[O1T] Insolites

Messagepar Nougets » 18 Jan 2024, 10:56

Félicitations aux parents.
Expatrié.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Jan 2024, 10:58

Nougets a écrit:Félicitations aux parents.


^^
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 18 Jan 2024, 14:40

Pauvre gosse. Une mère tarée et un père tueur en série.
Bonjour le remplissage de la fiche à la rentrée
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar Deub » 18 Jan 2024, 17:11

Un père tueur en série et pédophile ...
Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Jan 2024, 18:08

Vous lui faites tous des procès d'intention. Peut-être qu'il fera un excellent papa.
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 18 Jan 2024, 18:32

c'est sûr qu'il a beaucoup de savoir-faire à transmettre
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar Dageek » 18 Jan 2024, 20:40

Un BB cé skia de plus bo
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Xylophène » 18 Jan 2024, 21:09

Vous êtes durs, tout de même.

Même les types qui s'appellent Nordahl ont le droit d'avoir un enfant.
"Si je lance mon chapeau, si je fais l’oiseau, c’est pour ne pas mourir tout de suite, c’est pour me maintenir à la surface. Comme un nénuphar sans talent, mais nénuphar tout de même."

Armand dans "Les Nénuphars" de Michel Soutter
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Der » 22 Jan 2024, 15:01

Image
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar Yusuf Akbar » 22 Jan 2024, 19:09

Je tenais à rappeler qu’avant qu'une accusation n'apporte la preuve de sa culpabilité, un individu est considéré comme innocent. Je ne laisserai jamais personne ici dénigrer un innocent et qui plus est un bon père de famille.
Mes propos n’engagent que ceux qui en apportent une certaine crédibilité.
Avatar de l’utilisateur

Yusuf Akbar
 
Retour

Messagepar Der » 01 Fév 2024, 01:35

Image
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar Yusuf Akbar » 01 Fév 2024, 03:07

Der a écrit:Image


Si c’est pour voir ce genre de spectacle, Pas de soucis pour payer 4€ le ticket de métro
Mes propos n’engagent que ceux qui en apportent une certaine crédibilité.
Avatar de l’utilisateur

Yusuf Akbar
 
Retour

Messagepar guinness » 06 Fév 2024, 15:54

Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar Yusuf Akbar » 06 Fév 2024, 16:13

guinness a écrit:


Je savais que j’aurais du faire footballeur pro.
Mes propos n’engagent que ceux qui en apportent une certaine crédibilité.
Avatar de l’utilisateur

Yusuf Akbar
 
Retour

Messagepar fernando » 22 Mars 2024, 18:14

Le maire d’Agde, sous « emprise » d’une voyante ventriloque, accusé de détournement de fonds

Gilles d’Ettore, à la tête de la petite ville balnéaire de l’Hérault depuis 2001, aurait accordé des postes et financé des travaux au bénéfice d’une femme se disant médium, qui utilisait la ventriloquie pour accréditer ses pouvoirs.


Sur son compte Instagram, Sophia M., qui se décrit comme « professionnelle passionnée du bien-être » et surtout « médium » dotée d’une « sensibilité naturelle », posait, en mai 2023, devant une sculpture de bois, qui semblait la doter d’une paire d’ailes angéliques. Une esthétique pas innocente. Cet « être de lumière extraordinaire », selon les commentaires laissés par des clients sous sa publication, se targuait d’être un « archange » doté de pouvoirs médiumniques lui permettant de se « connecter avec les défunts ».

Des pouvoirs dont elle a fait commerce, avec un certain succès local, dans sa ville d’Agde (Hérault). Et qui ont convaincu le maire de la commune, Gilles d’Ettore, ancien député Les Républicains, tombé sous l’« emprise » de cette voyante, selon les mots de son avocat Me Jean-Marc Darrigade. Une emprise qui aurait permis à Sophia M. d’obtenir des services de la part du maire, et qui vaut aux deux protagonistes de cette affaire singulière, ainsi qu’à l’époux de Sophie M., d’être mis en examen depuis jeudi 19 mars pour des faits d’escroquerie et de détournements de fonds.

