[O1T]Et pendant ce temps là... en Ligue 1

Messagepar une des fakes de Der » 04 Août 2012, 13:06

C'est ici qu'on parle de la ligue 1, des débats tactico-techniques sans fin et des résultats des matchs.

Image
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 04 Août 2012, 13:08

Martin meneur de jeu ou arrière latéral?

Comme il a dépanné la saison dernière à gauche,je me dis qu'il peut remplacer Digne pendant son indisponibilité non?
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 04 Août 2012, 13:14

cé koi? cé du foot?
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 04 Août 2012, 13:16

c'est du 4-4-2 recyclable en 4-3-3 avec des lateraux sur le coté...
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 04 Août 2012, 13:17

cé pa du foot alor?
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 04 Août 2012, 23:51

Samedi 04 août 2012

Fribourg
1 - 1
Sochaux

Troyes
1 - 2
UNFP

Brest
0 - 2
Nacional

Evian TG
1 - 1
Saint-Etienne

Nancy
3 - 1
Reims

Rennes
0 - 1
Lille

Paris SG
2 - 2 1 tab 4
Barcelone

Bastia
1 - 2
Chievo

Bordeaux
1 - 1
Lorient

Ajaccio
2 - 1
Cagliari
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 05 Août 2012, 06:31

Ajaccio 2 - 1 Cagliari
Ajaccio, clairement favori de la L1 !
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 05 Août 2012, 22:22

Il est toujours drole Aulas...

http://www.football365.fr/france/infos- ... 7699.shtml

Un objectif mort-né avec l’émergence du PSG et ses stars florissantes. Lyon est donc condamné à jouer la deuxième place en compagnie de Lille, Montpellier, Marseille voire Bordeaux. Du moins dans l’esprit de Jean-Michel Aulas. « Je ne partage pas l’inquiétude des faux spécialistes. Je ne dis pas qu’on va bousculer le PSG, il faut être raisonnable, s’est rendu à l’évidence JMA dans les colonnes de l’Equipe. Mais si Lille est supérieur sur le papier, il devra gérer en même temps la Ligue des Champions, ce que l’OL a été le seul à réussir depuis vingt ans. Notre ambition est d’être parmi les équipes européennes. » Pour ça, l’OL, absent de la Ligue des Champions, devra faire bonne figure en Ligue Europa.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 06 Août 2012, 10:39

PSG : le coup de sang de Nenê !

Atout offensif n°1 du Paris Saint-Germain depuis deux saisons, Nenê vit des moments difficiles à l'heure d'entamer sa troisième année dans la capitale. Et samedi soir, le Brésilien a clairement manifesté son mécontentement.

Samedi dernier, le match de gala entre le Paris Saint-Germain et le FC Barcelone était censé être une fête. Entre une arrivée sous les clameurs des supporters et la présentation des recrues phares de l’été (excepté Thiago Silva), tout était réuni pour que joueurs et fans rouge-et-bleu passent une excellente soirée. Mais si le match en lui-même (2-2, 4 tab à 1 pour le Barça) a tenu ses promesses en termes de buts et de spectacle, un homme s’est distingué : Nenê.

Titulaire au coup d’envoi, le Brésilien a ensuite cédé sa place à la pause à Kévin Gameiro. Un remplacement qui n’apparait pas comme une sanction puisque quatre autres coéquipiers ont également été sortis. Et pourtant, pour l’ancien Monégasque, cette décision n’est pas passée. Frustré, ce dernier a ainsi décidé de se doucher et de quitter juste après le Parc des Princes, sans attendre le retour de ses coéquipiers révèle Le Parisien.

Un acte significatif qui intervient alors que les relations entre Nenê et ses dirigeants sont plus que jamais tendues. Pour rappel, ces derniers n’ont toujours pas accepté de prolonger le contrat du Brésilien qui s’achève en 2013. Mais avec ce coup de sang, Nenê a franchi un cap qui ne sera pas sans conséquence. Longtemps confronté à des égos de stars internationales, Carlo Ancelotti ne se privera pas de sanctionner le natif de Jundiaí, d’autant que cette saison l’Italien sait qu’il peut le remplacer plus aisément (Lavezzi, Ménez). Reste donc à savoir si ce départ précipité n’aura que des incidences disciplinaires ou s’il marquera la fin de l’aventure francilienne de Nenê.


Y a pas à dire, c'est la fête à Paris.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 06 Août 2012, 10:41

C'est ça aussi qui est bon d'avoir des clubs qui s'en foutent de perdre du pognon puisqu'ils ont des comptes illimités: finies les pleurnicheries de joueurs 1 ou 2 ans avant la fin de leur contrat.

