Murica..... Fuck yeah....

Messagepar krouw2 » 07 Nov 2020, 21:17

Oui n'enterrons pas JF Copé trop vite
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 07 Nov 2020, 21:25

krouw2 a écrit:Espérons qu' il soit fort Biden


lol Djeunzzz
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 07 Nov 2020, 21:35

John Holmes a écrit:Ouais
On attend le 20 janvier guys!


C'est pas fini.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 07 Nov 2020, 22:31

Tchao le gros fils de pute qui n a pas pris assez de claques quand il était petit.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar krouw2 » 07 Nov 2020, 23:03

Thauvin n' est pour rien là dedans
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar nicobungy » 08 Nov 2020, 02:02

krouw2 a écrit:Thauvin n' est pour rien là dedans

Le doute m'habite !!!!
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Nov 2020, 11:59

C'est pitoyable ^^

Samedi 7 novembre, quatre jours après la clôture des bureaux de vote pour l’élection présidentielle américaine, les grands réseaux de télévision américains et l’agence Associated Press (AP) ont annoncé que Joe Biden avait été élu président des Etats-Unis. En guise de réponse, Donald Trump a publié un Tweet en lettres capitales, mettant en cause le résultat : « J’AI GAGNÉ L’ÉLECTION, J’AI OBTENU 71 000 000 DE VOTES LÉGAUX. »
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 08 Nov 2020, 13:15

Il est gênant.
Il n est plus entouré que par des pitres qui n osent pas le contredire.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 08 Nov 2020, 16:35

Dageek a écrit:Il est gênant.
Il n est plus entouré que par des pitres qui n osent pas le contredire.


apparemment même son beau fils a essayé de le raisonner...
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Dageek » 08 Nov 2020, 16:58

On a retrouvé le corps ?
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Deub » 08 Nov 2020, 20:01

Le CLOWN comme Certain Disent ... !!!
Le « clown » de la Maison Blanche vient de négocier quatre accords de paix au Moyen-Orient, quelque chose que 71 ans d'intervention politique et une guerre sans fin n'a pas produit.
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche est le premier président qui n'a pas impliqué les États-Unis dans une guerre à l'étranger depuis Eisenhower.
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a eu le plus grand impact sur l'économie, a apporté des emplois et a baissé le chômage des noirs et des latinos causés par un autre président.
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a exposé la corruption profonde, généralisée et à long terme dans le FBI, la CIA, la NSA et les partis républicains et démocrates.
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a fait tourner l'Otan et a laissé les partenaires de l'alliance commencer à payer leurs frais.
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a neutralisé les Nord-Coréens, les empêchant de développer une autre énergie nucléaire, d'envoyer des missiles au Japon et de menacer la côte ouest des États
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a transformé les relations avec les Chinois, ramené des centaines d'entreprises aux États-Unis et relancé l'économie. Bonjour !!!!!!!
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a terminé la nomination de trois juges de la Cour suprême et de près de 300 juges fédéraux.
Le même ′′ clown ′′ à la Maison Blanche a réduit les impôts, augmenté le remboursement standard de l'IRS de 12,500 $ pour le mariage, à 24,400 $ (100 $), ce qui fait que le marché boursier est passé à des niveaux records , ce qui influence positivement les pensions de dizaines de millions de citoyens.
Ce ′′ clown ′′ à la Maison Blanche a révélé une pédophilie généralisée au gouvernement et à Hollywood, révélant le trafic sexuel de mineurs dans le monde entier.
Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche travaille gratuitement et a perdu plus de deux milliards de dollars de son propre argent en service - et il a fait tout cela et bien plus encore face à la saperie et à l'opposition des personnes menacées parce que vous savez Ils sont exposés comme des criminels - s'il est réélu.
Je l'ai compris, vous ne l'aimez pas. Beaucoup d'entre vous le détestent et le méprisent. Comme c'est malin. Il sert le peuple américain et continue de servir tout le monde. Que faites-vous à part mentionner son nom et se moquer de lui ′′ attraper le virus chinois "???
Et s'il vous plaît, informez-moi de ce que Biden a accompli pendant ses 47 ans en tant que fonction pour
J ' échangerai un ′′ clown ′′ contre une langue de fourchette tous les jours contre des menteurs hypocrites corrompus et hypocrites. Je me fiche si j'aime son personnage, je ne sais pas si je voudrai boire une bière avec lui. Je préfère un leader fort qui n'a pas peur de botter le cul de quelqu'un. Je n'ai pas besoin d'une silhouette paternelle - j'en ai déjà une. Je n'ai pas besoin d'un mentor - c'est ce que sont pour Hollywood et CNN, MSNBC, ABC, NBC, CBS et le New York Times.
Je n'ai pas besoin de quelqu'un pour m'aider, mais je ne veux pas d'obstacle ou d'un monstre des marais sénile dément et démenté.
Que Dieu bénisse Donald Trump - le président le plus mal apprécié de l'histoire."

