uefa

Messagepar rodolfo » 11 Mars 2016, 15:11

Bah oui, ne serait-ce que pour ça, merci aux amis de Sarko.

Avec nos 2 clubs en champions'league.

Bon après, le 3° risque d'être très souvent en Europa league quoiqu'il arrive je pense...
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar manulosc » 18 Mars 2016, 10:22

Indice UEFA : la France chute à la 6e place


La France est rétrogradée ce jeudi au sixième rang de l'indice UEFA alors que les 8es de finale de la C1 et de la C3 ont pris fin.


En raison de la victoire et de la qualification de Braga, ce jeudi en 8es de finale de la Ligue Europa, la France s'est fait chiper la cinquième place au classement de l'indice UEFA par le Portugal (52,582 contre 52,915).

Assurée de terminer au sixième rang au terme de la saison, la France n'a plus qu'un représentant encore en lice dans les compétitions européennes (le PSG) contre deux pour le Portugal (Benfica en C1, Braga en C3), et donc moins de possibilités de marquer de points d'ici la fin de cet exercice.

Or, finir à la cinquième place de ce classement, fin mai, permettrait au troisième de la L1 d’accéder aux barrages de la C1 à l’été 2017, et non au troisième tour préliminaire, comme c'est le cas actuellement. Les tirages de la Ligue des champions et de la Ligue Europa, ce vendredi, vont donc être des plus importants.


Le classement actualisé de l'indice UEFA

1 - Espagne, 100,713
2 - Allemagne, 78,891
3 - Angleterre, 74,784
4 - Italie, 70,439
5 - Portugal, 52,915
6 - France, 52,582
7 - Russie, 51,082
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 25 Avr 2016, 21:17

Indice UEFA : La France ne rattrapera pas le Portugal

A la veille du coup d’envoi des demi-finales de la Ligue des Champions, il est certain que la France de rattrapera pas le Portugal à l’indice UEFA cette saison. En revanche, la sixième place est acquise.

Dans deux ans, le troisième de Ligue 1 devra encore passer un délicat troisième tour préliminaire en Ligue des Champions. Telle est la conséquence de l’élimination du Paris Saint-Germain en quart de finale de la Ligue des Champions il y a dix jours. En effet, à la veille du coup d’envoi des demi-finales, l’indice UEFA a été actualisé et la France, sixième, ne peut plus rattraper le Portugal, cinquième. Toutefois, la Russie et l’Ukraine, qui suivent la France au classement, ne peuvent pas nous faire descendre d’un cran. Tous les participants russes aux compétitions européennes sont éliminés, et l’Ukraine, qui compte encore le Shakhtar Donetsk en Ligue Europa, accuse un retard trop important.



Indice UEFA au 25 avril 2016
1- Espagne 101,856 pts
2- Allemagne 79,606
3- Angleterre 75,284
4- Italie 70,439
5- Portugal 52,915
6- France 52,749
7- Russie 51,082
8- Ukraine 44,083
9- Belgique 40,000
10- Pays-Bas 35,563
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 26 Juil 2016, 15:36

La course pour la cinquième place du classement UEFA

Avec l'entrée en lice des clubs français, portugais et russes dans les compétitions européennes cette semaine, la course pour la cinquième place du classement UEFA redémarre. Quel championnat est le mieux placé pour compléter le top 5 ?

L'enjeu

Le classement UEFA des championnats permet de définir les places attribuées pour les compétitions européennes. En fonction du classement de leur championnat, les clubs auront plus ou moins de places ou de tours de qualification à passer pour disputer la Ligue des champions (C1) ou la Ligue Europa (C3). Une bonne position dans cette hiérarchie assure plus de visibilité et plus de retombées financières, d'où l'intérêt de ne pas quitter les premières places

Le classement obtenu à la fin de la saison 2016-2017 définira la répartition en 2018-2019. Actuellement, France, Portugal et Russie ont chacun trois places pour la Ligue Europa. Un club accède directement en phase de groupes et deux autres démarrent au troisième tour de qualification. Pour la Ligue des champions, les Russes, septièmes, n’ont que deux places alors que Français et Portugais en ont trois. En étant cinquième, ces derniers s’épargnent cependant un tour de qualification que va disputer Monaco (ce mercredi contre Fenerbahçe).