Révélée par le quotidien régional Midi Libre, cette rocambolesque histoire commence en mai 2020, lorsque Sophia M. fait la rencontre de M. d’Ettore. Le maire d’Agde depuis 2001 se lie d’amitié avec la sémillante quadragénaire, mère de six enfants. Sophia M. pratique le chi gong, discipline énergétique chinoise, mais se targue surtout de son don de communication avec les défunts.

Elle possède effectivement un talent particulier, à l’origine de son succès, qu’elle n’a jamais révélé à personne : elle est ventriloque, capable de parler sans bouger les lèvres, en adoptant une voix d’« apparence masculine, posée et rauque », selon le communiqué du parquet de Béziers, au point de faire croire à une « conversation avec un être surnaturel ».

Voix « impressionnante »

Gilles d’Ettore, qui fut pourtant inspecteur de police, puis, huit ans durant, lieutenant au sein des renseignements généraux (aujourd’hui direction générale de la sécurité intérieure) avant de se lancer en politique, s’y laisse prendre. « Elle a su trouver une faille ancienne », estime son avocat, celle du décès précoce, en 1996, du père de M. D’Ettore, Raymond, lui-même adjoint à la mairie d’Agde. « Il était destiné à être maire, mon client l’a un peu remplacé », poursuit le conseil de Gilles d’Ettore.


Sophia M. incarne, à l’aide de sa voix « impressionnante », un « personnage chimérique, qu’elle va jusqu’à appeler “papa” », poursuit l’avocat. Et le maire d’Agde tombe sous son emprise. « Il a adhéré complètement », reconnaît Me Darrigade. « Il pensait avoir affaire à une personne bienveillante. » Gilles d’Ettore suit les conseils de la « voix », au fil des contacts réguliers qu’il entretient avec la voyante. Et lui obéit, même lorsque celle-ci lui demande d’octroyer à Sophie M. ou à son entourage « largesses ou prestations », résume le procureur de Béziers, Raphaël Balland, dans un communiqué.

En pratique, Sophie M. aurait ainsi obtenu la promotion de son époux, employé de la mairie, en tant que directeur des services techniques, mais aussi celle de quatre autres de ses proches. Selon l’enquête de Midi Libre, elle aurait également obtenu d’autres avantages substantiels, comme le paiement de son mariage en 2023 dans un château de l’Hérault, ou de travaux à son domicile, pour des centaines de milliers d’euros. Aux frais de la mairie ? Me Darrigade conteste cette version, estimant que « l’enquête ne l’a pour l’instant pas formellement prouvée ».

« Spirale »

Il faudra une plainte de la conseillère régionale et ex-épouse du maire, Géraldine d’Ettore, en octobre 2023, pour que le parquet ouvre une information judiciaire en janvier 2024. A l’issue d’une enquête menée conjointement par le commissariat d’Agde et la brigade financière, Sophia M. et Gilles d’Ettore sont placés en garde à vue mardi 19 mars. Face aux enquêteurs, la voyante finit par avouer la supercherie, dont elle use depuis des années, y compris avec sa famille ou ses proches.

La voyante, qui préparait la sortie d’un livre et d’une bande dessinée, titrée Sophia, des ténèbres à la lumière, avoue être « entrée dans une spirale dont elle n’arrivait plus à sortir », selon le parquet, et reconnaît avoir usé de ses talents pour manipuler le maire. Dans la soirée du 20 mars, elle a été mise en examen pour « escroqueries, recel de détournements de fonds par une personne dépositaire de l’autorité publique, recel de corruption, et travail dissimulé » et placée en détention provisoire. Son époux est lui aussi mis en examen pour « recel » de ces faits, mais laissé en liberté sous contrôle judiciaire.
Lire aussi | Fonds Marianne : le Parquet national financier ouvre une information judiciaire pour des soupçons de détournement de fonds publics
Lors de sa garde à vue, Gilles d’Ettore avait commencé par marteler sa conviction qu’il a bien conversé avec l’au-delà. Il faudra que les enquêteurs lui montrent une vidéo de Sophia M. usant de son talent de ventriloquie pour qu’il réalise la supercherie. Lui aussi placé en détention provisoire – dont son avocat a fait appel – le maire d’Agde a été mis en examen pour « détournements de fonds par une personne dépositaire de l’autorité publique, prises illégales d’intérêts et corruption ». L’édile, encore « sous le choc », selon son avocat, commence peu à peu à « remonter le fil de sa mémoire pour voir comment tout cela a pu déraper ».
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 26 Mars 2024, 10:05

bordel c'est un kamoulox cette histoire.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar nicobungy » 26 Mars 2024, 22:44