Bon, ce texte est tout pourri et visiblement traduit avec google traduction mais j'ai trouvé que ça pour combattre la triste unanimité de ce topic qui mettrait d'accord LaurentLille et Baratte
Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar John Holmes » 08 Nov 2020, 20:38

Tu bluffes ! !!!
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fernando » 08 Nov 2020, 20:39

Le ′′ clown ′′ de la Maison Blanche a exposé la corruption profonde, généralisée et à long terme dans le FBI, la CIA, la NSA et les partis républicains et démocrates.
Ce ′′ clown ′′ à la Maison Blanche a révélé une pédophilie généralisée au gouvernement et à Hollywood, révélant le trafic sexuel de mineurs dans le monde entier.


Tout n'est pas faux là dedans, mais y'a des choses qui décrédibilisent quelque peu l'ensemble.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 08 Nov 2020, 22:21

Mais sérieux c est quoi ce post
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar John Holmes » 09 Nov 2020, 08:18

Un copier/coller Q anon peut être ?
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Giallo » 09 Nov 2020, 08:49

y a pas mal de choses qui y font penser en effet...

loul le passage sur les pédophiles sachant que Trump n'est pas vraiment blanc sur ce sujet (oui je sais il est orange de toute façon)
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar gblosc » 09 Nov 2020, 11:08

Joe Biden est une belle recrue de Campos encore, c'est un jeune espoir kinenveu, on pourra le revendre 80 MUSD dans 4 ans ...
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Giallo » 09 Nov 2020, 11:09

gblosc a écrit:Joe Biden est une belle recrue de Campos encore, c'est un jeune espoir kinenveu, on pourra le revendre 80 MUSD dans 4 ans ...

personne y croyait, un peu comme Yilmaz
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar ursulet » 09 Nov 2020, 13:25

Dageek a écrit:Mais sérieux c est quoi ce post


Y a un truc vrai, y a eu aucune intervention extérieure.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar fernando » 12 Nov 2020, 17:15

Le président est resté silencieux à l’occasion de sa première sortie publique pour le dépôt d’une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu du cimetière militaire d’Arlington, en Virginie. Mais il a répété toute la journée ses allégations de fraude électorale sur son compte Twitter. La veille, le secrétaire d’Etat, Mike Pompeo, a campé, lui aussi, dans le déni en promettant une « transition en douceur » vers un « second » mandat de Donald Trump.

^^
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 19 Nov 2020, 10:37

Obama qui humilie Sarkozy dans son livre

Cheur Morveux :

Image
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Dageek » 19 Nov 2020, 11:14

cheurrr le nabot
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 19 Nov 2020, 11:56

Aïe.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 19 Nov 2020, 12:35

loul

Bon, le début sur le physique est un peu facile et malvenu. Black lives matter, mais on peut se moquer des autres quoi... Idem, sur la présence de l'interprète en sachant qu'Obama ne parle aucune langue étrangère.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar SAV » 19 Nov 2020, 16:36

laurentlille1 a écrit:loul

Black lives matter, mais on peut se moquer des autres quoi...

Carrément...les mêmes remarques sur un Nouar et c'est une semaine de manifs aux States.
c est pas moi sur les photo
Avatar de l’utilisateur

SAV
 
Retour

Messagepar Xylophène » 20 Nov 2020, 00:05

"Voulez-vous ne pas vous tromper ? Tenez pour fausses toutes les idées chères à votre temps."

Gustave Flaubert
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Dageek » 20 Nov 2020, 11:44

Toujours vivant, toujours à genoux

Elections américaines 2020 : Donald Trump fait pression sur des responsables républicains pour modifier les résultats
Le président veut bloquer coûte que coûte la certification des résultats, notamment dans le Michigan, où il voudrait contourner le vote du 3 novembre et obtenir la désignation des grands électeurs par le Congrès local, à majorité républicaine.


Donald Trump n’entend manifestement reculer devant rien pour tenter de modifier l’issue de l’élection présidentielle. Faute de succès devant les tribunaux, où ses accusations de fraude massive organisée par le Parti démocrate essuient échec sur échec, il multiplie désormais les pressions sur des responsables du Grand Old Party (GOP).