Tu veux pas jouer? et ben tant pis! on s'en fout.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 06 Août 2012, 14:44

Tulio de Melo s’est converti en valeur sûre du Losc, notamment en fin de saison dernière. Interviewé par L’Equipe, le géant attaquant brésilien a donné son point de vue sur le nouvel avant-centre du PSG, Zlatan Ibrahimovic. Pourvu de mensurations similaires, De Melo n’envie rien à son homologue parisien, sauf peut-être son contrat pharaonique… Chose qui parait impossible à l’heure actuelle. Surtout lorsqu’on se penche sur son évolution salariale tout au long de sa carrière. Cela n’a rien « d’Ibracadabrantesque ». Analyse.
Losc, Le Mans ou Aalborg, une carrière à « petits » salaires pour De Melo

De Melo c’est 1,95m pour 95kg, Zlatan c’est 1,95m pour 84kg. Si en termes de mensurations, De Melo fait le poids face à Ibrahimovic, leur « parcours salarial » n’a rien à voir. « Qu’est-ce que vous prendriez chez lui ? Heu, non, rien… Son contrat ? C’est la première chose à laquelle j’ai pensé ! », tel fut le dialogue entre le Brésilien et l’intervieweur. Les émoluments de Zlatan, De Melo ne peut qu’en rêver. Selon ce même entretien, le Nordiste affirme qu’il touchait 1.500 euros à l’Atlético Mineiro, 5.000 à Aalborg et 25.000 euros au Mans, mensuels.

De Melo ne touche que 7% du salaire d’Ibrahimovic

Aujourd’hui à Lille, De Melo est en pleine négociation pour prolonger son contrat. Actuellement rémunéré 100.000 euros par mois, le numéro 9 des Dogues peut espérer un peu mieux du haut de ses 27 ans. Le Losc peut doubler, tripler, … son salaire, De Melo n’atteindra jamais les 14M€ net annuel que touche le Suédois au PSG, ni même les 12M€ net qu’il percevait au Milan AC. Les deux joueurs évoluent certes dans le même championnat, dans deux clubs qui tutoient les sommets français depuis quelques années – mais leurs fiches de paies seront toujours très différentes…

Ecrit par @Marcelo6Martins
http://www.sportune.fr/sport-business/losc-de-melo-ne-peut-que-rever-des-salaires-dibrahimovic-70291
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 06 Août 2012, 14:47

Passionnant comme article...

Ils vont le faire avec tous les joueurs ayant un vague point commun avec Ibrahitruc?
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 06 Août 2012, 18:57

laurentlille1 a écrit:Passionnant comme article...

Ils vont le faire avec tous les joueurs ayant un vague point commun avec Ibrahitruc?


"Nolan Roux n'a aujourd'hui que 7% de la longueur de cheveux de Zlatan Ibrahimovic"
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 07 Août 2012, 08:45

Ça commence...

Les horaires de la discorde

En découvrant le calendrier des diffusions des premières journées de Ligue 1, Marseille a eu un coup de chaud, au sens propre comme figuré. Le 19 août contre Sochaux, puis le 26 août à Montpellier, l'OM jouera le dimanche à ... 14h00. «C'est une décision qui est prise en dépit du bon sens et de l'intégrité physique des joueurs. Que l'OM joue à cette heure-là dans le Sud, la région la plus chaude de France, en plein mois d'août, c'est incompréhensible», s'est plaint le président de l'OM Vincent Labrune. Pour le rendez-vous à la Mosson, il ne pouvait avoir lieu que le dimanche, le club phocéen pouvant disputer trois jours plus tôt le barrage aller de C3. En revanche, le match OM-Sochaux est classé en catégorie 1 et a été choisi par beIn Sport... «Le match entre le 10e du dernier Championnat, qui n'a recruté qu'un seul joueur, et le 14e, qui a vendu ses deux meilleurs joueurs...», a ironisé Vincent Labrune. Charles Biétry n'a pas voulu justifier son choix.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 07 Août 2012, 12:19

Il est taré ce mec...

Nicollin : "mes propos ont été déformés"

Louis Nicollin voudrait certainement plaire à tout le monde. L'ennui c'est qu'il est adepte des déclarations tapageuses et que ça ne plait évidemment pas à ceux qui se font chambrer. Le président de Montpellier avait fait une déclaration qui n'avait pas forcément plu à tout le monde du côté de Marseille (propos alors publiés dans L'Equipe) : "j'espère que Paris nous succèdera. Ca va faire chier les Marseillais et ça me plaît. Eux, ils ont pris Patatino (Raspentino). (...) Ils vont se poignarder le cul. Ca doit être terrible !"

