[Mr] Cinéma

Messagepar John Holmes » 04 Avr 2019, 06:36

fernando a écrit:
John Holmes a écrit:Depuis le temps que j'attends un vrai film consacré au Joker.


Je suis fan de jus de fruits également.


Lawl
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Xylophène » 04 Avr 2019, 09:52

Le monde moderne ne sera pas châtié. Il est le châtiment.

Nicolás Gómez Dávila
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 04 Avr 2019, 12:29

Dageek a écrit:Clairement né pour ce rôle.


Moi j'aurais bien vu Dany Boon dans le rôle du Joker. Et comprendre comment son enfance à Armentières l'a rendu sociopathe comme Laurentlille.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 04 Avr 2019, 12:43

Et John en Biteman
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Der » 04 Avr 2019, 12:57

Dageek a écrit:Et John en Biteman

-"Vous êtes viré!"
-"Je n'travaille même pas ici."
RRrrrrrrRrrr
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 04 Avr 2019, 14:55

fernando a écrit:
Dageek a écrit:Clairement né pour ce rôle.


Moi j'aurais bien vu Dany Boon dans le rôle du Joker. Et comprendre comment son enfance à Armentières l'a rendu sociopathe comme Laurentlille.


De bien beaux exemples d'élévation sociale fernando.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar fernando » 04 Avr 2019, 15:22

Tu parles du Joker?
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 04 Avr 2019, 17:31

Le prochain De Palma a l'air assez tarte :

Le monde moderne ne sera pas châtié. Il est le châtiment.

Nicolás Gómez Dávila
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 22 Avr 2019, 12:30

I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar dickadmin » 22 Avr 2019, 18:05

fernando a écrit:Alléchant. Quelle tête de cinglé celui-là.


On s'attendrait presque à avoir la BO d'orange mécanique sur la bande annonce
Avatar de l’utilisateur

dickadmin
 
Retour

Messagepar Xylophène » 30 Avr 2019, 09:25

Grosse claque ce week-end avec le thriller politique espagnol El Reino.
C'est donc l'histoire d'un politique espagnol cynique qui se retrouve pris la main dans le sac à billets. Arrivera-t-il à s'en sortir ?
La mise en scène est nerveuse, le scénario diablement efficace, la musique hypnotique, l'acteur principal charismatique et la fin est bien crispante. On sort de la salle sonné et conquis.
Dépêchez-vous d'aller le voir, il n'est sorti que dans 2 salles sur Lille, il me semble (Majestic et UGC Lille).
Le monde moderne ne sera pas châtié. Il est le châtiment.

Nicolás Gómez Dávila
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 30 Avr 2019, 10:16

Ca a l'air bien en effer.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Mai 2019, 12:32

36 15 Onvasregaler

Le cinéma vit décidément une folle période de créativité


Les (très) nombreux films « Star Wars », « Avatar » et Marvel prévus jusqu’en 2027

La feuille de route de Disney est simple : chaque année, le vendredi qui précède Noël sortira un nouveau Star Wars – les années paires – ou un nouvel Avatar – les années impaires.


Trois films Star Wars, quatre Avatar, dix Marvel ou encore quatorze films live… Les studios Walt Disney, qui ont récemment acheté 20th Century FOX, ont publié mardi 7 mai leur feuille de route de sorties au cinéma pour la décennie à venir.

Le schéma est simple : chaque année, jusqu’en 2027, le vendredi qui précède Noël sera dévolu à la sortie d’un nouveau Star Wars – les années paires – ou d’un nouvel Avatar – les années impaires (la série de science-fiction de James Cameron initiée en 2009 ayant, en effet, quatre suites prévues).

Ce cycle commencera avec la sortie le 20 décembre 2019 de l’épisode IX de Star Wars (The Rise of Skywalker, qui viendra conclure la troisième trilogie et la saga des Skywalker). Seule exception : l’année 2020, durant laquelle une nouvelle version de West Side Story, réalisée par Steven Spielberg, occupera ce créneau stratégique.
Les traditionnels films d’animation

L’autre grand axe de la stratégie des studios Disney, ce sont les adaptations en live, avec de vrais acteurs, de ses succès passés. Au moins quatorze films sont ainsi prévus d’ici à 2023.

