Murica..... Fuck yeah....

Messagepar gblosc » 22 Fév 2018, 13:00

La prochaine étape sera d'armer les prêtres dans les églises.
Ce sera sympa au niveau de la ceinture.
Mais avec une arme de couleur blanche assortie à l'aube, faut pas déconner non plus.
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar fernando » 22 Fév 2018, 13:37

Quel putain de triso


« Je vous entends » : Donald Trump trahi par son antisèche

Les photographes ont immortalisé le président américain tenant une note dont le contenu illustre son manque d’empathie envers les victimes de fusillades.

Si le moment n’était empreint d’une intense émotion, il serait comique. Une semaine après la fusillade de Parkland (Floride), qui a fait 17 morts, le président américain Donald Trump, dont la campagne a reçu d’importantes subventions de la puissante NRA (la National Rifle Association, principal lobby en faveur du port d’armes aux Etats-Unis), avait organisé, mercredi 21 février à la Maison Blanche, une « réunion d’écoute » avec des parents, des élèves et des enseignants, témoins et victimes des fusillades de Parkland et Sandy Hook (en 2012, dans le Connecticut), notamment.

Le président a surtout écouté et fait quelques vagues propositions, promettant de faire vérifier les antécédents judiciaires et psychiatriques des acheteurs d’armes ou d’armer une partie du corps enseignant.


Autant que ces généralités, ce sont les « éléments de langage » destinés à Donald Trump, notés sur une petite fiche, qui ont accaparé une partie de l’attention. Plusieurs photographes, dont Carolyn Kaster de l’agence AP, ont immortalisé les mains du président tenant une note sur laquelle apparaissent cinq points, dont quatre sont lisibles :
■« Que voulez-vous que je retienne en priorité de ce que vous avez vécu ? »
■« Que peut-on faire pour que vous vous sentiez en sécurité ? »
■« Des ressources ? Des idées ? »
■« Je vous entends. »

Cruel manque d’empathie

CNN relève que le président ne s’est visiblement pas servi de ces éléments de langage, ni d’un prompteur, prenant un ton emprunt d’émotion lors de ses interventions. Pour le Washington Post, cette note reflète son cruel manque d’empathie.



Son comportement à l’égard des victimes lui avait déjà été reproché après le passage de l’ouragan Harvey au Texas, fin août 2017, puis lorsqu’il s’en était pris à la maire de San Juan (Puerto Rico) après le passage de l’ouragan Maria, en octobre 2017. Après la fusillade de Parkland, il s’est essentiellement intéressé aux forces de l’ordre et aux médecins avant d’aller jouer au golf, alors que les familles enterraient les victimes.

Sur les réseaux sociaux, les opposants au président s’en sont donné à cœur joie, relève The Hill, qui reprend certaines réactions : un certain Darth imagine l’entourage du président lui rappelant de bien se « rappeler du point numéro 5 », celui qui consiste à dire : « Je vous entends. » Le groupe de rock The Mountain Goats constate que le président a besoin d’une note lui rappelant qu’il faut « écouter les victimes ». Désabusée, une autre internaute écrit : « Si on a besoin de vous dire qu’il faut montrer de l’empathie envers des enfants qui ont vu leurs camarades se faire assassiner, c’est que vous êtes vraiment l’incarnation du mal. »

La note de Donald Trump fait aussi songer au livre de Michael Wolff, Le Feu et la Fureur – Trump à la Maison Blanche (dont l’édition française paraît, ce jeudi 22 février, aux éditions Robert Laffont), qui dépeint un président incapable de se concentrer et sujet aux pertes de mémoire.


Image
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 11 Avr 2018, 13:30

Image

Image
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar krouw2 » 11 Avr 2018, 20:34

Certes c'est un gros con, mais avec ces mesures protectionnistes il est en train de faire évoluer la Chine qui faisait de la concurrence déloyale. Et il ne fait pas comme Obama en disant on attaque la Syrie et finalement rien
Macron est libéral et social, quand il t'encule les points de suture sont remboursés par la sécu
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar pfff... » 12 Avr 2018, 04:24

krouw2 a écrit:Certes c'est un gros con, mais avec ces mesures protectionnistes il est en train de faire évoluer la Chine qui faisait de la concurrence déloyale. Et il ne fait pas comme Obama en disant on attaque la Syrie et finalement rien


+1 avec Melenchon Junior.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Xylophène » 12 Avr 2018, 09:32

http://time.com/james-nachtwey-opioid-a ... n-america/

Impressionnant reportage photo sur la crise des opioïdes qui touche les States.

