[O1T] In Gerardo we don't trust anymore

Messagepar krouw2 » 22 Mars 2018, 13:28

onéfékomdéradégoudanzunecavafiv
Macron est libéral et social, quand il t'encule les points de suture sont remboursés par la sécu
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar gblosc » 22 Mars 2018, 20:35

Toussacélafotdédve ...
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar despe » 23 Mars 2018, 09:52

Un record cette saison?

Pas vu une ligne sur le Losc dans l'équipe cette semaine..
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar gblosc » 23 Mars 2018, 19:24

JD la râclure doit être en vacances ...
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar despe » 26 Mars 2018, 10:55

ce n'était déjà pas lu qui signait les articles sur le LOSC les semaines d'avant.
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar Xylophène » 26 Mars 2018, 13:12

Un blog du Monde a écrit:A qui appartiennent les clubs de foot ?

Dans un dossier très complet sur le projet de construction d’un nouveau stade à Nantes (le « YelloPark »), le journaliste de Ouest France Jean-Marcel Boudard pose la question : « A qui appartiennent les stades et les clubs de foot ? ». Pascal Bolo, un élu local nantais, fait un constat lucide sur l’inéluctable passage de la propriété des stades des collectivités territoriales au secteur privé (en dépit des 13 millions d’euros dépensés, durant son mandat, pour l’entretien du stade de la Beaujoire) : «Dans les faits, le stade est déjà concédé au FC Nantes. La propriété privée est la suite logique d’une histoire inéluctable. Je dis toujours que le FC Nantes a deux propriétaires : le public et son actionnaire. A nous de gérer les zones de frottement et de contradictions.»

Un club confisqué par un homme d’affaires

Beaucoup d’élus locaux se retrouveraient dans cette analyse : sur la forme et dans le Droit, un club de football appartient à son (ou ses) actionnaires ; dans une réalité « sociale », le club appartient aussi à sa ville et à son public. On ne peut ignorer cette dimension si l’on cherche à comprendre les raisons de la colère qui a conduit à l’envahissement du terrain du Lille Olympique Sporting Club (LOSC) le 10 mars 2018. Cet envahissement fut d’une grande violence et les agissements des meneurs sont inexcusables. Mais ils sont révélateurs de la détresse des supporteurs lillois et des habitants de la métropole lilloise : leur club leur a été confisqué par un « homme d’affaires » qui l’a mis à disposition exclusive d’une activité supposément lucrative de trading d’actifs « joueurs de football ».

Une réputation sulfureuse

Les chose avaient pourtant bien commencé. En octobre 2016, le producteur Michel Seydoux, alors propriétaire du LOSC, affichait sa confiance en l’avenir du club à l’heure de son rachat par l’homme d’affaires hispano-luxembourgeois Gérard Lopez, ancien patron de l’équipe de Formule 1 Lotus : «Nous sommes heureux d’entrer en négociations exclusives avec Gérard Lopez, qui a le profil idéal pour me succéder au LOSC». Michel Seydoux, actionnaire du club depuis 2001, en était devenu l’actionnaire majoritaire en 2004. Il avait su trouver une légitimité auprès des supporteurs lillois en rendant au club son lustre d’antan : en 2011, le club de la capitale des Flandres réalisait un formidable doublé championnat-coupe de France. Cinq années plus tard, à l’approche de ses 70 ans, Michel Seydoux songea à passer la main et n’entendit point malice à céder le club de cœur de millions de chtis à Gérard Lopez. Pourtant, quelques voix dissonantes s’émouvaient déjà, en octobre 2016, de voir le club tomber aux mains d’un investisseur à la réputation sulfureuse.

Des liquidités empruntées auprès de fonds vautours ?

Cofondateur en 2000 de Mangrove Capital Partners, Gérard Lopez semble en effet apprécier les montages financiers complexes. Il possèderait ainsi la société Chimera Consulting (basée à Hong Kong) qui contrôlerait elle-même la la société Victory Soccer (basée au Royaume Uni) qui contrôlerait la société Lux Royalty (basée au Luxembourg) qui contrôlerait la société L holding qui détiendrait 95 % des actions du LOSC. Il aurait déboursé environ 80 millions d’euros pour prendre le contrôle du club. Gérard Lopez prétend que ces 80 millions d’euros étaient des liquidités qu’il détenait en son nom propre. On le soupçonne d’avoir, en réalité, emprunté la plus grosse partie de ces fonds auprès d’investisseurs anglo-saxons à qui il devra rembourser les sommes (intérêt et principal) sous 5 ans. Si tel est le modèle choisi par Gérard Lopez, il lui faut impérativement, dans les années qui viennent, réaliser de belles opérations de revente de talents prometteurs pour financer l’opération.

