Ecologix Krew: un monde sans Bhauvin est possible

Messagepar Baratte » 15 Sep 2016, 15:28

fernando a écrit:En unissant leurs savoir-faires, ils vont pouvoir peut-être relancer la production d'agent orange et de gaz-moutarde.

C'est pas une blague , Bayer a repris , en 45 une partie des activités de IG Farben , le fabricant du fameux zyklon B ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Sep 2016, 15:53

Ces 2 entreprises sont faites pour s'unir...
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 15 Sep 2016, 15:59

Le zyklon était encore utilisé à la fin des 80' pour dératiser les navires transportant du blé ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar kaptn_kvern » 15 Sep 2016, 16:35

Du coup ils maîtrisent toute la chaîne du cancer moderne. Habile.
I don't always listen to Pantera...but when I do, I get fucking hostile.
Avatar de l’utilisateur

kaptn_kvern
 
Retour

Messagepar Dageek » 15 Sep 2016, 16:52

ah bah oui bien vu. de l'utilisateur au clien... euh patient
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Baratte » 15 Sep 2016, 17:01

BAYER , science for a better life , qu'elle dit la pub ...
A ce rythme là on va bientôt voir Mac Do mettre de la thune dans le traitement du cholestérol .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar rhazelle » 15 Sep 2016, 17:05

inoculer les saloperies qu'ils "tenteront" de soigner.
Peut-être prendre des actions bayer tiens !
Et la photo de ta collection de godes que John Holmes a posté l'autre jour , ça vient du Journal de Mickey ?
rhazelle
 
Retour

Messagepar Dageek » 15 Sep 2016, 17:26

les multinationales dans le pharmaceutique, on est peut être au top du top de la puterie non? Genre pire que les assureurs et les banquiers réunis
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Baratte » 15 Sep 2016, 17:40

rhazelle a écrit:Enculer les salopes qu'ils "tenteront" de soigner.
!

Toi tu voudrais voir un film avec des toubibs qui fistent leurs patientes ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 15 Sep 2016, 19:51

Dageek a écrit:les multinationales dans le pharmaceutique, on est peut être au top du top de la puterie non? Genre pire que les assureurs et les banquiers réunis


A part l'OM, j'vois pas pire.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar manulosc » 27 Sep 2016, 07:16

COP21: l'Inde s'engage à ratifier l'Accord de Paris

Troisième émetteur mondial de gaz à effet de serre, l’Inde souhaite ratifier l’Accord de Paris sur le climat avant le coup d’envoi de la COP22, qui se déroulera en novembre à Marrakech (Maroc).



Trois semaines après la Chine et les États-Unis, l’Inde s’apprête à signer l’accord conclu en décembre 2015 à Paris, à l'issue de la COP21. Un document visant à contenir le réchauffement climatique à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle.

Alors que son pays, qui dépend fortement des très polluantes centrales au charbon pour sa production d'électricité, a été l'un des pays les plus réticents à l'adoption de cet accord, le Premier ministre a indiqué que "l'Inde ratifiera(it)" le texte "le 2 octobre, jour de l'anniversaire (de naissance) du Mahatma Gandhi". Lors d'un congrès de son parti, Narenda Modi a commenté cette décision, précisant que le dirigent du mouvement pour l'indépendance de l'Inde avait lui-même vécu une existence marquée par une faible empreinte carbone.

Pour entrer en vigueur, l'accord conclu à Paris, en décembre 2015, à l'issue de la COP21 doit être ratifié par 55 pays qui doivent totaliser 55% des émissions de gaz à effet de serre. Le secrétaire général des Nations-Unies, Ban Ki-moon estime que l'accord pourrait entrer en vigueur avant la fin de l'année 2016.
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Baratte » 27 Sep 2016, 07:19

Oué oué ... l'Inde ... il y a 20 ans , ils ont signé une convention interdisant le travail des enfants de moins de 12 ans ... on a vu ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 27 Sep 2016, 07:43

Rah les cons, z'ont pas écouté Sarkozy. Ca n'existe pas le réchauffement climatique, c'est un complot judéo-maçonnique pour menacer notre mode de vie.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Déc 2016, 09:16

Etats-Unis : un climatosceptique à la tête de l’Agence de protection de l’environnement

Scott Pruitt, ministre de la justice de l’Oklahoma, a longtemps lutté contre l’agence où il vient d’être nommé par Donald Trump.


