachim Son-Forget recevait dans les appartements de la questure de l'Assemblée nationale. Son invité d'honneur s'appelait Steven Pinker, un intellectuel américain chantre de l'optimisme, qui aime rappeler à la France ce que le libéralisme progressiste doit à l'esprit des Lumières... La soirée s'était déroulée en anglais dans une atmosphère ouatée, rythmée par les prises de parole de l'universitaire et les morceaux de clavecin du parlementaire.

Autodestruction politique

Le jeune élu tweete plus vite que son ombre. « Il tweete comme Donald Trump », s'inquiétait déjà en septembre l'un de ses amis, un de ceux qui a souvent tenté de calmer –manifestement sans succès – sa frénésie de tweets, capable de le propulser au cœur de tempêtes d'indignation dont Twitter a le secret. Sa première polémique ? Avoir soutenu Marcel Campion qui tenait des propos homophobes dans une vidéo. Il s'en était d'ailleurs expliqué – et excusé – sur notre site.

Qu'est-ce qui a bien pu pousser un brillant médecin à se lancer dans une telle entreprise d'autodestruction politique ? Craignait-il en devenant député de passer pour un bourgeois ? « Je déteste les bobos, le pire restant pour moi la dame ethnochic. Un type qui me dit qu'il adore chanter au karaoké reste vachement moins suspect qu'un mec qui me dit qu'il adore l'art. J'ai adopté très tôt les codes pour qu'on me foute la paix, mais sur le fond, je fais ce qui me plaît », raconte l'élu, qui cultive son anticonformisme depuis son arrivée au Palais-Bourbon : bureau bordélique, boutons de manchette bleu-blanc-rouge et trottinette électrique font partie de son horizon parisien. « C'est le spécialiste des engins à roues », expliquait Marie Martine Padeano, la chirurgienne qui l'a formé pendant ses études à Dijon. « Il a une moto, des planches de skate, une trottinette électrique. Il lui arrivait déjà de débarquer au bloc avec sa planche de skate il y a dix ans », se souvient-elle.

Si tous ceux qui le connaissent le décrivent comme un « scientifique brillant », il reste difficile pour le profane de juger de la qualité scientifique d'un élu. Pour Luc Julia, le créateur de Siri et vice-président de la recherche chez Samsung, pas de doute, « ce garçon est multicéphale : il touche à l'informatique, aux neurosciences, à la politique ! Il a du répondant de très haut niveau sur le plan scientifique ! » La dernière fois que les deux hommes se sont vus, c'était pour le match France-Allemagne. Portés par l'euphorie, ils ont enchaîné dans un bar. « Et vers une heure du matin, il s'est rendu compte qu'il avait loupé un vote à l'Assemblée », se marre le scientifique.

« Jeanvincentplacéïsation »

Un homme politique d'origine coréenne, devenu parlementaire et cherchant à exister sur la scène médiatique parfois bruyamment... ça ne vous rappelle rien ? Joachim Son-Forget l'a reconnu devant ses proches, il a pu redouter sa « jeanvincentplacéïsation ». Mais qu'est-ce que cela peut bien signifier ? Nous avons interrogé ledit Jean-Vincent Placé : « Cela signifie probablement s'agiter dans tous les sens pour avoir un poste à tout prix », se marre l'ancien sénateur, qui connaît bien le jeune député de 35 ans. « On se voit de temps en temps, au café Max. C'est un enfant adopté lui aussi, c'est ce qui est à la base de notre relation », explique Placé, qui lui a prodigué quelque conseils : « Rien ne sert d'être candidat aux scrutins internes d'un parti uniquement pour la notoriété, il faut le faire pour peser ! » Son-Forget aurait-il fait un bon patron de parti ? « Il est trop intelligent pour ce job », balaie Placé.

Lorsqu'il menait campagne pour prendre la tête de La République en marche contre Stanislas Guerini, Joachim Son-Forget s'est défini comme « libéral avec une touche de souverainisme capable de réconcilier les gens avec eux-mêmes », et a mené une campagne plutôt à la droite de La République en marche. « Nous sommes en proximité idéologique », confirmait alors Virginie Calmels, première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux. Le député des Français de l'étranger, ex-secrétaire de la section du PS des Français de l'étranger de Genève (oui, ça existe), ne ménage plus vraiment ses anciens amis socialistes : « Tout ce qui me rappelle le PS me donne de l'urticaire », confie celui qui dans sa jeunesse vénérait « en secret » Philippe de Villiers et la croix de Lorraine, qu'il porte aujourd'hui accrochée au revers de sa veste, surmontée d'une écharpe façon Harry Potter. « J'avais peur de dire que j'étais libéral et de perdre mes amis. J'ai mis du temps à faire mon coming-out libéral. » Sur les questions sociétales d'ailleurs, il louvoie un peu et refuse par exemple de se prononcer « pour » ou « contre » la PMA pour les couples de femmes, un projet de loi au menu des réjouissances parlementaires de l'année prochaine. « En tant qu'enfant adopté, j'ai tendance à penser qu'il est plus important de vider les orphelinats que d'organiser la transmission de ses gènes. Mais ce n'est que mon avis », avance-t-il, pour une fois prudent.

