Quel livre allez-vous lire cet été sur la plage ensoleillée?

Messagepar ChevalierBlanc » 17 Août 2017, 13:30

Même l'explication de WIKI me prend la tête... ça ma l'air d'un chiant. Nando pourra dire plus tard à ses enfants, "ouai, j'ai lu Faulkner, ça ne vaut pas du manu dans le texte mais j'ai bien aimé". Sinon il y a peut-être des adaptations cinématographiques qui pourraient te faire découvrir son univers de manière plus agréable...
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar fernando » 17 Août 2017, 13:33

Je le note pour la prochaine fois, lire la fiche wikipedia d'un classique avant de l'acheter au pif.

C'est pas fait pour les humains ce truc, une vraie souffrance à lire. Etonnant que ce livre soit aussi connu d'ailleurs, tant c'est peu accessible. Dostoïevski à côté, c'est Guillaume Musso.
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 17 Août 2017, 13:37

Dommage d'avoir arrêté après tant de souffrance, la dernière partie du livre éclaire les parties précédentes. La partie du frère débile, j'avais sauté pas mal de pages si mes souvenirs sont bons. La partie avec le frère dépressif est un peu ardu aussi, n'hésite pas à lire en transversale aussi. Mais c'est vrai que ce n'est pas un livre très facile à lire.

Sinon, moi aussi j'ai renoncé à finir un autre classique la semaine dernière : L'Idiot de Dostoïevski. La première partie est excellente, je me régale et arrive la 2ème partie, et là, FD fait n'importe quoi : il introduit une palanquée de personnages et crée des intrigues fumeuses et sans intérêt. Résultat, on s'emm...nuie et on confond les nouveaux personnages avec les anciens dont certains sont laissés de côté. Pas très étonnant quand on sait que Dosto était fauché à cause de son addiction au jeu et comme il était payé au nombre de pages par des journaux dans lesquels il publiait ses romans sous forme de feuilletons. A mon sens, il a flingué son intrigue pour faire du blé.
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 17 Août 2017, 13:44

Xylophène a écrit:Dommage d'avoir arrêté après tant de souffrance, la dernière partie du livre éclaire les parties précédentes. La partie du frère débile, j'avais sauté pas mal de pages si mes souvenirs sont bons. La partie avec le frère dépressif est un peu ardu aussi, n'hésite pas à lire en transversale aussi. Mais c'est vrai que ce n'est pas un livre très facile à lire.


J'ai lu un peu en diagonale au delà de la page 130, puis j'ai laissé tombé. Je n'avais aucun plaisir à essayer de décrypter ce machin. Je ne rechigne pas d'emblée devant un livre pas forcément facile d'accès, mais là il y a tellement d'embûches semées pour le lecteur que ça devenait un défi et plus du tout un plaisir de se coltiner ce livre. On ne peut pas négliger à ce point le plaisir du lecteur, ou se rendre volontairement si obscur au plus grand nombre. Je ne comprends pas cette démarche et ça m'a énervé.

Xylophène a écrit:Sinon, moi aussi j'ai renoncé à finir un autre classique la semaine dernière : L'Idiot de Dostoïevski. La première partie est excellente, je me régale et arrive la 2ème partie, et là, FD fait n'importe quoi : il introduit une palanquée de personnages et crée des intrigues fumeuses et sans intérêt. Résultat, on s'emm...nuie et on confond les nouveaux personnages avec les anciens dont certains sont laissés de côté. Pas très étonnant quand on sait que Dosto était fauché à cause de son addiction au jeu et comme il était payé au nombre de pages par des journaux dans lesquels il publiait ses romans sous forme de feuilletons. A mon sens, il a flingué son intrigue pour faire du blé.


A une époque de ma vie, j'ai lu une palanquée de Dostoïevski, l'Idiot est sans conteste le plus chiant à lire. C'est interminable, j'ai effectivement vomi la 2ème partie jusqu'à la dernière page. Ca m'a autant emmerdé qu'Anna Karenine.
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Xylophène » 17 Août 2017, 14:16

Concernant, le Bruit et la Fureur, je te conseillerais presque de sauter directement vers la dernière partie du livre. En espérant que le fait de sauter autant de pages ne nuise pas trop à la compréhension. Tu ne perds rien à tenter le coup.

