Murica..... Fuck yeah....

Messagepar Giallo » 08 Jan 2021, 19:28

le 20 janvier c'est loin, il peut s'en passer des choses avec un malade pareil...
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Jan 2021, 21:32

Image
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Nougets » 09 Jan 2021, 02:27

- Ici la boue est faite de nos fleurs.
-... bleues, je le sais.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 09 Jan 2021, 09:26

« J’avais prédit que cela arriverait », a dénoncé Donald Trump, annonçant « examiner les possibilités » de créer sa « propre plateforme ».


Bientôt la création de twit-ter.com
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar gblosc » 09 Jan 2021, 11:20

on va se régaler jusqu'au 20 !
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Giallo » 09 Jan 2021, 12:01

laurentlille1 a écrit:
« J’avais prédit que cela arriverait », a dénoncé Donald Trump, annonçant « examiner les possibilités » de créer sa « propre plateforme ».


Bientôt la création de twit-ter.com


ou juste créer un compte sur reddit
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar krouw2 » 09 Jan 2021, 12:13

manulosc a écrit:Tout ce que je sais c est que il y en a un qui va quitter sont poste le 20 janviers

Tu bluffes
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar manulosc » 09 Jan 2021, 12:17

Non pas du tout
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar krouw2 » 09 Jan 2021, 12:21

Si tu n' as qu' une seule balle
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar manulosc » 09 Jan 2021, 12:25

Je ne bluff pas
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar krouw2 » 09 Jan 2021, 13:40

Il dit qu' il n' à plus de genou
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 09 Jan 2021, 14:41

Darwin Awards Crew


Capitol death taser, Kevin Greeson tasering testicles balls himself and heart attack


In American history, Wednesday (Jan. 6) was an eventful day, to say the least. A pro-Trump crowd marched to the United States Capitol, and assaulted it while vandalizing congressional staff holders, stealing equipment, and assaulting police officers.

Like all of you, I watched as a gang laid siege to the U.S. Capitol, organized, violent and mad they had lost an election," Michelle Obama said about the chaos she witnessed on social media and TV like everyone else watching in horror around the globe." "We had gallows set up. They waved the Confederacy's traitorous flag proudly across the halls. They desecrated the American Government Center. And once the police had eventually taken control of the situation, the rioters and gang members were forced out of the premises, not in custody, but free to continue their days.


Multiple news sources reported that after the mobbing attack, a total of four individuals died. One woman was identified as Ashli Babbit, who was fatally shot by Capitol authorities. Two other men and a second woman have died from "medical emergencies." As Benjamin Phillips, Kevin Greeson, and Roseanne Boyland, District of Colombia police, declared, they were later confirmed.

Outlets say that one of the individuals who died in an emergency probably played a role in their own death. News 1130, as well as other news outlets, claim that after mistakenly shocking himself with a taser, which caused him to have a heart attack, one of the males who died did so.

Image

If the man who died was a Trump supporter or a police officer, we're not sure yet. CBS in Baltimore also announced that at least 52 persons were arrested in the U.S. Capitol during activities yesterday.

"History will rightly remember today's violence at the Capitol, prompted by a sitting president who, as a moment of great dishonor and shame for our nation, has continued to lie baselessly about the outcome of a lawful election," said Former President Barack Obama.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar John Holmes » 09 Jan 2021, 18:56

Cheur
"Connard =)"
ChevalierBlanc - janvier 2021
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar krouw2 » 09 Jan 2021, 20:29

Didn' t read lol
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar Nougets » 20 Jan 2021, 19:18

Voilà.
Cela aurait été 4 longues années.
- Ici la boue est faite de nos fleurs.
-... bleues, je le sais.
Avatar de l’utilisateur

Nougets
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Jan 2021, 19:48

Ciao l'artiste.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 20 Jan 2021, 20:12

Ciao le triso
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar gblosc » 20 Jan 2021, 20:27

Bienvenue le vioc
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Giallo » 21 Jan 2021, 08:54

les mecs de bfm tv pendant son investiture qui parlaient déjà de ce qu'il va passer quand il va mourir pendant son mandat comme si c'était acté... aucune gêne.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 21 Jan 2021, 09:07

C'est impressionnant le nombre de "spécialiste des États-Unis" qu'on a en France pour intervenir sur les plateaux TV. Sûrement les mêmes qui se marraient il y a 5 ans quand Trump étaient candidat et nous disaient qu'il était impossible qu'il soit élu d'ailleurs.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Xylophène » 21 Jan 2021, 13:02

Arrête un peu, Anne Sinclair, François Clémenceau et Christine Ockrent savent "sonder le coeur de l'Amérique" en discutant avec les chauffeurs de taxi pakistanais qui les conduisent de JFK à leurs hôtels de Manhattan.
"Voulez-vous ne pas vous tromper ? Tenez pour fausses toutes les idées chères à votre temps."

