[Mr] Cinéma

Messagepar Nougets » 31 Mars 2022, 18:01

Dageek a écrit:Atmosphérique /20 ??


1/20.
C'est donc recommandé.
- Ici la boue est faite de nos fleurs.
-... bleues, je le sais.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar rodolfo » 27 Mai 2022, 08:25

Image

Bon bah voilà, enfin un peu de cinéma qui devrait combler tous les fans de Derrick et de stratosphère

Ca change d’une merde de l’Alpe d’Huez
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 27 Mai 2022, 08:47

Je plussoie (et pourtant j'avais pas aimé du tout "Oslo 31 août" du même réalisateur).

Chouette film, réjouissant. Le titre franssé est "Julie (en 12 chapitres)".

L'actrice est assez irrésistible.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Mrjo » 27 Mai 2022, 09:09

J'ai quasi détesté ce film... Du Ally McBeal ou Bridget Jones au cinéma. Absolument sans intérêt pour moi.

Mais il a ses partisans, certes. Selectionné aux Cesars et aux Oscars je crois... Incompréhensible pour moi de mettre ce film dans le top 5 mondial en 2021. Triste.
Quand à l'actrice envahissante... Notre Anaïs Demoustier est bien meilleure.

Apres avoir jete un coup d'oeil aux critiques sur allociné, je ne suis pas le seul a avoir eu une grosse déception et incompréhension.
Mrjo
 
Retour

Messagepar rodolfo » 27 Mai 2022, 09:40

Tu compares celà à du Bridget Jones où Ally Mc Beal toi ??

Et les commentaires Allocine ….. si c’était une bonne base ça se saurait

Enfin après, on a le droit de ne pas avoir aimé, je me suis moi-même étonné de la récompense à Cannes.

J’y ai trouvé une petite longueur aussi avant que la fin ne re décolle très bien.

Et c’est surtout les acteurs et la façon de filmer qui m’a plu.

Retrouver un peu de cinéma sur un écran de France m’a fait du bien.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Mrjo » 27 Mai 2022, 10:25

Y'a aussi de tres bons et nombreux avis sur allocine pour ce film.
Mrjo
 
Retour

Messagepar fernando » 29 Mai 2022, 08:58

Le dernier Almodovar est grotesque, je vous le conseille.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 29 Mai 2022, 20:39

fernando a écrit:Le dernier Almodovar est grotesque, je vous le conseille.


C’est lequel ?
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 30 Mai 2022, 08:58

Madres paralelas
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Mrjo » 03 Juil 2022, 22:35

La vraie Palme d'or ! Les coréens sont largement devant tout le monde...

Image

- Quel est le spectateur qui n’avouerait pas qu’il se délecte à se laisser égarer, quand ce qui lui est offert est un délice d’habileté narrative et visuelle ? On est perdu et on en redemande, ballotté, en équilibre instable sur le bord de la falaise de l’imaginaire, mais fasciné par la virtuosité de ce maître du ballet des ombres.

- Impossible de ne pas succomber à cette échappée belle de deux heures dix-huit minutes.

- Ce film unique en son genre, véritable grand huit visuel, a décroché un prix de la mise en scène à Cannes fort mérité. Le scénario n'est pas simple mais la réalisation et le montage sont époustouflants.

- Les images de ce film restent longtemps en tête et, plus le temps passe, plus le parfum de ce Decision To Leave est entêtant.

- Decision to Leave nous prouve une bonne fois pour toutes que Park Chan-wook est encore au sommet de son art et qu'il n'est pas près de redescendre.

- Une œuvre saisie par la grâce.
Mrjo
 
Retour

Messagepar Baratte » 04 Juil 2022, 08:42

Le coréen est fourbe et ça a été prouvé .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 04 Juil 2022, 09:07

Mrjo a écrit:La vraie Palme d'or ! Les coréens sont largement devant tout le monde...

Image

- Quel est le spectateur qui n’avouerait pas qu’il se délecte à se laisser égarer, quand ce qui lui est offert est un délice d’habileté narrative et visuelle ? On est perdu et on en redemande, ballotté, en équilibre instable sur le bord de la falaise de l’imaginaire, mais fasciné par la virtuosité de ce maître du ballet des ombres.

- Impossible de ne pas succomber à cette échappée belle de deux heures dix-huit minutes.

- Ce film unique en son genre, véritable grand huit visuel, a décroché un prix de la mise en scène à Cannes fort mérité. Le scénario n'est pas simple mais la réalisation et le montage sont époustouflants.

- Les images de ce film restent longtemps en tête et, plus le temps passe, plus le parfum de ce Decision To Leave est entêtant.

- Decision to Leave nous prouve une bonne fois pour toutes que Park Chan-wook est encore au sommet de son art et qu'il n'est pas près de redescendre.

