[01T] Politix, fonctionnaire et Cie

Messagepar pfff... » 05 Jan 2017, 10:56

fernando a écrit:J'espère qu'il fera le score qu'il mérite en tous cas.


J aurais bien vote pour lui. Il paraissait un tantinet plus sérieux que le tribun Montebourg ou la fouine Hamon.
Mais la, il la joue Fillon et voudrait rassembler a gauche. Seulement, Fillon a eu 5 ans pour faire oublier son bilan. Il beneficie en outre d une image sympathique auprès du gogo (bien aide par le soi disant très méchant Cope).
De plus, et c est la que le bat blesse selon moi, il improvise totalement; slogan a géométrie variable, mesures qui ne tiennent pas la route, autoreniement en loucede (49-3).
Conséquence: Valls se prends totalement les pieds dans le tapis.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar rodolfo » 05 Jan 2017, 15:36

Il y a du Hollande en Valls.

Fillon a eu l'intelligence de se démarquer de Sarko.

Ca montre déjà un certains gage de qualité du bonhomme d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar bijams » 05 Jan 2017, 15:46

En même tps, tout les candidats à la primaire se sont démarqués de Sarko.
Juppé, Fion, Coppé, NkM et l'autre du renouveau donchéplusonnom...
Armenteros, pauvre mais tos
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Jan 2017, 16:15

C'était la moindre des choses.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Jan 2017, 16:22

C'est pas banal



Le Pen et Fillon toujours en tête des intentions de vote des fonctionnaires

Selon une enquête du Cevipof, la droitisation des salariés de la fonction publique se confirme : la candidate FN et le candidat LR recueilleraient entre 18,8 % et 22,2 % des voix.

Deux enseignements peuvent être tirés de l’enquête électorale sur le vote des fonctionnaires publiée au début de janvier par le Cevipof. D’une part, le programme de François Fillon, qui prévoit la suppression de 500 000 postes dans la fonction publique ne semble pas lui coûter électoralement. Selon cette étude, qui s’inscrit dans une enquête électorale plus vaste démarrée en novembre 2015 et dont la dernière vague a été menée auprès de 18 013 personnes interrogées entre le 2 et le 8 décembre, il recueillerait entre 18,8 % et 21 % de voix de fonctionnaires. Le premier chiffre correspond à l’hypothèse où Manuel Valls sortirait gagnant de la primaire, quant au second il s’agit d’Arnaud Montebourg. Seuls ces deux scénarios ont été testés par le Cevipof.

Dans les deux cas François Fillon est devancé par Marine Le Pen qui, bien qu’en recul depuis mai, arrive toujours en tête des intentions de vote des fonctionnaires au premier tour (entre 20,7 % et 22,2 %).

La gauche perd 2 à 3 points

L’autre enseignement, c’est que la gauche recule dans les intentions de vote des fonctionnaires par rapport à la vague précédente de l’enquête, réalisée en mai. A l’époque, 41 % des salariés du public (en suffrages exprimés) avaient l’intention de voter pour un candidat de gauche. Ils ne sont plus qu’entre 29,4 % et 39,5 % en décembre, relève le Cevipof. Signe de l’effritement du Parti socialiste auprès des fonctionnaires : les intentions de vote en faveur de Manuel Valls sont encore plus basses en décembre 2016 que celles enregistrées en faveur de François Hollande en mai 2016, avec une perte d’attractivité du candidat socialiste de 2 à 3 points en moyenne, relève l’étude.

Dans les hypothèses testées par le Cevipof, le meilleur candidat de gauche se situe cinq points en dessous de François Fillon, une place disputée entre Manuel Valls (15,3 à 16,5 %) et Jean-Luc Mélenchon (15,2 à 16,7 %).

Valls en tête chez les enseignants, Le Pen chez les militaires et policiers

Par métiers, Manuel Valls arrive en tête chez les enseignants (entre 21 % et 22,2 %), talonné par Jean-Luc Mélenchon. Chez les policiers et militaires, c’est Marine le Pen qui domine largement les intentions de vote (46,3 à 46,8 %), loin devant François Fillon.