Groland forever.
Le gus a été Inspecteur de Police puis Lieutenant aux renseignements généraux (DGSI) de 92 à 2000.
Nan nan, je ne suis pas cinglé, j'ai ma meilleure amie qui s'appelle Morano....Nadine je crois.
Un vrai magicien le joe !!
Rodolfo en sueur.
UMP mon amour.

Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar Yusuf Akbar » 01 Avr 2024, 13:25

Mes propos n’engagent que ceux qui en apportent une certaine crédibilité.
Avatar de l’utilisateur

Yusuf Akbar
 
Retour

Messagepar Deub » 06 Avr 2024, 17:03

Mais loul la vidéo des êtres souverains arrêtés par les gendarmes ! Ils auraient cartonné dans strip tease.

Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar nicobungy » 07 Avr 2024, 13:32

Un sketch !
RDV au tribunal de DK.
Glorification de la région.
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Avr 2024, 17:08

nicobungy a écrit:Un sketch !
RDV au tribunal de DK.
Glorification de la région.


Des champions du monde!

Cette vidéo fait un sacré buzz, ils ont même eu droit à un article dans le Monde.
Le couple drômois en question est originaire du Nord, forcément. Ils sont par ailleurs antivax, et sans doute tout ce qui va bien avec.




« Je ne contracte pas avec une société privée » : les « êtres souverains », cette communauté complotiste qui se considère au-dessus des lois



Article réservé aux abonnés

« Je n’appartiens plus à la société République française Présidence. Ben oui, c’est une société privée, depuis 1948. Et vous, vous êtes aussi enregistré à Washington DC sous un numéro, ce qui fait de vous des mercenaires sur le territoire français. » L’argument, lunaire, est extrait d’une vidéo d’une dizaine de minutes, prise par un couple de quinquagénaires drômois, arrêtés près de Dunkerque (Nord) le 1er avril pour un contrôle de gendarmerie au volant de leur voiture et qui refusent de se soumettre aux demandes des agents.

L’argumentaire de Pierre et Laëtitia paraît surréaliste : « La départementale est une route privée », assènent-ils avec un aplomb désarmant, tout en invitant les fonctionnaires à « faire des recherches ». L’homme décline son nom de famille (« de la famille L. par ouï-dire, en minuscule s’il vous plaît, car nous ne sommes pas des entreprises »), tandis que sa femme et lui répètent : « Je ne contracte pas, je ne contracte pas avec une société privée. » La vidéo, partagée par Vincent Flibustier, influenceur belge engagé dans la lutte contre les théories du complot, a été visionnée environ neuf millions de fois sur X, et a suscité de nombreuses moqueries.

Derrière les sarcasmes, cette scène illustre un phénomène de société marginal mais préoccupant, les « êtres souverains ». Cette communauté antisystème, qui s’estime exempte des lois et obligations nationales, peut verser dans « des activités illégales et violentes », prévient l’organisation non gouvernementale américaine The Southern Poverty Law Center. En France, le mouvement regroupe quelques dizaines de milliers de personnes. Le canal « fraude du nom légal » compte ainsi 20 000 abonnés sur le réseau Telegram. Une autre chaîne, CLC (Common Law Court), le « tribunal de droit commun » dont le couple se réclame, compte 3 000 abonnés – en avril 2023, ils n’étaient encore que 500.

L’Etat, une entreprise comme les autres

Cette mouvance conspirationniste proche de l’anarchisme d’extrême droite est née aux Etats-Unis dans les années 1970. Elle se présente comme un syncrétisme d’antifédéralisme, de résistance fiscale, de complotisme et de pseudo-légalisme − attitude consistant à respecter des normes juridiques fictives, perçues comme supérieures aux lois en vigueur. Au cœur de cette croyance, l’idée que les Etats n’ont aucune existence légale réelle, mais sont des sociétés privées enregistrées à Washington.