- Une œuvre saisie par la grâce.



Merci.

J'aime bcp Park Chan-wook et je vais évidemment aller voir celui-ça.

C'est présenté comme une relecture de Vertigo, ça donne envie, miam.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Mrjo » 05 Juil 2022, 18:18

Sublime mais faut pas y aller fatigué, faut avoir le cerveau en forme !
Vous êtes prévenus.
Mrjo
 
Retour

Messagepar Freddy » 07 Juil 2022, 20:47

James caan de la série las vegas rip.
Freddy
 
Retour

Messagepar John Holmes » 07 Juil 2022, 21:37

Freddy a écrit:James caan de la série las vegas rip.


Tant que c'est pas James Caan du Parrain.
"Connard =)"
ChevalierBlanc - janvier 2021
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Dageek » 07 Juil 2022, 23:32

Loul
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Juil 2022, 09:44

Pour ceux qui n'ont pas peur de l'atmosphérique iranien, le dernier film d'Asghar Farhadi, "un Héros", est très bon.

Image
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 08 Juil 2022, 10:51

Ils n'ont pas le même avis côté "gouvernement Iranien" apparemment.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Juil 2022, 11:05

Ah ils n'ont pas aimé?

Ca ne dresse pas un portrait particulièrement flatteur de la société iranienne, il est vrai ^^
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Mrjo » 08 Juil 2022, 18:48

On a aimé ce film iranien.
"Le diable n'existe pas" aussi.

Par contre "Hit the road", on conseille pas du tout. Quelle déception !

J'attends avec impatience "Les nuits de Mashhad" le prochain film d'Ali Abassi (le réalisateur de Border)
Mrjo
 
Retour

Messagepar Mrjo » 08 Juil 2022, 18:58

Quelqu'un a osé essayer "Les travaux et les jours" ?

Hyper bien noté mais 8h en 2 films...

Image
Mrjo
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Juil 2022, 18:43

Mrjo a écrit:On a aimé ce film iranien.
"Le diable n'existe pas" aussi.


Le diable n'existe pas est sur ma liste.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Juil 2022, 18:46

rodolfo a écrit:Ils n'ont pas le même avis côté "gouvernement Iranien" apparemment.


En fait tu dois plutôt faire allusion aux "Nuits de Mashhad", film iranien présent au dernier festival de Cannes et qui a en effet ulcéré les mollahs iraniens.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour


Messagepar ChevalierBlanc » 27 Juil 2022, 16:16

Suis allé voir "Elvis". Je recommande chaudement. Baz Luhrmann est un putain de génie.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar gblosc » 27 Juil 2022, 16:28

ChevalierBlanc a écrit:Suis allé voir "Elvis". Je recommande chaudement. Baz Luhrmann est un putain de génie.

Je plussoie.
Superbe film.
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar SAV » 03 Août 2022, 11:13

Enfin une bonne nouvelle dans le cinéma franssé !

Léa Seydoux rejoint un projet alléchant d'adaptation du roman érotique "Emmanuelle"

Le roman érotique français le plus célèbre au monde va connaître une nouvelle adaptation cinématographique. Après le succès du film Emmanuelle avec Sylvia Kristel en 1974, c'est au tour d'Audrey Diwan, auréolée d'un Lion d'or à la Mostra de Venise pour L'Événement, d'adapter cet ouvrage, avec Léa Seydoux dans le rôle-titre.

Alors qu'elle s'apprête à fouler le tapis rouge du Festival de Cannes, à l'affiche de deux films en compétition – Les crimes du futur de David Cronenberg et Un beau matin de Mia Hansen-Løve –, Léa Seydoux se prépare à interpréter Emmanuelle, la célèbre héroïne du roman du même nom, paru en 1967. Publié sous le nom de plume d'Emmanuelle Arsan, Emmanuelle est l'un des romans érotiques modernes les plus célèbres de France, aux côtés d'Histoire d'O, de Dominique Aury. C'est l'histoire d'une jeune femme qui se lance dans une série d'aventures sexuelles avec plusieurs hommes et femmes sur fond de vie d'expatriée à Bangkok. Suscitant un scandale à sa publication mais une fascination immédiate, le roman s'est vu adapté de nombreuses fois, que ce soit au cinéma par Just Jaeckin en 1974, mais aussi à la télévision par Alain Siritzky dans les années 80 et 90.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar fernando » 03 Août 2022, 11:39

Vlatipakejbande
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar gblosc » 03 Août 2022, 14:08

J'aurai préféré Audrey Fleurot #jlasak
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Dageek » 03 Août 2022, 15:14

Calmons nous
Ça sera peut être Emanuiel.le
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot], John Holmes et 17 invité(s)