Bitcoin, litecoin, grossecoin... Quelqu'un s'y est mis ?

Messagepar nicobungy » 28 Juin 2021, 12:50

Cheur les zinvestisseurs !
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 11 Juil 2021, 12:44

Les forces de l'ordre ukrainiennes démantèlent une ferme minière de cryptomonnaies. Et mettent la main sur 3800 consoles PlayStation 4.

Cela s’est passé dans la ville de Vinnytsia, dans laquelle les malfaiteurs avaient installé leur ferme illégale dans un ancien entrepôt. Ces derniers menaient tranquillement leurs activités et s’étaient discrètement branchés sur le réseau électrique de la ville. On peut penser sans risque de se tromper que ce serait probablement un pic soudain de consommation d'énergie électrique qui aurait alerté les autorités et permis de découvrir cette ferme.

Lors de leur perquisition, les autorités ont signalé avoir mis la main sur plus de 50 processeurs, 500 cartes graphiques, 3800 consoles PlayStation 4 configurées pour extraire des cryptomonnaies, des ordinateurs portables, des smartphones et d’autres périphériques. Selon les conclusions préliminaires des experts, le montant mensuel des pertes résultant de ces activités peut aller jusqu’à 215000 euros. Les autorités font également savoir que des actions opérationnelles et d'enquête sont en cours pour identifier l’ensemble des personnes impliquées dans ces activités illégales.
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 11 Juil 2021, 13:02

Encore un ^^

Celui qui s’est autoproclamé "roi du bitcoin" au Brésil a été arrêté pour avoir détourné 1,5 milliard de reals brésiliens (environ 300 millions de dollars) de ses clients par le biais d'un système de cryptomonnaie. Claudio Oliveira était le président du groupe bitcoin Banco, une société brésilienne de courtage en devises numériques. En 2019, il a affirmé que sa société avait été piratée et avait perdu plus de 7 000 bitcoins. Il aurait ensuite demandé et obtenu auprès des autorités brésiliennes un redressement judiciaire afin de réorganiser ses finances. Mais une enquête de trois ans, menée sur lui et son entreprise par les autorités policières, allègue que Oliveira et son groupe se sont engagés dans des escroqueries et des détournements de fonds. Ce qui a culminé avec sa récente arrestation, selon un communiqué de presse de la police.
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar Xylophène » 13 Oct 2022, 17:51

Image
"Il est bien difficile de ne pas se dire qu’il y a, entre soi et le monde, une espèce de vieux malentendu."

Alexandre Vialatte
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar nicobungy » 13 Oct 2022, 19:21

Cheur !!
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar Dageek » 13 Oct 2022, 20:03

Sur la première photo il a vachement maigri par rapport à mes souvenirs … je l avais oublié lui, c’était assez marrant ce qu il faisait. C’ est du premier degré la ?
Édit : ouais bon la deuxième vidéo n a aucun rapport
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar gblosc » 13 Oct 2022, 20:13

La 1ère vidéo me fait penser à la légende :

Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar fernando » 12 Nov 2022, 15:01

cheeeuurrrr


FTX, la faillite qui ébranle les cryptomonnaies

La deuxième plate-forme d’échange de cryptomonnaies, considérée jusqu’ici comme l’une des plus sûres, s’est effondrée en quelques jours. La fortune de son PDG, Sam Bankman-Fried est passée de 16 milliards de dollars à zéro.



Samuel Bankman-Fried, fondateur et PDG de FTX, lors d’une audience de la Commission sénatoriale de l’agriculture, de la nutrition et des forêts sur le thème « Examiner les actifs numériques : Risks, Regulation, and Innovation », au Capitole à Washington, le 9 février 2022. SAUL LOEB / AFP
Il y a une semaine encore, la fortune de Sam Bankman-Fried, 30 ans, était estimée par l’agence Bloomberg à 16 milliards de dollars (15,5 milliards d’euros). Elle est aujourd’hui égale à zéro. Son entreprise FTX, la deuxième plate-forme mondiale d’échange de cryptomonnaies, s’est effondrée et s’est déclarée en faillite, vendredi 11 novembre auprès d’un tribunal du Delaware, avec quelque 130 filiales, dans ce qui s’annonce comme la plus grande chute dans le monde des cryptomonnaies.

Un scandale dont les contours sont encore méconnus, mais qui pourrait être aux cryptodevises ce que fut la faillite en 2001 du courtier en électricité Enron pour les auditeurs comptables (le cabinet Arthur Andersen avait été accusé à l’époque d’avoir participé à la fraude) et, en 2008, celle de Lehman Brothers pour les banques.