Les obsessions des députés révèlent souvent leurs personnalités. L'inclassable Son-Forget est partout sans pour autant faire partie des bons élèves dans les classements. On le croise derrière son clavecin lors d'une soirée donnée par l'ambassadeur du Kosovo à Paris – Kosovo dont il est citoyen d'honneur depuis cette année –, à Colombey-les-deux-Églises sur la tombe du général de Gaulle ou encore en Syrie, où la rumeur lui prête un rôle de médiateur en eaux troubles près de la résistance à Bachar el-Assad... Depuis qu'il a intégré la commission des Affaires étrangères, il s'entraîne au tir pour "assouvir [ses] rêves de gosse d'être commando et sniper". Une discipline qui vient compléter une collection de centres d'intérêt déjà vaste. La politique sourit parfois aux dilettantes.

https://www.lepoint.fr/politique/joachi ... 638_20.php
Qui mange du feu chie des étincelles.

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 04 Jan 2019, 12:48

Après "les Républicains" et "les Patriotes", je pense qu'il aurait pu baptiser son parti "les Fourbes" et rallier rapidement Jean-Vincent Placé et Fleur Pellerin :

Image
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 04 Jan 2019, 12:53

Ah on dirait que quelqu un n a pas retrouvé son vernis.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar ancien posteur » 04 Jan 2019, 13:12

Nous défendrons aussi la réduction du train de vie de l'État, la baisse des dépenses publiques, une culture française qui va de Diderot à Booba, le tout mâtiné d'humour et d'impertinence qui ont longtemps fait la fierté de la France. »

Le Gorafi?.....
ancien posteur
 
Retour

Messagepar SAV » 04 Jan 2019, 21:50

Juppé qui quitte LR, en retard de 2 ans de cotisations.
Ballot.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar Baratte » 05 Jan 2019, 07:17

Je ne sais pas si il faut penser aux voeux du roi ou au futsal ...

https://www.facebook.com/Logikeco/video ... 109221889/
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar Nougets » 07 Jan 2019, 19:06

Putain de loul :
Découvrez le Tweet de @Infosplanetair : https://twitter.com/Infosplanetair/stat ... 46784?s=09
- Ici la boue est faite de nos fleurs.
-... bleues, je le sais.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar krouw2 » 08 Jan 2019, 00:41

Lol j'ai regardé France5 il y avait Griveaux et Dany Boon, le comics lui Balance: bonne année bonne santé et une nouvelle porte, des barres
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar Dageek » 08 Jan 2019, 10:08

Et qu' à repondu Babyboom ?
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar SAV » 08 Jan 2019, 12:55

krouw2 a écrit:Lol j'ai regardé France5 il y avait Griveaux et Dany Boon, le comics lui Balance: bonne année bonne santé et une nouvelle porte, des barres

Une porte avec des barres ouais ça se tient.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Jan 2019, 12:11

Chantal Jouanno, 14700€ bruts/mois (soit quasi autant que le président ou le 1er ministre) pour présider l'indispensable commission nationale du débat public, nice bullshit job.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar SAV » 09 Jan 2019, 12:39

fernando a écrit:Chantal Jouanno

Jlasaque aussi.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar Dageek » 09 Jan 2019, 12:52

Soutien aux comissions Theodule
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Jan 2019, 12:56

SAV a écrit:
fernando a écrit:Chantal Jouanno

Jlasaque aussi.


C'est exact par ailleurs.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar ancien posteur » 09 Jan 2019, 13:28

fernando a écrit:Chantal Jouanno, 14700€ bruts/mois (soit quasi autant que le président ou le 1er ministre) pour présider l'indispensable commission nationale du débat public, nice bullshit job.


7000 nets (apres IR) par mois. Oui, c est sympa.
ancien posteur
 
Retour

Messagepar ancien posteur » 09 Jan 2019, 13:29

fernando a écrit:Après "les Républicains" et "les Patriotes", je pense qu'il aurait pu baptiser son parti "les Fourbes" et rallier rapidement Jean-Vincent Placé et Fleur Pellerin :

Image


Des qu il y a un asiat qui sourit, tout de suite, fourberie. C est du racimse mais c est vrai que j aurais plus confiance en Balkany ou en Jacques Mellik.
ancien posteur
 
Retour

Messagepar Dageek » 09 Jan 2019, 14:00

Je nem pas beaucoup cette remarque.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar ursulet » 09 Jan 2019, 14:00

vu toutes les conneries qu'il debite, il avait pourtant sa place au gouvernement.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar Giallo » 10 Jan 2019, 23:12

Dageek a écrit:Je nem pas beaucoup cette remarque.

