Programme des matchs de ce soir

Messagepar Baratte » 29 Mars 2017, 09:11

fernando a écrit:
guinness a écrit:je n'ai regardé que la 2ème mi temps, du grand Bagayoko !


et moi que la 1ère ^^

T'as zappé ? T'aimes pas les séances video ?
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 29 Mars 2017, 09:19

Ca ne m'a pas passionné donc oui j'ai zappé et j'ai donc raté les grands débuts de l'arbitrage vidéo. Ca avait l'air folklo.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 29 Mars 2017, 10:44

C'est quand même bien ridicule d'utiliser la vidéo sur des hors-jeux. En gros, pour un hors-jeu de 10 cm d'un joueur situé à 30 mètres du but, l'arbitre va nous infliger une séquence vidéo...

Bien content de ne plus regarder de foot à la télé.

D'ailleurs :
So Foot a écrit:Capitaine Marleau, officier de gendarmerie flanqué d'une chapka et de son humour noir, a été plus captivante que les aventures de la bande du capitaine Lloris.

Ce mardi soir, France 3 a créé le petit exploit de dépasser TF1 un soir de match de l'équipe de France, avec une audience moyenne de 6,3 millions de téléspectateurs contre 5,9 millions sur la première chaîne de France, qui a tout de même pu compter sur un pic à sept millions de personnes en fin de rencontre. Une audience moins élevée que le Luxembourg-France de samedi dernier, qui avait réuni 6,2 millions de paires d'yeux. Est-ce la fan base de l'interprète du personnage principal, Corinne Masiero, ou la présence exceptionnelle de Sandrine Bonnaire pour l'épisode du soir qui a fait pencher la balance ? À moins que cela soit le scénario que n'a pas su faire décoller l'arbitrage vidéo sur la pelouse du Stade de France ?

Puisque c'est donc de la capitaine Marleau dont il sera question autour de la machine à café et non du match, voici le pitch de l'épisode du soir : « Didier, 48 ans, directeur d'un parc zoologique, détruit les indices qui prouvent que son jeune protégé, Karim, est mêlé à une affaire de vandalisme qui a mal tourné et causé la mort de deux personnes. Didier veut à tout prix éviter à Karim la case prison. Le capitaine Marleau tente d'établir la vérité... »

Un programme solide.

http://www.sofoot.com/tv-capitaine-marl ... 40803.html
Qui mange du feu chie des étincelles.

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Baratte » 29 Mars 2017, 11:05

Hummmm ... Xylo , toi , tu les aime ... rustiques !

Image
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 29 Mars 2017, 14:14

29 mars 2017, par Jérôme Latta

Arbitrage vidéo, minute zéro


Bien sûr, c’est le résultat d’un long processus, nous n’en sommes qu’à la phase de transition, et nous avons eu le temps de nous y préparer. Pourtant, la 48e minute de France-Espagne, mardi soir, a tout eu d’un moment de basculement, imprimant dans les esprits la conscience soudaine d’être déjà dans l’après.



L’ÉMOTION SOUS CONDITION

Dans les instants ayant suivi celui où la reprise de la tête d’Antoine Griezmann propulse le ballon dans les filets de David De Gea, on a pu voir la joie du buteur et de ses coéquipiers, entendre la clameur du stade et les cris des commentateurs. Les pensées ont eu le temps de défiler : sur ce but heureux compte tenu de la domination espagnole, sur Griezmann en réussite, sur cette belle action collective… « Pas de hors-jeu ! », crie immédiatement Grégoire Margotton au micro de TF1, constatant que l’assistant n’avait pas levé son drapeau, avant de célébrer avec enthousiasme l’ouverture du score. Mauvais réflexe, ancienne habitude. Idem pour les spectateurs du Stade de France que le réalisateur montre en train d’exulter, idem pour nous autres devant les écrans.

Il va falloir reprogrammer le logiciel émotionnel, apprendre à avoir des demi-joies, à les retarder, à les diluer dans l’attente de la vraie décision. Nous entrons dans le régime de l’émotion en différé, dans un jeu où un arbitre en cabine inscrira des buts. Cette première expérimentation pour un match majeur en France a illustré un des impacts majeurs de l’arbitrage assisté par la vidéo, portant sur les émotions ressenties lors d’un match de football : il liquide l’immédiateté du but, il met en sursis la joie ou le dépit.