Sont déjà connues les adaptations d’Aladdin (24 mai), du Roi lion (19 juillet) et de Mulan (27 mars 2020), ainsi que deux films avec pour vedette des anti-héroïnes, le retour de la sorcière de La Belle au bois dormant (Maléfique : Maîtresse du Mal, 18 octobre 2019) et la terrible Cruella d’Enfer des 101 Dalmatiens (Cruella, 23 décembre 2020).

Traditionnelle vitrine de fin d’année pour Disney, de nouveaux films d’animation continueront également de sortir tous les ans, fin novembre, jusqu’en 2022 au moins. Le premier, la suite de La Reine des neiges, est prévu pour ce 22 novembre.

Pixar, le petit frère turbulent des studios Disney, a également six films dans les tuyaux d’ici à 2022, avec Toy Story 4, dès le 21 juin, et Onward, le 6 mars 2020.
La série Marvel n’est pas près de s’arrêter

Depuis son rachat par Disney en 2009, Marvel et son écurie de superhéros superpopulaires continuent de remplir les salles, à l’image, ces jours-ci, d’Avengers : Endgame, qui caracole au box-office mondial.

Mais cette fin du cycle des Avengers ne signe pas pour autant l’arrêt des films de super-héros Marvel. Alors que Spider-Man : Far From Home s’apprête à tisser sa toile dans les salles ce 2 juillet, en reprenant l’univers laissé à la fin d’Avengers : Endgame, Disney prévoit déjà de sortir dix autres films de cette galerie de superhéros entre 2020 et 2022. Parmi eux, deux films X-Men, dont les droits lui échappaient jusqu’ici (Dark Phoenix ce 7 juin, et Les Nouveaux Mutants le 3 avril 2020).
Le retour d’Indiana Jones

Mais les prévisions de Disney-Fox ne s’arrêtent pas à Star Wars, Avatar, Pixar et aux films d’animation de Noël. Une autre série-phare devrait faire son retour dans les années à venir : l’archéologue Indiana Jones, qui devrait revenir donner du fouet sur grand écran d’ici le 9 juillet 2021 pour un cinquième (et ultime ?) épisode.

Disney prévoit, enfin, divers films comme des comédies (Stuber, 12 juillet 2019), des thrillers (Ready or Not, le 23 août 2019, et Underwater le 10 janvier 2020), des films de science-fiction (Ad Astra, 20 septembre 2019), un biopic (Ford v. Ferrari, 15 novembre 2019), le nouveau film d’animation des créateurs de L’Age de glace (Spies in Disguise, 25 décembre 2019), un troisième épisode à la série Kingsman (14 février 2020) et des adaptations des livres L’Art de courir sous la pluie (9 août 2019), La Femme à la fenêtre (4 octobre 2019), L’Appel de la forêt de Jack London (21 février 2020) et Artemis Fowl (29 mai 2020).
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Mai 2019, 20:57

rodolfo a écrit:Pas étonnant....

Sinon j’ai fait le grand bain.

Canal plus a enfin réussi sa critique societale après le grand soir et autre daube de l’equipe Moustique.

Le jeu d’acteurs y est sans doute pour quelque chose.

A voir. (Sur grand écran, les longueurs du début passeront mieux)


Bien aimé le Grand Bain. De chouettes numéros d'acteurs, on sent qu'ils ont pris un plaisir potache à tourner ce flim.
Philippe Katherine est pas mal en ahuri lunaire. Il ne sait sans doute faire que ça mais il le fait bien.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Mai 2019, 21:00

Aussi non les premiers retours sont pour le moins mitigés sur le film de zombies de Jarmush. Quelqu'un l'a vu?
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 23 Mai 2019, 12:53

Image

Synopsis
Lorsque Pierre Hoffman (Laurent Lafitte, très bon) intègre le prestigieux collège de Saint Joseph il décèle, chez les 3e 1, une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ?


Un flim franssé original, qui distille une ambiance malsaine. Les collégiens sont odieux et flippants, la relation ambivalente qui s'instaure entre eux le prof est bien traitée.
Certaines séquences lorgnent vers une ambiance fantastique, et l'ensemble est plutôt bien réussi. Ca sort des sentiers battus de la production française.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)

cron