question avion

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 11:55

pour Djerba, vaut-il mieux partir de Lille, Paris, Charleroi ou Bxl ?

C'est juste pour un vol sec sans séjour.

Vozavis
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar basmainforme » 03 Oct 2013, 12:03

tu parles tarif ?
Avatar de l’utilisateur

basmainforme
 
Retour

Messagepar triple5 » 03 Oct 2013, 12:05

en vol sec Jetairfly est souvent le moins chère pour Djerba...départ de Bruxelles, Charleroi ou Ostende selon les dates
Avatar de l’utilisateur

triple5
 
Retour

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 12:07

basmainforme a écrit:tu parles tarif ?


tarif et qualité de service
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar basmainforme » 03 Oct 2013, 12:19

jet air fly nickel pour le prix, c'est tout...
Avatar de l’utilisateur

basmainforme
 
Retour

Messagepar triple5 » 03 Oct 2013, 12:26

niveau pratique : Tunisair en départ de Lille...mais niveau qualité de service c'est "kif-kif"
Avatar de l’utilisateur

triple5
 
Retour

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 12:59

je suis parti une fois avec tunisair. Plus jamais.
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar triple5 » 03 Oct 2013, 13:34

Tunisair en vol rég ça reste raisonnable...(mais il y a des exceptions...pas si rare)
Maintenant il font aussi bcp de sous loc pour du charter d'été et la c'est la fête du slip...
Avatar de l’utilisateur

triple5
 
Retour

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 13:47

je suis parti en vol reg.
Mais quelle merde ces avions. Un vieux truc tout pourrav'.

Et transavia (low cost Air france) ? c'est bien ou pas ?
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar triple5 » 03 Oct 2013, 13:56

...trés trés bien mais font pas de LIL-DJE?! (hormis l'été)

Alors petite info à la con...Transavia contrairement à ce que l'on entend n'est pas le Low-Cost d'Air France mais plutôt celui de KLM (Transavia existe depuis 40ans aux Pays Bas) Transavia France appartient à 60% à Transavia NL (qui appartient à 100% à KLM) et à 40% au Groupe Air France - KLM...
ça sert à rien mais bon...et au niveau communication ils parlent de compagnie "Loisir" plutôt que Low-Cost ... le service est tout de même au dessus d'un Ryanair/Easyjet etc...
Avatar de l’utilisateur

triple5
 
Retour

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 15:13

ok.
suis allé sur airfrance.fr, on m'a redirigé vers transavia.fr

alors, je pensais que.
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar bijams » 03 Oct 2013, 17:58

Je pars quelques jours à Haubourdin, vaut mieux partir de où ?
Armenteros, pauvre mais tos
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 20:08

De ton cul. Mais j'attends d'autres avis
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar GilbertSedman » 03 Oct 2013, 20:12

Mais tu es fou de parler à bij comme cela. Malheureux il va diffuser les photos quand il besogne ta dame
Parler à un con c'est un peu comme se masturber avec une râpe à fromage, beaucoup de douleurs pour peu de résultats (Desproges)
Avatar de l’utilisateur

GilbertSedman
 
Retour

Messagepar bitadmin » 03 Oct 2013, 20:30

Bon, finalement, je ne POK pas demain.
Cela vaut mieux pour mon sphincter
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar manulosc » 27 Nov 2013, 08:34

La compagnie aérienne à bas coûts irlandaise Ryanair a annoncé mardi qu’elle allait pour la première fois poser ses ailes dans les grands aéroports internationaux de Bruxelles, Rome et Barcelone, alors qu’elle privilégiait jusqu’ici les destinations plus excentrées

la voix du nord.fr
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 27 Nov 2013, 23:26

Si elle pouvait poser ses roues d'abord...

neness de l'air
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar John Holmes » 20 Déc 2013, 12:03

Quelle est cette compagnie aérienne svp, parceque à part Dorcel Airlines...

Image
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Dageek » 20 Déc 2013, 12:32

Faaaaap. Mais probablement fake
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Sibiersky » 20 Déc 2013, 17:13

John Holmes a écrit:Quelle est cette compagnie aérienne svp, parceque à part Dorcel Airlines...