QUE JUSTICE SOIT FAITE

Le second but refusé puis accordé à l’Espagne aura offert une variante de ce cas de figure[1]. Les partisans de cette solution trouveront argument qu’à ces deux occasions, la décision a rectifié une décision erronée – sans relever que ce fut selon une conception centimétrique du hors-jeu, très loin de l’esprit de cette règle. Au nom d’un idéal de justice assez absolutiste, toute « erreur » arbitrale[2] est en effet devenue intolérable au regard des « enjeux ». Pourtant, le football a toujours manifesté une conception très singulière de la justice, qui est pour beaucoup dans la séduction qu’il exerce et les passions qu’il suscite. Sa mythologie est truffée d’injustices légendaires. Grâce à l’arbitrage par les ralentis, la prochaine « main de Maradona » ne sera plus qu’une péripétie vite oubliée. Justice ! [3]

Les deux épisodes vidéo-arbitraux de ce match ont aussi permis de toucher du doigt d’autres effets secondaires. Dès lors que les hors-jeu peuvent être rejugés, les assistants auront, dans le doute, tendance à choisir la décision la moins définitive, l’erreur la moins dommageable en laissant jouer, quitte à attendre le démenti ultérieur. Inversement, si son assistant lève le drapeau, l’arbitre central pourra ne pas siffler en suivant même raisonnement. Aux attaquants de jouer le coup de ces actions d’un nouveau genre, des actions au cas où. Après les joies virtuelles, les actions putatives. À venir : de savoureux imbroglios.

SPECTACLE ADDITIONNEL

Un journaliste sportif de télévision s’est montré enthousiaste sur Twitter, saluant la multiplication par deux des émotions, sans noter qu’une fois l’intervention vidéo devenue habituelle, il faudra plutôt parler de division par deux. Chez les diffuseurs, on sait en tout cas, plus ou moins consciemment, que cet outil offre un nouvel élément de spectacle à montrer et à commenter, qu’il propose un nouveau suspens, qu’il est déjà une attente des téléspectateurs[4]. Qu’importe si ce spectacle additionnel se développe de manière parasitaire, au détriment du jeu qui devient un sous-produit, de plus en plus formaté, du show télévisuel.

Ce qui est apparu lors de ce France-Espagne ne pointe qu’une seule des nombreuses conséquences certaines de l’utilisation des images pour arbitrer. Les autres vont se présenter les unes après les autres : l’impossibilité de circonscrire le champ d’application de cette assistance, au nom même de la quête de « justice » qu’elle implique ; son intervention sur des situations totalement ambivalentes, pour lesquelles deux décisions contraires seront tout aussi légitimes et provoqueront des polémiques inédites ; ses effets délétères sur le rythme du jeu, ce bien si précieux du football (et qui en fait un sport fondamentalement différent de ceux où « Ça marche très bien la vidéo » – ce qui est faux pour nombre d’entre eux) ; etc.

UN CHANGEMENT DE NATURE

On a avoué, récemment, une tardive prise de conscience du fait que l’introduction de l’arbitrage vidéo, étant la conséquence parfaitement logique des évolutions qui ont été imposées au football, se passerait sans grands heurts tant les esprits y auront été préparés (lire « L’arbitrage vidéo, un si logique désastre »). Cependant, les réactions à l’épisode du Stade de France ont encore, schématiquement, opposé deux conceptions du football. Celle pour laquelle l’intérêt du jeu doit prévaloir sur les autres et pour laquelle l’émotion, l’aléa, la beauté du jeu ne doivent pas être sacrifiés à une discutable exigence de « justice », cette conception est probablement celle du passé. On ne peut pas en vouloir aux générations biberonnées au réarbitrage permanent et au méta-spectacle télévisuel de ne pas savoir ce que le football aura perdu dans l’opération.