Les espoirs sur le fait que Donald Trump puisse mettre de l’eau dans son vin à propos de son scepticisme sur le réchauffement climatique auront été de courte durée. La rencontre, en début de semaine, avec Al Gore, l’ex-vice président de Bill Clinton et farouche militant de l’environnement, avait ouvert de nouveaux horizons qui se sont bien vite refermés avec la nomination, mercredi 7 décembre, de Scott Pruitt à la tête de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA).


L’arrivée à ce poste du ministre républicain de la justice de l’Oklahoma n’est certainement pas une bonne nouvelle pour les écologistes, alors que cet Etat tire 50 % de ses richesses de l’exploitation pétrolière. M. Pruitt a été en effet l’un des architectes de la bataille juridique menée ces dernières années par le « Grand Old Party » (GOP) dans le but de stopper les réformes engagées par Barack Obama pour lutter contre le réchauffement climatique.

A 48 ans, il est devenu en quelques années le bras armé des compagnies pétrolières pour tenter d’infléchir la politique de l’actuelle administration visant à réguler l’extraction énergétique. M. Pruitt a ainsi réussi à lancer des procédures judiciaires contre le plan climat de la Maison Blanche dans vingt-huit Etats. Une cour fédérale doit prochainement se prononcer sur le sujet, avant que le cas ne soit éventuellement tranché par la Cour suprême des Etats-Unis.

« Se débarrasser » de l’EPA

Ce choix est une demi-surprise dans la mesure où les convictions de M. Trump sur le sujet sont sans ambiguïté. Pendant la campagne présidentielle, il n’a pas hésité à affirmer que le réchauffement climatique était un canular entretenu par la Chine pour affaiblir l’économie américaine.

Des propos que le milliardaire avait toutefois relativisés, il y a quelques jours, lors d’une interview accordée au New York Times. Il avait en effet reconnu qu’il pouvait y avoir un lien entre l’activité humaine et le réchauffement climatique. Néanmoins, le milliardaire n’est jamais revenu sur l’engagement pris pendant sa campagne électorale d’annuler l’Accord de Paris sur le climat, signé pourtant par les Etats-Unis dans le cadre de la COP21.

Les dernières déclarations de M. Pruitt laissent deviner quelle pourra être son action à la tête de l’EPA. « Les scientifiques continuent d’être en désaccord sur le degré et l’étendue du réchauffement climatique et sur son lien avec l’action humaine », écrivait-il, il y a quelques mois dans la National Review. « Ce débat devrait être encouragé dans les salles de classe, les forums publics et au Congrès. On ne doit pas faire le silence sur ce sujet en menaçant de poursuites. La dissidence n’est pas un crime. »

Les régulations visant les centrales thermiques à réduire leurs émissions de CO2, qui datent du Clean Air Act de 1970 ne peuvent théoriquement pas être remises en cause. Mais il y a un risque évident que l’une des missions de M. Pruitt consiste à en réduire les contraintes pour les énergéticiens. Il se peut également que le nouveau président ait été nommé pour dissoudre l’EPA, alors que M. Trump avait agité cette menace en promettant récemment de « se débarrasser » de la structure.

Liens avec le lobby de l’énergie

Les liens de M. Pruitt avec le lobby de l’énergie ne sont un secret pour personne. En 2013, Harold Hamm, le PDG de Continental Ressources, une grosse compagnie pétrolière basée dans l’Oklahoma, avait ainsi participé directement à sa campagne électorale pour le faire réélire procureur général.

Réagissant à la nomination de M. Pruitt, M. Hamm, qui est désormais conseiller de M. Trump pour l’énergie, a déclaré : « Il comprend les contraintes réglementaires que l’EPA a imposées au secteur sous l’administration Obama. » Le dirigeant se dit en outre convaincu que M. Pruitt va agir en faveur de « la prospérité des Etats-Unis grâce à un usage approprié de la réglementation, dans le respect de l’Etat de droit. »

Lors de son premier mandat, en 2010, M. Pruitt avait fait campagne en promettant de limiter l’influence de l’EPA en Oklahoma. Pendant toutes ces années, il a été une précieuse courroie de transmission des revendications des compagnies pétrolières, qui, grâce à lui, ont trouvé un canal officiel pour les faire remonter à Washington.

