discipline

Messagepar fernando » 12 Mai 2021, 10:44

Presnel Kimpembe (PSG) suspendu trois matches ferme

Après son expulsion à Rennes (1-1), dimanche, le défenseur parisien Presnel Kimpembe a écopé d'une suspension de quatre rencontres, dont une avec sursis. Il ratera donc la fin de saison.


Presnel Kimpembe est fixé : après son carton rouge reçu à Rennes (1-1), dimanche soir, suivi de scènes confuses et chaudes dans les couloirs du Roazhon Park, le défenseur central du PSG a été suspendu trois matches ferme, plus un avec sursis, par la commission de discipline de la LFP, réunie ce mardi.


Kimpembe est automatiquement suspendu pour la demi-finale de Coupe de France à Montpellier, mercredi, et la réception de Reims dimanche en Championnat. Ensuite, si Paris se qualifie pour la finale de la Coupe, il la manquera aussi. Sinon, il ratera le déplacement à Brest lors de la dernière journée de L1.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Sep 2021, 11:02

Cheuuurr Galtier


Incidents Nice-OM : match à rejouer à huis clos et sur terrain neutre, un point de pénalité ferme pour Nice

La commission de discipline de la Ligue a prononcé mercredi les sanctions à la suite des incidents survenus lors de Nice-OM, le 22 août. Le match devra être rejoué sur terrain neutre et à huis clos, et le club azuréen a été sanctionné d'un point ferme de pénalité.

La commission de discipline de la Ligue, réunie ce mercredi, a prononcé de multiples sanctions à la suite des incidents survenus lors de Nice-OM, qui n'est jamais allé à son terme, le 22 août dernier. Le match devra donc être rejoué sur terrain neutre et à huis clos. Sérieusement mis en cause au regard des différents éléments de l'enquête, le club niçois a été sanctionné de deux points de pénalité, dont un avec sursis. Il a écopé également de trois matches à huis clos, dont celui déjà joué face à Bordeaux, le 28 août, et l'autre à rejouer contre l'OM.

Un match avec sursis pour Payet, deux ferme pour Alvaro

Par ailleurs, la LFP a prononcé des sanctions à l'encontre de plusieurs acteurs impliqués dans les échauffourées avec les supporters niçois sur la pelouse qui avaient suivi le jet de bouteille sur la nuque de Dimitri Payet. Le milieu offensif de l'OM écope d'un match de suspension avec sursis. Son coéquipier, Alvaro Gonzalez, est sanctionné de deux matches ferme. Enfin, le préparateur physique du club olympien, Pablo Fernandez, qui avait frappé un supporter, a écopé de la sanction la plus lourde. Il a été suspendu de banc de touche, de vestiaire d'arbitre et de toutes fonctions officielles jusqu'au 30 juin prochain.



Comprends pas pourquoi Payet échappe à une suspension ferme.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar gblosc » 09 Sep 2021, 12:39

fernando a écrit:Comprends pas pourquoi Payet échappe à une suspension ferme.

Car c'est la bouteille qui a provoqué
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar guinness » 09 Sep 2021, 16:45

Et Xeka, Djalo qui prennent 2 matchs fermes pour une engueulade pendant un match à l'étranger

:-D
Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar gblosc » 09 Sep 2021, 17:51

guinness a écrit:Et Xeka, Djalo qui prennent 2 matchs fermes pour une engueulade pendant un match à l'étranger

:-D

C'est clairement de l'antiportugayims
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar fernando » 07 Oct 2021, 09:22

Merci les hoolz du Lox!


Discipline : un point de pénalité avec sursis pour Lille, Lens et l'OM

La commission de discipline de la LFP a infligé à Lille, Lens et l'OM, un point de pénalité avec sursis pour les incidents qui ont marqué les matches Lens-Lille et Angers-Marseille.


La commission de discipline de la LFP a rendu son verdict, ce mercredi soir, sur les dérapages et envahissements de terrain qui ont perturbé Lens-Lille (1-0), le 18 septembre, et Angers-Marseille (0-0) quatre jours plus tard.

Lens écope d'un point de pénalité avec sursis et de deux matches à huis clos, qui ont déjà été purgés. Pour Lille et pour Marseille, la sanction est d'un point de pénalité avec sursis et fermeture de leur espace visiteurs, à l'extérieur, jusqu'au 31 décembre. Le SCO Angers, lui, se voit infliger deux matches à huis clos de la tribune Coubertin (peine déjà purgée) et une amende de 20 000 euros.


La commission de discipline avait, en effet, déjà sanctionné les quatre clubs en cause, à titre conservatoire : huis clos total du stade Félix-Bollaert-Delelis pour Lens-Strasbourg (0-1) et Lens-Reims (0-2), fermeture de la tribune Coubertin du stade Raymond-Kopa d'Angers et fermeture des parcages visiteurs de l'OM et Lille jusqu'au verdict de ce mercredi.

Cette décision intervient moins d'un mois après celle concernant les graves débordements qui avaient conduit M. Bastien, l'arbitre de Nice-OM, le 22 août dernier, à arrêter le match avant son terme. La commission avait ordonné de rejouer le match sur terrain neutre (à Troyes, le 27 octobre), elle a retiré deux points à l'OGC Nice dont un avec sursis, décrété le huis clos pour trois rencontres à l'Allianz Riviera et suspendu Dimitri Payet et Alvaro. Un jugement plutôt clément par rapport à la gravité des faits (jets de projectiles sur Payet, envahissement de terrain par des supporters niçois, bagarre générale).
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 07 Oct 2021, 09:23

Olivier Létang, président de Lille, dénonce une sanction « injuste »

Alors que son club a écopé d'une sanction d'un point de pénalité avec sursis et de la fermeture de son parcage visiteurs jusqu'au 31 décembre ce mercredi soir, le président du LOSC, Olivier Létang, s'est montré agacé par cette décision « pour le moins très surprenante et totalement injuste » de la commission de discipline de la LFP.

Lors du derby Lens-Lille, disputé le 18 décembre, des incidents avaient notamment eu lieu en tribunes. « Je rappelle que le LOSC n'était pas l'organisateur de la rencontre et que nos supporters ne sont jamais sortis du parcage visiteurs, a expliqué Létang. Le problème de fond n'est toujours pas réglé et il ne le sera jamais si on ne sort pas de débats partisans. »


« Le football français rencontre aujourd'hui des problèmes qui peuvent toucher tous les clubs, tous les stades, a poursuivi Létang. Un match est et doit rester une fête. On ne peut pas accepter que des personnes soient blessées en marge d'une compétition sportive. Le stade ne peut pas être pris en otage par une infime minorité. »

L'ancien président du Stade Rennais a enfin confié avoir évoqué le sujet avec Roxana Maracineanu. « J'ai rencontré la secrétaire d'État aux sports il y a 10 jours lors d'un très bon échange et je lui ai dit que nous devions tous ensemble prendre des mesures fortes. Les clubs avec les instances du football mais aussi avec les autorités compétentes, les ministères des sports, de la justice et de l'intérieur. »
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar manulosc » 05 Mai 2022, 08:03

2 match ferme pour Sanchez 1 match ferme + 1 avec sursis pour yilmaz 1 match ferme pour Botman et André
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Giallo » 05 Mai 2022, 08:24

ça nous promet une compo folle contre Monaco
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar rodolfo » 05 Mai 2022, 10:35

Le rouge d'Ylmaz est juste scandaleux.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 18 invité(s)