Un topic romophobe sur l'autre passion.losc ?

Messagepar Giallo » 15 Mai 2014, 08:11

bah ça fait une moyenne de 3.33 enfants par couple c'est pas une équipe de foot non plus...
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar stikky » 26 Juin 2014, 17:00

Un touriste belge visite l'Australie... Le guide explique:
-« Dans ce pays, l'animal le plus répandu est le kangourou.C'est un animal qui marche sur la queue.»
- « Ah! je connais », fait le belge.
-« Chez nous, ça s'appelle un morpion ››
Men look at breasts the way women look at babies
Avatar de l’utilisateur

stikky
 
Retour

Messagepar n.iiicolas » 05 Juil 2014, 15:02

Leonarda Dibrani et sa famille vont-elles bientôt revenir en France ? Contacté par Le Figaro, le père de la lycéenne expulsée l'année dernière évoque un retour dans une quinzaine de jours. Depuis son expulsion, la famille a entrepris des démarches pour obtenir des passeports croates. Leonarda, sa mère et trois de ses frères se trouvent d'ailleurs en Croatie actuellement.

"Lundi, ils auront les passeports. Et dans une semaine, quinze jours, on partira, toute la famille ensemble ! Comme ça, ma femme – enceinte de huit mois et demi – accouchera à l'hôpital de Pontarlier", jubile Resat Dibrani.

"On va leur montrer à Hollande et à Valls, qui est le chef ! On va leur dire en face ! Ils ne me croyaient pas quand on disait qu'on était européens ! Ils nous ont renvoyé au Kosovo comme des animaux, avec de faux papiers ! Ah le préfet du Doubs, il va être bien dans la merde", s'emporte-t-il.

Un possible retour en France
Fin mai, les Dibrani avaient demandé à l'ambassade de Croatie au Kosovo des passeports croates. Ils ont obtenu des titres de voyage et devront achever cette procédure en Croatie. La mère, Xhemila Dibrani, et quatre des six enfants possédaient des passeports croates dont la validité avait expiré. De surcroit, Xhemila Dibrani possède un certificat de citoyenneté croate dit "domovnica" délivré le 17 janvier 1973 à Vinkovci (est de la Croatie) sous son nom de jeune fille, Braimi.

La famille va désormais lutter sur le plan juridique pour obtenir un passeport croate pour la plus jeune des Dibrani et, d'un autre côté, pour légaliser le mariage entre Resat et Xhemila ce qui permettrait au père de famille d'obtenir lui aussi un passeport croate et rejoindre les siens à Sisak.

En devenant des ressortissants croates, les Dibrani pourraient théoriquement revenir en France en raison du principe de la libre circulation des personnes dans l'espace Schengen.
Je crois que le bonheur c'est d'être autiste.
Avatar de l’utilisateur

n.iiicolas
 
Retour

Messagepar gblosc » 05 Juil 2014, 15:12

n.iiicolas a écrit:Leonarda Dibrani et sa famille vont-elles bientôt revenir en France ? Contacté par Le Figaro, le père de la lycéenne expulsée l'année dernière évoque un retour dans une quinzaine de jours. Depuis son expulsion, la famille a entrepris des démarches pour obtenir des passeports croates. Leonarda, sa mère et trois de ses frères se trouvent d'ailleurs en Croatie actuellement.

"Lundi, ils auront les passeports. Et dans une semaine, quinze jours, on partira, toute la famille ensemble ! Comme ça, ma femme – enceinte de huit mois et demi – accouchera à l'hôpital de Pontarlier", jubile Resat Dibrani.

"On va leur montrer à Hollande et à Valls, qui est le chef ! On va leur dire en face ! Ils ne me croyaient pas quand on disait qu'on était européens ! Ils nous ont renvoyé au Kosovo comme des animaux, avec de faux papiers ! Ah le préfet du Doubs, il va être bien dans la merde", s'emporte-t-il.

Un possible retour en France
Fin mai, les Dibrani avaient demandé à l'ambassade de Croatie au Kosovo des passeports croates. Ils ont obtenu des titres de voyage et devront achever cette procédure en Croatie. La mère, Xhemila Dibrani, et quatre des six enfants possédaient des passeports croates dont la validité avait expiré. De surcroit, Xhemila Dibrani possède un certificat de citoyenneté croate dit "domovnica" délivré le 17 janvier 1973 à Vinkovci (est de la Croatie) sous son nom de jeune fille, Braimi.