(Attention, images très dures)
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar krouw2 » 12 Avr 2018, 12:18

pfff... a écrit:
krouw2 a écrit:Certes c'est un gros con, mais avec ces mesures protectionnistes il est en train de faire évoluer la Chine qui faisait de la concurrence déloyale. Et il ne fait pas comme Obama en disant on attaque la Syrie et finalement rien


+1 avec Melenchon Junior.


bon ça va hein ! en plus en ce moment j'ai un petit faible pour Philippot
Macron est libéral et social, quand il t'encule les points de suture sont remboursés par la sécu
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 06 Mai 2018, 09:00

putain de débile


Des rescapés des attentats du 13-Novembre répondent à Trump

Le 4 mai, lors du congrès annuel de la NRA, le puissant lobby pro-armes, Donald Trump est revenu sur les attentats du 13-Novembre à Paris, mimant la scène et affirmant qu’il y aurait eu moins de morts si les victimes avaient été armées. Le Quai d'Orsay a exprimé « sa ferme désapprobation ».


Vendredi 4 mai, le président américain Donald Trump a pris la parole au congrès annuel de la NRA, le puissant lobby pro-armes, à Dallas (Texas). Il a prononcé un discours sans nuance en faveur des armes à feu au cours duquel il est notamment revenu sur les attentats du 13-Novembre à Paris, affirmant qu'ils auraient fait moins de morts si les victimes avaient été armées. Le Quai d'Orsay a exprimé samedi après-midi « sa ferme désapprobation des propos du président Trump ».

« Paris, France, a les lois les plus dures sur les armes à feu, leur président vient juste de quitter Washington, Emmanuel, un type super. Personne n’a d’armes à Paris. Personne, a déclaré Donald Trump. Et on se souvient tous des plus de cent trente personnes [tuées], sans parler du nombre incroyable de personnes horriblement, horriblement blessées. » « Ils parlent toujours des cent trente qui sont mortes, mais jamais de deux cent cinquante qui ont d’horribles, horribles blessures. Ils n’en parlent jamais », a-t-il ajouté.

« Mais elles sont mortes dans un restaurant et dans d’autres endroits aux alentours. Ils ont été brutalement tués par un petit groupe de terroristes, qui avaient des armes. Ils ont pris leur temps et les ont tués un par un », a continué le président des États-Unis en mimant la scène, avec sa main droite comme un pistolet : « Boum. Viens là, boum. Viens là, boum. » « Mais si un employé, ou juste un client avait eu une arme, ou si l’un de vous dans l’assistance avait été là avec une arme pointée dans la direction opposée, les terroristes auraient fui ou se seraient fait tirer dessus, et ça aurait été une tout autre histoire », a-t-il affirmé.


Donald Trump avait répété presque mot pour mot le même argumentaire juste après les attentats, en novembre 2015, cinq mois après avoir fait son entrée en politique, rappelle Le Monde.

Ses propos ont suscité l'indignation outre-Atlantique. « Notre réaction, c'est d'abord du dégoût face à des clowneries inacceptables », a commenté auprès du HuffPost Philippe Duperron, président de l'association 13onze15 fraternité et vérité. « C'est d'autant plus choquant que cela intervient quelques jours seulement après la visite d’État du président de la République à Washington où ce dernier a été reçu en “ami”. C'est pourquoi nous allons demander une réaction officielle de la part de la diplomatie française condamnant sereinement et fermement ces propos », indique celui qui a perdu son fils de 30 ans, Thomas, au Bataclan.

L'ancien vice-président de l'association, Emmanuel Domenach, a lui aussi réagi : « Cher Donald Trump, va te faire f... (tu peux utiliser une arme si tu veux) », a-t-il écrit en anglais, sur Twitter.


Emmanuel Domenach
@EDomenach
Dear @realDonaldTrump ,

Go fuck yourself (you can use a gun if you want ) .