Selon cette théorie, à la naissance, tout individu est enregistré sans son consentement en tant que « fiducie ». Il est « volé » à ses parents, floués lorsqu’ils signent l’acte de naissance, et devient une franchise, propriété de l’entreprise « Etat ». D’où ce terme de « fraude au nom de naissance » qui revient constamment dans leurs conversations.
Lire aussi : Article réservé à nos abonnés « Dans l’univers conspirationniste, même un document notoirement faux peut être perçu comme la voix inattendue de la vérité »

L’Etat n’est ainsi à leurs yeux qu’une entreprise privée comme une autre. Pour preuve, ils exhibent des numéros de Siret (inscription au registre des sociétés) de divers organismes (caisses de Sécurité sociale ou de retraite, voire l’Elysée…). Chaque individu étant considéré comme une société privée, au même titre que l’Etat, il ne s’agit plus d’obéir à des lois, mais de consentir − ou non − à des contrats de gré à gré.


En faisant, à partir d’obscures références juridiques, une déclaration supposée les émanciper de leur lien avec l’Etat, les tenants de cette théorie sont persuadés de devenir eux-mêmes des entités juridiques propres, aptes à contracter selon leurs propres règles tant avec leur fournisseur d’énergie qu’avec les impôts, la police ou la justice.

Pseudo-cartes d’identité et « formule magique »

Cette communauté antisystème est paradoxalement très procédurière et attachée à la production de documents pseudo légaux, sans valeur, mais payants. Le site du CLC, dont les administrateurs sont anonymes, permet ainsi de se procurer, pour 10 euros, un pseudo-certificat de naissance « pour confirmer que vous existez » ; pour 50 à 80 euros, une carte d’identité d’« être vivant » ; et pour 150 à 330 euros, des plaques d’immatriculation de non immatriculé.


Le site permet également de s’échanger des astuces pour clôturer ses comptes bancaires ou se dérober aux demandes des autorités, par exemple lors de contrôles routiers, comme l’affirme l’une des membres de la communauté, qui conduit sans assurance ni contrôle technique depuis sept ans. Un conseil revient sans cesse, affirmer explicitement : « Je ne souhaite pas contracter avec vous. »

Sans surprise, les « souverains » multiplient les contentieux avec l’administration fiscale, les chambres de commerce ou encore EDF, souvent pour des factures qu’ils refusent d’acquitter. Solidaires, ils espèrent faire céder les institutions, sinon « tu porteras plainte au pénal pour “réduction à l’esclavage”, “extorsion de fonds avec menace”, “faux en écriture et entrave à la vérité”, “atteinte à ton honneur et à ta dignité” », croit ainsi savoir Annie, l’une de leurs influenceuses, sur Telegram.


Comme pour Pierre et Laëtitia, se heurter au mur de la réalité ne suffit pas à fracturer leurs convictions. Le forum abonde de récits de saisies d’huissiers voire de séjours en détention de personnes ayant suivi les conseils de la communauté. « Je me suis fait arrêter par la police, raconte ainsi Abdel Hamid fin mars, pour défaut d’assurance. Ils m’ont ramené au commissariat et j’ai fait à peu près douze heures de garde à vue. » « J’étais dans la même situation que toi, le rassure Debbie. J’ai reçu une lettre recommandée de la préfecture [pour une convocation au tribunal]… j’ai renvoyé le courrier, avec formule magique : contrat non accepté pour le moment. »

Un ancrage local qui inquiète

Ces réflexes sécessionnistes existent de longue date dans le monde conspirationniste. « La plus ancienne à ma connaissance, c’est Guylaine Lanctôt [figure québécoise du mouvement antivax dans les années 1990], qui avait déjà déchiré sa carte d’identité », rappelle Pascale Duval, porte-parole de l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu victimes de sectes (Unadfi). Mais le mouvement s’est développé ces dernières années, porté par l’explosion du complotisme durant la pandémie de Covid-19. Des bassins de croyance se sont ainsi formés ou élargis.