Au bord du gouffre

Le déroulement de la saison 2017-2018 n’est pas conforme aux espoirs de Gérard Lopez. Le club, qui imaginait se mêler à la lutte pour les premières places, occupe actuellement l’avant-dernière place du championnat, synonyme de relégation. Il est interdit de recrutement, doit trouver 25 millions d’euros pour obtenir le quitus de la DNCG en fin de saison et est sous la menace d’une lourde pénalité à verser à Marcelo Bielsa qui réclame 18 millions d’euros aux prud’hommes suite à son licenciement pour faute grave. Comme un malheur n’arrive jamais seul, l’envahissement de la pelouse par des supporteurs mécontents condamne le club à jouer ses prochains matchs à domicile huis-clos, ce qui ne sera favorable ni aux recettes de billetterie ni à une ambiance de feu qui mettrait les adversaires sous pression.

Les Girondins de Bordeaux, rachetés à leur tour

Dans ce contexte, il n’est malheureusement pas impossible que le LOSC soit liquidé dans les prochains mois comme l’a été le Grenoble Foot 38 en 2011, 7 ans après son rachat par la société japonaise Index Corporation (elle aussi plus aventurière que gestionnaire « en bon père de famille »). Dans le même registre, les supporteurs bordelais peuvent frémir : le groupe M6, qui détient 99 % du club, vient d’annoncer souhaiter le vendre à des investisseurs américains cet été : ces investisseurs seront-ils des gestionnaires avisés ou des pieds nickelés susceptibles de faire basculer une institution du football français dans le chaos ? C’est la grande loterie du rachat des clubs et dans cette grande foire, les « amoureux du maillot » ne peuvent que subir les événements.

Mettre en place des garde-fous ?

Certains clubs possèdent néanmoins des garde-fous. A Caen, Amiens ou Guingamp, le grand nombre d’actionnaires (très majoritairement locaux) rend pratiquement impossible la prise de contrôle du club par un tiers, « étranger à la région ». A Guingamp, il existe même des milliers de « kalons » ces supporteurs-actionnaires qui sont propriétaires d’une infime fraction de leur club (ils sont plus de 15000). En Allemagne, il existe depuis 1998 une règle empêchant la prise de contrôle du club par des investisseurs étrangers (la règle dite du 50+1). Ce genre de dispositions renforce le lien entre le club et son territoire et garantit que ce dernier ne sera pas dépossédé de son patrimoine immatériel, après avoir souvent, construit puis entretenu le patrimoine matériel afférent pendant des décennies. Heureux supporteurs guingampais qui ont l’opportunité de matérialiser l’attachement à leur club et d’en garantir (un peu) la pérennité !

http://ecosport.blog.lemonde.fr/2018/03 ... s-de-foot/
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Der » 26 Mars 2018, 13:24

Merci pour l'article.
Komdéra!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar fernando » 26 Mars 2018, 16:45

Xylophène a écrit:Au bord du gouffre


Ca ferait un bon slogan pour la prochaine campagne d'abonnement (qui s'annonce mythique)
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 26 Mars 2018, 19:47

Xylophène a écrit:Heureux supporteurs guingampais qui ont l’opportunité de matérialiser l’attachement à leur club et d’en garantir (un peu) la pérennité !


Au-delà de l'aspect sentimental, la position de minoritaire dans une société ne permet guère d'en influer la politique, et, sauf à avoir beaucoup de moyens, encore moins d'en assurer, même un peu, la pérennité.

Pour le reste, il est quand même tendancieux que le seul club cité comme ayant déposé le bilan soit Grenoble. Sauf erreur ou omission de ma part, Le Mans et Sedan sont morts en ayant des actionnaires locaux.
Et rien que dans la région, VA et Lens n'ont eu aucun besoin d'un actionnaire étranger pour aller dans le mur.
A mon époque, stoppeur, on savait ce que ça voulait dire... Si l'attaquant sortait du terrain pour aller pisser, on le suivait. (Christian Lopez)
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar pfff... » 26 Mars 2018, 20:44

Dogue-son a écrit:
Xylophène a écrit:Heureux supporteurs guingampais qui ont l’opportunité de matérialiser l’attachement à leur club et d’en garantir (un peu) la pérennité !