Les fonctionnaires de catégorie A (plus haut niveau) penchent de préférence pour Manuel Valls (19 % à 20,5 %), suivi de près par François Fillon (18,2 % à 19,8 %) et Emmanuel Macron (15,6 % à 19,4 %). Ceux de catégories B et C préfèrent Marine Le Pen (entre 21,3 % et 27,6 %), suivie de François Fillon (18,6 % à 19,8 %). Marine Le Pen, François Fillon et Emmanuel Macron obtiennent leurs meilleurs scores dans la fonction publique hospitalière, Manuel Valls dans la fonction publique d’Etat et Jean-Luc Mélenchon dans la fonction publique territoriale.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 05 Jan 2017, 16:37

A peine 20 % pour un candidat socialiste chez les enseignants ...
Par contre seulement 45% pour le F-haine chez les flics et militaires , ça me paraît peu .
“J’ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.”
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar rodolfo » 05 Jan 2017, 16:59

bijams a écrit:En même tps, tout les candidats à la primaire se sont démarqués de Sarko.
Juppé, Fion, Coppé, NkM et l'autre du renouveau donchéplusonnom...



Nan mais lui a été premier ministre sous Sarko, quand même. Il a dû le supporter et le gérer sévère.

D'ailleurs Sarko avait hésité à le lourder en plein milieu du quinquénnat, juste pour l'humeur.

François, c'est la classe à l'état pur. Pas comme l'autre puceau de Macron.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour


Messagepar gblosc » 05 Jan 2017, 17:26

Putain de déprogression ...
gblosc
 
Retour

Messagepar pfff... » 05 Jan 2017, 17:31

Fillon a parait il morfle sous Sarkozy, qui n'aurait pas manque une occasion de l'humilier. Fillon aurait dit en avoir beaucoup souffert.

Sinon, rachoumade pour moi:
Selon le sondage, l'ancien Premier ministre arriverait en tête au premier tour du scrutin, avec 43% des suffrages. Surtout, 57% des sympathisants du Parti socialiste choisiraient de voter pour lui, contre 19% pour Arnaud Montebourg et 17% pour Benoît Hamon. Ce dernier réaliserait son meilleur score auprès des sympathisants de gauche non-socialistes (45%). A l'inverse, ces sympathisants ne seraient que 12% à apporter leur voix à Manuel Valls.

http://www.lci.fr/primaire-gauche/sonda ... 20212.html
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Jan 2017, 17:32

"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Jan 2017, 17:44

tiens c'est kdo Rodolfo


Institut du monde arabe : la gestion catastrophique de Jack Lang


Jack Lang serait-il un mauvais gestionnaire ? Sa présidence de l'Institut du monde arabe est épinglée par un article du site Capital, qui a enquêté. Les résultats sont alarmants, l'ancien ministre de la Culture n'aurait pas redressé la barre financière de l'organisation.

"Nous sommes pauvres mais sexy" , assume le président qui serait payé 9 000 euros par mois depuis sa nomination par François Hollande en 2013. En plus d'avoir perdu beaucoup de visiteurs, l'institution ne ferait pas dans l'économie. Les comptes afficheraient une "perte record" de 2,5 millions d'euros en 2015. C'est toujours grâce à une subvention annuelle de 12 millions d'euros versée depuis 2008 par le ministère des Affaires étrangères que le budget serait bouclé. Une enveloppe que le quai d'Orsay voudrait alléger sans succès. "Voilà deux ans qu'on veut nous rogner 750.000 euros. J'ai convaincu le Premier ministre de n'en rien faire", se félicite Jack Lang qui prévoirait encore de dépenser. 3 millions d'euros pourraient être investis en travaux. Il dit cependant tout faire pour que ces frais soient assumés par des mécènes et non par de l'argent public.

Quelques chiffres chocs d'une vaste organisation qui nécessite beaucoup de personnel : 120 permanents auxquels il faut ajouter certains bénévoles comme sa femme Monique, qui selon Capital, pourrait bénéficier de notes de frais. Une gestion critiquée, mais que Jack Lang souhaiterait continuer. Il veut briguer un second mandat à la tête de l'Institut du monde arabe, à moins que le prochain président n'en décide autrement.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 05 Jan 2017, 18:29



Lucie Martin s’indigne aussi d’une consigne transmise, selon elle, par les formateurs : « Si l’élève a fait une faute, mais qu’il est capable de justifier son choix, même de façon totalement erronée, alors nous devons considérer qu’il a raison. »

waow.......
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Jan 2017, 20:25

Jurisprudence Hollande. C'est cohérent.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 05 Jan 2017, 21:07

Le PS, c'est la garantie de la nullité et de l'incompétence pure.

C'est un peu mieux en face....
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 06 Jan 2017, 08:42

C'est sûr qu'au final y'a pas grand monde à sauver au PS.

