[O1T] Séries

Messagepar fernando » 30 Août 2017, 10:11

Et les scènes avec Dougie, tu ne trouves pas ça pénible?
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 30 Août 2017, 10:12

si bien sûr, j'ai rongé mon frein plusieurs fois, il y en a quelques bonnes mais 95% sont chiantes.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 30 Août 2017, 10:13

Ces scènes sont interminables... c'est relou, mais relou.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 31 Août 2017, 10:24

Giallo a écrit:mais impossible encore de dire si on est dans l'arnaque ou le génie. Il faudra vraiment attendre les deux derniers épisodes.


Effectivement c'est intriguant. Une vraie série puzzle, avec des nouveaux personnages et des nouvelles pistes narratives quasiment à chaque épisode.

Est-ce que tout cela va faire sens à la fin? Est-ce que chaque pièce du puzzle va plus ou moins trouver sa place dans un récit global qu'on ne discerne guère pour le moment? Impossible à dire.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 31 Août 2017, 10:54

fernando a écrit:Effectivement c'est intriguant. Une vraie série puzzle, avec des nouveaux personnages et des nouvelles pistes narratives quasiment à chaque épisode.

Est-ce que tout cela va faire sens à la fin? Est-ce que chaque pièce du puzzle va plus ou moins trouver sa place dans un récit global qu'on ne discerne guère pour le moment? Impossible à dire.


Genre "Le Bruit et la Fureur" ?
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 31 Août 2017, 11:02

Y'a un peu de ça dans la démarche ^^

Mais pas poussée à son paroxysme comme Faulkner. Là on sait quand même qui est qui, mais c'est un récit construit par petites touches, là où j'en suis je ne vois pas vraiment poindre la convergence et l'éventuelle cohérence de tout cela. Y'a des longueurs voire des passages arides, c'est clairement pas dans les standards du moment niveau production de séries.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 31 Août 2017, 13:57

j'ai hâte d'avoir ton avis sur le fameux episode 8

Showtime a eu des couilles comme des pastèques de diffuser celui-là
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 31 Août 2017, 14:01

J'ai regardé le 6 hier. Je te dirai ça bientôt ^^
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 01 Sep 2017, 15:57

"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Giallo » 01 Sep 2017, 19:19

par le réalisateur de Blue Ruin et Green Room, c'est rassurant.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 01 Sep 2017, 19:32

Ah ouais ça peut être bien tiens
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Sep 2017, 08:00

Le fameux épisode 8 de Twin Peaks, et bien ça ne manque pas de panache.

Ce n'est pas un épisode de série, c'est un happening télévisuel. Un manifeste d'art contemporain pour le petit écran. Ca aurait davantage sa place dans la collection de François Pinault que dans une série, mais je dois dire que j'ai vraiment bien aimé. Ca rappelle Eraserhead par moments.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar bijams » 05 Sep 2017, 08:03

Ca rappelle Eraserhead par moments.

Pareil.
Armenteros, pauvre mais tos
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar Giallo » 05 Sep 2017, 08:10

Voilà, Twin Peaks c'est fini.

En 2 épisodes David Lynch a donné des réponses, en a laissé d'autres en suspens (saison 4 ? même si ça semble improbable au vu des audiences) mais n'a pas pu s'empêcher de soulever de nouvelles questions également.

Je dois dire que j'ai dû lire des analyses à droite ou à gauche pour compléter mon point de vue car c'est assez complexe et dense pour en faire plusieurs analyses.

pour les points négatifs :

Spoiler:
Dans le point de vue concret, j'ai trouvé la fin du Cooper maléfique un peu baclée, comme réglé en deux ou trois mouvements, j'ai trouvé également que certaines intrigues qui pouvaient être bonnes ne servaient finalement qu'à perdre notre temps (Audrey, Dr Jacoby, Jerry Horne, Sarah Palmer...)


pour les points positifs :

Spoiler:
ils sont plus abstraits, déjà, j'ai aimé que Lynch fasse pratiquement le contraire de ce qu'on attendait de lui. Il a cassé tous les codes des séries et toutes les logiques de la narration. Là où la série originale jouait parfois avec ces codes pour s'en moquer, la saison 3 s'approche plus de la performance video ou du cinéma expérimental. Le revers de la médaille c'est bien sûr que du coup parfois il joue avec nos nerfs mais quand il réussit ce qu'il entreprend c'est toujours un grand moment. On peut aussi dire que techniquement, la série est réussie aussi. La réalisation, la photo etc... tout est vraiment superbe. L'ambiance est tantôt lourde et pesante, tantôt complètement barrée et psychédélique comme une expérience sous acide. Enfin le casting est pour moi aussi une réussite, il est parvenu à rassembler certains acteurs originaux en ajoutant de nouvelles têtes qui collaient parfaitement à l'ambiance (Robert Forster, Amanda Seyfried, Eamon Farren et surtout Naomi Watts).