La ligne de départ

Avant les premiers matches, la Ligue 1 occupe la cinquième place provisoire d'une courte tête. Le championnat de France compte 1 point d’avance sur la Liga portugaise et 1,45 point d’avance sur la Première Ligue russe. Cette marge semble minuscule mais elle peut se montrer décisive. Sur les cinq dernières saisons, la France a échoué trois fois à la sixième place pour moins d’1,5 point d’écart avec le Portugal
Les participants

Comme souvent, le Portugal sera représenté par les habituels Benfica, Sporting et Porto. Ces derniers aborderont les tours de qualification et les phases de groupes avec un statut de tête de série de par leurs expériences en C1 et en C3. En revanche, Arouca – dont c’est la première campagne européenne de son histoire – et Rio Ave peuvent être des boulets dans le bilan lusitanien. Parmi les clubs russes, seuls le Zénith Saint-Pétersbourg et le CSKA Moscou font figure de valeurs sûres. Rostov, le Spartak Moscou et dans une moindre mesure Krasnodar, contraints de passer par les tours de qualification, peuvent passer à la trappe avant la phase de groupes



De son côté, la France va encore beaucoup dépendre du PSG. L’an dernier, les Parisiens ont contribué à 36% du total hexagonal. En cas de faux-pas, la Ligue 1 n’aura pas les armes pour se mêler à la lutte pour la cinquième place. Absent des têtes de série, Monaco aura fort à faire pour accéder à la Ligue des champions. Lyon, décevant l’an passé (1 victoire, 1 nul, 4 défaites), pourra difficilement faire moins bien en C1. Sur le point de débuter leurs campagnes européennes, Lille et Saint-Etienne ne sont pas des bizuths, mais ils ne brillent guère en C3 ces dernières années. Les Niçois sont sûrs d’accéder à la phase de groupes de la Ligue Europa, mais leur faible coefficient conjugué aux départs de Hatem Ben Arfa et Claude Puel leur permettront-ils de ramener des points pour l’indice français ?


Comment sont calculés les coefficients UEFA ?
Pour obtenir ces valeurs, l'UEFA fait la moyenne des points rapportés par chaque club engagé en coupe d'Europe au cours des cinq dernières saisons. En phase de groupes, les équipes gagnent des points après chaque victoire (2 pts) ou match nul (1) et obtiennent des bonus en fonction de leur parcours. Par exemple, le PSG a inscrit 24 points en 2015-2016 grâce à six victoires et deux matches nuls en C1 (12+2 points) et des bonus liés à sa qualification en quart de finale (10 points).
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 28 Sep 2016, 11:59

Indice UEFA: la France a de la marge

La France conforte sa cinquième place.

Grâce au nul arraché par Monaco, la France (46,499 points), de retour à la cinquième place depuis plusieurs semaines, a augmenté son avance sur son plus proche poursuivant, la Russie (6e avec 45,332 pts). En revanche, le Portugal (7e avec 44,665 pts) profite de la victoire du Sporting contre le Legia Varsovie (2-0) pour grignoter son retard. Mais à terme, la France peut voir venir avec cinq représentants encore en lice (PSG, Lyon, Monaco en C 1 ; Nice et Saint-Étienne en C 3), contre quatre russes (CSKA Moscou, FC Rostov ; Zénith Saint-Pétersbourg, FC Krasnodar) et quatre portugais (FC Porto, Sporting Portugal, Benfica ; Braga).
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Der » 28 Sep 2016, 13:20

Article un tout petit peu simpliste, vu que contrairement à la France et au Portugal qui ont 6 places à la base, la Russie n'en a que 5.
Comme tu fais la moyenne, les 4 russes restants peuvent largement marquer plus de points que les 5 français. (une victoire russe leur rapporte 0.4 pts, une victoire française nous rapporte 0.333 pts)


Et ça Manu le sait très bien, mais il préfére le taire. Pourquoi? On peut se poser la question...
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar fernando » 28 Sep 2016, 13:31

C'est pour manu une manière tacite de soutenir la position de Poutine sur le dossier syrien.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar manulosc » 28 Sep 2016, 13:34

non pas du tout
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar ruitos » 28 Sep 2016, 13:44

***FC Porto, Sporting Portugal, Benfica ; Braga***



manu, pourquoi du mets 2 virgules puis un point-virgule devant Braga?
Avatar de l’utilisateur

ruitos
 
Retour

Messagepar manulosc » 28 Sep 2016, 13:47

ca vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar ruitos » 28 Sep 2016, 13:52

ok, t'énerve pas
je posais juste une question.
Avatar de l’utilisateur

ruitos
 
Retour

Messagepar manulosc » 28 Sep 2016, 13:53

je suis calme
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar gblosc » 28 Sep 2016, 14:01

Ca vient pas de toi mais ce message provient de toi Manu ??? Ou de l'autre ?
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 28 Sep 2016, 14:05

ca vient de l equipe
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar gblosc » 28 Sep 2016, 14:13

De l'équipe de modos dont tu fais partie ?
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 28 Sep 2016, 14:19

non le journal sportif
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar gblosc » 28 Sep 2016, 14:38

C'est donc L'Equipe qui a posté ton message ?
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar rodolfo » 28 Sep 2016, 16:05

manulosc a écrit:Indice UEFA: la France a de la marge

La France conforte sa cinquième place.