M'enfin faut comême pas oublier que Percheron, Kucheida et Mellick ont fait bcp pour le Pas-de-Calais.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar guinness » 06 Jan 2017, 08:46

Tu as oublié Kanner
Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar Baratte » 06 Jan 2017, 08:48

fernando a écrit:C'est sûr qu'au final y'a pas grand monde à sauver au PS.

M'enfin faut comême pas oublier que Percheron, Kucheida et Delelis -Delcourt -Robert ( les 3 derniers maires de Lens ) ont fait bcp pour le Bassin minier du Pas de calais.

C'est mieux comme ça et ça colle beaucoup plus à la réalité .
“J’ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.”
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 06 Jan 2017, 08:54

T'as l'air de t'y connaître en bassin minier. Tu serais pas un ancien supporter du RâCLe repenti?
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 06 Jan 2017, 09:56

fernando a écrit:T'as l'air de t'y connaître en bassin minier. Tu serais pas un ancien supporter du RâCLe repenti?

Nan . Mais je sais qu'il ya une différence entre Arras /Béthune / Saint Omer et Lens / Liévin / Hénin . A peu près la même qu'entre Lambersart ou Wasquehal et Wattrelos , Leers ou Lys les Lannoy . Ou Lyon et Saint Etienne , ou Cologne et Dortmund , ou Namur et Charleroi .
“J’ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.”
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 06 Jan 2017, 09:57

Ou Pif et Hercule.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 06 Jan 2017, 09:59

fernando a écrit:Ou Pif et Hercule.

J'ai mieux ! pfff et elfacho .
“J’ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.”
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 06 Jan 2017, 10:44

ou Paf et Hencule

Image

Image
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar SAV » 06 Jan 2017, 11:23

Pas mal ça je ne connaissais pas...
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar pfff... » 06 Jan 2017, 11:28

Baratte a écrit:
fernando a écrit:Ou Pif et Hercule.

J'ai mieux ! pfff et elfacho .


Gag?
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar fernando » 06 Jan 2017, 11:33

SAV a écrit:Pas mal ça je ne connaissais pas...


Du pur génie. J'ai les 2 tomes, j'adore.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 06 Jan 2017, 11:41

pfff... a écrit:
Baratte a écrit:
fernando a écrit:Ou Pif et Hercule.

J'ai mieux ! pfff et elfacho .


Gag?

On peut pas dire que tu ressembles beaucoup à l'aut' .
“J’ai divisé la société en deux catégories : mes amis ou mes cons à moi et les cons des autres que je ne supporte pas.”
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar pfff... » 06 Jan 2017, 11:43

Baratte a écrit:On peut pas dire que tu ressembles beaucoup à l'aut' .


On est tous les 2 racistes et homophobes quand même.

J aime beaucoup le coup de l homéopathe.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar krouw2 » 08 Jan 2017, 23:53

krouw2 a écrit:
Re: [01T] Politix, fonctionnaire et Cie

Messagepar krouw2 » 02 Déc 2016, 13:18
Montebourg vous verrez



EXCLUSIF - Selon notre sondage Kantar Sofres OnePoint, l'ancien premier ministre serait battu au second tour face à Arnaud Montebourg et arriverait à égalité en cas de duel contre Benoît Hamon.

Un tournant de la campagne? Une sérieuse alerte en tout cas pour Manuel Valls. Car selon notre sondage Kantar Sofres OnePoint pour RTL, Le Figaro et LCI, si l'ex-premier ministre est bien en tête au premier tour de la primaire de la gauche avec 36 % des voix contre 23 % pour Arnaud Montebourg et 21 % pour Benoît Hamon, il est désormais donné perdant au second tour face à Arnaud Montebourg, à 47 % contre 53 %, et à égalité parfaite en cas de duel avec Benoît Hamon. Ce sondage est à analyser avec prudence tant il est délicat d'anticiper ce que sera la participation au scrutin organisé les dimanches 22 et 29 janvier par le PS et ses alliés. La mobilisation sera en effet décisive. Moins il y aura de votants, plus ces derniers seraient légitimistes, donc plutôt des soutiens à l'action du chef de l'État sortant et de ses représentants, Manuel Valls en tête… Kantar Sofres table sur une participation assez large qui pourrait tourner autour de 2,6 millions d'électeurs. Selon l'institut, une participation restreinte serait limitée à 1,3 million de personnes.

