[Mr] Cinéma

Messagepar ChevalierBlanc » 26 Août 2020, 09:46

fernando a écrit:Quelqu'un a vu Tenet?


ça va être dans le même style qu'Inception non ?
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar fernando » 26 Août 2020, 09:52

De ce que j'ai compris, il y a 2 temporalités qui entrent en collision dans le film, l'une normale et l'autre qui s'écoule à rebours, et il semblerait qu'on ne comprenne pas grand chose à tout ça.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 26 Août 2020, 10:46

Inception+Memento+Interstellar
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 26 Août 2020, 10:52

Yep un mélange de toussa qui lorgne beaucoup vers James Bond aussi apparemment, et avec des prétentions métaphysiques à la 2001 Odyssée de L'Espace ou Stalker.
Ca peut être chouette à regarder comme ça peut être indigeste.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 26 Août 2020, 10:52

John Holmes a écrit:Inception+Memento+Interstellar


Un coup à se claquer le cerveau.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar despe » 26 Août 2020, 11:13

fernando a écrit:Brooklyn Affairs, de et avec Edward Norton.

Ca se passe dans le NY des années 50. Ambiance chapeaux, impers, belles bagnoles et jazz (chouette BO). Edward Norton incarne un détective privé qui souffre du syndrome de Gilles de la Tourette (comme Baratte). Trame classique, mais réalisation léchée. Beau casting : Alec Baldwin parfait dans le rôle du gros pourrisse de service, Willem Dafoe, et Bruce Willis dans une courte apparition.
Du cinéma à l'ancienne, qui n'invente rien, mais bien fait et fort plaisant.


Encore au ciné ça? ou sur quelle plateforme? (Canal?)
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar fernando » 26 Août 2020, 11:32

C'est sorti au ciné juste avant le confinement, il a donc du passer à la trappe. Je l'ai regardé en VOD.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar despe » 26 Août 2020, 12:11

oui c'est ce que je me disais, les 2 places UGC qui périment au 31 mars qui me restent étaient pour le voir justement je pense.
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar Xylophène » 26 Août 2020, 18:39

Aller voir Tenet au cinéma équivaut à une séance de torture : passer 2h30 avec un masque sur la tronche devant un film dont l'intrigue est prétentieusement emberlificotée.
Je dis que trop c'est trop.
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar despe » 27 Août 2020, 09:10

Du coup un truc à s'endormir rapidement?

Même si pour n'importe quel film ça m'arrive de faire chier les voisins à ronfler dès les bandes annonces.
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar Giallo » 27 Août 2020, 09:16

Peninsula, la suite du dernier train pour Busan est dispo sur le net, donc je l'ai récupéré et regardé hier... et mon dieu quel ratage ! Le premier donnait un coup de frais au genre et son préquel animé (Seoul Station) était bien cool également. Cette fois ils ont tout misé sur l'action mais le résultat n'est pas à la hauteur, on dirait le mix d'un Mad Max low-cost et d'un Fast and Furious... en plus les effets spéciaux sont ridicules, les poursuites en bagnoles semblent sorties d'un vieux jeu vidéo. L'histoire tient sur un post-it et malgré les 450 tentatives de nous faire chialer avec femmes et enfants qui pleurent et musique dramatique, la mayonnaise ne prend jamais parce que les personnages ne sont pas attachants et que l'histoire est tellement prévisible qu'il n'y a aucune tension... bref, un bel accident industriel.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 27 Août 2020, 09:29

Giallo a écrit:Peninsula, la suite du dernier train pour Busan est dispo sur le net, donc je l'ai récupéré et regardé hier... et mon dieu quel ratage ! Le premier donnait un coup de frais au genre et son préquel animé (Seoul Station) était bien cool également. Cette fois ils ont tout misé sur l'action mais le résultat n'est pas à la hauteur, on dirait le mix d'un Mad Max low-cost et d'un Fast and Furious... en plus les effets spéciaux sont ridicules, les poursuites en bagnoles semblent sorties d'un vieux jeu vidéo. L'histoire tient sur un post-it et malgré les 450 tentatives de nous faire chialer avec femmes et enfants qui pleurent et musique dramatique, la mayonnaise ne prend jamais parce que les personnages ne sont pas attachants et que l'histoire est tellement prévisible qu'il n'y a aucune tension... bref, un bel accident industriel.