Mardi 17 novembre, il s’est ainsi entretenu par téléphone avec deux républicains membres d’une commission bipartisane qui s’étaient opposés dans un premier temps à la certification des résultats du comté du Michigan qui comprend la ville de Detroit, un solide bastion démocrate. Devant le tollé suscité par cette décision inhabituelle, ils s’étaient ravisés et avaient finalement accepté de valider les votes.

Un véritable coup de force
Après l’intervention de Donald Trump, les deux républicains ont souhaité dès le lendemain revenir de nouveau sur leur décision, une démarche cependant trop tardive pour qu’elle puisse se concrétiser. Le Michigan a été remporté par le vainqueur de la présidentielle, Joe Biden, avec une marge de plus de 150 000 voix. Le président des Etats-Unis n’a pas pour autant relâché ses efforts, soutenu par les médias qui lui sont dévoués. Il a ainsi invité vendredi 20 novembre à la Maison Blanche deux hauts responsables du Parti républicain du Michigan : le chef de la majorité du Sénat de l’Etat, Mike Shirkey, avec le speaker de la Chambre, Lee Chatfield.

Lire aussi Elections américaines : dans le Michigan, la télévision n’a pas révélé de fraudes électorales
Pour la presse américaine, la stratégie est claire. Il s’agit de bloquer coûte que coûte la certification des résultats, prévue lundi dans cet Etat, voire de tester la disponibilité des responsables républicains pour ce qui s’apparenterait à un véritable coup de force : le contournement du vote du 3 novembre que constituerait la désignation par le Congrès du Michigan, où ils sont majoritaires, de grands électeurs acquis au président sortant. L’un des visiteurs du président, Mike Shirkey, l’a catégoriquement exclu le 16 novembre. « Cela ne se produira pas », a-t-il affirmé en assurant que la loi de l’Etat ne le permet pas.

Théorie du complot
Les pressions de Donald Trump sont d’autant plus fortes que les avocats chargés de défendre ses accusations de fraude martelées préventivement des mois avant l’élection du 3 novembre ne sont pas pour l’instant parvenus à obtenir des résultats susceptibles de modifier le verdict des urnes dans un seul Etat. Jeudi, un recomptage en Géorgie a confirmé l’avance de Joe Biden.

L’équipe sur laquelle se repose le président n’est pas composée de spécialistes des contentieux électoraux comme ceux qui avaient été réunis par George W. Bush lors de l’épisode du recomptage des voix en Floride après l’élection présidentielle de 2000. Elle fait également pâle figure à côté de celle qui avait été mise sur pied pendant la mise en accusation du président, en 2019. Elle est dirigée par Rudy Giuliani, l’ancien maire républicain de New York, un ancien procureur qui a multiplié les bévues lors de sa première audience, le 17 novembre. Il est épaulé notamment par Sidney Powell, l’avocate d’un ancien proche de Donald Trump aux prises avec la justice, Michael Flynn.


Cette dernière a défendu lors d’une conférence de presse, jeudi, une théorie du complot selon laquelle la présidentielle a été placée sous « l’influence massive de l’argent communiste » venu « du Venezuela, de Cuba et probablement de Chine ». Assurant que Donald Trump a été élu par « un raz-de-marée », elle a mis en cause plus précisément un système de comptabilisation des votes, Dominion, présenté comme « conçu par [l’ancien président vénézuélien] Hugo Chavez pour ne jamais perdre d’élections », et auquel elle a également associé le philanthrope George Soros. Rudy Giuliani a évoqué de son côté « une conspiration », un « plan qui vient du Parti démocrate et du candidat ».

Joe Biden a réagi à ces informations au cours d’une conférence de presse. Il a évoqué « une incroyable irresponsabilité » de la part de Donald Trump et un « horrible message » adressé au monde entier, pendant que les plus hauts responsables républicains sont restés une nouvelle fois totalement silencieux.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Nov 2020, 12:18

Cette dernière a défendu lors d’une conférence de presse, jeudi, une théorie du complot selon laquelle la présidentielle a été placée sous « l’influence massive de l’argent communiste » venu « du Venezuela, de Cuba et probablement de Chine ». Assurant que Donald Trump a été élu par « un raz-de-marée », elle a mis en cause plus précisément un système de comptabilisation des votes, Dominion, présenté comme « conçu par [l’ancien président vénézuélien] Hugo Chavez pour ne jamais perdre d’élections », et auquel elle a également associé le philanthrope George Soros. Rudy Giuliani a évoqué de son côté « une conspiration », un « plan qui vient du Parti démocrate et du candidat ».