Gustave Flaubert
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 21 Jan 2021, 13:43

Hier je suis tombé sur l'envoyé spécial de France 5 à Washington. Le mec de 25 ans en KWay et Jean, l'appareil photo en bandoulière pour faire grand reporter et les cheveux décoiffés. On se serait cru à Kaboul.

Il arpentait courageusement les rues dangereuses de Washington en posant la seule question qu'il avait dû apprendre en anglais: "Wat dou iou expectte off Joe Baīdeun?"
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 21 Jan 2021, 13:44

Ben quoi. On a bientôt plus d'infectiologues et d'épidémiologistes que de malades. On doit bien avoir autant d'américanologues.
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 21 Jan 2021, 13:49

Carrément, les médecins généralistes qui galèrent à trouver ce que tu as si ce n'est pas une rhinopharyngite mais qui sont devenus spécialistes d'un virus étranger.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 21 Jan 2021, 14:23

Les pires sont quand même les médecins qui sont aussi des élus. Il y a une palanquée, notamment chez LR.
Quand ça les arrange, et notamment pour critiquer, ils sont médecins. Jamais les critiques ne sont motivées par l'opposition politique, jamais.
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar fernando » 21 Jan 2021, 14:28

Fascinant de connerie.



Investiture de Joe Biden : les soutiens de QAnon face au difficile « mur de la réalité »

Les partisans de la théorie du complot ont attendu en vain l’arrestation de Joe Biden mercredi et l’exécution du « plan » qu’aurait, selon eux, orchestré Donald Trump.


Jusqu’à la dernière minute, certains y ont cru. Il fallait continuer de « faire confiance au plan ». L’investiture de Joe Biden et de Kamala Harris ne pouvait pas avoir lieu ; Trump et ses alliés avaient forcément tout prévu. « A ceux qui doutent encore ce soir, rappelez-vous à quel point Trump est toujours des années-lumière en avance sur ses adversaires, écrivait, tôt le 20 janvier, l’influent conspirationniste québécois Alexis Cossette-Trudel. La séquence depuis l’élection a été minutieusement planifiée depuis au moins 2018 (…). C’est au tour des forces armées américaines de prendre le relais. Hooah ! Un monde meilleur est à nos portes. »

Dans la mythologie de la théorie du complot QAnon, une « tempête » (storm) doit, en effet, emporter simultanément, grâce à l’action secrète de Donald Trump, tous les membres d’une prétendue cabale d’élites corrompues.

Le président américain, Joe Biden, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle Hillary Clinton et des dizaines d’autres responsables démocrates et de célébrités doivent être arrêtés simultanément par l’armée, pour répondre de leurs crimes ; selon cette théorie conspirationniste qui s’est largement propagée aux Etats-Unis et ailleurs en 2020, ils vont de l’organisation de réseaux pédophiles à la fraude électorale durant l’élection présidentielle.
Lire notre dossier : QAnon : aux racines de la théorie conspirationniste qui contamine l’Amérique

La tempête a été maintes fois promise, sans qu’une date claire ne soit jamais énoncée, par « Q », ce compte en ligne anonyme qui publie ponctuellement des messages cryptiques censés guider ses partisans – et qui n’a pas donné signe de vie depuis un mois.

La tempête devait finalement se produire le 20 janvier – date de la cérémonie à l’issue de laquelle Joe Biden est devenu le 46e président des Etats-Unis –, affirmaient depuis plusieurs semaines les principales personnalités du mouvement. Avec un raisonnement simple : tous les membres du complot seraient rassemblés à Washington, où par ailleurs l’armée a été déployée ces derniers jours. Les militaires n’auraient plus qu’à procéder aux arrestations et Donald Trump pourrait reprendre le fauteuil de président que la cabale lui avait volé.