Grâce au nul arraché par Monaco, la France (46,499 points), de retour à la cinquième place depuis plusieurs semaines, a augmenté son avance sur son plus proche poursuivant, la Russie (6e avec 45,332 pts). En revanche, le Portugal (7e avec 44,665 pts) profite de la victoire du Sporting contre le Legia Varsovie (2-0) pour grignoter son retard. Mais à terme, la France peut voir venir avec cinq représentants encore en lice (PSG, Lyon, Monaco en C 1 ; Nice et Saint-Étienne en C 3), contre quatre russes (CSKA Moscou, FC Rostov ; Zénith Saint-Pétersbourg, FC Krasnodar) et quatre portugais (FC Porto, Sporting Portugal, Benfica ; Braga).



Grace au Polak Glik, la France conserve de l'avance au classement UEFA.

Voilà, pas besoin de lire l'article.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar guinness » 28 Sep 2016, 18:58

Quel but hier soir !

il y a un article sur lui dans l'équipe
Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar rodolfo » 28 Sep 2016, 20:14

A l'euro son collègue Pazdan m'avait bien plus impressionné.....

Toujours au Legia, mais bizaremment hier, il ne jouait pas .... Peut-être blessé.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar rodolfo » 28 Sep 2016, 22:16

Blessé à l'épaule depuis 1 mois....on peut l'échanger contre Marvin.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar manulosc » 04 Nov 2016, 19:57

Indice UEFA : La France continue de grimper




La semaine aurait pu être parfaite mais Nice s’est étrangement incliné à domicile face à Salzbourg ce jeudi, douchant quelque peu l’enthousiasme général. Le bilan hebdomadaire est néanmoins très correct avec trois victoires (Monaco, Paris et Saint-Etienne), un nul (Lyon) et un revers donc des Aiglons, et cela maintient la France a cette fameuse cinquième place, avec même une avance accrue devant la Russie, sur le classement général. Sur le classement de la saison européenne en cours, les Bleus prennent même la quatrième place, devant l’Italie et à un chouia de l’Angleterre.

Classement saison 2016-17

1. Allemagne 8,857
2. Espagne 8,571
3. Angleterre 7,928
4. France 7,916
5. Italie 6,916
6. Danemark 6,500
7. Autriche 6,375
8. Belgique 6,300
9. Russie 6,000
10. Turquie 5,900
11. Israel 5,500
12. Portugal 5,250


Classement UEFA 2012-17

1. Espagne 93,427
2. Allemagne 73,784
3. Angleterre 68,962
4. Italie 65,998
5. France 50,165
6. Russie 47,332
7. Portugal 46,499
8. Ukraine 40,833
9. Belgique 36,200
10. Turquie 35,400
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 18 Mars 2017, 17:27

Indice UEFA: la France assure la 5e place (mais ça ne change plus grand-chose)

Dépossédée de la 5e place à l’indice UEFA depuis 2012 par le Portugal, la France est assurée de récupérer son bien au terme de l’exercice en cours. Mais la prochaine réforme de la Ligue des champions a donné moins d’attrait à ce rang. Il faut désormais viser le top 4 pour bénéficier de la nouvelle protection offerte aux très grands championnats.

La France est assurée de terminer la saison à la 5e place de l'indice UEFA, après les éliminations du FC Porto en Ligue des champions mardi et des clubs russes de Krasnodar et de Rostov en Ligue Europa jeudi. Dans le classement officialisé vendredi matin, la France compte 54,665 points. Elle est toujours cinquième derrière le "Big Four" : Espagne (101,284 pts), Allemagne (78,784 pts), Angleterre (74,105 pts) et Italie (71,665 pts).

Et les clubs français peuvent espérer réduire l'écart face à l'Italie grâce à la présence de Monaco en quarts de finale de Ligue des champions, et de Lyon en quarts de finale de Ligue Europa, alors que les Italiens ne comptent plus que sur la Juve, engagée en quarts de finale de la C1, pour faire augmenter leur capitale.

La réforme de la C1 qui change tout

En revanche, leurs concurrents russes (50,532 pts) et portugais (49,332) n'ont plus aucun représentant sur la scène européenne cette saison. La France terminera donc la saison à la 5e place, que le Portugal confisque depuis 2012. L'indice UEFA, qui détermine le nombre de clubs qualifiés en Coupes d'Europe, repose sur la moyenne de cinq saisons, dont celle en cours, des clubs de chaque pays engagés sur la scène européenne. L'indice ne s'applique pas la saison qui suit, mais dans deux ans.