Dommage j'avais beaucoup aimé dernier train pour Busan qui était une vraie bonne surprise.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar Nougets » 29 Août 2020, 00:49

Tenet : 1ere moitié du film, ça va, c'est gérable. Intense, mais gérable.
Et puis soudain, ça s'emballe. Mais trop. Le film oublie le spectateur. Il n'explique rien ou alors esquive les réponses de façon pedante ou noyées dans du bruit inutile, dans une fuite en avant sans lisibilité.
Pire, je cherche encore l'enjeu du scénario. C'est quoi le propos du film ?
Et bordel, le climax...
Film raté. Monté avec les pieds.
Ça reste joli en photo. Point.
Un doliprane et au lit.
- Ici la boue est faite de nos fleurs.
-... bleues, je le sais.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar fernando » 29 Août 2020, 10:42

Merci pour ce retour, je pressentais un truc dans le genre.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 29 Août 2020, 11:34

Est ce lié à l'intrigue et la thématique du film que le titre soit un palindrome ?
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Nougets » 29 Août 2020, 13:49

Toutafé.
- Ici la boue est faite de nos fleurs.
-... bleues, je le sais.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar John Holmes » 29 Août 2020, 16:14

Kayak ça marche aussi du coup
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 30 Août 2020, 07:56

Ou Bob.

Mais c'est déjà pris pour le prochain film de Fabien Onteniente.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar rhazelle » 06 Sep 2020, 23:32

Et la photo de ta collection de godes que John Holmes a posté l'autre jour , ça vient du Journal de Mickey ?
rhazelle
 
Retour

Messagepar Dageek » 07 Sep 2020, 06:52

Le gars est tellement loin..
Quelqu un a vu le Daim?
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fanofmonk » 07 Sep 2020, 08:01

J'ai vu le daim et au poste, très bon films qui change bien!
fanofmonk
 
Retour

Messagepar Giallo » 07 Sep 2020, 08:36

Tiens j'ai vu Vivarium hier, très bonne idée de base et superbement réalisé, du malaise quasi à chaque plan, mais même si le message véhiculé est clair, wow ce scénario est quand même bien chelou, je sais même pas si j'ai apprécié ou non.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 07 Sep 2020, 09:03

J'ai bien aimé Vivarium. Une sorte de Truman Show malaisant, mâtiné de Michel Gondry dépressif. Le gamin est tellement flippant.

Mais comme je l'avais dit film qui ne cherche pas à plaire et qui risque d'en rebuter plus d'un par son rythme et son atmosphère étrange.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 07 Sep 2020, 09:43

oui, il suffit de lire les commentaires, il est très clivant, pour ma part j'ai pas tellement ressenti les longueurs.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Mrjo » 09 Sep 2020, 00:30

Dageek a écrit:Le gars est tellement loin..
Quelqu un a vu le Daim?


Vu au cinema en Pologne (en version originale comme tous les films en Pologne). Un exercice de style interessant, déjanté... J'ai pas arrêté de penser à un film que j'avais vu dans les annees 80 "I love you"avec Christophe Lambert.

Bon après je me souviens plus du superbe cinema et des polonaises...
Mrjo
 
Retour

Messagepar John Holmes » 09 Sep 2020, 07:11

Mrjo a écrit:
Dageek a écrit:Le gars est tellement loin..
Quelqu un a vu le Daim?


Vu au cinema en Pologne (en version originale comme tous les films en Pologne). Un exercice de style interessant, déjanté... J'ai pas arrêté de penser à un film que j'avais vu dans les annees 80 "I love you"avec Christophe Lambert.

Bon après je me souviens plus du superbe cinema et des polonaises...



I love you avec aussi Claude Moine.
Sacré nanar.
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 10 Sep 2020, 22:47



Y'a moyen que ça déglingue
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 11 Sep 2020, 07:34

C'est le Kwisatz Haderach ?
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar pepito_banzaï » 11 Sep 2020, 09:07

Ca a l'air chouette, mais il y a clairement le matériel pour faire une série "atmosphérique" qui prendrait le temps de bien développer les personnages et l'intrigue. Me souvient j'avais vu la version de Lynch que j'avais bien aimée puis j'avais lu le bouquin et halluciné sur le nombre d'éléments laissés de côté dans le film.
La vie est une pute qui te veut pas que du bien.
Avatar de l’utilisateur

pepito_banzaï
 
Retour

Messagepar Dageek » 11 Sep 2020, 09:37

John Holmes a écrit:C'est le Kwisatz Haderach ?


c'est quoi ça, un chat israélite?
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : despe, Deub, fernando, Google [Bot], Xylophène et 22 invité(s)