Image


Jah Airlines?
Avatar de l’utilisateur

Sibiersky
 
Retour

Messagepar isidore » 20 Déc 2013, 17:16

comme Sibierski .. chacun ses vices ;)
Avatar de l’utilisateur

isidore
 
Retour

Messagepar John Holmes » 20 Déc 2013, 22:24

J'avais même pas capté la beuze :)
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar ursulet » 20 Déc 2013, 22:38

John Holmes a écrit:J'avais même pas capté la beuze :)



Pareil, je matais que les nichons.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar bitadmin » 20 Déc 2013, 23:13

Lol, comme tout le monde
Avatar de l’utilisateur

bitadmin
 
Retour

Messagepar otto » 20 Déc 2013, 23:30

Bon, finalement, fake ou pas ?
Avatar de l’utilisateur

otto
 
Retour

Messagepar stikky » 20 Déc 2013, 23:33

je crois
ils n'ont pas l'air naturel
Men look at breasts the way women look at babies
Avatar de l’utilisateur

stikky
 
Retour

Messagepar manulosc » 03 Nov 2015, 08:23

Ryanair fait plus d'un milliard d'euros de bénéfice
La compagnie irlandaise a enregistré, au premier semestre, un bénéfice d'un milliard d'euros. Et elle ne compte pas s'arrêter là.
Depuis vendredi 30 octobre, Ryanair a mis en vente 500.000 billets à 9,99 euros. Une opération qui devait se terminer ce lundi 2 novembre mais que la compagnie aérienne a décidé de prolonger de 24 heures. Les vols auront lieu en novembre, décembre, janvier et février depuis ou pour un certains nombres de destinations comme Paris, Shannon (Irlande), Wroclaw (Pologne), Milan, …

Une méthode de prix cassés qui marche puisqu'au premier semestre de son année fiscale, la compagnie irlandaise a dégagé plus d'un milliard d'euros de bénéfice. Une hausse de 37%. Cette progression s'appuie sur une augmentation du nombre de clients de 13%, la compagnie transportant 58,1 millions de passagers sur la période, et du chiffre d'affaires de 14% à 4,04 milliards d'euros.

Prix moyen des billets: 56 euros

Le taux de remplissage des avions a parallèlement progressé de 4% pour atteindre 93% et les prix moyens des billets de 2% à 56 euros. "Nous avons profité d'un été exceptionnel en raison d'une rare confluence d'événements favorables incluant le renforcement de la livre sterling, un temps médiocre en Europe du Nord, une capacité industrielle raisonnablement stable et des économies supplémentaires sur le carburant non couvert", a commenté Michael O'Leary, le directeur général de Ryanair, cité dans un communiqué. Selon l'entreprise, la croissance du nombre de passagers devrait être de 17% au troisième trimestre et de 22% au quatrième.

"Le succès continu de notre programme Always Getting Better conduit à des réservations plus importantes, un taux de remplissage plus élevé et accélère la croissance de notre trafic", note Ryanair. Le groupe met notamment en avant l'amélioration de sa ponctualité, 91% des vols arrivant dans les temps (+2%) "malgré l'impact de la grève des contrôleurs aériens français, la fermeture du Terminal 3 à Rome en raison d'un incendie et un taux de remplissage record".

bfmtv.com
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar bijams » 03 Nov 2015, 10:21

Ryanair fait plus d'un milliard d'euros de bénéfice (...)


Image
Armenteros, pauvre mais tos
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar GilbertSedman » 03 Nov 2015, 14:39

John Holmes a écrit:Quelle est cette compagnie aérienne svp, parceque à part Dorcel Airlines...

Image


Metrojet ?
Parler à un con c'est un peu comme se masturber avec une râpe à fromage, beaucoup de douleurs pour peu de résultats (Desproges)
Avatar de l’utilisateur

GilbertSedman
 
Retour

Messagepar manulosc » 12 Avr 2016, 16:13

Payer moins cher son billet d'avion: idées reçues et bons conseils

Chacun sait que dans un avion, quasiment aucun passager n'a payé son billet au même prix que son voisin. Mais qui sait que ces différences peuvent, en classe économique, atteindre des niveaux dépassant les 500%. Selon une étude que le comparateur de vols en ligne Algofly publie ce mardi 12 avril, chaque billet voit en moyenne son tarif subir pas moins de 250 ajustements entre le moment où le vol concerné est mis en vente et celui où il finit par être acheté.

Son prix peut alors varier de un à cinq. Ce qui a toutefois un avantage: les consommateurs peuvent faire de bonnes affaires. Algofly a ainsi compilé les prix les plus bas trouvés par ses utilisateurs en 2015 pour 10 destinations à partir de Paris.

