[01T] Glorification de la région

Messagepar gblosc » 14 Nov 2017, 20:01

Ché bio.
Un nouveau mioche qui votera pour la fille de Marine, j'en ai une larme à l’œil.
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour


Messagepar krouw2 » 17 Nov 2017, 13:28

Lui est policier à Lens, elle est institutrice dans l'Arrageois.

ils ont du confondre
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar Der » 17 Nov 2017, 13:43

Genre, sa femme bosse à Lens, et lui est douanier à Arras?
Probable.
Komdéra!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour


Messagepar krouw2 » 23 Nov 2017, 23:51

C’est une publicité dont le centre commercial Villeneuve 2, dit V2, se serait bien passé. Le leader de l’État Islamique, sentant le vent tourner, aurait trouvé refuge dans la région et un emploi comme chef de rayon dans un hypermarché de la marque au rouge-gorge.


Le directeur du magasin refuse de parler à la presse de « l’enquête en cours ». Mais parmi les employés, les rumeurs vont bon train. Certains affirment avoir reconnu en Michel, arrivé début septembre, les traits d’Abou Bakr al-Baghdadi, l’insaisissable chef de Daech. D’autres peinent à croire que l’homme pourrait souhaiter travailler là de son plein gré, après une telle carrière à l’international. « Ce serait quand même un drôle de coup du destin », avance prudemment Philippe, 8 ans d’ancienneté et mémoire des lieux.

Et pourtant : difficile de dire à quoi ressemble réellement le chef terroriste, dont on ne connaît que trois ou quatre photos. « Rasé et vêtu d’un gilet Auchan ou Leclerc, ce sera très difficile de le reconnaître », reconnaît un spécialiste du renseignement. « L’homme est un caméléon, un maître du déguisement, rompu à la clandestinité. ».

« Ça ne veut rien dire, regardez Geoffrey Jourdren par exemple »

Pour l’heure, les employés du Auchan de V2 mènent leur propre enquête. Pascal, qui l’a recruté et formé, consent à revenir sur l’entretien d’embauche : « Bon c’est confidentiel, normalement… Michel a argué de plusieurs expériences à l’international, il n’a pas précisé où », dévoile le responsable. « Il a de bons talents organisationnels, c’est un leader-né. Mais il doit encore faire ses preuves, et s’imprégner de l’ADN d’Auchan ! ».

Aux dires de ses collègues, l’homme parlerait un français hésitant et ne serait pas très à l’aise avec les femmes. « Mais ça ne veut rien dire, regardez Geoffrey Jourdren par exemple », tempère un magasinier.
Pour l’heure, personne ne semble vouloir jeter la pierre, ni accuser à tort celui qui pourrait être « un type quand même vachement dangereux ».

legorafi
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar krouw2 » 24 Nov 2017, 23:38

sacré rutios

Un homme âgé de 53 ans a été interpellé mercredi soir. Alors que les policiers intervenaient initialement pour un simple accident matériel de la circulation, ils ont été intrigués par un automobiliste qui circulait à vive allure.

L’homme âgé de 53 ans a été conduit au commissariat de police de Tourcoing pour être placé en cellule de dégrisement.

Mercredi soir, aux alentours de 22 heures, une patrouille de police est envoyée face au 8 de la rue du Touquet, dans le centre-ville de Tourcoing, pour un accident matériel de la circulation. Une fois sur les lieux, les policiers aperçoivent un véhicule qui circule à vive allure. Si celui-ci est totalement étranger à l’accident initial, la conduite sportive du conducteur éveille quelques soupçons. Les policiers décident de le contrôler.
En cellule de dégrisement avant la garde à vue

L’automobiliste est soumis au dépistage alcoolémie. Bilan du test : il souffle à un taux de 1,79 mg par litre d’air exprimé soit 3,52 grammes d’alcool dans le sang. L’homme âgé de 53 ans a été conduit au commissariat de police de Tourcoing pour être placé en cellule de dégrisement. Ce jeudi après-midi, les fonctionnaires de police attendaient qu’il eût fini de dessaouler pour pouvoir l’auditionner.
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar guinness » 03 Déc 2017, 14:15

cela vaut le coup d'aller à la braderie des arts à la condition publique de Roubaix ?
j'ai pas envie de me taper Roubaix pour rien ;-D
Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar krouw2 » 09 Fév 2018, 12:59

Le footballeur Brice Dja Djédjé en garde à vue pour violences conjugales
Le défenseur, récemment prêté au RC Lens, a été interpellé jeudi et placé en garde à vue. Il était toujours entendu par la police ce vendredi matin.