La plate-forme, qui emploie 300 salariés, était considérée comme l’une des plus sûres du monde. Elle laisse sur le carreau quelque 100 000 clients ayant déposé leurs jetons électroniques et capitaux chez elle. Selon la presse américaine, Sam Bankman-Fried a tout simplement utilisé plus de la moitié des 16 milliards de dollars de capitaux déposés par ses clients pour financer sa propre société cryptofinancière Alameda, basée aux Bahamas. Selon le Wall Street Journal, Alameda, qui prenait des paris financiers extrêmement risqués, doit 10 milliards de dollars à FTX. Et au moins 1 milliard de dollars puisé dans les dépôts des clients a disparu, selon Reuters.

Défaillances

Ainsi, le monde des cryptomonnaies semble s’être permis ce qui est interdit aux Etats-Unis depuis la crise de 1929 – interdiction renforcée après la crise financière de 2008 : utiliser l’argent de ses clients pour spéculer pour son propre compte. La SEC, le gendarme de la Bourse américain, enquête sur ce scandale des cryptodevises.

L’entreprise FTX est désormais dirigée par un spécialiste des faillites, John Ray, qui supervisa la liquidation d’Enron en 2001. Il va devoir gérer des actifs et des dettes d’un montant qui serait valorisé entre 10 et 50 milliards de dollars. « Le groupe FTX dispose d’actifs précieux qui ne peuvent être gérés efficacement que dans le cadre d’un processus organisé », a déclaré M. Ray, cité par le Financial Times.

Depuis des mois, les Bourses de cryptomonnaies ont multiplié les défaillances, avec l’effondrement des bitcoins et autres cryptodevises. Le bitcoin vaut environ 16 700 dollars, quatre fois moins que le record atteint il y a un an. Ce qui devait être l’or digital, offrant stabilité des cours, garantie d’authenticité et protection contre l’arbitraire des gouvernements, s’est révélé volatil comme l’action d’une start-up du Nasdaq pendant la bulle Internet et totalement perméable aux vols et autres manipulations. Les plates-formes qui les gèrent de manière non régulée se sont retrouvées avec des problèmes de liquidité croissants, quand les épargnants ont tenté de retrouver leurs billes.

L’affaire s’est emballée dimanche 6 novembre, lorsque Changpeng Zhao, un entrepreneur sino-canadien de 45 ans et créateur de la première plate-forme d’échange mondiale de cryptoactifs, Binance, a décidé de retirer des cryptodevises de la plate-forme FTX, pour environ 500 millions de dollars.

5 milliards de dollars de demande de retraits

La détestation de Changpeng Zhao pour Bankman-Fried est notoire. En même temps qu’il retirait ses fonds, il expliquait que « Binance ne peut pas soutenir ceux qui font pression contre d’autres joueurs dans leur dos ». Faisant, selon le Wall Street Journal, référence aux activités de M. Bankman-Fried, qui ne cesse de faire du lobbying à Washington. Le jeune milliardaire était devenu l’un des plus grands donateurs politiques : pour les midterms, il a investi 40 millions de dollars, finançant essentiellement des candidats démocrates. Selon le Wall Street Journal, « l’une des erreurs fatales de M. Bankman-Fried peut avoir été de contrarier les membres du monde de la crypto en plaidant pour sa réglementation ».

Sur les réseaux sociaux, en tout cas, l’inquiétude enfle sur la lenteur pour obtenir le remboursement de ses fonds, qui rappelle les difficultés ayant précédé au cours des derniers mois la faillite de plates-formes plus petites. Puis, c’est la panique. Dès dimanche 6 novembre, l’entreprise fait face à 5 milliards de dollars de demande de retraits.

Sam Bankman-Fried croit encore pouvoir sauver son entreprise. « FTX va bien, les actifs vont bien », assure-t-il lundi 7 novembre, déplorant qu’« un concurrent essaie de s’en prendre avec de fausses rumeurs à la plate-forme de cryptomonnaie [FTX] ». Le lendemain, coup de théâtre, Sam Bankman-Fried annonce qu’il a conclu un accord de vente de son entreprise à Binance et Changpeng Zhao, mais ce dernier se ravise le lendemain, scellant la chute de FTX.

Errances

L’affaire met naturellement à jour les errances des cryptodevises. Mais elle révèle aussi l’aveuglement des capital-risqueurs et investisseurs qui avaient fait confiance à Sam Bankman-Fried. Ce dernier avait su attirer l’élite de la finance internationale pour financer son entreprise. On trouve à son tour de table de prestigieux fonds d’investissement comme Sequoia, la caisse de retraite des enseignants de l’Ontario, le japonais Softbank, une filiale du coréen Samsung… Ils ont valorisé l’entreprise jusqu’à 32 milliards de dollars. Mais curieusement, aucun n’était au conseil d’administration. La presse américaine a ainsi commencé à instruire le procès en légèreté des capital-risqueurs.