Pour un vol aller-retour tout frais compris (frais de réservation inclus et possibilité d'enregistrer sans frais un bagage en soute avec un poids maximum de 23 kg) les baisses vont de 38 à 79%. La palme revient à un vol Paris-Marrakech à 47 euros, réservé 86 jours (trois mois) avant le départ. Soit presque cinq fois moins que le prix moyen (220 euros).

Des prix en baisse grâce à la chute des cours du pétrole

Nicolas Bostroem, le cofondateur d'Algofly remarque que l'année 2015 a été un bon millésime pour les baisses de prix. Sans surprise, cela s'explique par la chute des cours du pétrole. En 2010, l'or noir représentait un coût variable de 35% pour les compagnies aériennes. Depuis l'été 2014, le prix du baril a dévissé d'environ 65%, ce qui fait que désormais le pétrole ne représente plus que 15% de leurs coûts variables. Mais les compagnies n'en ont pas complètement fait profiter le consommateur. "Au final, la baisse répercutée sur le prix des billets d’avion se limite à 4%", souligne l'entrepreneur.

Ceci étant dit, il ne faut évidemment pas acheter son billet n'importe quand pour profiter de tarifs attractifs. Algofly remarque que le mythe du billet à prix cassé réservé à la dernière minute n'existe pas puisque "90% des meilleurs tarifs jamais trouvés ont tous été relevés entre le 155ème et le 28ème jour avant la date de départ". En fait "la fausse bonne idée c'est de croire qu'il faut prendre son billet au tout dernier moment ou au contraire, le réserver longtemps à l'avance", explique Nicolas Bostroem. Car le prix peut très bien baisser plusieurs fois après la mise en vente du billet.

Le vrai nerf de la guerre "c'est de connaître le bon prix. Le consommateur ne réserve pas souvent un billet d'avion pour une destination donnée, du coup il ne l'a pas en tête", ajoute-t-il.

Utiliser des alertes

Pour y arriver, le cofondateur d'Algofly conseille ainsi "de se préparer en amont". Lorsque l'internaute sélectionne un billet puis un prix sur son comparateur, Algofly va remettre une recommandation. Soit acheter, soit attendre plus tard. Cet avis est généré via un algorithme qui se base sur l'historique des variations du prix du billet. Il prend en compte le trajet sélectionné, la date de départ demandé, et la date à laquelle l'internaute consulte les tarifs.

Dans le cas où il choisit d'attendre, l'utilisateur peut optimiser la recherche de prix via un système d'alerte. Soit il rentre un plafond (mettons 500 euros pour un Paris-New York) et à ce moment-là il recevra un mail dès que le prix du billet passe sous ce tarif, soit il configure le vol souhaité (trajet, nombre d'escales, etc…) et Algofly le prévient dès qu'il estime avoir trouvé le tarif le plus bas, toujours par rapport à l'historique.

À noter qu'Algofly n'est pas le seul comparateur à proposer des alertes, "mais nous sommes les seuls à procéder de cette façon", affirme son cofondateur. Ce dernier ajoute que, dans 76% des cas, les alertes de son site propose un prix plus bas que n'importe quel tarif dans les trois semaines qui suivent l'envoi du mail.

Les vols avec escale sont 25% moins chers

Il y a encore d'autres astuces. "Les clients ne doivent pas hésiter à prendre un vol avec escale, même si cela peut leur sembler contraignant. En moyenne, un vol avec une seule escale est 25% moins cher", indique Nicolas Bostroem. Pas la peine non plus de les multiplier. Un vol avec deux escales n'est généralement que 2-3% moins cher qu'avec une seule escale.

Autre principe à adopter: ne pas hésiter à accepter les offres de vols multi-compagnies car "cela leur permet de remplir leur sièges vides, et donc de bénéficier de prix attractifs". Ne pas croire non plus que les low-cost sont toujours le nec plus ultra. "Les compagnies traditionnelles proposent parfois des promotions ponctuelles qui sont très intéressantes en termes de rapport qualité-prix", avance Nicolas Bostroem.

Enfin, l'entrepreneur casse une idée reçue: il n'y a pas un jour qui est meilleur qu'un autre pour réserver son billet. "Si on prend Paris-New York, on voit qu'en moyenne le mardi est le jour où les tarifs sont le moins chers. Sauf que c'est une moyenne qui ne veut pas dire grand chose", insiste-t-il.
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Suivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invité(s)