Le football aurait mérité un réel débat contradictoire, des études préalables et une réflexion approfondie sur l’arbitrage assisté par les images. Faute de quoi, cette expérimentation, autorisée par les nouveaux dirigeants de la FIFA – par démagogie et pour faire diversion –, n’est pas autre chose qu’une adoption à la hussarde, sous de prévisibles acclamations. Elle marque un profond changement de la nature du football, que ses partisans devraient cesser de nier ou d’ignorer. Chez les autres, ce qui s’est passé à la 48e minute de France-Espagne aura suscité une grande tristesse, et le vif sentiment d’une disparition.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar despe » 29 Mars 2017, 16:00

je lirais meme pas, fuck la vidéo.

Qu'ils la mettent pour la finale de la coupe de la ligue, avec l’incompétence des arbitres français, ce sera pas pareil.
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar Dageek » 29 Mars 2017, 16:05

+1 c était nul a chier
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 29 Mars 2017, 16:11

guinness a écrit:je n'ai regardé que la 2ème mi temps, du grand Bagayoko !


Vu le résumé, oui il s'est chié dessus pour sa 1ère sélection. Spagrave, et c'est un joueur sur qui il faut compter pour l'avenir. Je le trouve monstrueux avec Monaco.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 30 Mars 2017, 08:06

Dageek a écrit:+1 c était nul a chier


idem, les aspects négatifs sont beaucoup plus nombreux que les positifs. Et puis c'est un jukebox à polémique ce truc, entre l'interprétation des images, les angles de caméras, la prise de responsabilité de l'arbitre ou plus simplement l'utilisation ou non sur certaines actions,
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar rodolfo » 03 Avr 2017, 20:54

L'inch passe 3° de L2 à la mi-temps de RCS - Sochal Montbéliard
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Giallo » 04 Avr 2017, 07:43

une bonne humiliation en barrage ce serait top
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Xylophène » 11 Mai 2017, 09:22

INFO L'EQUIPE - Attendu depuis plusieurs jours, le résultat de l'appel d'offres pour les droits de la Ligue des champions vient d'être rendu par l'UEFA. Et c'est un coup de tonnerre avec un seul et même diffuseur payant pour l'ensemble de la compétition, ainsi que pour la Ligue Europa, pour la période 2018-2021. Selon nos informations, SFR a en effet décroché l'ensemble des droits des deux compétitions européennes.

L'opérateur de télécoms deviendra ainsi l'unique diffuseur sur la période, aux dépens de Canal+ et beIN Sports. A compter de septembre 2018, le premier perdra son affiche par journée réglée 50 millions d'euros par saison aujourd'hui, et le second ne diffusera plus son affiche et le reste de la compétition, un lot payé actuellement 90 millions d'euros par an.

Selon nos informations, SFR règlerait une facture de 370 millions d'euros par saison sur la période 2018-2021 pour la retransmission de la Ligue des champions et de la Ligue Europa.

https://www.lequipe.fr/Medias/Actualite ... ort/800271
Qui mange du feu chie des étincelles.

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Giallo » 11 Mai 2017, 09:42

ils ont une offre à 25 euros par mois qui comprend SFR Sport en ce moment, je suis chez Free depuis des années mais c'est quand même tentant. Quelqu'un est abonné chez eux ici ?
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar John Holmes » 11 Mai 2017, 14:05

Ben j'ai toujours été chez Numericable et quand ça a basculé SFR perso je m'attendais à ne pas pouvoir avoir la premier leage sauf avec supplément, mais j'ai rien rallongé à mon forfait TV plus internet. Du coup je dois m'attendre à pouvoir revoir des metchs de la ligue des richards ?
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Xylophène » 11 Mai 2017, 16:56

Giallo a écrit:ils ont une offre à 25 euros par mois qui comprend SFR Sport en ce moment, je suis chez Free depuis des années mais c'est quand même tentant. Quelqu'un est abonné chez eux ici ?


Fais pas ça malheureux. Garde ton fric pour des choses plus utiles qu'engraisser les tatoueurs londoniens ou les concessionnaires Lamborghini de Madrid ou Munich.
Qui mange du feu chie des étincelles.