La mise en cause des stars du sport et des médias ne devrait pas tarder. Fils de professeurs de la prestigieuse université de Stanford au sud de San Francisco, lui-même diplômé du MIT et ancien gestionnaire de hedge fund, M. Bankman-Fried était de ces jeunes prodiges dont s’entichent les célébrités.

Il vivait en partie à Nassau, aux Bahamas, dans un penthouse en collectivité. Il avait attiré des célébrités sportives pour lui servir d’ambassadeur et faire la promotion de sa plate-forme. Parmi eux, la joueuse de tennis Naomi Osaka, la gloire du base-ball David Ortiz et l’ancien basketteur Shaquille O’Neal. Ils étaient payés en crypto, voire en parts de FTX. On ne sait encore s’ils y ont placé une partie de leur fortune. Mais les stars les plus emblématiques sont le couple (aujourd’hui en instance de divorce) formé par le footballeur américain Tom Brady et la top-modèle Gisèle Bündchen : en 2021, les deux célébrités avaient tourné un clip pour une campagne de publicité de 20 millions de dollars, qui demandait à propos de FTX : « Tu en es ? ». Ils en sont, comme beaucoup.

« Je suis vraiment désolé, encore une fois, que nous nous soyons retrouvés ici », a déclaré vendredi 11 novembre M. Bankman-Fried sur Twitter. « J’espère que cela apportera un peu de transparence, de confiance et de gouvernance. » C’est surtout un immense déballage qui s’ouvre. Le monde des crypto espère que la chute de la maison FTX ne va pas en provoquer d’autres, tel un château de cartes, comme cela avait été le cas dans la grande crise financière de 2008. Changpeng Zhao a reconnu, vendredi, lors d’une conférence en Indonésie, la pertinence de l’analogie. « C’est dévastateur pour l’industrie. Une grande partie de la confiance des consommateurs est ébranlée. Les régulateurs examineront à juste titre cette industrie beaucoup, beaucoup plus durement, ce qui est probablement une bonne chose, pour être honnête. »
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar nicobungy » 12 Nov 2022, 15:07

Valsez poufiasses !
Image
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar rodolfo » 12 Nov 2022, 16:47

Cheeeuuuur SAV !!

Dépêche-toi d'changer tes derniers bites coins contre des malabars à la boulangerie
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar nicobungy » 12 Nov 2022, 19:48

Image
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar nicobungy » 12 Nov 2022, 20:11

Des rumeurs que Sam Bankman-Fried ait pris un vol pour l'Argentine.
Ce que l'intéressé dément pour l'instant. Il serait aux Bahamas.
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar fernando » 12 Nov 2022, 21:52

nicobungy a écrit:Des rumeurs que Sam Bankman-Fried ait pris un vol pour l'Argentine.
Ce que l'intéressé dément pour l'instant. Il serait aux Bahamas.


Il vivait en partie à Nassau, aux Bahamas, dans un penthouse en collectivité.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar nicobungy » 17 Nov 2022, 23:29

YOLLO !!!!! Hallucinant !!
Madoff va passer pour une petite frappe !

- SBF utilisait les fonds des clients pour s'acheter des maisons
- Alameda a prêté 3,3 milliards à SBF
- La "fair value" des cryptos détenues par FTX International est de... 659.000$ (SBF avait parlé de 5,5 milliards)
- FTX, FTX US et Alameda "n'ont pas de service comptable"
- Pas de gestion centralisée de la trésorerie, pas de liste précise des comptes bancaires du groupe
- FTX n'est pas en mesure de fournir une liste de ses 50 principaux créanciers

Déclaration du liquidateur : "Je ne pense pas qu'il soit approprié pour les parties prenantes ou la Cour de se fier aux états financiers audités (...) FTX n'a pas été en mesure de préparer une liste complète des personnes qui travaillaient pour le groupe"

Alameda a pour rappel indiqué avoir un passif compris entre 10 et 50 milliards de dollars dans sa demande de placement sous le chapitre 11 de la loi des faillites vendredi dernier.
Mais pas de service comptable donc à prendre avec de grooooosses pincettes...

https://twitter.com/SoubranneQ/status/1593251781244440578

https://pacer-documents.s3.amazonaws.com/33/188450/042020648197.pdf
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Nov 2022, 11:47

Cheeuuurrr pour les gloglos qui ont mis leur thune là-dedans.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 18 Nov 2022, 11:54

Cryptonixs
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 18 Nov 2022, 14:05

fernando a écrit:Cheeuuurrr pour les gloglos qui ont mis leur thune là-dedans.

cheuur Gérard Lopez , toujours dans les bons coups le Gégé

https://paperjam.lu/article/nouvelle-vie-gerard-lopez-dans
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar nicobungy » 18 Nov 2022, 21:43

Un génie !
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : bhnsedcvb657, Bing [Bot], Deub et 11 invité(s)