Belle ligne d'attaque, c'est convaincant et crédible je trouve.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 20 Nov 2020, 13:42

pour les bas de plafond fans d'armes et de pick-up, ça passe à l'aise
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Nov 2020, 20:31

Exceptionnel. Quand la réalité dépasse le Gorafi

Tous les deux membres de QAnon, elle finit par le tuer, persuadée qu'il conspire contre elle

Une femme a été arrêtée pour le meurtre, dimanche, d’un homme en Floride. Cette membre du groupe complotiste QAnon pensait que la victime conspirait contre elle, avec le gouvernement, pour lui refuser la garde de ses enfants.

Ils partageaient les mêmes idées, pourtant, elle a fini par le tuer. Une mère de famille américaine, membre du mouvement complotiste QAnon aux Etats-Unis, a été arrêtée pour le meurtre, dimanche, d’un homme, lui-même adepte de ces théories. Le «Tampa Bay» indique que la victime, Christopher Hallett et la suspecte, Neely Petrie-Blanchard doutaient tous les deux de l’autorité gouvernementale. Peu à peu, ils avaient tissé des liens, au point que Neely Petrie-Blanchard fasse appel à celui qui se qualifiait d’expert en droit amateur mais n’avait aucune formation juridique.


La mère de famille était en effet empêtrée dans une bataille judiciaire pour la garde de ses filles et avait demandé son aide, indique le «Daily Beast». Il lui aurait assuré qu’elle gagnerait en usant notamment de tactiques directement mises au point par le «mouvement anti-gouvernemental des citoyens souverains». Christopher Hallett, âgé de 50 ans, dirigeait en Floride une entité appelée E-Clause LLC qui possédait une page Facebook remplie de documents, de graphiques et d'articles expliquant dans quels cas les gouvernements ont autorité sur les individus. Il affirmait même que le président Donald Trump l'avait autorisé à créer un système juridique distinct de celui établi dans la Constitution américaine.

"Elle fait partie de ces gens qui affirment ne pas faire partie des Etats-Unis"

Si la mère, habitant en Georgie, était pleinement convaincue par son camarade, elle a fini par se retourner contre lui, lui tirant mortellement dessus dimanche, chez lui. Un témoin qui se trouvait dans la maison où le drame a eu lieu a raconté à la police que la suspecte était convaincue que l’homme conspirait en réalité contre elle, avec l’aide du gouvernement, pour lui retirer la garde de ses enfants. Ashley Paulk, shérif du comté de Lowndes, a expliqué après l’arrestation de la femme de 34 ans, que la suspecte a questionné le fait que son bureau ait le droit de la détenir. «Elle fait partie de ces gens qui affirment ne pas faire partie des Etats-Unis – le peuple souverain. Ils ne pensent pas que les lois s’appliquent pour eux. Mais évidemment, elle reste détenue», a-t-il commenté.

Des appels à kidnapper des enfants

Neely Petrie-Blanchard n’a pas été la seule membre de QAnon à faire appel aux services de Christopher Hallett et de son partenaire commercial Kirk Pendergrass. Cynthia Abcug, arrêtée à la fin de l’année dernière, a elle aussi profité de ses services. Avant son interpellation, elle avait planifié un «raid» avec des partisans de QAnon pour kidnapper son fils qui se trouvait en famille d’accueil. Famille qu’elle accusait de pédophilie. C’est finalement sa fille de 15 ans qui a permis de faire échouer ce plan en prévenant la police. Neely Petrie-Blanchard, elle aussi, a été arrêtée pour enlèvement d’enfants. Les archives judiciaires du comté de Logan, dans le Kentucky, montrent qu’elle a été inculpée par un grand jury pour l’enlèvement en mars dernier de ses jumelles au domicile de leur grand-mère alors qu’elle n'avait l'autorisation que pour les visites surveillées. Les autorités ont indiqué qu’au moment où elle était recherchée, elle portait sur sa plaque d’immatriculation, l’inscription «ECLAUSE», du nom du mouvement de sa future victime. Après plusieurs jours de cavale, elle avait été découverte à Dawson Springs, Kentucky, avec ses filles, se cachant au sein d’un groupe de citoyens souverains.

Le «Daily Beast» expliquait en août dernier que QAnon incitait les mères qui ont perdu la garde de leurs enfants à les kidnapper. Parmi les théories de QAnon, qui s’appuient sur les indices mis en ligne par un personnage anonyme nommé «Q», Donald Trump serait secrètement en guerre contre les pédophiles cannibales du Parti démocrate, explique le journal. Sur Facebook, Neely Petrie-Blanchard partageait elle-même de nombreuses publications de ce style, entrecoupées de photos d’elles à des rassemblements pro-Trump, portant le «Q» sur ses vêtements ou se filmant en train de prêter serment pour QAnon.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : fernando, Nougets, ursulet et 13 invité(s)