Après s'être fait remarquer pour un début de bagarre avec l'un de ses coéquipiers lors d'un match de Coupe de France mercredi soir, Brice Dja Djédjé, défenseur du RC Lens, a été placé en garde à vue pour des faits de violences conjugales. L'international ivoirien, âgé de 27 ans, a été interpellé jeudi et était toujours entendu par la police ce vendredi matin.

Brice Dja Djédjé, défenseur sous contrat avec le club de Watford en Premier League anglaise, a été prêté mi-janvier au RC Lens pour une durée de six mois avec option d'achat. Le parquet d'Arras n'a pas voulu commenter l'information et le club nordiste n'a pas communiqué pour le moment. Le commissariat d'Arras est chargé de l'enquête.

Avant de rejoindre Watford à l'été 2016, Brice Dja Djédjé avait évolué à l'Olympique de Marseille (2014-2016) et à Évian-Thonon (2010/2014), après avoir été formé au PSG. Le défenseur compte sept sélections avec les Éléphants de Côte d'Ivoire mais n'a plus été appelé depuis fin 2014.

Un autre joueur du RC Lens, le gardien Nicolas Douchez, 37 ans, a eu affaire à la justice cette saison. Il a comparu début février devant le tribunal correctionnel de Paris, pour violences en état d'ivresse une nuit d'octobre 2016. Le parquet a requis 1.000 euros d'amende. Il sera fixé sur son sort le 23 février.
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar rodolfo » 09 Fév 2018, 13:17

Il s’integre vite aux coutumes locales.

Bravo à lui
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Fév 2018, 13:38

C'est sa femme qui a provoqué vraisemblablement.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar krouw2 » 09 Fév 2018, 13:49

daesh revendique
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar gblosc » 09 Fév 2018, 13:55

J'attends la déclaration de Wauquiez et de Morano.
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar krouw2 » 16 Fév 2018, 12:07

tjr la liberté d'expression just

Polémique à Lille: des étudiants annulent leur festival consacré à Israël
15/02/2018

Un festival intitulé "Escale en Israël" à Lille a été annulé par les étudiants qui l'organisaient dans le cadre d'un projet universitaire, après que des militants pro-palestiniens ont manifesté lors d'un premier atelier culturel, a-t-on appris jeudi auprès des associations.

A l'appel de l'association France Palestine Solidarité Nord-Pas-de-Calais (AFPS) et de professeurs de l'université de Lille 1, quelques dizaines de personnes ont perturbé la tenue d'une exposition photos et de cours d'hébreu à la Maison des étudiants, mercredi soir sur le campus à Villeneuve d'Ascq.


Organisé par une association composée d'une quinzaine d'étudiants de l'Institut d'administration des entreprises (IAE) de Lille, rattaché à l'université Lille 1, le festival devait proposer pendant quatre jours des ateliers de découverte de la culture israélienne, notamment de cuisine et de musique.

La quinzaine d'étudiants membres de l'association a finalement décidé d'annuler ce projet monté dans le cadre de leurs études, en lien avec le calendrier de l'Institut français, qui mène en 2018 une "Saison croisée France-Israël".

"Les manifestants nous ont dit qu'ils allaient venir manifester à toutes nos activités. Donc on a décidé d'arrêter. On ne veut pas créer plus de polémique sur cela", a expliqué Gaëlle Robin, étudiante de 22 ans de la filière marketing, communication et culture, chargée des relations presse au sein de l'association.

"On était neutre, on a bien dit qu'il n'y avait rien de politique ni religieux (...) Notre projet a été validé" par l'établissement, a-t-elle ajouté.

Mercredi, une lettre signée de deux professeurs a été envoyée au président de l'université, pour demander l'annulation du festival.

"Monsieur le président, autoriser une manifestation qui, sous couvert d'ouverture culturelle, fait l'apologie de cet Etat (Israël) nous choque profondément", écrivent Moussa Nait Abdelaziz et Abdellatif Imad.

"Monsieur le Président, aurions-nous accepté d'organiser une manifestation édulcorée sur l'Afrique du Sud, au temps de l'Apartheid et de Mandela en prison ?" poursuivent-ils.

Selon l'AFPS, la démarche des étudiants "met en valeur l'État d'apartheid israélien en prétendant se placer sur le terrain culturel en occultant les crimes commis régulièrement par cet état colonial à Jérusalem, en Cisjordanie, à Gaza".
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar pfff... » 16 Fév 2018, 12:35

krouw2 a écrit:A l'appel de l'association France Palestine Solidarité Nord-Pas-de-Calais (AFPS) et de professeurs de l'université de Lille 1, quelques dizaines de personnes ont perturbé la tenue d'une exposition photos et de cours d'hébreu à la Maison des étudiants, mercredi soir sur le campus à Villeneuve d'Ascq.


Des professeurs....
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : dickadmin et 3 invité(s)

cron