Regards,


Aurelia Gilbert, elle aussi rescapée du Bataclan, s'est directement adressée à la déléguée interministérielle à l'aide aux victimes. « Plutôt que me donner une médaille, pourriez-vous demander à @francediplo d'exiger des excuses de @realDonaldTrump? », lui a-t-elle demandé sur Twitter, comme l'a relevé Francetvinfo.

Le Quai d'Orsay a réagi par un communiqué: « La France exprime sa ferme désapprobation des propos du président Trump au sujet des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et demande le respect de la mémoire des victimes ». « Chaque pays définit librement sa propre législation dans le domaine du port d’armes comme dans d’autres. La France est fière d’être un pays sûr où l’acquisition et la détention d’armes à feu sont strictement réglementées. Les statistiques de victimes par arme à feu ne nous conduisent pas à remettre en cause le choix de la France en la matière », poursuit le ministère des affaires étrangères.

L'Élysée de son côté ne compte pas réagir, selon le HuffPost. Son ancien locataire, François Hollande, a lui condamné sur Twitter ces « propos honteux » :



François Hollande

@fhollande
Les propos honteux et les simagrées obscènes de Donald Trump en disent long sur ce qu’il pense de la France et de ses valeurs. L’amitié entre nos deux peuples ne sera pas entachée par l’irrespect et l’outrance. Toutes mes pensées vont aux victimes du 13 novembre.

L'ancien premier ministre Bernard Cazeneuve a lui aussi manifesté son « indignation » et son « dégoût »:



Bernard Cazeneuve

@BCazeneuve
Indignation et dégoût après les propos de Donald #Trump sur les #attentats du #13novembre. Solidarité avec les victimes et les Français choqués. La transgression, c'est l'irrespect.


La maire de Paris, Anne Hidalgo, a dénoncé une « mise en scène » « méprisante et indigne »:



Anne Hidalgo

@Anne_Hidalgo
La mise en scène des attentats de 2015 par le Président #Trump est méprisante et indigne. Fluctuat nec mergitur.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 06 Mai 2018, 09:11

Coucou Donald. Combien de morts dans diverses tueries ces 2 dernières années aux états unis ?
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar krouw2 » 06 Mai 2018, 11:06

soyez cool avec le pote à Macron,euh de Macron... désolé faute de Français inexcusable
Macron est libéral et social, quand il t'encule les points de suture sont remboursés par la sécu
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 11 Juin 2018, 12:51

*** BREAKING NEWS - Exclu le tiret ***

La vrai identité de pfff et son activité professionnelle enfin dévoilées au grand jour :


Donald Trump, a expliqué dimanche sur Fox News son conseiller économique, Peter Navarro, avait « mieux à faire » que de se rendre au Canada pour signer un « communiqué socialiste ».
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar pfff... » 11 Juin 2018, 13:18

:)
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Dageek » 11 Juin 2018, 14:50

J'avais toujours cru qu' il existait des gardes fou en terme de diplomatie , mais visiblement ils sont partis en congés.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 11 Juin 2018, 15:58

D Trump réinvente avec brio les règles de la diplomatie, en se basant sur son expérience probante dans la téléréalité.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 11 Juin 2018, 16:01

Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar pfff... » 11 Juin 2018, 16:04

fernando a écrit:D Trump réinvente avec brio les règles de la diplomatie, en se basant sur son expérience probante dans la téléréalité.


Il y a 600 milliards de déficit commercial. Ca me parait pas si immense que ça mais ca corresponds a leur budget défense et a 1/5 de leur budget total. Le déficit commercial de la france serait d'environ ... 5 millards. Soit un centième a peu prés de celui des USA. Comme personne ne veut perdre cette vache a lait, tu m étonnes que Trump puisse tout se permettre.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour


Messagepar Dageek » 06 Août 2018, 08:28

Ça suffit krouw les liens gorafi.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Août 2018, 09:48

D'après Trump les incendies en Californie c'est la faute aux règlementations environnementales d'Obama.

Moi je pense que la pédophilie dans l'église catholique et la disparition des baleines c'est aussi la faute d'Obama.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 09 Août 2018, 10:06

C'est un putain de champion Donie
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invité(s)

cron