[Mr] Cinéma

Messagepar Mrjo » 26 Sep 2019, 19:31

Ah oui je voulais le voir celui-là mais peur de vomir...
Mrjo
 
Retour

Messagepar fernando » 27 Sep 2019, 08:25

Mrjo a écrit:Ah oui je voulais le voir celui-là mais peur de vomir...


L'administration Bush Jr, c'était un bien bel aréopage de fdp.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 30 Sep 2019, 08:10

fernando a écrit:
fernando a écrit:Midsommar, le 2ème film d'Ari Aster, le réalisateur d'Hérédité (que j'avais trouvé très bon)

Ca a l'air original et bien barré/malsain. Je suis bien tenté d'aller le voir au ciné tiens :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19583910&cfilm=264668.html

Les bons films d'épouvante se font très rares de nos jours.


Vu hier. Je ne qualifierais pas cela de film d'épouvante. C'est une plongée dans une secte, qui distille quelques éléments horrifiques. Ambiance de plus en plus malsaine et oppressante au fil du film, qui est long et prend le temps de s'installer (le pote avec qui je suis allé le voir a qualifié la 1ère partie "d'atmosphérique" (sic) ^^ ).
C'est bien fait, gros travail sur l'image (visuellement ça évoque parfois "Pique-nique à Hanging Rock" de Peter Weir, que certains ont peut être vu), sur le son, ce film confirme le talent de son réalisateur mais ne cherche pas à plaire et va en dérouter plus d'un.
La fin du film est un trip hallucinatoire qui tourne parfois à un grotesque assumé. C'est brillant mais ça ne plaira pas à tout le monde.

J'ai moins aimé qu'Hérédité personnellement, plus classique sur la forme, mais je dirais que ce film vaut le détour par son côté ovniesque et sa maîtrise formelle.


Je suis assez de ton avis, visuellement c'est très bien mais l'histoire reste assez classique et sans réelle surprise. Le rythme est hyper lent, ce qui, en plus de certaines scènes malaisantes va sans doute en dérouter certains. J'ai aussi trouvé que le travail sur le son était vraiment très bien réalisé. Toutefois tout comme toi, j'ai trouvé Heredity bien plus fort. Belle performance de Florence Pugh quand même, qui est vraiment une excellente actrice (je recommande d'ailleurs la série The Little Drummer Girl où elle joue le premier rôle).
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 10 Oct 2019, 10:09

J'avais pas fait gaffe, mais Joker est signé du réalisateur de Starsky et Hutch et Very Bad Trip. Spa banal.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 10 Oct 2019, 10:22

fernando a écrit:J'avais pas fait gaffe, mais Joker est signé du réalisateur de Starsky et Hutch et Very Bad Trip. Spa banal.


le tournage de la suite sera confié à Fabien Onteniente
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 10 Oct 2019, 11:05

Franck Dubosc dans le rôle du Joker, ça roxxe.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 10 Oct 2019, 11:05

Le premier very bad trip était très efficace et plutôt sympa. Ça se laisse revoir. Pas vu le reste.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 10 Oct 2019, 11:07

J'ai pas dit que c'étaient des mauvais films. Very bad trip et Starsky et Hutch j'ai bien aimé, ce sont de bonnes comédies.

C'est le changement de registre qui est étonnant.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 10 Oct 2019, 14:42

C'est le Muriel Robin américain.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Giallo » 15 Oct 2019, 08:24

Quelques trucs vus ces derniers temps :

Parasite :
Je rejoins les quelques personnes ici qui ont beaucoup aimé le film, on passe par plusieurs stades, de l'émotion à l'humour pour finir dans le drame. Excellent film qui nous balade dans cette maison coréenne entre ces deux familles que tout oppose. C'est très bien rythmé et dosé.

Joker :
Comme je l'ai déjà dit plein de fois ici, je n'aime pas trop les films de superhéros en général, même si les Batman sont sans doute ce qui me plait le plus car il n'y a pas trop de super-pouvoirs à la con et que j'aime bien aussi cet univers assez dark et souvent déjanté. Ici on retrouve certes cet univers sombre et les codes de Gotham City, ainsi que des personnages des comics, mais cela s'arrête là. Il n'est donc pas indispensable d'être un fan de Batman pour le voir. Le film retrace en fait l'itinéraire d'un cinglé et montre les moments clés qui forgeront le personnage du Joker. L'histoire est simple mais pas simpliste, le film est au contraire d'une intelligence rare et dispose de plusieurs grilles de lecture. C'est un film très Scorsesien et on pense énormément à Taxi Driver et aussi un peu à la Valse des pantins (notamment avec les scènes qui concernent le personnage incarné par Robert De Niro), mais le film dispose bien sûr aussi de sa propre identité, qui aime semer le trouble et le doute, entre critique sociale et folie pure. La critique sociale justement, c'est bien souvent ce qui manque aux films inspirés de comics pour les rapprocher de leurs oeuvres originales, aujourd'hui la plupart de ces films se contentent d'une opposition gentils Vs. méchants ponctuée de 30 explosions à la minute (il n'y a qu"à voir le fameux Suicide Squad avec justement Jared Leto en Joker pour s'en rendre compte...). Mais pas Joker, non, le film prend son temps pour poser les choses, pour façonner les personnages et le contexte social. La question centrale est posée : Arthur Fleck a-t-il créé le Joker ou est-ce la société qui l'a engendré ? Est-il coupable ou victime ? Le film est porté par une excellente photographie mais aussi et surtout par l'étincelant Joaquin Phoenix qui avec sa carcasse squelettique (-24kg, quelle transformation !) donne de l'humanité à un personnage à la fois méga-flippant et touchant. Phoenix parait comme habité par le rôle et semble avoir bossé son personnage jusque dans les moindre détails de sa gestuelle. Impressionnant. Je vois difficilement qui pourrait lui arracher l'oscar cette année.