La famille va désormais lutter sur le plan juridique pour obtenir un passeport croate pour la plus jeune des Dibrani et, d'un autre côté, pour légaliser le mariage entre Resat et Xhemila ce qui permettrait au père de famille d'obtenir lui aussi un passeport croate et rejoindre les siens à Sisak.

En devenant des ressortissants croates, les Dibrani pourraient théoriquement revenir en France en raison du principe de la libre circulation des personnes dans l'espace Schengen.

Marine Le Pen se réjouit d'avance de la tribune de presse qui s'offre à elle.
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar otto » 05 Juil 2014, 17:53

Elle fera rien. Elle fera comme d'hab', elle laissera les médias travailler pour elle.
Avatar de l’utilisateur

otto
 
Retour

Messagepar King Kong » 05 Juil 2014, 21:50

dehors les pouilleux de dibrani!!!
"Je pars avec le sentiment d'avoir bien fait mon travail" françois rebsamen
King Kong
 
Retour

Messagepar gblosc » 05 Juil 2014, 22:05

King Kong a écrit:dehors les pouilleux de dibrani!!!

Ce message est sponsorisé par l'Amicale des Anciens Nazis et par la Ligue Anti-sioniste
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar otto » 05 Juil 2014, 23:59

King Kong a écrit:dehors les pouilleux de dibrani!!!

Manque un lien.
Avatar de l’utilisateur

otto
 
Retour

Messagepar King Kong » 06 Juil 2014, 00:21

gblosc a écrit:
King Kong a écrit:dehors les pouilleux de dibrani!!!

Ce message est sponsorisé par l'Amicale des Anciens Nazis et par la Ligue Anti-sioniste

blablabla, vous allez utiliser le terme nazi jusqu'au 22 ieme siècle? ,Vous comprenez pas que vous faites le jeu du fn avec vos termes démodés^^, vous fantasmez sur les heures les plus(blabla) ou quoi,merde, quand même!
Sinon sérieusement ils apportent quoi à la France avec 5 ses millions de chomeurs et 10 millions de pauvres? Et sinon ils sont sympa les roms dans l'intimité? Car je suppose que les grands humanistes que vous etes devaient en fréquenter quelques uns.. ils sont cools ou bien?
"Je pars avec le sentiment d'avoir bien fait mon travail" françois rebsamen
King Kong
 
Retour

Messagepar Dageek » 06 Juil 2014, 08:54

j'sais pas, ils sont trop moches pour que je leur parle
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar otto » 06 Juil 2014, 12:29

Moi, j'en connais. Et sincèrement ceux que je connais, sont bien sympas.
Et oit, kingkong, t'en connais ?
Avatar de l’utilisateur

otto
 
Retour

Messagepar Giallo » 06 Juil 2014, 12:56

il connait ce qu'il en lit sur fdp de souche.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 06 Juil 2014, 13:26

otto a écrit:Moi, j'en connais. Et sincèrement ceux que je connais, sont bien sympas.
Et oit, kingkong, t'en connais ?


Ma mère en a 3 en cours (enfin en a eu), même famille, tous renvoyés du collège suite à des agressions, vols sur leurs petits camarades de classe et insultes envers les professeurs. Mais bon ce ne sont que les enfants, les parents n'ont jamais mis un pied au collège mais ils sont peut-être sympa.

Et pour comparaison, elle a eu aussi une gamine roumaine, non rom, après 3 ans en France elle parlait mieux français que ses camarades français, super motivée pour s'en sortir.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 23 Juil 2014, 13:30

Belgique : 14 400 watts de musique pour déloger un camp de gens du voyage !

Ce n'est pas une blague belge. Dans le Brabant Flamand, les autorités de Landen ont mis en route 14 400 watts de musique à 9 heures du matin pour déloger un camp illégal de gens du voyage.

Avec AFP
Publié le 16/07/2014 | 17:42

La petite ville belge de Landen, à une soixantaine de kilomètres à l'est de Bruxelles, a tenté mercredi de déloger un groupe de gens du voyage en diffusant de la musique techno à haut volume sur le terrain qu'ils occupent depuis trois jours, rapporte la presse locale (video). huit bafles immenses installées à l'arrière d'un camion ont ainsi réveillé les gens du voyage installés illégalement.

Une trentaine de caravanes se sont installées dimanche soir sur un terrain industriel de la ville flamande, sans avoir obtenu l'accord du propriétaire du terrain ni celui de la commune, selon l'agence Belga. A l'issue de pourparlers avec les autorités locales, les représentants du groupe avaient convenu qu'ils quitteraient les lieux mardi matin, avant de reporter leur départ à vendredi, selon la même source.

