Rodolfo ce topic est pour toi!

Messagepar krouw2 » 10 Déc 2019, 21:26

je dirai même mieux c'est du mourd
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar John Holmes » 10 Déc 2019, 21:32

Même si c'est du réchauffé
C'est toujours aussi plaisant
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar ursulet » 13 Déc 2019, 09:53

Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar Der » 13 Déc 2019, 09:58

Merci Ursulet, tu es un saint homme.
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar ursulet » 13 Déc 2019, 10:02

Je l'ai posté pour toi mon ami. Je sais cbn noel et ses traditions comptent pour toi.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar despe » 13 Déc 2019, 10:22

Giallo a écrit:
laurentlille1 a écrit:A priori elle aime bien les joueurs de foot.


la team futsal a donc toutes ses chances


le rapport entre le foot et team futsal de P-L??
Avatar de l’utilisateur

despe
 
Retour

Messagepar gblosc » 13 Déc 2019, 10:52

13 jours à rattraper ... que c'est dur ... (dixit Manu)
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar fernando » 13 Déc 2019, 12:15

Der a écrit:Merci Ursulet, tu es un saint homme.


+1, tjs l'analiz just

My favorite so far : le 5, sublime.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar ursulet » 13 Déc 2019, 14:23

fernando a écrit:
Der a écrit:Merci Ursulet, tu es un saint homme.


+1, tjs l'analiz just

My favorite so far : le 5, sublime.


Je valide.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

Messagepar John Holmes » 13 Déc 2019, 16:40

Sois sanctifié Ursulet
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar fanofmonk » 18 Déc 2019, 23:40

ursulet a écrit:https://boobsadventcalendar.com/

Up pour ce superbe calendrier de l'avent
fanofmonk
 
Retour

Messagepar Deub » 21 Déc 2019, 19:37

Image
Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar Der » 23 Déc 2019, 15:51

Image
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar Der » 23 Déc 2019, 15:53

Image
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar Der » 23 Déc 2019, 15:55

C'est bientôt Noël....

Image
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar John Holmes » 23 Déc 2019, 16:59

hypnotique
"Une pute qui prend la place d'un fils de pute, quel concentré de putes dans le stades du roi des putes."
Matcheu - Novembre 2015 tjrs la phrase juste
Avatar de l’utilisateur

John Holmes
 
Retour

Messagepar Der » 12 Fév 2020, 09:31

Image



Bonne journée tout le monde. :-)
On se fait des bisous et on s'encule.
Avatar de l’utilisateur

Der
 
Retour

Messagepar fernando » 12 Fév 2020, 10:12

aïe aïe aïe
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 12 Fév 2020, 10:37

Heureusement qu'elle n'a pas oublié son maillot de bain
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Mars 2020, 15:34

Question quiz pour toi rodolfo :

Qui a tweeté en 2012 : « Il y a une injustice sociale entre ceux qui travaillent dur pour peu, et ceux qui ne travaillent pas et reçoivent de l’argent public. » ?

^^
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 30 Avr 2020, 16:41

Coronavirus : en Pologne, une campagne présidentielle surréaliste

Le parti Droit et justice, au pouvoir, tente de passer en force en imposant un scrutin par correspondance rejeté par l’opposition.

Par Jakub Iwaniuk Publié aujourd’hui à 10h45, mis à jour à 14h36


A dix jours de l’élection présidentielle polonaise, dont le délai a été initialement fixé au 10 mai, le pays reste plongé dans une profonde incertitude, inédite depuis la chute du communisme. Situation aussi inquiétante qu’ubuesque : à cette heure, il n’est toujours pas certain que le scrutin aura lieu, on ne connaît pas la date de son report éventuel, et la réponse à cette question tombera trois jours avant la date butoir, le 7 mai. C’est ce jour-là que la loi modifiant le code électoral et introduisant le vote par correspondance généralisé reviendra du Sénat à la Diète, la Chambre basse du Parlement, pour un ultime vote. Et son issue est incertaine au point que Droit et justice (PiS), parti de l’homme fort du pays, Jaroslaw Kaczynski, pourrait en perdre sa majorité.

Le bon sens appellerait pourtant à un report du scrutin de plusieurs mois ou d’un an, comme le réclame l’opposition, alors que l’épidémie due au coronavirus n’a toujours pas atteint son pic et que la campagne électorale est à l’arrêt depuis plusieurs semaines. Mais Jaroslaw Kaczynski s’y refuse obstinément : si dans les conditions actuelles, le président sortant, Andrzej Duda, est donné vainqueur dès le premier tour, la situation sera beaucoup plus complexe une fois que le pouvoir populiste sera confronté à la gestion des conséquences économiques et sociales de la crise.

Les institutions internationales et les juristes sont unanimes pour dire que ces élections par voie postale, préparées dans la précipitation, ne peuvent en aucun cas être conformes aux standards démocratiques. Le bureau des droits de l’homme de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), la vice-présidente de la Commission européenne chargée des droits de l’homme, Vera Jourova, la Cour suprême polonaise, le médiateur de la République, des ONG comme la Fondation Helsinki pour les droits de l’homme se sont notamment prononcés en ce sens.

Un scrutin « non constitutionnel »

Mardi 28 avril, 600 juges polonais ont appelé l’OSCE à envoyer des observateurs pour superviser le vote. Le président de la Commission électorale polonaise (PKW), institution indépendante qui a été exclue du processus de préparation du scrutin au profit de la poste, a affirmé, lors d’une audition au Sénat, que la situation donne lieu a « tant d’objections » qu’il craint qu’on « ne puisse pas organiser ces élections de manière pleinement libre ». L’ancien président du Conseil européen et ex-premier ministre polonais Donald Tusk, a, pour sa part, annoncé sa volonté de boycotter un scrutin « non constitutionnel », qui ne sera, selon lui, « ni libre ni équitable ».