« Faire confiance au plan »

Durant toute la matinée, les partisans de « Q » ont donc attendu, en vain, l’annonce d’une arrestation de masse. Avec, pour certains, un doute qu’on sentait déjà poindre, ces dernières semaines : et si tout cela n’avait été qu’une arnaque ? Et si « Q » les avait trompés ? Sur un important canal de discussion Telegram consacré à QAnon, à quelques heures de la cérémonie, Anthony répond ainsi à Grey : oui, Donald Trump a échoué. « A moins que ça ne soit le plan depuis le début », continue-t-il néanmoins, perdu.

Au fil de la journée, l’injonction à « faire confiance au plan », slogan de la mouvance QAnon, était de plus en plus remise en question. Mais les militants, qui pensent que Donald Trump leur envoie depuis des années des messages codés à chacune de ses apparitions publiques, trouvaient des raisons d’espérer dans des images du 45e président prises durant la matinée devant Air Force One, sur lesquelles figurent dix-sept drapeaux américains – dix-sept, comme la dix-septième lettre de l’alphabet : Q.

Mais l’espoir s’est amenuisé, d’abord à l’arrivée de Joe Biden et de Kamala Harris au Capitole de Washington pour la cérémonie d’investiture, puis lors de leurs prestations de serment. « On n’est pas à l’abri d’une bonne surprise… Peut-être une balle perdue pendant son discours, une arrestation à sa sortie… Mais bon… », écrit, par exemple, un internaute, alors que Joe Biden vient de jurer de servir et de protéger la Constitution des Etats-Unis. « Soit Q était une arnaque et il n’y avait pas de plan, soit le plan a échoué », résume un internaute.

D’autres réactions sont bien plus furieuses. « Il n’y avait pas de plan », écrit ainsi en lettres capitales MAGA1775 sur un forum de discussions consacré à QAnon. « Biden vient d’être investi. Aucune arrestation de masse. C’est l’heure de se réveiller, bordel, et de regarder la réalité en face. » Mais pour quoi faire ? Dans les espaces de discussion pro-Trump, l’heure est aussi aux règlements de comptes entre groupes ; les partisans de QAnon y sont désormais accusés ouvertement d’avoir été les idiots utiles des démocrates, d’être restés à attendre une improbable « tempête » plutôt que de militer.

« Acheter plus d’armes et de munitions »

L’atmosphère est d’autant plus tendue qu’un passage du discours de Joe Biden a été reçu très clairement par les militants de l’ultradroite comme par les soutiens de QAnon : le président américain a évoqué le danger que représente pour le pays « l’essor de l’extrémisme politique, du suprémacisme blanc et du terrorisme intérieur ».

Quelques minutes après l’investiture, un canal Telegram conspirationniste a, par exemple, changé de nom pour moins attirer l’attention. Mais les visiteurs y sont désormais accueillis par un message qui leur recommande « d’acheter plus d’armes et de munitions ». Un autre groupe important a simplement bloqué tout nouveau commentaire.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Floride, les partisans de Donald Trump minimisent l’assaut du Capitole et veulent croire à son « retour »

Dans cette ambiance délétère, les principales figures de QAnon ont choisi de continuer – au moins en apparence – à y croire. A grands coups de messages allusifs, citant le poète britannique Rudyard Kipling ou invoquant Dieu, ils tentent, encore et toujours, de convaincre leurs adeptes que « ce n’est pas fini ».

Mais au moins une des figures majeures du mouvement a fait défection : Ron Watkins, ancien administrateur du forum 8kun, où « Q » postait régulièrement, et qui est suspecté d’avoir, pour un temps, été la personne derrière la lettre.

« Nous avons tout donné », a-t-il posté le 20 janvier, après la cérémonie. « Maintenant, nous devons garder la tête haute et retourner à nos vies de la meilleure manière possible. Nous avons un nouveau président et c’est notre responsabilité en tant que citoyens de respecter la Constitution. » Un message peu audible pour des partisans QAnon qui oscillent maintenant entre découragement et colère.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar gblosc » 21 Jan 2021, 14:34

Fake World !
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Dageek » 21 Jan 2021, 14:56

C'est marrant qu'ils croient que Trump en a quelque chose à foutre de leur pomme.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar rodolfo » 21 Jan 2021, 18:25

Xylophène a écrit:Arrête un peu, Anne Sinclair, François Clémenceau et Christine Ockrent savent "sonder le coeur de l'Amérique" en discutant avec les chauffeurs de taxi pakistanais qui les conduisent de JFK à leurs hôtels de Manhattan.



C'est bien résumé, en effet.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar SAV » 21 Jan 2021, 18:46

Ockrent se la ramène moins quand on lui parle de enfants Kouchner.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invité(s)

cron