Au final, c'est toujours dur de se prononcer sur la qualité objective de la série, mais aussi éprouvante et frustante qu'elle soit, ce rendez-vous hebdomadaire va me manquer. Sûrement parce que contrairement aux autres séries, tout y était possible, on était à la merci des délires de Lynch et on ne savait jamais à quoi s'attendre. Il n'a jamais fait ce qu'on attendait de lui, il a toujours été le seul maître de sa création et quelque part, autant de jusqu'au boutisme fait du bien dans un paysage où les séries n'ont jamais été à la fois aussi présentes et codées.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar SAV » 05 Sep 2017, 18:37

fernando a écrit:Et les scènes avec Dougie, tu ne trouves pas ça pénible?

Yep, sauf que je serais pas contre le fait de me faire servir le petit dej par Naomi Watts.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Sep 2017, 19:04

+1 lami

une valeur sûre Naomi
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 05 Sep 2017, 20:30

loul ! à fond
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 17 Sep 2017, 21:47

Nougets a écrit:Fouuuyaya cet épisode 4 de GoT.

Du lourd.


+1 couz1, il envoie du mourd
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Sep 2017, 06:43

Hey Nandouille
Je vais pouvoir bientôt te rendre ton coffret Twin Peaks
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Sep 2017, 07:54

C'était bien?
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Sep 2017, 08:22

Grave
Reste à conclure avec le dernier épisode et enchaîner sur la nouvelle saison.
J'ai réussi l'exploit d'intéresser ma femme à ce monument... même si elle a eu plus de mal avec le milieu de saison 2...
Mais avec l'arrivée de Windom Earl c'est reparti...
Perso ça m'a fait un bien fou de réviser... J'ai hâte de voir la saison 3.
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Sep 2017, 10:09

Y'a effectivement un creux au milieu de la saison 2 avant l'arrivée de Windom Earl. Le dernier épisode, je le trouve très réussi.

La saison 3, ça n'a pas grand chose à voir. C'est du Lynch sans contraintes, en style libre. C'est déroutant, très lent et parfois chiant jusqu'à l'épisode 7. Difficile de se faire un avis avant d'avoir tout vu.
Je dirais que c'est à réserver aux fans de Lynch.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Sep 2017, 10:35

Houlà... je risque de perdre madame...
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Sep 2017, 10:40

On ne peut pas dire que ce soit hyper grand public.

Si tu aimes les ambiances Lost Highway, Mullholland Drive, Blue Velvet, avec des histoires étranges où tu ne comprends pas tout, peuplées de personnages inquiétants et parfois grotesques, ça peut te plaire. Mais Lynch prend son temps, tout son temps, pour dérouler son histoire.
C'est pas une série, c'est un film de Lynch qui dure 18h, lent et plein de digressions, avec un happening artistique au milieu (le fameux épisode 8). Je suis incapable de dire pour le moment si ça le coup de s'enfiler tout ça, j'attends d'avoir tout vu.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Sep 2017, 10:42

En tous cas c'est pas du tout la même ambiance que les saisons 1-2.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 18 Sep 2017, 10:56

oui, c'est plus proche de ses films
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Sep 2017, 13:12

J'adore... j'ai hâte, par contre je vais cacher la vérité à Mme, on verra sa réaction.
ça va plus loin dan sle what the fuckisme que Leftover ???
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Giallo » 18 Sep 2017, 13:15

c'est incomparable, The Leftovers à côté c'est Rick Hunter.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Der » 18 Sep 2017, 13:58

Ouais, et Rick Hunter.... bah...



Putain, 10ans déjà!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Sep 2017, 13:59

Ho pitain.... Je vais la perdre...

Bah elle aura au moins visionné la saison 1 et 2.
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], John Holmes, manulosc, pepito_banzaï et 13 invité(s)