Une bonne nouvelle aussi pour Emmanuel Macron

Ce sondage est en revanche une très bonne nouvelle pour Arnaud Montebourg. Le candidat du «made in France» conserve au premier tour une petite avance sur son rival de la gauche du PS, Benoît Hamon, malgré la dynamique dont bénéficie ce dernier depuis déjà plusieurs semaines. Cette étude, qui va dans le même sens qu'un sondage Ifop publié dimanche dans le JDD, est par ailleurs une nouvelle occasion de se réjouir pour Emmanuel Macron. L'ancien ministre de l'Économie mène sa propre campagne en dehors de la primaire et rêve de voir se porter sur son nom des pans entiers de l'aile droite du PS. Il juge possible un ralliement de socialistes hostiles à l'idée de faire campagne en faveur d'un frondeur qui dénonce à longueur de meeting le bilan de François Hollande et du gouvernement…


Dans le clan Valls, on minimise ces mauvaises enquêtes. «Les sondages, il faut les regarder sur la durée», a commenté dimanche le sénateur Didier Guillaume, directeur de campagne de Manuel Valls. «On a vu récemment aux États-Unis avec Donald Trump, au Royaume-Uni avec le Brexit et à droite avec François Fillon, qu'entre les tendances et les résultats, il y avait une certaine distance… Donc on attend.»

Didier Guillaume l'assure, l'équipe de Manuel Valls reste «concentrée et déterminée». En privé, en marge de son meeting à Liévin, le ton se fait plus inquiet. «Ça n'est pas bon, c'est clair. C'est très surprenant… On prend tous un coup sur la tête, lui compris», assure un proche. La motivation reprend cependant rapidement le dessus… «On va vite remonter en selle. Vous verrez, il va sortir en tête du premier tour et gagnera le second. Le tout, c'est de savoir à combien.»

Carine Marcé, directrice associée de Kantar Sofres, est également très prudente sur l'issue de cette primaire. «Dans notre sondage, Arnaud Montebourg bénéficie entre les deux tours d'un excellent taux de report, presque parfait. Mais tout va dépendre de la façon dont se passeront les trois débats télévisés et des propos que tiendront les uns et les autres au soir du premier tour.»
Les électeurs de droite hostiles à Valls

Des propos trop tranchés entre Montebourg et Hamon durant ces débats pourraient-ils modifier le résultat final, alors que le second bénéficie majoritairement du vote des écologistes et du Front de gauche? Carine Marcé fait remarquer par ailleurs que les électeurs de droite qui se déplaceraient à la primaire - autour de 20 % - sont clairement hostiles à Valls…

La prudence est de mise aussi chez Arnaud Montebourg, où le député Laurent Baumel, chargé du projet, fait état de sa conviction selon laquelle «chaque électeur supplémentaire est une chance en plus de battre Manuel Valls». Le PS présente lundi sa carte des 7600 bureaux de vote qui seront ouverts pour l'occasion dans toute la France. C'est 3000 de moins qu'en 2011, mais Laurent Baumel précise qu'il est «impossible de reprocher aux socialistes de ne pas avoir fait le maximum».

Porte-parole de Benoît Hamon, le député de la Loire Régis Juanico est satisfait de la séquence positive que traverse son candidat. Et pour lui désormais, «tout est possible, surtout avec un Valls en dessous des 40 % au premier tour». C'était pour lui «un seuil essentiel». «C'est tout de même fou de voir Valls devant si peu de monde à Liévin alors qu'il sort de Matignon», raille le député. Et peu lui importe si dans notre sondage, Valls avec 52 % et Montebourg avec 53 % bénéficient d'une meilleure «stature présidentielle» que Benoît Hamon (46 %). «Si cette stature ne s'évalue qu'à l'aune des postes régaliens occupés précédemment, alors il faut dire adieu au renouvellement!» Juanico n'a pas tort puisque selon notre sondage, Hamon et Valls sont au coude-à-coude s'ils devaient se retrouver tous les deux au deuxième tour. Autant dire que le premier débat télévisé de jeudi soir et les deux autres qui suivront seront décisifs.
Montebourg : "Si j’avais gagné ça n’aurait pas été pareil"
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar John Holmes » 09 Jan 2017, 07:21

un sondage qui vient du Qatar, ,'nimp ichi...
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Dogue-son, Google [Bot], krouw2, laurentlille1, MSNbot Media, pepito_banzaï, rhazelle, ruitos, SAV, Xylophène et 12 invité(s)