Il revient sur ses paroles dans France Football et souhaite visiblement se faire aimer du Stade Vélodrome : "mes propos ont été déformés. Quand tu vois que le jours où Paris présente "queue de cheval" l'OM reprend avec Ratatino, je me mets à la place du supporter de base. Il doit crier au secours." Il se défend d'ailleurs d'avoir chambré : "je n'ai pas taillé l'OM. Comment voulez-vous que je sois contre l'OM ? A la fin de saison dernière, on est allé au vélodrome, les gens étaient plus pour nous que pour nous que pour leur équipe. Bon, je sais que c'était pour niquer le PSG, mais quand même, je trouve ca extra... J'aime l'OM, moi !"

Loulou avait également déclaré, il y a quelques jours : "Paris ou Marseille, j'en ai rien à branler. Moi, je préfère Lyon." Nul doute qu'il arrêtera un jour de se contredire, il reste donc à savoir quand.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 07 Août 2012, 12:41

=> Topic FDP.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 07 Août 2012, 20:06

Grand stade, grande équipe ? Par un gars du Figaro

18/20. Troisième de la dernière édition, Lille veut faire au moins aussi bien cette saison. Sans Hazard, mais avec Martin, Kalou et un stade flambant neuf, les Dogues en ont incontestablement les moyens.

Classement de la saison dernière :
3e de Ligue 1 avec 74 points, 21 victoires, 11 nuls et 6 défaites, 72 buts marqués, 39 encaissés.

Les objectifs :
Auteur du doublé Coupe-Championnat en 2011, le LOSC a terminé bredouille la saison dernière. Pas de quoi toutefois déclencher un raz de marée de la Deûle. Au contraire. La livraison du Grand Stade et le recrutement estival «clinquant» ont aiguisé l'appétit des Dogues, qui se positionnent clairement comme l'un des principaux favoris du championnat pour la deuxième place. «Finir vice-champion sera un objectif pour tous les autres clubs, et le LOSC en particulier. Vu les millions dépensés et les joueurs qui sont arrivés, la première place est dévolue au PSG», confie Rudi Garcia. Sortis sans gloire de la Ligue des Champions l'an passé dans un groupe qui n'avait rien d'insurmontable sur le papier (Inter Milan, CSKA Moscou, Trabzonspor), les Nordistes auront également à cœur d'y offrir un meilleur visage. Pour cela, il leur faudra déjà franchir les barrages à la fin du mois.

Ce qui a changé :
Consacré meilleur joueur de Ligue 1 ces deux dernières années, Eden Hazard a quitté le nid cet été. L'ailier belge est parti poser ses «pattes» pleines de talent à Chelsea, moyennant la somme record de 40 millions d'euros. Avec cette manne financière conséquente, le LOSC a pu attirer Marvin Martin et s'offrir Salomon Kalou, qui ne seront pas trop de deux pour remplacer le meilleur passeur du dernier championnat. Steeve Elana, Djibril Sidibé et Viktor Klonaridis sont également venus renforcer l'escouade nordiste qui, en plus d'Hazard, a perdu Joe Cole et Mauro Cetto. D'autres joueurs (Debuchy, Chedjou, Rozehnal) sont eux aussi susceptibles de partir d'ici la fin du mercato. Mais le principal changement de l'intersaison se situe ailleurs. Le club va en effet quitter le vétuste Stadium Nord (environ 20 000 personnes) pour s'installer dans son tout nouveau Grand Stade, d'une capacité de 50 000 personnes. Une enceinte plus grande, plus haute. Pour un LOSC plus fort ?

L'homme à suivre : Salomon Kalou

Après Bonaventure Kalou il y a quelques années (Auxerre, PSG et Lens), la Ligue 1 accueille le frère cadet, Salomon (27 ans). Attirer en France un joueur en pleine force de l'âge, qui vient de passer six saisons dans un des plus grands clubs du monde, quand on ne s'appelle pas le PSG, c'est assez rare pour être signalé. «L'arrivée de Salomon Kalou est vraiment une bonne chose pour le LOSC. C'est un grand joueur, international ivoirien, qui vient de remporter la Ligue des Champions. Il arrive de Chelsea, je pense qu'on ne peut que s'en réjouir», indiquait Nolan Roux quelques temps après la signature de l'ancien joueur du Feyenoord. Expérimenté, capable de jouer à tous les postes de l'attaque, Kalou reste toutefois sur une saison sans relief à Londres, où il a très peu joué. L'expérience mitigée de Joe Cole pourrait-elle se répéter ?

