Droits TV

Messagepar bijams » 16 Oct 2020, 17:26

laurentlille1 a écrit:
ChevalierBlanc a écrit:Bonne année 2020 à tous, je la sens bien cette année, vous pouvez me croire!



;-)



Je n'arrive pas à m'enlever la scène de la tête.

CB est assis sur un transat, vêtu d'un pantalon de velours.
La cigarette fume encore dans le cendrier.
CB croise les jambes, laissant apparaitre ses mocassins Jean Marc Weston et ses chaussettes rouges en fils de soie d'Ecosse.
Il nous regarde, prend sa Leffe, tend son verre avec un sourire et nous dit :

"je la sens bien cette année, vous pouvez me croire !"

Quelques mois plus tard, nous apprîmes que le LOSC se sauva in-extremis en Ligue 1.
DubbyDumb a écrit:
Ce midi au Casino Barrière, un mec connu dont j'ai jamais réussi à remettre qui c'était. Je l'ai vu, il a vu que je l'avais vu, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai snobé! Et ouais, batèèèère!
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar bijams » 16 Oct 2020, 17:28

laurentlille1 a écrit:C'est une sacrée méthode de négociation commerciale n'empêche.

Demain je vais aller acheter une Ferrari (ouais bon, la comparaison avec la Ligue 1 ne marche pas), la plus chère, avec toutes les options et sans demander de remise. Et dans 15 jours, je les appelle pour dire que finalement j'ai pas les moyens pour la payer (parce que c'est la crise tout ça...) mais que je veux bien renégocier le tarif à mon avantage.


C'est exactement ça.
En plus, ils attendent bien que les clubs dépensent bien l'argent qu'ils n'ont pas encore pour passer en force.
DubbyDumb a écrit:
Ce midi au Casino Barrière, un mec connu dont j'ai jamais réussi à remettre qui c'était. Je l'ai vu, il a vu que je l'avais vu, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai regardé, il m'a regardé, j'lai snobé! Et ouais, batèèèère!
Avatar de l’utilisateur

bijams
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 16 Oct 2020, 18:57

bijams a écrit:
laurentlille1 a écrit:
ChevalierBlanc a écrit:Bonne année 2020 à tous, je la sens bien cette année, vous pouvez me croire!



;-)



Je n'arrive pas à m'enlever la scène de la tête.

CB est assis sur un transat, vêtu d'un pantalon de velours.
La cigarette fume encore dans le cendrier.
CB croise les jambes, laissant apparaitre ses mocassins Jean Marc Weston et ses chaussettes rouges en fils de soie d'Ecosse.
Il nous regarde, prend sa Leffe, tend son verre avec un sourire et nous dit :

"je la sens bien cette année, vous pouvez me croire !"

Quelques mois plus tard, nous apprîmes que le LOSC se sauva in-extremis en Ligue 1.


Loul bij. Je suis un devin.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar Giallo » 16 Oct 2020, 19:21

Déjà un mois avant le lancement y avait pas un animateur tête d’affiche qui avait été annoncé. 15 jours avant on savait même pas comment s’abonner... ça puait la catastrophe industrielle leur affaire
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Xylophène » 16 Oct 2020, 20:21

Tiens, au fait, ce bon vieux Marc Ingla avait décidé de prendre du recul juste avant le naufrage de Mediapro.

Image
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar fernando » 18 Oct 2020, 14:19

Mediapro : « Toute l’industrie technique audiovisuelle assiste silencieusement à l’écroulement de ses fondations »
TRIBUNE


Dans une tribune au « Monde », Léonidas Kalogeropoulos, président de Médiation & Arguments, et Bernard Chaussegros, président de l’Observatoire de la transformation audiovisuelle, alertent sur les conséquences désastreuses que fait peser le groupe sino-espagnol sur la chaîne de fabrication de l’image télévisuelle française.

Tribune. Alors que le monde du football retient son souffle face à Mediapro, qui refuse de verser l’échéance de 172 millions d’euros prévue par son contrat de 3,1 milliards d’euros pour exploiter les droits de la Ligue 1 pendant quatre ans, une cascade de conséquences désastreuses menace le secteur du ballon rond : faillites de clubs, arrêt temporaire du championnat, non-participation aux coupes d’Europe…

Côté diffuseurs – chaînes de télévision, opérateurs télécoms –, le secteur se prépare à gérer les résiliations de milliers d’abonnés, mettant en péril le football professionnel et amateur, ainsi que tout le paysage audiovisuel français.

Coup de poker

En marge de ces victimes médiatiques du coup de poker joué par Mediapro en 2018 sur les droits du foot grâce aux « poches » supposées profondes de son actionnaire chinois – Orient Hontai Capital –, qui détient 54 % de son capital, c’est toute l’industrie technique audiovisuelle qui assiste silencieusement à l’écroulement de ses fondations à la suite de décisions prises par les anciens dirigeants de la Ligue de football professionnel (LFP), aujourd’hui démissionnaires.