Le bourgmestre (maire) de Landen, le socialiste Gino Debroux, a alors fait installer une sono d'une capacité de 14.400 watts et fait appel à un DJ local.
Mercredi matin, de la musique "techno" a été diffusée à plein volume, selon une vidéo visible sur le site du journal local, Het Belang van Limburg. Avec un succès relatif, puisqu'on peut y voir une fillette d'une dizaine d'années se trémousser au son de la musique, au milieu des caravanes.

Entre-temps, les négociations avec la police ont repris et la musique a été interrompue, les gens du voyage s'étant dit "disposés à lever le camp", a déclaré Gino Debroux. L'initiative du maire a été critiquée jusqu'au sein de son propre parti. "Pas OK, ce qui se passe à Landen. Pas OK du tout", a réagi sur son compte Twitter la ministre régionale flamande chargée du Logement, la socialiste Freya Van den Bossche.

L'initiative du bourgmestre aurait suscité des réactions mitigées au sein de son propre parti, le SP.a (Socialistische Partij Anders) Bruno Tobback, président du parti flamand SP.a a fait savoir que "cette histoire est allée bien trop loin". "Nous regrettons qu’il y ait eu des actions et des mots durs. Ce n’est pas ainsi que nous gérons les choses".

C'est la solution finale by David Guetta ?
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar fernando » 23 Juil 2014, 13:33

ChevalierBlanc a écrit:C'est la solution finale by David Guetta ?


Tjs la formule just.

Sinon dans le genre traitement inhumain ça va bcp plus loin que Valls!
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 23 Juil 2014, 13:55

N'empêche que si tous les conflits se règlaient en musique, la France (re)deviendrait une super puissance. Le premier qui nous emmerde on lui envoie du Patrick Fiori ou du Patricia Kaas...
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar Der » 23 Juil 2014, 14:00

Yvette Horner... Brrr ça fait froid dans l'dos...
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar W » 23 Juil 2014, 14:05

Mouais, pas envie d'avoir en première puissance mondiale le Québec.
It's art. You don't need pants.
Avatar de l’utilisateur

W
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 23 Juil 2014, 14:05

Image

L'arme absolue.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar John Holmes » 23 Juil 2014, 14:11

^^

pas mieux
"Connard =)"
ChevalierBlanc - janvier 2021
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 28 Juil 2014, 13:55

En Slovaquie, des « murs » contre les Roms

Le Monde.fr | 28.07.2014 à 12h42• Mis à jour le 28.07.2014 à 13h44 | Par Elise Vincent (Kosice, Ostrovany (Slovaquie), envoyée spéciale)

Un mur inattendu relie depuis un an deux immeubles résidentiels sans histoire du quartier de Zapad, à Kosice, une grande ville industrielle située tout à l'est de la Slovaquie. Dix-huit dalles de béton et quelques heures d'ouvrage ont suffi pour ériger ces 45 mètres de palissade grise. Son bâtisseur, un maire soucieux de répondre aux requêtes de ses administrés, pensait bien faire. Les habitants se plaignaient de nuisances nocturnes sur le parking entre les deux immeubles.

Mais l'édification dudit mur a suscité un débat aussi sensible que polémique en Slovaquie. La question était la suivante : se pourrait-il que cette palissade disgracieuse, construite à la va-vite sans prévenir, dans la chaleur de l'été, soit en fait un mur « anti-roms » ? Les évidences de l'urbanisme ont conforté l‘hypothèse.

Le plus grand « ghetto » rom d'Europe se trouvait justement de l'autre côté de la route : Lunik IX. Un nom d'engin de la conquête spatiale pour un quartier aux allures de cité bombardée. Quelque 6500 Slovaques d'origine rom s'y entassent à dix par appartement depuis sa création en 1981. La moitié des vitres ont disparu. Des logements sont restés noirs de suie après des incendies. Les poubelles jetées par les fenêtres ont fini par tellement s'amonceler qu'elles atteignent désormais la hauteur des premiers étages, rendant l'air irrespirable.



Le maire de Kosice en Slovaquie a assuré que le mur en béton 'anti-roms' allait être détruit. Ce mur de 30 mètres de long et de deux mètres de haut a été construit en juillet autour d'un parking proche d'un quartier a forte population rom. La mairie de quartier a démenti le caractère ségrégationniste de ce mur, assurant qu'il sépare seulement un parking d'un terrain vague et qu'il était facile d'en faire le tour. Elle regrette cependant de ne pas avoir attendu un permis de construire en bonne et due forme pour ériger le mur.