Opposition de Bernie Sanders

Il est d’autant plus étonnant de voir M. Pruitt nommé à la tête d’une agence fédérale que, dans tous les dossiers énergétiques dans lesquels il s’est impliqué, il a toujours affirmé que les Etats fédérés étaient mieux placés que les structures centrales pour réglementer leurs propres industries.

Le futur leader démocrate au Sénat, Charles Schumer a d’ores et déjà annoncé que la confirmation de sa nomination devant les parlementaires n’irait pas de soi. « Sa réticence à accepter les faits ou la science sur le changement climatique ne pouvait le rendre plus déconnecté du peuple américain et de la réalité », a-t-il déclaré.

Le sénateur du Vermont, Bernie Sanders, candidat malheureux à l’investiture démocrate lors de la dernière élection présidentielle, s’est également alarmé : « Au moment où le changement climatique est une grande menace pour la planète tout entière, il est triste et dangereux que M. Trump nomme M. Pruitt à la tête de l’EPA. » M. Sanders, qui siège à la Commission qui devra confirmer ce choix, a annoncé qu’il s’y opposerait.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Der » 08 Déc 2016, 14:24

'tain Trump, son mandat s'annonce exceptionnel.
Putain, 10ans déjà!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Déc 2016, 14:59

Ca va être du mourd, il est dans le projet.

Il n'est pas encore en poste qu'il clashe déjà avec les noiches sur Twitter, c'est le président 2.0.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Der » 08 Déc 2016, 15:54

Pour en remettre une couche:
http://www.challenges.fr/monde/trump-nomme-une-ancienne-dirigeante-de-catch-pour-gerer-les-pme_442030

Rappelons que j'ai prédit un match de catch contre Duterte avant la fin de son mandat...
Putain, 10ans déjà!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar manulosc » 19 Déc 2016, 08:04

nouveau pic de pollution dans le nord pas de calais
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar fernando » 21 Jan 2017, 18:29

Ca démarre fort.


S’agissant du climat, le président Trump « s’engage à éliminer les politiques non nécessaires et nuisibles, tel le plan d’action pour le climat et les eaux », mis en place par Barack Obama, son prédécesseur, dit un texte posté sur le site de la Maison Blanche sitôt le nouveau président républicain investi.


Censé mettre les Etats-Unis sur la voie de la transition énergétique, ce plan encourageait également les efforts en matière d’énergies renouvelables. Baptisé « Climate Action Plan », il avait été adopté lors du second mandat de Barack Obama.

« Lever toutes ces restrictions aidera énormément les travailleurs américains, augmentera les salaires de plus de 30 milliards de dollars sur les sept prochaines années », argumente la Maison Blanche, qui ne dit en revanche rien sur l’accord de Paris.

La Maison Blanche a également annoncé vendredi que le forage des gaz et pétrole de schiste allait reprendre aux Etats-Unis, dont les réserves sont estimées à 50 000 milliards de dollars en valeur, selon la Maison Blanche. « L’administration Trump va embrasser la révolution des pétrole et gaz de schiste pour créer des emplois et apporter de la prospérité à des millions d’Américains », dit le texte.

Durant sa campagne, M. Trump avait notamment déclaré que le « concept de réchauffement climatique » avait été « créé par et pour les Chinois pour empêcher l’industrie américaine d’être compétitive ». Il a ainsi nommé à la tête de l’agence de la protection de l’environnement, Scoot Pruitt, climatosceptique assumé, qui nie l’influence humaine sur le réchauffement climatique.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar manulosc » 26 Jan 2017, 11:20

Amélioration de la qualité de l’air mais les limitations de vitesse sont maintenues
Les niveaux de pollution aux particules fines (PM10) repassent sous la barre du seuil d’information ce jeudi. Les limitations de vitesse sont cependant maintenues.