La créatrice de bijoux Alice Martin Pascual, dite Alice Pazalmar, qui élève ses deux enfants dans un véhicule sans plaque et refuse de les scolariser, a ainsi fondé en 2019 One Nation, une communauté française d’« êtres souverains ». En 2021, elle a tenté de l’installer physiquement dans le Lot, avant de renoncer face à l’opposition des habitants.

En Savoie, le théosophe – adepte d’une des plus anciennes religions new age – Thierry Bécourt a fondé en 2000 le « Sénat souverain de Savoie », qui considère que les liens entre l’Etat français et le territoire savoyard sont caducs. Une émanation locale du Conseil national de transition (CNT), une organisation conspirationniste française, a aussi créé « l’Etat vivant de Bretagne », rapporte la presse locale. Les deux entités estiment avoir proclamé leur indépendance. « Tous ont pour ambition de créer un Etat dans l’Etat, observe Pascale Duval. Le danger, c’est ce qu’ils comptent y mettre : la soustraction à l’éducation nationale, aux lois, à la médecine et aux vaccins. »

Plusieurs membres de la mouvance des « êtres souverains » ont eu maille à partir avec la loi. Alice Martin Pascual a été condamnée à six mois de prison pour de multiples infractions routières. Idéologiquement proche de One Nation, Rémi Daillet, soupçonné d’avoir commandité l’enlèvement de la petite Mia et fomenté un projet de coup d’Etat, a été détenu deux ans dans le Bas-Rhin.

Le couple drômois de la vidéo – qui n’a pas donné suite à nos demandes de contact – a eu pour l’instant plus de chance : selon leur récit, les gendarmes se sont contentés de briser les vitres pour les sortir de force de leur véhicule, avant de les placer en garde à vue pour refus de se soumettre à des vérifications. Rapidement libérés, ils ont depuis publié de nouvelles vidéos, dans lesquelles ils répètent qu’ils ne « contractent pas ».

Ils sont donc sereins, pour quelques mois encore : contactée, la procureure de la République de Dunkerque, Charlotte Huet, précise que Pierre sera convoqué devant le tribunal correctionnel le 1er octobre, pour répondre de cinq délits : « “refus de se soumettre aux vérifications du véhicule et du conducteur”, “refus de se soumettre aux vérifications relatives à l’état alcoolique”, “refus de se soumettre aux vérifications relatives à l’usage de stupéfiants”, “défaut d’assurance” et “violences volontaires sur un militaire de la gendarmerie sans incapacité” ». Il risque jusqu’à cinq ans de prison et 7 500 euros d’amende.
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Yusuf Akbar » 08 Avr 2024, 19:36

Anarchistes d’extrême-droite, avant le Covid je n’aurais jamais pu m’imaginer comprendre cette appellation
Mes propos n’engagent que ceux qui en apportent une certaine crédibilité.
Avatar de l’utilisateur

Yusuf Akbar
 
Retour

Messagepar Giallo » 09 Avr 2024, 09:43

"Cette communauté antisystème est paradoxalement très procédurière et attachée à la production de documents pseudo légaux, sans valeur, mais payants. Le site du CLC, dont les administrateurs sont anonymes, permet ainsi de se procurer, pour 10 euros, un pseudo-certificat de naissance « pour confirmer que vous existez » ; pour 50 à 80 euros, une carte d’identité d’« être vivant » ; et pour 150 à 330 euros, des plaques d’immatriculation de non immatriculé."

bordel... on a dépassé Idiocracy là
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Avr 2024, 09:58

Le regard bovin de la bonne femme sur le vidéo... Je crois que c'est précisément pour ce genre d'individus que le mot balochard a été inventé.
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar filou » 09 Avr 2024, 16:05

fernando a écrit:Le regard bovin de la bonne femme sur le vidéo... Je crois que c'est précisément pour ce genre d'individus que le mot balochard a été inventé.


Mais tellement...