Et pour cause : la préparation de l’élection et l’impression des bulletins de vote, qui a démarré précipitamment à la poste, entreprise supervisée par le ministre du Trésor, et dont le président a été remplacé par un ancien vice-ministre de la défense, sont déjà un processus dépourvu de toute base légale, car la loi autorisant le vote par correspondance n’est pas encore adoptée. La poste a dû par ailleurs batailler pour obtenir les données administratives confidentielles de tous les citoyens. Face à la pression du gouvernement et des préfets, de nombreux maires ont refusé de communiquer ces fichiers, invoquant le « manque de bases légales ». Le gouvernement a fini par passer en force : c’est le ministère de l’administration numérique qui a transmis à la poste ces données, entraînant une plainte administrative du Médiateur de la République.

L’opposition courtisée

De l’avis des experts, l’organisation de ce scrutin au mois de mai pose des problèmes à tous les niveaux : organisation aléatoire, impossibilité de garantir l’accès universel au vote et l’anonymat des votants, manque de transparence du décompte des voix – sans mentionner les risques sanitaires. Le ministère des affaires étrangères a également fait savoir que l’organisation du scrutin était impossible à garantir pour tous les expatriés, en raison des restrictions sanitaires strictes dans certains pays. La légitimité du vainqueur pourra ainsi facilement être questionnée, aussi bien sur la scène intérieure qu’internationale.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi Bruxelles s’inquiète à nouveau pour l’état de droit et la présidentielle en Pologne

Au Parlement, la majorité ultraconservatrice et l’opposition ont entrepris une véritable guerre des nerfs pour faire pencher le vote du 7 mai en leur faveur. Objet de toutes les convoitises : les députés du petit parti Porozumienie (« accord »), membre de la majorité mais représentant son aile modérée. Une partie de ces députés, menée par l’ancien vice-premier ministre, Jaroslaw Gowin, s’oppose à un vote en mai, et menace de faire chuter la majorité. Si l’opposition, de l’extrême droite à la gauche, vote à l’unisson pour le rejet du texte, il suffirait de cinq députés du parti de Jaroslaw Gowin, sur dix-huit, pour faire échouer le vote et faire voler en éclats la majorité de Jaroslaw Kaczynski.

Ce dernier ne ménage pas ses efforts pour éviter ce scénario : des représentants du PiS courtisent les députés de l’opposition, leur proposant des postes ministériels en échange de leur vote. Borys Budka, le chef de la Coalition civique (KO), le principal parti d’opposition, a évoqué des tentatives de « corruption politique » et a appelé Jaroslaw Kaczynski à retirer ses émissaires et « leurs propositions indécentes ».
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Deub » 30 Avr 2020, 17:53

On s attend à voir des boobs et c est un didn't read lol :-(
Avatar de l’utilisateur

Deub
 
Retour

Messagepar Xylophène » 30 Avr 2020, 18:10

fernando a écrit:Coronavirus : en Pologne, une campagne présidentielle surréaliste

Le parti Droit et justice, au pouvoir, tente de passer en force en imposant un scrutin par correspondance rejeté par l’opposition.



Bah, quand on voit que les municipales sont passées comme une lettre à la poste en France alors qu'une forte minorité des électeurs ne se sont pas déplacés par peur de se choper le virus. Les droits-de-l'hommistes ont l'indignation sélective.
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 30 Avr 2020, 19:18

C'est un peu facile comme raisonnement "j'ai perdu car tous mes électeurs sont restés chez eux alors que les électeurs de mon concurrent sont allés voter eux...".

Qu'il y ait 10% d'électeurs ou 70% la representation est sensée être globalement la même.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Xylophène » 30 Avr 2020, 19:41

Les personnes à la santé fragile donc souvent âgées se sont moins déplacées donc ça apporte déjà un biais dans la sociologie de la participation.

En outre, les indécis et les personnes moins politisées ont sûrement dû se dire que le jeu n'en valait pas vraiment la chandelle donc, là aussi, cela apporte un biais.

Mais bon, comme il n'y a pas eu d'études précises sur la question, on ne peut pas encore savoir si ça a véritablement joué ou non sur la répartition des votes.
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar rodolfo » 30 Avr 2020, 23:20

Non mais, voter par la poste quoi.....

Même Poutine n’y aurait pas pensé.

Meme plus besoin de Martine Aubry pour leur expliquer comment bourrer les urnes ^^
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Mai 2020, 08:50

Xylophène a écrit:En effet, film sublime.
Pawlikowski est probablement l'un des plus grands réalisateurs contemporains. Son film précédent - Ida - est également très beau.


Je viens de voir Ida, une merveille.

C'est d'une beauté à couper le souffle, tous les plans fixes en noir et blanc sont composés comme des tableaux, millimétrés. Pawlikowski c'est clairement pas un manchot.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar krouw2 » 20 Mai 2020, 14:55

Atmosphérique?
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 20 Mai 2020, 15:09

Je ne dirais pas ça, même s'il y a peu de dialogues. Il y a une (belle) histoire, pas de lenteurs dans le récit, le film est court (1h15).
En revanche la Pologne en 1960, en noir et blanc et sous la neige, l'atmosphère du film est forcément austère...
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar krouw2 » 20 Mai 2020, 15:46

c'est vrai que la Pologne après ses heures de gloires entre 1939-1945, c'est devenu pas terrible
Balkany 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : despe, Deub, fanofmonk, Majestic-12 [Bot] et 14 invité(s)