Pour la première fois depuis mardi dernier, les niveaux de pollution aux particules PM10 retombent à des niveaux « acceptables »  : six sur une échelle de 1 à 10.
Ces derniers jours, cet indice de la qualité de l’air s’était pourtant bloqué en rouge écarlate autour de 8 et 10 pour l’ensemble des stations du Nord - Pas-de-Calais. Cet épisode de pollution s'expliquait par les conditions hivernales installées depuis 8 jours.

Limitations de vitesse
Malgré cette amélioration, les limitations de vitesse décidées jeudi dernier sont maintenues dans les Hauts-de-France jusque vendredi 27 janvier à 00h (ce jeudi à minuit). La vitesse doit donc être réduite de 20 km/h sur les routes et autoroutes de la région.
Une pollution qui tue...
En France, la pollution atmosphérique, troisième cause de mortalité évitable, génère 48 000 décès prématurés par an, selon l’organisme Santé publique France. Selon l’Institut National de l’Environnement industriel et des risques, l’épisode qui a débuté le 20 janvier était «exceptionnel par son ampleur géographique», touchant une grande partie de la France mais aussi le Benelux, le Royaume-Uni, l’Allemagne et plusieurs pays d’Europe centrale.
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Fév 2017, 17:06

Der a écrit:Pour en remettre une couche:
http://www.challenges.fr/monde/trump-nomme-une-ancienne-dirigeante-de-catch-pour-gerer-les-pme_442030

Rappelons que j'ai prédit un match de catch contre Duterte avant la fin de son mandat...


Trump, ça reste un ptit joueur à côté du Duterte



Philippines : le président Rodrigo Duterte accusé d’avoir commandité des meurtres

Arthur Lascanas, policier à la retraite, a énuméré une série de meurtres commis à Davao, grande ville du sud de l’archipel.

Un policier à la retraite a accusé, lundi 20 février, le président philippin, Rodrigo Duterte, de lui avoir commandité de nombreux assassinats. Arthur Lascanas, qui était entouré de trois avocats connus pour défendre les droits de l’homme, s’est effondré en larmes pendant une conférence de presse au cours de laquelle il a énuméré une série de meurtres commis à Davao, grande ville du sud de l’archipel.

Il a accusé Rodrigo Duterte d’avoir ordonné ces meurtres, soit pour éliminer l’opposition, soit pour combattre la criminalité. L’ex-policier a rapporté qu’il avait tué ses deux frères impliqués dans le trafic de drogue par « loyauté aveugle » envers le président philippin et contre rémunération. L’ancien policier a précisé avoir enlevé, avec des collègues, un kidnappeur présumé, mais aussi sa femme, enceinte de sept mois, son jeune fils âgé de 4 ou 5 ans, son beau-fils et deux domestiques.


« Détruire le président et à renverser son gouvernement »

Le porte-parole de la présidence, Martin Andanar, a rejeté toutes les accusations de M. Lascanas :

« La conférence de presse du tueur à gages autoproclamé Arthur Lascanas entre dans le cadre d’un drame politique à rallonge visant à détruire le président et à renverser son gouvernement. »

L’année dernière, un homme se présentant comme un tueur à gages avait déclaré à une commission d’enquête sénatoriale qu’Arthur Lascanas était l’un des meneurs de l’escadron de Davao. L’intéressé, qui était encore policier, avait démenti toute implication devant le Sénat. Depuis, il a pris sa retraite et sa conscience lui dicte de dire la vérité, a-t-il expliqué.

Le président a été accusé maintes fois d’avoir dirigé un escadron de la mort à la mairie de Davao, qu’il a dirigée pendant plus de vingt ans. Dans toutes les Philippines, il a également décrété une guerre sanglante à la drogue qui a fait des milliers de morts depuis son entrée en fonctions à la fin de juin. Au fil des années, le président philippin a tour à tour reconnu ou démenti l’existence d’un escadron de la mort à Davao. Il a aussi reconnu récemment avoir tué personnellement en tant que maire pour donner l’exemple à la police.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 10 Mars 2017, 10:57

Le patron de l’Agence de l’environnement américaine doute de l’impact du CO2 sur le réchauffement climatique

Dans une interview à la chaîne CNBC, Scott Pruitt, a également dénoncé le « mauvais accord » de Paris sur le climat.