Et pour les commerçants/agents administratifs qui sont exposés à ce genre d'individus presque au quotidien, une petite prime de pénibilité ca serait pas du luxe!
Oui je sais changer mon pseudo, et alors?
filou
 
Retour

Messagepar gblosc » 09 Avr 2024, 22:01

fernando a écrit:Le regard bovin de la bonne femme sur le vidéo... Je crois que c'est précisément pour ce genre d'individus que le mot balochard a été inventé.

Si elle avait connaissance des nano-capteurs inclus dans son chewing-gum pour pouvoir la géolocaliser en permanence ainsi que lui envoyer des pubs Microsoft dans son cerveau financés par Bill Gates, elle ferait moins la fière ...
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Giallo » 10 Avr 2024, 08:45

à deux doigts d'actualiser ma signature en "je ne contracte pas"

au cas où.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar ursulet » 12 Avr 2024, 12:23

filou a écrit:
fernando a écrit:Le regard bovin de la bonne femme sur le vidéo... Je crois que c'est précisément pour ce genre d'individus que le mot balochard a été inventé.


Mais tellement...

Et pour les commerçants/agents administratifs qui sont exposés à ce genre d'individus presque au quotidien, une petite prime de pénibilité ca serait pas du luxe!


Ou un fusil de chasse
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Mai 2024, 09:25

Edgar Ié remplacé par son jumeau ? : « Une vraie fake news ! »

En Roumanie, certains médias ont accusé le joueur d'avoir été remplacé par Edelino, son jumeau. Une histoire qui a ravi les réseaux sociaux et fait rire l'intéressé.


L'histoire venue de Roumanie s'est propagée, dimanche, sur les réseaux sociaux à la vitesse d'un déboulé de Usain Bolt. Edgar Ié, l'ancien Lillois (47 matches), se serait fait remplacer par Edelino Ié, son jumeau, au moment de signer son contrat avec le Dinamo Bucarest en février dernier.

La ressemblance aurait berné les dirigeants, pas les performances sur le terrain. Si l'un, Edgar, possède un palmarès non négligeable, le frangin, moins talentueux, s'est perdu dans des chemins de traverse.

Vu les difficultés de Ié, qui a résilié son contrat avec Basaksehir en janvier, à s'imposer (11 minutes en 9 rencontres en championnat), un dirigeant d'un ancien club de supporters a assuré que le Dinamo avait été victime d'une arnaque à la personnalité. Les sites ont repris cette info en choeur.

« Quand j'ai appris ça, j'ai tout de suite appelé mon frère qui ne joue plus au foot. Il n'en revenait pas. On a rigolé »

En Guinée-Bissau, l'affaire semblait étrange tant Ié passe pour un homme avisé dans son pays où il a parfaitement investi. Quel intérêt aurait-il eu à envoyer son double à sa place ? « En plus l'un est défenseur central, Edgar, l'autre, ailier donc on voit bien qu'ils n'ont pas les mêmes caractéristiques », nous dit-on du côté de la Fédération.


Restait à dégoter l'intéressé lui-même. Un éclat de rire répond illico à notre appel. «Mais c'est n'importe quoi cette histoire, une vraie fake news ! » Depuis Bucarest, Ié, 30 ans, se marre franchement, ne comprend pas cette tornade. «Je ne sais pas d'où est parti ce truc. Ça vient de journalistes ? Quand j'ai appris ça, j'ai tout de suite appelé mon frère qui ne joue plus au foot (il a quitté la Pologne où il évoluait en janvier) et vit au Portugal. Il n'en revenait pas. On a rigolé et il m'a dit : « Mais tu sais d'où ça vient ? » C'est vraiment une drôle d'histoire. » Et Ié de conclure : «Expliquez bien aux gens, s'il vous plait, car il y a tellement de personnes qui ont parlé de ça. Je n'aurais jamais pensé à être dans l'actualité de cette manière ! » Une certitude : cette drôle de journée ne lui a pas retiré son sens de l'humour. «Il vaut mieux en rigoler de toute façon. Que puis-je faire de plus ? »
"L'alcool tue lentement. On s'en fout, on a le temps."
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar gblosc » 14 Mai 2024, 14:32

Marvinou n'avait pas de frère jumeau non plus ?
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Baratte, Google [Bot] et 22 invité(s)