BEAUCOUP DE FAMILLES SURENDETTÉES

En Slovaquie, près de 10 % des 5,4 millions de Slovaques sont d'origine rom – un des plus forts taux d'Europe. Mais depuis la chute du communisme, en 1989, où le travail était obligatoire, ils n'ont cessé de s'enfoncer dans la pauvreté. Seuls 20% des hommes occupent aujourd'hui un emploi. Beaucoup de familles sont surendettées et l'intolérance à leur égard est allée croissant.

Or à Kosice, le parking situé entre les deux immeubles de Zapad était un lieu de passage quotidien pour les Roms de Lunik IX. « C'était un raccourci pour attraper le bus », explique, en pointant du doigt, Maria (le prénom a été modifié), 45 ans, visage buriné, silhouette chétive. Un chemin de traverse aussi, pour rejoindre le supermarché, détaille cette mère de neuf enfants tout en reconnaissant que « beaucoup de jeunes allaient y boire » et dérangeaient les habitants de Zapad.

Du côté de la ville de Kosice, on continue à se defendre de tout « racisme » en expliquant que les jeunes Roms de Lunik IX n'étaient absolument pas les seuls à gêner le voisinage. Des jeunes Slovaques y avaient aussi leurs habitudes pour de petits trafics. La polémique passée, le mur a donc été implicitement validé. Le détour imposé aux Roms a été jugé minime. Les lointains appels à sa destruction par la Commission européenne n'y ont rien changé.

A OSTROVANY, LE MUR REPEINT DE BANDES DE COULEUR

Il en va de même à Ostrovany, un bourg de campagne de 1800 habitants situé à une heure de route de Kosice. En 2009, c'est là, au milieu des champs de colza, que le premier mur de Slovaquie officiellement « anti-Roms » a été construit. Le premier d'une série de quatorze éparpillés dans tout le pays, selon un recensement de militants. A Ostrovany, non seulement le maire a donné son accord, mais il a financé sur les deniers de la municipalité les 12 000 euros qu'a coûtés son édification.

Le mur, long d'une centaine de mètres, a été bâti au ras du jardin d'une poignée de maisonnettes en crépi clair. Il n'empêche pas les Roms d'aller et venir mais il sépare les habitations du bidonville rom. Un campement de terre en fait – l'un des 600 de Slovaquie –, avec des abris en rondins de bois et des enfants jouant dans les ordures.

Avant la construction du mur, le voisinage se plaignait de vols de fruits et légumes dans ses potagers. Une violente agression d'un habitant d'Ostrovany par des Roms du bidonville, alors qu'il tentait de s'opposer à un vol de télévision, a fait le reste. La haute palissade a été construite en rétorsion. Une fois encore, passé le temps des indignations, le mur est resté. Aujourd'hui, les roms d'Ostrovany guident volontiers en souriant le visiteur étranger jusqu'à sa hauteur. A défaut d'obtenir sa démolition, des militants l'ont eux repeint de bandes de couleur.

« LA VOLONTÉ POLITIQUE MANQUE »

Aujourd'hui, les tensions sont devenues telles entre Roms et Slovaques que même Miroslav Sklenka, 37 ans, tête de pont de la Commission européenne en Slovaquie, refuse de jeter la pierre aux maires de Kosice et d'Ostrovany. « J'essaye de comprendre », plaide-t-il. Engagé depuis seize ans dans la cause des Roms, ce petit trapu dynamique est inquiet, mais il a fini par théoriser une ligne de conduite qu'il lâche comme un couperet : « C'est difficile de rester optimiste pour les Roms, alors j'essaye au moins d'être pragmatique. »

Quand il voit les choses du bon côté, M. Sklenka liste les avancées effectuées depuis 2004, date de l'adhésion de la Slovaquie à l'Union européenne : tournées médicales dans les campements, postes d'intervenants sociaux, centres socio-culturels au cœur des ghettos... Depuis 2005, la ville de Kosice a aussi construit un lotissement modèle pour reloger environ 150 Roms. Une trentaine d'appartements avec balançoires, pelouse tondue et avec « chauffage au gaz », vante l'officier de mairie.