Sinon, j'ai quand même lu des livres que j'ai (beaucoup) aimé ces dernières semaines. 2 grosses pépites :
- Carthage de Joyce Carol Oates : un roman sur un crime (?) d'une rare finesse psychologique et une narration époustouflante. Ils savent vraiment bien raconter une histoire ces Amérloques.
- Le seigneur des porcheries de Tristan Egolf : une satire drôlatique qui tire à boulets rouges sur l'Amérique profonde. Tout plein d'événements rocambolesques qui font qu'on ne s'ennuie pas une seconde.
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar pfff... » 17 Août 2017, 14:23

Xylophène a écrit:Concernant, le Bruit et la Fureur, je te conseillerais presque de sauter directement vers la dernière partie du livre.


Ce livre semble surtout avoir un style "impressionniste". Comme si l' histoire importait peu. On atteint peut être les limites de la forme, comme avec la musique dodécaphonique. Me demande si Terrence Mallick ne se serait pas inspire de cette forme pour "Tree of Life".
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar fernando » 17 Août 2017, 15:00

Xylophène a écrit:Concernant, le Bruit et la Fureur, je te conseillerais presque de sauter directement vers la dernière partie du livre. En espérant que le fait de sauter autant de pages ne nuise pas trop à la compréhension. Tu ne perds rien à tenter le coup.


Sauter les 3/4 d'un livre pour en atteindre la substantifique moelle, bof. Par ailleurs, J'ai déjà donné cet excellent ouvrage à quelqu'un d'autre malheureusement.

Xylophène a écrit:Sinon, j'ai quand même lu des livres que j'ai (beaucoup) aimé ces dernières semaines. 2 grosses pépites :
- Carthage de Joyce Carol Oates : un roman sur un crime (?) d'une rare finesse psychologique et une narration époustouflante. Ils savent vraiment bien raconter une histoire ces Amérloques.
- Le seigneur des porcheries de Tristan Egolf : une satire drôlatique qui tire à boulets rouges sur l'Amérique profonde. Tout plein d'événements rocambolesques qui font qu'on ne s'ennuie pas une seconde.


Le seigneur des porcheries est un de mes livres culte. C'est magistral, magnifique, jusqu'à la scène finale. Un des meilleurs anti-héros que j'ai jamais vu. Les premières pages sont un peu déroutantes (peut être mal traduites?), mais passé ce cap c'est un régal absolu.
J'ai en lu un autre de lui, Kornwolf, pas aussi bien mais néanmoins bien plaisant à lire. Une histoire de loup-garou chez les amiches, c'est bien déjanté aussi.

Joyce Carol Oates jamais lu mais c'est pas la 1ère fois que j'en entends parler en bien, je tenterai bientôt.
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 17 Août 2017, 15:04

pfff... a écrit:Ce livre semble surtout avoir un style "impressionniste". Comme si l' histoire importait peu. On atteint peut être les limites de la forme, comme avec la musique dodécaphonique. Me demande si Terrence Mallick ne se serait pas inspire de cette forme pour "Tree of Life".


J'ai eu exactement cette impression de lire un exercice de style poussé à l'extrême, le contenu ou la volonté de s'adresser au lecteur passant au 2nd plan , et ça me gonfle profondément.
Idem pour Terence Mallick, dont j'ai aimé certains films, mais qui se regarde filmer depuis Tree of Life, dans la posture de l'Artiste avec un grand A. Personnellement j'accroche pas à ça non plus.
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Der » 17 Août 2017, 21:47

Vous lisez d'ces truc... ;-)
Moi l'été j'pars en vacances, et mon cerveau aussi. Je lis du Asimov, et j'me régale.
Komdéra!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Août 2017, 07:45

T'as pas emprunté la biographie de Pires à le Môf?
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Août 2017, 11:46

Je suis en train de de me faire le cycle de la tour sombre de Stephen King.