Au-delà de l'aspect sentimental, la position de minoritaire dans une société ne permet guère d'en influer la politique, et, sauf à avoir beaucoup de moyens, encore moins d'en assurer, même un peu, la pérennité.

Pour le reste, il est quand même tendancieux que le seul club cité comme ayant déposé le bilan soit Grenoble. Sauf erreur ou omission de ma part, Le Mans et Sedan sont morts en ayant des actionnaires locaux.
Et rien que dans la région, VA et Lens n'ont eu aucun besoin d'un actionnaire étranger pour aller dans le mur.


Lens a eu Mamadov.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 26 Mars 2018, 20:56

Mamadov c'est la phase 2 du bordel.
Le sauvetage in extremis par le Crédit Agricole pour sauver les miches de Martel est antérieur.
A mon époque, stoppeur, on savait ce que ça voulait dire... Si l'attaquant sortait du terrain pour aller pisser, on le suivait. (Christian Lopez)
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar pfff... » 26 Mars 2018, 21:57

Dogue-son a écrit:Mamadov c'est la phase 2 du bordel.
Le sauvetage in extremis par le Crédit Agricole pour sauver les miches de Martel est antérieur.


Sans mauvaise foi, et sans vouloir m éterniser dessus pendant des plombes, je dirais qu on était bien sur la même pente. Acheter pour 5 plaques et esperer revendre pour 50 ad vitam eternam etait une impasse.
La difference étant que Seydoux voulait se débarasser du club quand Martel s y accrocher comme on s accroche à un calebut.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar Xylophène » 11 Mai 2018, 12:54



Vidéo intéressante de Molina, même si l'aspect "film de vacances" me semble un peu foireux.
Gerardo y est cité, bien sûr.
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 13 Mai 2018, 09:49

On va dominer la DNCG, parce que c'est noootre projeeeeeeeeet



Gérard Lopez, patron de Lille, s'affirme serein avant la DNCG

Alors que le Losc a assuré son maintien en Ligue 1 samedi en battant Dijon (2-1) lors de la 37e journée, son propriétaire Gérard Lopez s'est dit serein en vue de la prochaine échéance, un passage qui s'annonce délicat devant la DNCG.


Lille a souffert toute la saison sur le terrain avant d'assurer son maintien, samedi face à Dijon (2-1), et devrait encore trembler un peu en coulisses puisqu'il reviendra bientôt devant la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), qui l'a relégué administrativement à titre provisoire en décembre dernier. Mais le patron du club, Gérard Lopez, s'est voulu rassurant. «J'ai lu quelque part qu'il manquait de l'argent, ce n'est pas le cas. On va terminer la saison sans aucun problème», a-t-il dit sur Canal+, ajoutant, à propos du rendez-vous de fin mai avec la DNCG : «Je ne vois pas de risques.»


Lille, une situation financière très floue
Il a néanmoins confirmé que son plan d'action nécessiterait des ventes, que Lille n'a pas réalisé cet hiver faute de pouvoir compenser les départs, puisqu'il était frappé d'une interdiction de recrutement. «(Les ventes de joueurs) c'est ce qui était prévu cet hiver déjà si on avait pu acheter des joueurs. Cet hiver on avait des offres, a-t-il dit. On sait ce qu'il faut présenter (à la DNCG), on nous l'a demandé, on le présentera.»
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar guinness » 13 Mai 2018, 09:56

les ventes à espérer, pour moi: Maignan, Soumaoro, Bissouma, Amadou, Alonso, Ballo Touré et Mendyl, avec ça, il y a moyen de récupèré quelques millions et assainir le vestiaire
Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar Giallo » 13 Mai 2018, 10:13

je vois pas El Ghazi rester non plus, Enyeama résiliation de contrat ?
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar pfff... » 13 Mai 2018, 10:25

El Ghazi dans le collimateur de Galthier, par rapport aux trucs vus dans le vestiaires qui ne devraient pas avoir lieu?
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar pfff... » 13 Mai 2018, 10:27

guinness a écrit:les ventes à espérer, pour moi: Maignan, Soumaoro, Bissouma, Amadou, Alonso, Ballo Touré et Mendyl, avec ça, il y a moyen de récupèré quelques millions et assainir le vestiaire


Pépé et Mendes partiront car le projet consiste à vendre les meilleurs jeunes pour réinvestir sur des jeunes prometteurs. Pépé, je ne l'aime pas outre mesure, mais il a de très bonnes stats, donc une super valeur marchande.
"Ce sont souvent de grands enfants un peu timides, qui ont juste besoin de quelqu'un pour leur enfoncer un gros gode dans le fondement de temps en temps."
Avatar de l’utilisateur

pfff...
 