Le mercato :
Arrivées : Martin (Sochaux), Elana (f.c Brest), Klonaridis (AEK Athènes), Kalou (f.c Chelsea), Vandam (r.p Caen), Sidibé (Troyes)

Départs : Cole (r.p Liverpool), Hazard (Chelsea), Domrane (Mouscron), Oukidja (p. Mouscron), Souquet (p. Mouscron), Cetto (r.p Palerme)

L'effectif au 07/08/2012 :
Gardiens : Landreau, Mouko, Elana
Défenseurs : Vandam, Debuchy, Digne, Souaré, Soumaoro, Rozehnal, Sidibé, Béria, Bonnart, Chedjou, Basa
Milieux : Balmont, Gueye, Martin, Pedretti, Mavuba
Attaquants : Payet, Kalou, De Melo, Bruno, Rodelin, Roux, Klonaridis, Ruiz

Résultats des matches amicaux :
Le Havre-Lille 1-2
Benfica-Lille 0-0
Lille-Troyes 1-0
Lille-Mont-de-Marsan 6-0
Lille-Athletic Bilbao 3-1
Rennes-Lille 0-1
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 08 Août 2012, 08:55

Me font un peu de la peine les Lyonnais....

Gonalons vise le podium avec Lyon

http://www.football365.fr/france/infos- ... 8567.shtml

Privé de Ligue des Champions, Lyon a dû revoir son budget et ses ambitions à la baisse. S'il pense que l'OL n'aura pas les moyens de jouer le titre, le milieu de terrain Maxime Gonalons pense que ce groupe a tout de même les moyens de terminer sur le podium.

Lyon doit se serrer la ceinture. Après quatre saisons sans titre de champion de France, l’OL va rater la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2000. Un manque à gagner qui s’est ressenti dans la politique de recrutement du club puisque les septuples champions de France n'ont toujours pas enregistré la moindre arrivée. Cela n’empêche pas Maxime Gonalons de rester ambitieux. S’il reconnaît que l’OL aura du mal à lutter avec les meilleurs, le milieu de terrain international (2 sélections) pense que son équipe peut quand même regarder vers le haut : « Nous serons des outsiders derrière Paris, Lille, qui ont bien recruté, a confié le joueur de 23 ans en conférence de presse. Notre place, je la vois sur le podium, je l'espère. La saison dernière, nous avons été frustrés de ne pas nous qualifier pour la Ligue des champions et nous voudrons remettre les choses là où elles doivent être. Pour le club comme pour nous les joueurs, il est important d'être en Ligue des champions. Je suis arrivé à l'OL en 2000 et j'avais ainsi toujours connu l'Olympique lyonnais en C1. »

D’un point de vue personnel, Maxime Gonalons espère retrouver son meilleur niveau pour séduire Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus : « Quand on a goûté à l'équipe de France, on a envie d'y retourner. C'est toujours fabuleux de représenter son pays. Les cartes sont redistribuées avec l'arrivée d'un nouveau sélectionneur. Je vais avant tout me concentrer sur l'OL, mon club, avec lequel passeront de bonnes performances pour pouvoir prétendre à nouveau à la sélection. Alors, pourquoi pas ? »
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 08 Août 2012, 08:59

L'équipe titre aujourd'hui "Brandao trop cher pour la ligue 1".

J'ai du mal me réveiller.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 08 Août 2012, 09:04

Flwz a écrit:Me font un peu de la peine les Lyonnais....
»


qu'ils crevent...
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 08 Août 2012, 09:15

Bon ça parle un peu de tout mais surtout du Losc avec Captain Rio.

Mavuba : «J'y crois»

A la veille de la première liste de Didier Deschamps, Rio Mavuba espère que ce changement de sélectionneur lui sera profitable. A deux jours de la reprise de la L1, le milieu de terrain du LOSC revient également sur le départ d'Eden Hazard. «Personne ne peut le remplacer».

"J'ai envie de prouver que je peux faire partie de ce groupe". Rio Mavuba au sujet de l'équipe de France. (L'Equipe)

«Rio Mavuba, Lille est présenté par beaucoup comme l'outsider numéro un du Paris-SG cette saison. Êtes-vous également de cet avis ?
Paris a deux équipes qui peuvent être sacrées championnes. Pour les concurrencer, il faudrait une autre équipe avec nous (rires). Le Championnat n'est pas plié, mais sur le papier... En tout cas, c'est gratifiant et légitime par rapport au travail fourni depuis pas mal d'années.
«Personne ne peut remplacer Eden, mais la force du LOSC, ça a toujours été son collectif. Ça sera à chacun d'en faire un peu plus, on n'a pas le choix.»Cet été, Lille a perdu Eden Hazard, mais a recruté Salomon Kalou et Marvin Martin. Voyez-vous le LOSC version 2012-2013 plus faible ou plus fort que son devancier ?
C'est dur de juger, ce sont les résultats qui le diront. Ce qui est vrai, c'est que ce n'est pas simple chaque année de perdre des joueurs. Il y a eu Adil (Rami), Yohan (Cabaye), Gervinho, maintenant Eden, sans oublier Frau et Obraniak. Tout ça, ça pèse dans la vie du groupe, dans le onze type. On s'expose à chaque fois, mais on a quand même terminé 3es l'an dernier. Ça reste une bonne saison.