Et c’est là que l’intérêt de cette cinquième place est moindre que par le passé. Un changement majeur en effet se profile à partir de la saison 2018-2019. Le Comité exécutif de l'UEFA a adopté le 26 août une nouvelle mouture de la C1 qui fait la part belle aux quatre grands championnats en tête du classement de l'instance (Espagne, Allemagne, Angleterre, Italie), assurés d'avoir chacun quatre représentants en phase de poules. Leurs représentants ne passeront ainsi plus par des tours préliminaires pour certains d’entre eux.

Viser l’Italie et la 4e place

Avec la 5e (et même la 6e place), la France bénéficiera d'un statu quo avec deux qualifiés directs et un club devant passer par une phase préliminaire de la Ligue des champions. Mais ce dernier aura l'assurance de ne pas croiser un représentant des quatre grands pays. L’objectif désormais pour les clubs français est de combler le retard sur la quatrième place, détenue actuellement par l’Italie, qui envoie donc quatre représentants directement en phase de poules de la Ligue des champions. Sur le seul exercice en cours, la France talonne l’Italie. De quoi espérer une bonne nouvelle dans les prochaines années ?

Indice UEFA, le 17 mars après les quarts de finale de C1 et de C3 :

1. Espagne 101, 284 points

2. Allemagne 78, 784

3. Angleterre 74, 105

4. Italie 71, 665

5. France 54, 665

6. Russie 50, 532

7. Portugal 49,332

8. Ukraine 42, 633

9. Belgique 41, 600

10. Turquie 38, 600

Indice UEFA, le 17 mars sur la saison 2016/17 :

1.Espagne 16, 428 points

2. Allemagne 13, 857

3. Angleterre 13, 071

4. Italie 12, 583

5. France 12, 416

6. Belgique 11, 700

7. Russie 9, 200

8. Turquie 9, 100

9. Danemark 8, 500

10. Portugal 8, 083
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 24 Nov 2017, 22:07

Indice UEFA: la France toujours en embuscade derrière l’Allemagne

Les bons résultats des clubs français cette semaine en Ligue des champions et en Ligue Europa permettent à la France de consolider sa cinquième place à l’indice UEFA. Avec l’espoir de reprendre cette saison l’Allemagne.
Trois victoires (PSG, Nice, OL), un match nul (OM), une défaite (Monaco). Le bilan des équipes françaises cette semaine en Ligue des champions et en Ligue Europa est plutôt satisfaisant. D’autant qu’il ouvre des perspectives avec une équipe déjà qualifiée pour les 8es de finale de la C1 (PSG) et deux pour les 16es de finale de la C3 (OL et Nice), en attendant l’issue pour l’OM. À l’indice UEFA, cette semaine n’a provoqué toutefois aucun changement.

Deux équipes allemandes déjà éliminées en Ligue Europa
Sur le classement général, comprenant les cinq dernières saisons dont celle en cours, la France, avec 51, 415 points, est toujours 5e avec des écarts stables. Soit trois points d’avance sur la Russie (48, 582 pts), et quinze de retard sur l’Allemagne (66, 712 pts), qui se reprend après un début de campagne européenne compliqué. Mais le contingent allemand est déjà certain de perdre en C3 Hoffenheim et le Hertha Berlin, alors que Cologne est en ballottage. Le Borussia Dormtund va, lui, quitter la Ligue des champions pour être reversé en Ligue Europa. Leipzig pourrait connaître un destin similaire. Avec un nombre de représentants presque similaires, la France tentera de reprendre de gros points à l’Allemagne lors du printemps européen. Avec l’espoir de récupérer la quatrième place à l’indice UEFA, synonyme de quatre représentants en C1.
Le classement général, sur les cinq dernières saisons:
1. Espagne 96, 684, points
2. Angleterre 70, 176 pts
3. Italie 67, 916 pts
4. Allemagne 66, 712 pts
5. France 51, 415 pts
6. Russie 48, 582 pts
7. Portugal 43, 746 pts
8. Ukraine 38, 333 pts
9. Belgique 37, 700 pts
10. Turquie 33, 200 pts

Le classement sur la saison en cours:

1.Angleterre 10, 642 points
2. Espagne 9, 000 pts
3. Italie 9, 000 pts
4. Russie 7, 800 pts
5. Chypre 7, 000 pts
6. France 6, 500 pts
7. Portugal 6, 166 pts
8. Autriche 5, 750 pts
9. Ukraine 5, 200 pts
10. Allemagne 5, 142 pts
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar manulosc » 08 Mai 2020, 09:40

L uefa pourrait faire passer de 3 remplacent par match à 5
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Mrjo » 08 Mai 2020, 11:37

L'UEFA gère les supermarchés Match maintenant ?
C'est gentil de penser à nos courses mais ils sont désoeuvrés à ce point en ce moment ?
Mrjo
 
Retour

Messagepar manulosc » 08 Mai 2020, 13:09

Je parle pendant les match de foot hein
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Deub, Google [Bot], Nougets, vieuxsage et 49 invité(s)