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Baratte » 11 Mai 2017, 17:10

John Holmes a écrit:Ben j'ai toujours été chez Numericable et quand ça a basculé SFR perso je m'attendais à ne pas pouvoir avoir la premier leage sauf avec supplément, mais j'ai rien rallongé à mon forfait TV plus internet. Du coup je dois m'attendre à pouvoir revoir des metchs de la ligue des richards ?

Idem , abo NC et vu que NC a becqueté SFR , bah j'ai bénéficié , sans bourses délier , des matchs de PL ( ya que le foutre sale qui passe chez Dorcel ) , mais faut s'attendre à un supplément , à partir de septembre pour avoir la LDC .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar rodolfo » 12 Mai 2017, 10:52

Une belle soirée domino's pizza envisageable ce soir.

Avec une défaite ou un nul du Râcle, ce serait parfait.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar pfff... » 12 Mai 2017, 11:12

Giallo a écrit:ils ont une offre à 25 euros par mois qui comprend SFR Sport en ce moment, je suis chez Free depuis des années mais c'est quand même tentant. Quelqu'un est abonné chez eux ici ?


Tu es chez Free uniquement pour la box? Sinon, pour le tel portable, faut voir la qualité du réseau.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Giallo » 12 Mai 2017, 13:20

j'ai tout chez free (je reste chez eux principalement pour la possibilité d'avoir le tel et l'internet illimité en europe pour un prix raisonnable car je bouge pas mal)
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar manulosc » 31 Août 2017, 15:05

belgique - gibraltar ce soir sur la rtbf



ps : le portugal joue les iles féroé
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Baratte » 31 Août 2017, 16:09

manulosc a écrit:belgique - gibraltar ce soir sur la rtbf



ps : le portugal joue les iles féroé


T'as oublié de citer Suisse - Andorre dans les bons gros matchs de merde .
Si les chuiches , les flahutes et les portugays , claquent pas 20 buts à eux 3 , ça sera l'ultime preuve que le foot d'aujourd'hui n'est plus ce qu'il était .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar rodolfo » 31 Août 2017, 22:06

Lewandowski 3 - 1 Roumanie
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Baratte » 01 Sep 2017, 07:19

rodolfo a écrit:Lewandowski 3 - 1 Roumanie

Quand je pense qu'il ya des grands spécialistes du org qui me soutiennent mordicus qu'il est moins bon que Cavani aka le croqueur ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar manulosc » 01 Sep 2017, 17:32

hier soir

portugal - iles féroé 5-1

belgique - gibraltar 9-0
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 03 Sep 2017, 08:43

ce soir belgique grèce sur la rtbf


sion portugal - hongrie ce soir
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Baratte » 03 Sep 2017, 09:40

manulosc a écrit:ce soir belgique grèce sur la rtbf


sion portugal - hongrie ce soir

T'es quand même au courant que ces 2 matchs ont déjà été joués ?
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar manulosc » 03 Sep 2017, 09:59

non pas encore
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Baratte » 03 Sep 2017, 10:19

manulosc a écrit:non pas encore

Bah si ! T'as qu'à ouvrir tes neuls !

Belgique – Grèce
Éliminatoires pour la Coupe du monde, 1er tour
samedi 25 mars, 20:45
Stade Roi-Baudouin
Belgique
Belgique 1 - 1 Grèce
Terminé


Portugal – Hongrie
Éliminatoires pour la Coupe du monde, 1er tour
samedi 25 mars, 20:45
La Luz, Lisbonne

Portugal 3 - 0 Hongrie
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar manulosc » 03 Sep 2017, 10:29

ah ouais pourquoi sur le site de l uefa il marque que les match ce joue ce dimanche a 20h45
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Baratte » 03 Sep 2017, 10:44

manulosc a écrit:ah ouais pourquoi sur le site de l uefa il marque que les match ce joue ce dimanche a 20h45

Vas-y sors le truc !
Pour ton info , même les programmes TV , les sites de paris ... te donnent tort ... ou alors c'est que le Portugal joue ses matchs domicile à la Groupama Arena de Budapest et que la Belgique reçoit ses adversaires au Pirée , le quartier du port d'Athènes ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : despe, pfff..., Xylophène et 9 invité(s)