El Camino :
Un film pour les fans à 100% de 100% de Breaking Bad (j'en suis un), car soyons honnête, le film n'apporte rien de vraiment nouveau à la série. Il s'intéresse, comme on le sait, au sort de Jesse Pinkman après les évènements de la série. Comme toujours c'est très soigné, avec pas mal de scènes fortes (la sortie glaciale avec Todd dans le désert...) et un parfum d'Amérique comme les créateurs de Breaking Bad savent si bien le faire. On a le plaisir de retrouver quelques têtes connues comme Walter White, Badger, Skinny Pete... dans des flashbacks ou dans la suite de l'histoire. Les nouveaux personnages sont comme toujours, également très bien travaillés (comme celui incarné par Robert Forster, d'ailleurs décédé il y a quelques jours). Ce film me fait un peu penser à ce qu'était Fire Walk With Me pour Twin Peaks : un film qui comblera les ultra-fans et décevra les autres.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 09:51

Vu Joker hier et je rejoins Giallo. Pas d'ambiance fantastique, un rythme lent et peu d'action, une nouvelle ambiance bcp plus sociale et politique pour ce nouveau cycle Batman qui débute. Ca emprunte en effet pas mal à Scorsese notamment à la Valse des Pantins, ça fait aussi penser à V Pour Viennetta. Performance XXL de Joaquin Phoenix dans un rôle fait pour lui. La genèse du personnage du Joker est très intéressante et longuement développée.
Ca donne envie de voir la suite avec Robert Pattinson dans le rôle de Batman.
Très bon film mais surpris quand même qu'une production de ce genre décroche le lion d'or à Venise.

Spoiler:
J'ai bcp aimé la scène de la 1ère rencontre entre Arthur et Bruce Wayne
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 09:53

Et j'ajoute que j'ai trouvé la BO excellente.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 15 Oct 2019, 10:13

ah oui c'est vrai Sinatra, Jimmy Durante, Cream, Jackson C Frank... du lourd

edit : et j'ai pas compris tout ce foin autour de Pattinson, c'est un super acteur, ça fait bien longtemps qu'il a dépassé Twilight
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar John Holmes » 15 Oct 2019, 12:45

Je ne suis pas sur que ce Joker sois le premier d'une franchise.
Je crois que c'est un one shot et ça serait tellement mieux comme ça.
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Xylophène » 15 Oct 2019, 13:03

Joker (pas encore vu) s'est fait écrabouiller dans le dernier Masque et la plume.
La vie en pull jacquard
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Giallo » 15 Oct 2019, 13:26

Xylophène a écrit:Joker (pas encore vu) s'est fait écrabouiller dans le dernier Masque et la plume.


Honnêtement cet avis peut être pulvérisé en 2 minutes, c'est pas sérieux du tout et quand le gars dit "Joaquin Phoenix fait toujours la même chose" (sous entendu qu'il ne fait que rigoler) je pense qu'il doit seulement avoir vu le trailer c'est pas possible autrement...
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Dageek » 15 Oct 2019, 13:26

Je me suis arrêté à l'avis du premier critique qui estime que " normalement le joker nait d'une chute dans une cuve de produits chimiques ce qui lui donne son sourire " donc le mec n'a déjà rien compris .
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 15 Oct 2019, 13:32

Dageek a écrit:Je me suis arrêté à l'avis du premier critique qui estime que " normalement le joker nait d'une chute dans une cuve de produits chimiques ce qui lui donne son sourire " donc le mec n'a déjà rien compris .


mais totalement, à un moment aussi un autre critique parle de :

Spoiler:
la voisine qui dit que les crimes du Joker c'est une bonne chose, du coup "c'est glauque".... sauf que cette voisine est justement le fruit de l'imagination du Joker... c'est vraiment à se demander s'ils ont regardé jusqu'au bout...
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 15:16

Mouais bon dans le masque et la plume y'a des intervenants très pédants et élitistes (pas tous) qui se font un devoir de dézinguer tout ce qui plait à un large public pour mieux s'extasier devant les films des frères Dardenne ou des films chinois de 3h15 sur la condition des mineurs de charbon en Mongolie intérieure.
Idem sur la littérature d'ailleurs.

Ils rivalisent de bons mots pour se payer tel livre ou tel film, cultivent un entre-soi, et je pense qu'une partie de leur auditeurs n'écoute cette émission que pour se délecter de cela.