Salomon Kalou peut-il combler le vide laissé par Hazard ?
Personne ne peut remplacer Eden. On a perdu un gros joueur, mais la force du LOSC, ça a toujours été son collectif. Ça sera à chacun d'en faire un peu plus, on n'a pas le choix. Concernant, Salomon, il n'a pas les mêmes caractéristiques mais il va nous apporter un plus, c'est sûr.

Avec la livraison du grand stade, la reprise du Championnat et le tour préliminaire de la Ligue des champions, Lille va vivre un mois d'août palpitant.
Ça va être un mois capital. Le Championnat va commencer fort avec un match compliqué à Geoffroy-Guichard. En général, on n'aime pas trop les premiers matches, on fait souvent match nul, mais on a essayé de s'améliorer là-dessus. Avec le tour préliminaire de la C1, on est obligés d'être opérationnels tout de suite. On a adapté notre préparation en fonction de ça. Si on a affronté des équipes comme Rennes, Bilbao, ce n'est pas anodin.
«Si on me donne ma chance, je ferai tout pour la saisir».Sentez-vous que le LOSC a changé de catégorie ?
Oui, Lille est en train de grandir. Quand on voit les infrastructures, le fait que des joueurs comme Joe Cole et aujourd'hui Salomon Kalou sont venus chez nous, c'est positif. On a pris une dimension supérieure.

Jeudi, Didier Deschamps communiquera la liste des joueurs retenus pour France-Uruguay. A titre personnel, l'équipe de France, vous y croyez toujours ?
Bien sûr ! Je joue le haut de tableau avec le LOSC, je joue régulièrement, forcément, j'y crois. On verra bien jeudi si l'arrivée de Deschamps change quelque chose pour moi. Mais j'ai envie de prouver que je peux faire partie de ce groupe. Si on me donne ma chance, je ferai tout pour la saisir, si on ne me la donne pas, je continuerai à travailler. Jusqu'à présent, des choix ont été faits, ils ne m'ont pas été très favorables, mais je ne veux plus me prendre la tête avec ça. Je regarde devant».
Propos recueillis par Emery TAISNE
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 08 Août 2012, 14:19

Autant les lyonnais me font de la peine autant les parisiens j'ai trop envie qu'ils se plantent!!

Pastore vise le triplé avec le PSG

http://www.football365.fr/france/infos- ... 8619.shtml

Dans une interview accordée à L'Equipe, Javier Pastore, le meneur de jeu argentin du PSG, estime que le club de la Capitale a les moyens de réaliser le triplé Coupes nationales-championnat.

La reprise de la Ligue 1 est imminente. Dès vendredi, Montpellier remettra son titre en jeu face à Toulouse. Mais pour cette première journée de championnat, tous les regards seront tournés vers le PSG. Avec le recrutement de joueurs de classe mondiale comme Thiago Silva, Ezequiel Lavezzi et surtout Zlatan Ibrahimovic, le club de la Capitale est armé pour écraser la L1. Du côté des joueurs, hors de question de se cacher. Arrivé l’été dernier, Javier Pastore ne manque d'ailleurs pas d’ambition et entend rapidement se faire un palmarès à Paris. « La saison passée, nous avons été très proches de gagner le championnat, a confié le meneur de jeu argentin dans une interview accordée au journal L’Equipe. Il nous a manqué de l’efficacité, du punch et, par moments, de l’envie. Mais cette saison, si nous travaillons et que nous tirons tous dans le même sens, on peut gagner les trois titres : le championnat et les deux Coupes. Nous avons une grande équipe. »

Pour la première fois depuis la saison 2004-2005, le PSG s’apprête également à disputer la Ligue des Champions. L’occasion pour Pastore de découvrir la plus prestigieuse des compétitions européennes. Mais malgré le recrutement « cinq étoiles » de son club, « El Flaco » n’affiche pas la même sérénité que sur la scène nationale. « En Ligue des Champions, l’objectif sera d’atteindre les huitièmes de finale. Accéder en quarts serait magnifique. » Un objectif raisonnable que l’Argentin justifie par le manque d’expérience de son équipe à ce niveau : « L’argent n’a rien à voir avec la vérité du terrain. » Et pour briller sur tous les tableaux, le joueur de 23 ans estime que le PSG aura besoin de Nenê, pourtant en instance de départ : « C’était notre meilleur joueur (la saison dernière). C’est un vrai buteur, un joueur qui sait faire la différence. On a besoin de lui. »