A mille lieu de l'adaptation cinématographique de cet été
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Der » 18 Août 2017, 12:50

Pas vu le film. (pas trop envie)
Mais j'aime beaucoup les 4 premiers tomes. (moins les derniers)
Komdéra!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar rodolfo » 18 Août 2017, 13:02

Moi je me fais "Le rouge et le noir". Passé le premier tiers du bouquin, ça commence enfin à être "passionnant "
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar krouw2 » 18 Août 2017, 13:11

c'est l'histoire d'amitié entre Nando et Manu?
ta mère c'est Tony Chapron
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Août 2017, 13:41

=)
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Août 2017, 13:41

rodolfo a écrit:Moi je me fais "Le rouge et le noir". Passé le premier tiers du bouquin, ça commence enfin à être "passionnant "


J'en garde pas un grand souvenir. C'est comme même bien long à se farcir.
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 18 Août 2017, 15:08

krouw2 a écrit:c'est l'histoire d'amitié entre Nando et Manu?


:)
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Baratte » 18 Août 2017, 16:30

krouw2 a écrit:c'est l'histoire d'amitié entre Nando et Manu?

Tu confonds avec 50 nuances de grey , j'vois qu'ça .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar John Holmes » 18 Août 2017, 17:14

Der a écrit:Pas vu le film. (pas trop envie)
Mais j'aime beaucoup les 4 premiers tomes. (moins les derniers)

En plein dans le 4.
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar DubbyDumb » 22 Août 2017, 14:41

Image
DubbyDumb
 
Retour

Messagepar rodolfo » 22 Août 2017, 21:14

Ca existe encore, les livres dont on est le héros ?
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 22 Août 2017, 21:20

Un chien géant c'est comme un chien mais en plus grand
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar fernando » 23 Août 2017, 08:09

Je kiffais ça quand j'étais jeune, j'en ai fait un paquet.

Image

Image
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 23 Août 2017, 08:56

Image

Image

Image

Image

Mention speciale pour ces 2 couvertures:

Image

Image
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Xylophène » 23 Août 2017, 10:05

Tiens, hier soir, j'ai fini Une prière pour Owen de John Irving et j'ai beaucoup aimé. C'est surtout le personnage principal du roman, Owen Meany, le point fort du roman et qui rend le livre mémorable. Irving arrive a rendre ce personnage singulier totalement attachant. Le livre est en plus très bien construit, j'ai trouvé.
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 23 Août 2017, 10:20

tain pff, souvenirs souvenirs ^^

La série Loup Solitaire était chouette

j'aimais bien aussi la série "Astre d'or"

Image

et la série "la voie du tigre" avec les ninjas ^^

Image

et j'ai bien aimé aussi la série basée sur Lovecraft

Image

Une production foisonnante à l'époque :

Image
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 23 Août 2017, 13:27

tain la Cite Interdite avec Jean Michel Jarre en couverture.... mais ca restait une sorte de sous Loup Solitaire pour moi. Celui avec les Ninjas, bof bof.
Mon premier fut La Sorciere des Neiges.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar fernando » 23 Août 2017, 13:32

Moi je pense que c'était le 1er sur l'image ci-dessus, le Sorcier de la Montagne de feu...

ou peut-être le marais aux scorpions ou les démons des profondeurs
"Cela me parait pour le moins hâtif d'enterrer le projet dès à présent"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 23 Août 2017, 14:41

fernando a écrit:Moi je pense que c'était le 1er sur l'image ci-dessus, le Sorcier de la Montagne de feu...

ou peut-être le marais aux scorpions ou les démons des profondeurs


ceux la ont suivi....la galaxie Tragique portait biens on nom. Devrait etre bien nanard de le refaire aujourd hui. Quelle bande d intellos nom de dieu.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour


PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Dogue-son, fernando, gblosc, krouw2, n.iiicolas, pfff..., ruitos, Xylophène et 6 invité(s)