Le nouveau patron de l’Agence de l’environnement américaine (EPA), le climatosceptique Scott Pruitt, a pris jeudi 9 mars le contre-pied du consensus scientifique mondial en estimant que les émissions de dioxyde de carbone (CO2) n’étaient pas un facteur déterminant dans le changement climatique, appelant à « continuer d’étudier l’analyse » de l’impact du CO2.

« Je pense que mesurer avec précision [l’impact de] l’activité humaine sur le climat est quelque chose de très difficile et il existe un immense désaccord sur le degré de cet impact. Donc non, je ne serais pas d’accord pour dire qu’il s’agit d’un contributeur important au réchauffement climatique », a-t-il déclaré dans une interview sur la chaîne CNBC.

La très grande majorité des scientifiques dans le monde s’accorde à conclure que la combustion de dérivés du pétrole, de gaz naturel et de charbon, a largement contribué à la forte montée des températures depuis le début de l’ère industrielle et à la fonte accélérée des glaces arctiques. La planète a battu un record de chaleur ces trois dernières années, le mercure atteignant des niveaux sans précédent depuis le début des relevés de température en 1880.

Des scientifiques indignés

Jeudi, le météorologue Eric Holthaus a estimé sur Twitter que M. Pruitt « devrait démissionner », car ses positions « mettent directement en danger notre sécurité ». Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), qui fait autorité sur ce sujet, « a déterminé que l’accroissement des émissions de CO2 était la principale cause du réchauffement suivi par le méthane, les gaz halogénés et le protoxyde d’azote dont les concentrations ont résulté principalement des activités humaines », précise Kerry Emanuel, professeur de sciences atmosphériques au Massachusetts Institute of Technology.

Depuis sa nomination à la tête de l’EPA et durant ses auditions au Sénat en vue de sa confirmation, M. Pruitt avait fait profil bas, évitant toute déclaration provocante. Il avait notamment reconnu la réalité du réchauffement planétaire tout en soulignant que la part de responsabilité humaine faisait encore débat.

Proche de l’industrie des énergies fossiles, Scott Pruitt a longtemps été un détracteur farouche de cette agence dont il a désormais la charge. Cet ancien procureur général de l’Oklahoma a initié ou s’est joint à quatorze actions en justice contre l’EPA aux côtés d’industriels et de lobbyistes pour bloquer diverses régulations. Notamment celles de l’ancien président Barack Obama destinées à forcer les centrales électriques au charbon à réduire leurs émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre.

Selon un document obtenu par plusieurs médias américains, les coupes budgétaires envisagées par M. Pruitt entraîneraient une réduction de 20 % du personnel de l’EPA et élimineraient des dizaines de programmes de protection de l’environnement.

L’accord de Paris critiqué

Scott Pruitt a également dénoncé jeudi le « mauvais accord » de Paris sur le climat. « L’accord de Paris aurait dû être géré comme un traité, il aurait dû passer par une validation au Sénat. C’est inquiétant », a-t-il déploré.

L’entourage du président Donald Trump serait très divisé concernant l’opportunité pour les Etats-Unis de se retirer de cet accord phare, a récemment rapporté le New York Times, avançant qu’une décision pourrait être annoncée très prochainement.

Pendant sa campagne électorale, M. Trump – climato-sceptique lui aussi – avait dit qu’une fois élu il annulerait la participation américaine à cet accord, un des grands accomplissements de Barack Obama. Après son élection le 8 novembre, il avait dit garder « l’esprit ouvert » sur le sujet.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 10 Mars 2017, 11:08

Oh , tsé , on a le même genre de grands penseurs en france !

Cela fait 4 milliards d’années que le climat change. Le Sahara est devenu un désert, ce n’est pas à cause de l’industrie. Il faut être arrogant comme l’Homme pour penser que c’est nous qui avons changé le climat… ».


Image
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar krouw2 » 15 Mars 2017, 23:50

Bien ouéj Manu ..

Le Portugal impose un plat végétalien obligatoire dans tous les établissements publics
Une loi en ce sens a été adoptée au début du mois et entrera bientôt en vigueur dans toutes les cantines scolaires, hôpitaux, prisons et autres administrations du pays.