Dans cet entretien, Javier Pastore revient enfin sur son cas personnel. Recruté l’été dernier pour 42 millions d’euros, le désormais ex-joueur le plus cher de la Ligue 1 n’a pas eu le rendement attendu. Capable de fulgurances, l’ancien meneur de Palerme a surtout manqué de régularité. Mais cette saison, « El Flaco » promet qu’il fera mieux : « Partout on m’a sifflé à un moment donné à cause de ma façon de jouer. Mais si j’avais pu mieux me préparer l’été dernier, je n’aurais pas eu ces creux. Je n’étais pas bien physiquement (…) Cet été, heureusement, j’ai pu faire une préparation complète. Le staff m’a vu à un niveau supérieur. Je suis plus tranquille aujourd’hui. » Réponse dès samedi avec la réception de Lorient au Parc des Princes.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 10:44

a-A+Jeudi 09 août 2012 à 08h19
Réactions (0)

La rencontre devant opposer le LOSC au PSG le dimanche 2 septembre (4e journée de Ligue 1, 21h, à suivre en direct sur FootLille.com et diffusé en intégralité sur Canal+) a lieu juste à la fin de la braderie. Et cela pose quelques problèmes sur le plan de la sécurité. Les représentants de la police se souviennent de la dernière opposition entre les 2 clubs qui avait eu lieu le 29 avril dernier à l'occasion de la 34e journée de Ligue 1 (2-1). Une "fight" avait opposé des supporters des 2 clubs. La police craint une revanche dans la journée de dimanche alors que la braderie battra son plein. Le LOSC a envisagé de n'ouvrir la rencontre qu'aux seuls abonnés pour raison de sécurité (voir brève : LOSC-PSG ouvert seulement aux abonnés ?). « Cela fait partie des pistes », a soufflé Frédéric Paquet, le directeur général adjoint du club lillois qui donnera une réponse définitive la semaine prochaine.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 10:51

Après un mercato marqué par les millions d’euros dépensés par le PSG, le club de la capitale fait figure de grand favori de la Ligue 1. Les autres clubs se préparent à défier la belle machine parisienne. Aperçu des potentiels prétendants au titre. Par Trésor KIBANGULA (texte) Du samedi 11 août 2012 au dimanche 26 mai 2013, la Ligue 1 reprend ses droits sur les terrains de football à travers l’Hexagone. En 38 journées, 20 équipes vont s’affronter avec des ambitions diverses et variées. Mais pour le PSG version Qatar, c’est le titre ou rien. Lille, Lyon, Montpellier et Marseille se tiendront en embuscade pour faire trébucher le favori parisien et rééditer l'exploit de Montpellier en 2011-2012. Tour d’horizon de ces principaux rivaux dans la course au titre.

1. PSG, le grand favori (9 chances sur 10)


Le premier but d'Ibramovic avec le PSG



L’équipe de la capitale, propriété de Qatar Sports Investment, s’est donné les moyens de ses ambitions avec le recrutement de stars de football européen dont le Milanais Zlatan Ibrahimovic qui a signé pour un salaire annuel faramineux de 14,5 millions d’euros. Le PSG, entré dans une nouvelle dimension, se doit donc de gagner la Ligue 1. "Si on n’est pas champion cette année, on ne le sera jamais", a même lâché un de ses attaquants, Jérémy Ménez.

L’ambition est légitime, pour un club sans limite financière possédant désormais le meilleur effectif du championnat de France. Carlo Ancelotti, l’entraîneur parisien, n’a plus qu’à former une équipe compétitive autour de ce groupe mis à sa disposition. Et les premiers résultats lors des matches de préparation sont encourageants. À New-York, le PSG a tenu tête à Chelsea, champion d’Europe en titre (1-1). Lors du trophée de Paris, le samedi 4 août dernier, les coéquipiers de Zlatan ont également résisté face au Barcelone de Lionel Messi au Parc des Princes (2 -2), avant de perdre aux tirs au but (1-4, t-a-b.).

2. Lille, le challenger constant (7/10)

Pour barrer la route aux Parisiens, la résistance s’organise autour de quelques autres prétendants. Aux avant-postes, on retrouve les Dogues, ancrés depuis quatre saisons successives (2009, 2010, 2011 et 2012) dans le top 5 de la Ligue 1.