Retour

Messagepar guinness » 13 Mai 2018, 11:28

il a quoi avec El ghazi ?
Pépé, je ne l'aime pas non plus mais une année supplémentaire pleine ce serait pas mal, pareil pour Mendes
Avatar de l’utilisateur

guinness
 
Retour

Messagepar Xylophène » 13 Mai 2018, 14:57

Je vous rappelle que selon le business plan initial (#unlimited), l'an prochain, c'est le top 3 que l'on vise.

Image

Plus sérieusement, je pense que ça va passer ric-rac avec la maléfique DNCG mais il va falloir refourguer au moins 3-4 joueurs (Pépé, Amadou, El-Gazhi, etc.) pour ramener 50-60 millions dans les caisses.
Et l'on va se taper à coup sûr des sanctions en tout genre (limitation de masse salariale, etc.) et un plan de désendettement sur 2-3 ans. Bref, ce sera le même genre de politique sportive que sous la fin de règne de Seydoux.
Les "joueurs expérimentés" qui nous ont tant manqués selon les spécialistes, ce sera 2-3 prêts de joueurs en rade que Campos va nous dégoter dans l'écurie de son pote Jorge Mendes.
C'est comme ça que je vois notre avenir.
Qui mange du feu chie des étincelles

(proverbe flamand)
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Baratte » 13 Mai 2018, 17:06

Juste pour votre info , ya déjà une offre à 40 myions pour Pépé ...
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 13 Mai 2018, 19:11

De qui?

A lui seul il comble le déficit, il est à donf dans le projet Pépé \o/
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 13 Mai 2018, 19:26

Je n'ai pas vu passer l'info. Il bluffe.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar ursulet » 13 Mai 2018, 21:11

Baratte a écrit:Juste pour votre info , ya déjà une offre à 40 myions pour Pépé ...


Source? 49 millions c'est le grand bluff la.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar Baratte » 14 Mai 2018, 06:46

Z'y connaissez rien en offres indécentes .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar curiste » 14 Mai 2018, 07:08

ursulet a écrit:
Baratte a écrit:Juste pour votre info , ya déjà une offre à 40 myions pour Pépé ...


Source? 49 millions c'est le grand bluff la.




Et hop Ursulet qui ajoute 9 millions tranquillou....on sait jamais ça peut marcher..........
Avatar de l’utilisateur

curiste
 
Retour

Messagepar Der » 14 Mai 2018, 07:37

Moi j'ai lu 94M€.

(plus c'est gros, plus ça passe)
Komdéra!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar ursulet » 14 Mai 2018, 08:04

curiste a écrit:
ursulet a écrit:
Baratte a écrit:Juste pour votre info , ya déjà une offre à 40 myions pour Pépé ...


Source? 49 millions c'est le grand bluff la.



Y a la com' de Campos et Manu.

Et hop Ursulet qui ajoute 9 millions tranquillou....on sait jamais ça peut marcher..........
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar manulosc » 19 Juin 2018, 17:58

LOSC : Gerard Lopez a pris le risque de perdre le club d’ici 5 ans !


Gerard Lopez, le président du LOSC, semble avoir pris un véritable risque financier pour avoir le feu vert de la DNCG.
Alors que la situation du club lillois semblait quasiment inextricable, Gerard Lopez a réussi le tour de force de s’en sortir et d’assurer le maintien du LOSC devant la DNCG. Mais à quel prix… aujourd’hui dévoilé par France 3. Dans un article minutieux, le site dévoile le montage qui a permis à Gerard Lopez de sauver son club.
La holding de Lopez (et Marc Ingla) Lux Royalty, qui possède le LOSC, a contracté un nouvel emprunt auprès de créanciers qui ont obtenu en contrepartie que si le club ne parvenait pas à rembourser ses dettes, ceux-ci auraient le contrôle total du club, éjectant de fait Gerard Lopez de son poste.
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar Der » 19 Juin 2018, 18:06

DS va nous dire que tout cela est fort rassurant.
Komdéra!
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Der, despe, Google Feedfetcher, John Holmes, pfff..., rodolfo et 8 invité(s)