Joker c'est pas un chef d'oeuvre, mais c'est un très bon film, largement au-dessus de la moyenne des grosses productions hollywoodiennes actuelles.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 15 Oct 2019, 15:49

C'est quoi un chef d'oeuvre d'ailleurs, ça reste très subjectif toussa.

Perso, et je ne suis pas objectif, j'ai toujours été un fan de l'univers de Batman et de sa Némésis qu'est le Joker.
J'attendais enfin un film consacré uniquement au personnage et je ne pouvais pas rêver mieux.
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Dageek » 15 Oct 2019, 16:22

Avoue que tu as kiffé les bat-nipples de Clooney
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar John Holmes » 15 Oct 2019, 16:43

Dageek a écrit:Avoue que tu as kiffé les bat-nipples de Clooney


Sheitan
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 20:43

Dageek a écrit:Avoue que tu as kiffé les bat-nipples de Clooney


Tu bluffes comme un portugay. Y'a jamais eu de Batman avec Georges Clooney ni Val Kilmer.

Image
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 21:04

Xylophène a écrit:Joker (pas encore vu) s'est fait écrabouiller dans le dernier Masque et la plume.


Bon ils ont réuni sur leur plateau tous les critiques de France qui n'ont pas aimé le film. Ca manque quelque peu de pondération : film d'une bêtise abyssale, Joaquin Phoenix grotesque à les entendre, on s'emmerde, ambiance complètement ratée... on a l'impression qu'ils parlent de Fast & Furious 8.
La nouvelle histoire de paydays de Xavier Dolan répondra sans doute davantage à leurs attentes :

Deux amis d’enfance s’embrassent pour les besoins d’un court métrage amateur. Suite à ce baiser d’apparence anodine, un doute récurrent s’installe, confrontant les deux garçons à leurs préférences, bouleversant l'équilibre de leur cercle social et, bientôt, leurs existences.


Image
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 21:06

John Holmes a écrit:Je ne suis pas sur que ce Joker sois le premier d'une franchise.
Je crois que c'est un one shot et ça serait tellement mieux comme ça.


Il y aura un Batman en 2021 avec Robert Pattinson, mais je ne sais pas s'il y aura le Joker dedans.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Oct 2019, 21:10

John Holmes a écrit:C'est quoi un chef d'oeuvre d'ailleurs, ça reste très subjectif toussa.

Perso, et je ne suis pas objectif, j'ai toujours été un fan de l'univers de Batman et de sa Némésis qu'est le Joker.
J'attendais enfin un film consacré uniquement au personnage et je ne pouvais pas rêver mieux.


Tu as dis l'essentiel Johnnou, les amateurs de Batman seront comblés, on pouvait difficilement faire mieux comme film centré sur le Joker.
C'est un très bon divertissement, au masque et la plume visiblement ça les fait vraiment chier qu'une production grand public ait obtenu une récompense majeure, leur flot de critiques négatives ça ressemble pas mal à de la posture comme même.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 16 Oct 2019, 09:24

fernando a écrit:Ils rivalisent de bons mots pour se payer tel livre ou tel film, cultivent un entre-soi, et je pense qu'une partie de leur auditeurs n'écoute cette émission que pour se délecter de cela.


En même temps, vu le niveau des productions littéraires et cinématographiques actuelles, c'est clair que ça s'écoute surtout pour ça.
Mais je suis quand même surpris de l'unanimité contre Joker. Même Neuhoff qui aime bien jouer les poils à gratter des intellos sauce Libé/Télérama/Inrocks n'a pas aimé alors qu'il avait été le seul à apprécier le dernier Tarantino (qui s'était fait traiter de facho par Leherpeur !).
La vie en pull jacquard
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Dageek » 16 Oct 2019, 10:36

Ptdr l insulte systématique dans ce milieu. Facho...
Jean Michel Mesuré
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Mrjo » 16 Oct 2019, 22:32

Une fable originale venue du Brésil pour les gens (notamment) qui cherchent à comprendre l'histoire moderne et le jeu de dupes machiavélique de notre monde...
Grand Prix du Jury 2019 à Cannes

Image
Mrjo
 
Retour

Messagepar Giallo » 31 Oct 2019, 09:18

Piranhas (La paranza dei bambini) : Scénario de Roberto Saviano qui écrit déjà Gomorra, donc on est sur une valeur sûre (le film a d'ailleurs gagné l'ours d'argent du meilleur scénario du festival de Berlin),très bon film avec des personnages bien travaillés. Une fin un peu décevante quand même bien que "dans l'air du temps" (malheureusement).

Scary Stories to tell in the dark : Un bon film d'horreur, ambiance très proche de Strangers Things sauf que ça se passe dans les 60s

3 From Hell : Suite de The Devil's Rejects, passé le plaisir de retrouver les personnages il ne reste..... rien ou pas grand chose :( on est dans le gore avec la violence qui sert clairement de cache-misère, une bonne dose de bouffonnerie empruntée à Robert Rodriguez, mais ça ne prend pas.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Baratte, Google [Bot], Xylophène et 15 invité(s)