Le LOSC a certes perdu sa star Eden Hazard, transféré à Chelsea contre 40 millions d’euros, mais le club nordiste a su compenser le départ du meilleur joueur du championnat de France ces deux dernières saisons par l’arrivée de Salomon Kalou, champion d’Europe en titre, et de Marvin Martin, meilleur passeur de la Ligue 1 la saison dernière avec Sochaux. "Je crois beaucoup en Salomon et Marvin", a confié Rudi Garcia, le coach lillois, lors d’un récent point de presse. "Ils semblent avoir déjà trouvé leur place, même si c'est évident qu'il reste du travail à fournir et des automatismes à trouver", a-t-il ajouté. Objectif : mettre en place "une équipe plus collective", capable de rivaliser avec le PSG.

3. Montpellier, le champion en titre (6/10)


Les exploits de l'Argentin Emanuel Herrera




Champion de France en titre, Montpellier tentera, lui, de terminer sur le podium, à défaut de conserver son titre. Malgré le départ de son buteur Olivier Giroud, auteur de 21 buts la saison dernière, le club héraultais croit en sa capacité de faire une belle saison 2012 - 2013. Pour relever le défi, les joueurs de René Girard s’appuieront désormais sur l’Argentin Emanuel Herrera, nouvelle recrue dénichée dans le modeste championnat chilien. "Il a des qualités différentes d'Olivier [Giroud], plus puissant et habile point d'appui. Manu [Herrera], propre dans le jeu, a le sens du but dans un registre plus proche de la surface" commente René Girard.

Et aux éternels sceptiques, Laurent Nicollin, le président délégué de Montpellier, n’hésite pas à tirer les oreilles. "Quand on a remplacé Montaño par Giroud, personne ne sautait au plafond. Je me souviens des premiers matches où il avait été sifflé à la Mosson", rappelle-t-il. Et de conclure : "Herrera correspond au profil du joueur recherché par l'entraîneur. À nous de le soutenir pour réussir une belle saison. S'il marque 10 ou 12 buts, le pari sera réussi."

4. Lyon pour un grand retour (5,5/10)

Après avoir dominé le championnat de France entre 2002 et 2008, l’OL semble, de son côté, retrouver le goût de la gagne, en remportant la saison dernière la Coupe de France et le Trophée des champions. Des arguments à faire valoir pour faire grimacer le rival parisien. "Nous sommes qualifiés pour la 16e fois de suite en coupe d'Europe, rappelle Jean-Michel Aulas, le président lyonnais. Nous restons aussi 10e à l'indice UEFA, ce qui fait de Lyon le meilleur club français, loin devant le PSG qui est 46e. Et avec le Trophée des champions, nous en sommes à 17 titres gagnés en 12 saisons." Un sursaut d’orgueil qui pourrait bien pousser les coéquipiers d’Hugo Lloris à bousculer les favoris annoncés.

5. Marseille, l’obligation de rachat (5/10)

Nouvel entraîneur, nouvelle ambition, du côté marseillais. Après une dernière saison moins brillante de Didier Deschamps à la tête de l’OM - 10e au classement final de la Ligue 1 et une Coupe de la ligue pour consoler les supporters -, l’arrivée d’Elie Baup suscite de nouveau de l’espoir, malgré des départs éventuels de certains piliers de l’équipe (Rémy, Diarra et Mbia) d’ici la fin du mercato début septembre. Le défi s’annonce donc rude pour le nouveau coach marseillais qui sera obligé de reconstruire une équipe compétitive, avec des moyens limités. Et derrière, il n’est pas exclu que d’autres clubs - Bordeaux, Toulouse en tête - viennent brouiller les cartes au sommet.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 13:59

Menacé un temps de report en raison de la Braderie de Lille, qui se tient le même week-end dans le préfecture du Nord, le match entre le LOSC et le PSG, prévu le dimanche 2 septembre et comptant pour la 4e journée de L1, aura finalement bien lieu. Les autorités compétentes ont en revanche classé la rencontre à hauts risques, pour éviter tout débordement. Le ministère de l'Intérieur a également demandé à la Ligue (LFP) de prendre des mesures de restriction exceptionnelles concernant la billetterie et le déplacement des supporters parisiens. «Seuls ces derniers, encadrés et accompagnés par le PSG, pourront accéder à l'espace visiteurs, a indiqué jeudi la LFP dans un communiqué. Il n'y aura pas de vente, ni de cession de billets. L'accès au stade sera limité aux seuls abonnés et invités du LOSC», est-il ajouté dans ledit document.