ça te fait rire jaune ?
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Baratte » 11 Jan 2019, 06:35

fernando a écrit:
SAV a écrit:
fernando a écrit:Chantal Jouanno

Jlasaque aussi.


C'est exact par ailleurs.

Faut quand même faire gaffe . Elle est ceinture noire de karaté . Si tu la prends en levrette , t'as pas intérêt à louper le trou .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar Dageek » 11 Jan 2019, 07:46

Ouais attend c est du karaté de salon, un truc de vieux , on est entre la carioca et le tango
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Baratte » 11 Jan 2019, 07:51

Image
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 11 Jan 2019, 09:15

Dageek a écrit:Ouais attend c est du karaté de salon, un truc de vieux , on est entre la carioca et le tango


Exact, ceinture noire de kata uniquement. Plus proche du Qi-Gong que d'un art martial.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 11 Jan 2019, 15:22

fernando a écrit:
Dageek a écrit:Ouais attend c est du karaté de salon, un truc de vieux , on est entre la carioca et le tango


Exact, ceinture noire de kata uniquement. Plus proche du Qi-Gong que d'un art martial.

T'y connais rien en karaté .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar krouw2 » 11 Jan 2019, 23:04

il est con ou il est con?

Emmanuel Macron estime que "beaucoup trop" de Français oublient le "sens de l'effort"

Thomas Liabot Il y a 1 heure


Emmanuel Macron a loué vendredi "le sens de l'effort" en estimant que "les troubles que notre société traverse sont parfois dus au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu'on peut obtenir" quelque chose "sans que cet effort soit apporté".

Emmanuel Macron a loué vendredi "le sens de l'effort", à la veille d'un nouvel "acte" des Gilets jaunes. "Notre jeunesse a besoin qu'on lui enseigne un métier et le sens de cet engagement qui fait qu'on n'a rien dans la vie si on n'a pas cet effort", a-t-il dit, devant les maîtres-boulangers réunis à l'Elysée pour la traditionnelle galette des rois. "Les troubles que notre société traverse sont aussi parfois dus, liés au fait que beaucoup trop de nos concitoyens pensent qu'on peut obtenir sans que cet effort soit apporté."

"Parfois on a trop souvent oublié qu'à côté des droits de chacun dans la République - et notre République n'a rien à envier à beaucoup d'autres - il y a des devoirs", a poursuivi le chef de l'Etat. "Et s'il n'y a pas ce sens de l'effort, le fait que chaque citoyen apporte sa pierre à l'édifice par son engagement au travail, notre pays ne pourra jamais pleinement recouvrer sa force, sa cohésion, ce qui fait son histoire, son présent et son avenir", a-t-il souligné.

L'opposition a déjà accusé le chef de l'Etat de provocation. "Il y a la galette des rois, là c'est la boulette du roi", a estimé sur BFMTV le député Insoumis Alexis Corbière, en estimant qu'Emmanuel Macron "sous-entend que les gens qui sont dans la rue, qui soutiennent les Gilets jaunes, ne font pas assez d'efforts". "Macron récidive dans l'insulte contre son peuple! Pas le sens de l'effort, ces infirmières qui triment? Ces chômeurs qui galèrent? Ces mères de famille seules? Ayons le sens de l'effort demain : ActeIX!", a exhorté sur Twitter le patron des Patriotes Florian Philippot.

"Défendre l'effort oui, défendre les forts non! #Présidentdesriches #méprisantdelaRépublique", a tweeté le secrétaire national du Parti communiste Fabien Roussel. Durant la réception, Emmanuel Macron a aussi fait l'éloge de l'apprentissage, qui "permet à chaque jeune de trouver sa place dans la société". Il enseigne "l'engagement des matins tôt et le soir tard, pour arriver à l'excellence", à une époque "où on pense qu'on peut tout apprendre en quelques jours".

Il a aussi félicité les lauréats des concours de la meilleure baguette de tradition française - Laurent Encatassamy, boulanger à Saint-Paulin à La Réunion - et de la meilleure baguette de Paris, attribuée à Mahmoud M'Seddi, boulanger du XIVe arrondissement, parmi les 33.000 boulangeries artisanales en France. "C'est un maillage unique dans les territoires" de ces professionnels qui "font du lien social", a-t-il ajouté.

"Notre pays, dans ces moments difficiles, dit que ce lien, il ne veut pas le voir s'abattre. Quand je vois des gens qui s'attaquent aux commerces, ils ont compris l'inverse de ce pourquoi ils se battent parfois", a-t-il critiqué, en référence aux dégradations contre des commerces commises lors des récentes manifestations.
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : krouw2 et 12 invité(s)

cron