Un acte «historique» pour le parti politique portugais Personnes-Animaux-Nature (PAN). Son projet de loi imposant au moins une option végétalienne dans tous les menus des lieux de restauration des établissements publics du Portugal a été adoptée par le Parlement au début du mois.
Des écoles aux prisons

D’ici quelques semaines et l’entrée en vigueur de la loi, toutes les cantines des écoles, universités, hôpitaux, prisons, services sociaux et autres administrations publics du pays proposeront un plat sans produit d’origine animale.

Le Jornal Economico rappelle que cette nouvelle législation suit les recommandations de la Direction générale de la santé portugaise, qui soutient depuis deux ans une présence plus importante de produits d’origine végétale dans l’alimentation.
j'espère que Bielsa sait ce qu'il fait
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 18 Mai 2017, 09:35

Les parents d'un bébé mort à l'âge de 7 mois de malnutrition, après avoir été nourri avec du lait végétal uniquement, risquent de la prison ferme.

Le couple risque jusqu'à dix-huit mois de prison. Leur bébé, qui ne pesait que 4,3 kilos à l'âge de 7 mois, est mort de déshydratation et de malnutrition, selon le quotidien flamand «Het Laatste Niews». Après l'avoir nourri au sein pendant trois mois, les parents qui tiennent un magasin bio à Beveren, près d'Anvers (Belgique), les parents ont jugé que leur enfant supportait mal le lactose.

Sans consulter de pédiatre, ils ont alterné pendant quatre mois différents laits végétaux : du lait d'avoine, de sarrasin, de quinoa, de riz... Or ces boissons peuvent être des alternatives au lait de vache mais pas au lait infantile.

Finalement, la nuit du 6 juin 2014, alors que le petit ne cesse de vomir, les parents finissent par consulter un homéopathe qui leur avait été recommandé, à une heure de chez eux. Le praticien leur dit de se rendre immédiatement à l'hôpital. Hélas, c'est trop tard.

Une inquiétude trop tardive
Le procureur leur a reproché de ne pas s'être inquiétés de l'amaigrissement du bébé, qui avait pesé jusqu'à 6 kilos. Selon lui, le couple doit être poursuivi en justice. «Nous pensons que nous avons fait rien de mal et nous avons essayé autant que possible de prendre soin de notre bébé», a argumenté le père. Le jugement des parents est prévu pour le 14 juin. La défense demande l'acquittement.

Selon l’Agence nationale (française) de sécurité sanitaire de l’alimentation, les laits végétaux ainsi que les laits d'origine non bovine (chèvre, brebis, etc.) n'ont pas été conçus pour couvrir intégralement les besoins nutritionnels spécifiques de l'enfant de moins d'un an.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Der » 18 Mai 2017, 10:12

Je l'ai lu hier, j'ai hésité à le mettre dans "Déprogression".
Putain, 10ans déjà!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar krouw2 » 18 Mai 2017, 12:40

Le problème n'est pas le lait VÉGÉTAL mais le lait NON MATERNISE. Un lait de vache non maternisé donné à un nourrisson de 3 mois aurait fait la même chose, cela n'enlève rien à la chabertise de ces gens
j'espère que Bielsa sait ce qu'il fait
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar Der » 18 Mai 2017, 12:43

C'est ça, en fait le probléme, c'est la connerie poussée à un niveau divin.
Putain, 10ans déjà!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 18 Mai 2017, 13:43

Evidemment, dans la lignée des extrémistes vegan/ gluten free.

Et j'adore le lait de soja, c'est agréable le matin cette impression de boire du jus de carton.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Mai 2017, 20:21

Cela fait sourire les cyniques du type laurentloul, mais voilà des gens qui vont au bout de leurs convictions, sans faire aucune concession, quel que soit le prix à payer. Un peu comme les militants de la Fransse Insoumise. Et cela mérite le respect, clairement.
"François [Fillon], c'est la classe à l'état pur."
Rodolfo, 05/01/2017
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], ChevalierBlanc, Deub, DubbyDumb, fernando, pepito_banzaï, pfff..., Xylophène et 21 invité(s)