Au niveau national, en 2009, un « plan stratégique » de résorption de la pauvreté a également été mis sur pieds. Il a été renouvelé jusqu'en 2020 avec une dotation de l'UE de 300 millions d'euros. « Mais ce n'est pas l'argent qui manque, c'est la volonté politique », assène M. Sklenka.

Les murs de Kosice et d'Ostrovany reflètent en fait la victoire, en Slovaquie, de la lassitude et des soupirs. Dans beaucoup de quartiers comme Lunik IX, les « non-Roms » ont progressivement déménagé, laissant des classes entières d'enfants roms entre eux. Personne n'aime le mot « ségrégation » en Slovaquie. On préfère évoquer un phénomène regrettable, mais inéluctable, de contournement. Sur les dalles en béton qui barrent désormais l'accès au quartier de Zapad, une petite main anonyme est venue, un jour, écrire en grandes lettres blanches : « Désolé ».
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar GilbertSedman » 28 Août 2014, 16:01

Un Delhaize creuse un fossé contre les roms


La chaîne de magasin Delhaize a fait creuser un fossé afin d'empêcher les roms d'accéder à son terrain de Kessel-Lo.

"Nous avons été contraints de prendre cette décision suite à l'impact d'expériences antérieures avec ces gens sur le magasin et l'environnement", reconnait Roel Dekelver, le porte-parole de la chaîne de supermarchés Delhaize, à nos confrères du Vif L'Express.

Au cours de ces dernières années, le terrain dont il est question a souvent été occupé par des gens du voyage, précise le Vif, qui affirme que le supermarché qui avait jusqu'ici toléré leur présence a finalement demandé l'expulsion d'un nouveau groupe qui s'y était installé au début du mois.
Parler à un con c'est un peu comme se masturber avec une râpe à fromage, beaucoup de douleurs pour peu de résultats (Desproges)
Avatar de l’utilisateur

GilbertSedman
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 28 Août 2014, 16:13

En région parisienne, ya pas un jour sans croiser une voiture immatriculée en Roumanie ou Bulgarie et visiblement ils conduisent comme ils vivent. Ca doit être sympa d'avoir un accident avec un de leurs véhicules.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar fernando » 28 Août 2014, 16:14

Ah oui t'as plus qu'à braire si ça t'arrive.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 28 Août 2014, 16:19

J'ai eu une camionnette avec 3 roms dedans qui a gentiment grillé le feu rouge à un carrefour l'autre jour. Mais genre rouge depuis 30 secondes déjà... j'ai évité de me faire renverser, j'étais en scooter,j'ai klaxonné, ils ont éclaté de rire, m'ont fait un doigt, un écart pour me froler d'encore plus prêt et sont partis tranquillement.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar basmainforme » 28 Août 2014, 16:22

c'est vrai qu'il y en a des tonnes de ces fourgonnettes

ce qui est bien, c'est que pour les encombrants, t'as plus besoin de prevenir la mairie
Avatar de l’utilisateur

basmainforme
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 28 Août 2014, 16:24

laurentlille1 a écrit:J'ai eu une camionnette avec 3 roms dedans qui a gentiment grillé le feu rouge à un carrefour l'autre jour. Mais genre rouge depuis 30 secondes déjà... j'ai évité de me faire renverser, j'étais en scooter,j'ai klaxonné, ils ont éclaté de rire, m'ont fait un doigt, un écart pour me froler d'encore plus prêt et sont partis tranquillement.


Il s'agit vraiment d'un peuple sympathique et culturellement intéressant. Le doigt ça veut dire bonjour chez eux.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar fernando » 28 Août 2014, 16:27

laurentlille1 a écrit:J'ai eu une camionnette avec 3 roms dedans qui a gentiment grillé le feu rouge à un carrefour l'autre jour. Mais genre rouge depuis 30 secondes déjà... j'ai évité de me faire renverser, j'étais en scooter,j'ai klaxonné, ils ont éclaté de rire, m'ont fait un doigt, un écart pour me froler d'encore plus prêt et sont partis tranquillement.


Ces propos sont xénophobes, stigmatisants et indignes d'un forum comme celui-ci. J'envoie une copie d'écran au MRAP, tu vas prendre cheur laurent.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar ruitos » 28 Août 2014, 16:32

1 doigt c'est parce que tu étais seul, tout simplement.
Avatar de l’utilisateur

ruitos
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 28 Août 2014, 16:34

Je me suis quand même excusé d'avoir klaxonné. Faut voir ce qu'ils endurent, les (sales) pauvres.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : ursulet et 9 invité(s)