«Nous devons tous ensemble, pouvoirs publics, clubs, LFP, faire en sorte que ce match exceptionnel, qui se déroule également dans un cadre exceptionnel, le nouveau Grand Stade de Lille, bénéficie des conditions de sécurité optimales», a de son côté déclaré le président de la Ligue, Frédéric Thiriez.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 13:59

Topic FDP.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 14:06

Décision de débiles.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 15:43

Par Lhttp://www.lesechos.fr/medias/2012/08/ ... _web.jpges Echos

C'est dans un contexte inédit que joueurs et spectateurs reprennent demain soir le chemin des stades de la Ligue 1. Jamais, en effet, le championnat de France de football, épreuve phare du sport français, n'aura débuté avec un club écrasant de sa toute-puissance économique l'ensemble de ses rivaux. Le Paris Saint-Germain (PSG), puisque c'est de lui qu'il s'agit, alimenté par la poche sans fond de son richissime propriétaire, l'Etat du Qatar, via le fonds QSI (pour Qatar Sports Investments), a d'ores et déjà marqué de son empreinte la compétition en réalisant un mercato d'été de rêve, dont rien ne dit d'ailleurs qu'il est tout à fait bouclé.

A tel point qu'experts, spécialistes et passionnés n'en finissent plus de débattre sur le thème d'un championnat à deux vitesses, et sur le risque que ferait peser sur l'intérêt sportif de la compétition la domination, pour l'heure seulement financière, du club de la capitale. D'autant que l'inattendu champion sortant, le Montpellier Hérault Sporting Club du président Louis Nicollin - doté d'un budget qui a certes quasiment doublé d'une trentaine de millions d'euros pour la saison 2011-2012 à une soixantaine pour 2012-2013 -aura du mal à défendre sa couronne face à l'ogre PSG, qui, lui, caracole en tête des clubs les plus riches de la Ligue 1, avec quelque 300 millions de budget, soit là encore le double de l'année dernière.

Recrutement haut de gamme
Mais ce sont surtout les sommes colossales investies jusqu'ici par le club parisien dans l'achat de joueurs qui, à la fois, inquiètent et suscitent la curiosité. Près de 100 millions d'euros ont ainsi été mis sur la table par les Qataris pour recruter la star suédoise d'origine croate, Zlatan Ibrahimovic, attaquant vedette du Milan AC, à 20 millions, et encore plus fort 42 millions (plus 7 millions de bonus) pour le défenseur brésilien Thiago Silva, lui aussi en provenance du club milanais. Un recrutement haut de gamme complété par deux autres joueurs venus du championnat italien, Ezequiel Lavezzi et Marco Verratti, sans compter, plus modestement, trois retours de prêts à des clubs de Ligue 1. Et déjà, alors que le mercato d'été s'achève le 4 septembre, le PSG a annoncé hier soir, sur son site, l'arrivée du jeune prodige brésilien Lucas Moura, en janvier prochain à l'occasion du mercato d'hiver !



Face à cet activisme forcené, censé propulser le club parisien au niveau des meilleurs clubs européens prétendant à la Ligue des champions, les dix-neuf autres équipes engagées en Ligue 1 font pâle figure. L'Olympique Lyonnais, qui a dominé sportivement le championnat français pendant sept saisons consécutives de la décennie 2000, est ainsi soumis au régime minceur. Absent de la Ligue des champions pour la première fois depuis 2000-2001, avec un manque à gagner de près de 20 millions d'euros, le club doit encore dégraisser sa masse salariale, alors que son chiffre d'affaires est en baisse (- 6 %) pour la cinquième année de suite. Le conseil d'administration du club, présidé par Jean-Michel Aulas, a déclaré maintenir « son objectif prioritaire, pour la saison 2012-2013, de réduction significative du nombre de contrats joueurs ». Et dans l'attente de son nouveau stade OL Land, qui accuse un nouveau retard et dont il ne devrait prendre possession que pour la saison 2015-2016, la campagne d'abonnements enregistrait, selon l'AFP, début août une chute de 30 % par rapport à l'an dernier.

Champion en 2011 et troisième l'an dernier, le Lille Olympique (LOSC) du président Michel Seydoux semble le mieux armé face au PSG, fort d'un recrutement intelligent et d'un stade flambant neuf. Troisième budget de la Ligue 1, l'Olympique de Marseille, en reconstruction, parait condamné à la figuration.

Image
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 15:48

Et dans l'attente de son nouveau stade OL Land, qui accuse un nouveau retard et dont il ne devrait prendre possession que pour la saison 2015-2016, la campagne d'abonnements enregistrait, selon l'AFP, début août une chute de 30 % par rapport à l'an dernier.


Super public les lyonnois.
une des fakes de Der
 
Retour

Messagepar une des fakes de Der » 09 Août 2012, 16:02

La perdition complète à Lyon... Malbranque sur le retour, Gonalons en leader, le public qui fuit, un grand stade dans les vappes. Bordel, la ruine leur est tombée dessus salement.
une des fakes de Der
 
Retour

Suivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot], Majestic-12 [Bot], Yahoo [Bot] et 3 invité(s)