La chaîne de fabrication de l’image télévisuelle française, constituée principalement de deux entreprises, AMP Visual TV et Euro Media France (EMF), s’est dotée en quelques décennies des équipements les plus modernes d’Europe pour capter et diffuser en très haute définition les événements les plus fédérateurs de la télévision, qu’il s’agisse des matchs de football, du Tour de France, du rugby, des événements officiels – défilé du 14-Juillet, remontée des Champs-Elysées des présidents élus –, sans compter les événements internationaux comme les Jeux olympiques, le Vendée Globe, les Coupes du monde…

Ces grands moments de télévision nationaux et internationaux sont produits grâce à des technologies de pointe qui nécessitent des investissements considérables et la constitution de ressources humaines hautement qualifiées – sept cents employés permanents et des milliers d’intermittents pour un million d’heures annuelles –, ce qui place notre industrie française de l’image à l’avant-garde mondiale de ce savoir-faire.

Tous ces investissements ont pu être réalisés parce que les entreprises françaises ont pu bénéficier d’une visibilité sur l’avenir de leur marché, très concurrentiel, mais structuré autour d’événements récurrents dits « premium », le principal d’entre eux étant de loin le championnat de la Ligue 1 de football, et ce depuis les années 1980. Le football professionnel, par les volumes financiers qu’il génère, est ainsi de facto le moteur de la constitution des atouts techniques et humains d’AMP Visual TV et d’EMF, devenus de fait les outils techniques mutualisés de la télévision française.

Stratégie de prédation

Les compétitions du football professionnel, dont la gestion est confiée à la LFP, font l’objet d’appels d’offres sur les droits de diffusion bénéficiant à différentes chaînes, traditionnellement Canal+, BeIN Sports, Orange, SFR, France Télévisions, etc. Celles-ci se tournent ensuite vers les deux entreprises techniques de l’image pour réaliser les captations en fonction d’appels d’offres permettant la sélection des mieux offrants techniques et économiques.

Mais il aura suffi qu’un nouvel entrant aux moyens financiers apparemment sans limites vienne détourner les ex-dirigeants de la LFP de toute préoccupation d’intérêt général, national ou sectoriel, pour que tout l’édifice industriel se disloque comme un château de cartes.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Droits télé de la Ligue 1 : « La crise sanitaire a détruit le fragile édifice de l’économie du football »
Mediapro, lui-même opérateur technique concurrent des français AMP et EMF, a naturellement choisi, pour diffuser les matchs achetés à prix d’or, de confier la fabrication des images intégralement à ses propres services techniques, et de priver les deux opérateurs français de la manne footballistique.

Derrière la guerre des droits et de la diffusion, une autre bataille se joue à armes inégales, entre le numéro 2 mondial et les français, numéros 3 et 5 mondiaux, pour asseoir une suprématie sur le marché de l’image. Cette stratégie de prédation du groupe Mediapro est en déploiement dans toute l’Europe (France, Belgique, Italie, Espagne évidemment, etc.). Ses recettes sont toujours les mêmes : surenchère sur les droits de diffusion, baisse de la qualité technique et éditoriale, abolissement des barèmes salariaux locaux, vétusté des équipements, non-respect des réglementations du travail.

Un désastre

Fini les investissements de long terme des français AMP et EMF qui pouvaient compter sur le marché de la captation du championnat pour amortir leurs investissements, en offrant la pointe de la technologie chaque année aux téléspectateurs français pour le sport comme pour les autres événements nationaux.

Désormais, avec cette nouvelle configuration du marché dessinée par les choix de la LFP, les opérateurs techniques français perdent un million d’euros par mois, hypothéquant leur viabilité si cette situation perdurait. Quant à Mediapro, veau d’or d’une saison du football professionnel, on le voit désormais rétif à honorer ses échéances.

Le résultat est un désastre sur toute la ligne, dont la conséquence pourrait être la mise à bas définitive des opérateurs techniques de l’image en France. Nous pouvons désormais imaginer le 14-Juillet ou le Tour de France retransmis par un opérateur technique sino-espagnol. Ce serait non pas parce que la concurrence aura fait émerger le mieux-disant entrepreneurial, industriel ou technique, mais parce que la spéculation aura privilégié celui qui aura promis des sommes mirifiques au grand casino des droits du football.

Si tel est le résultat des décisions d’une ligue délégataire d’une mission de service public sous tutelle d’une fédération et du gouvernement, il semble grand temps que l’autorité publique reprenne les rênes de la conduite responsable des destinées de ces secteurs interdépendants, football, médias, industrie technique, qui sont au centre de notre vie nationale et de notre souveraineté, pour leur épargner ce nouveau marasme de la mondialisation non régulée.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 18 Oct 2020, 14:51

Vous insinuez tous qu’il fallait être sacrément cons pour choisir Média Pro pour la L1?





Ca se tient, en effet.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 18 Oct 2020, 14:52

moi aussi je veux des marchés publics sans concurrence et avec des grosses marges.

quand tu fais le choix de n'être qu'un sous-traitant, tu t'épargnes la vente aux consommateurs mais tu es toujours à la merci des résultats et des politiques de tes donneurs d'ordres. Et quand tes concurrents sont plus gros et intégrés à un diffuseur, c'est une situation dangereuse qui doit faire l'objet d'un ajustement tactique. Mais là non, ils ont préféré vivre dans le cocon d'une certaine rente d'un marché franco-français illusoirement fermé. Fallait agir avant plutôt que chouiner après.
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar Giallo » 19 Oct 2020, 12:06

La Ligue de football lance des saisies conservatoires contre Mediapro chez les opérateurs télécoms

La LFP a obtenu l’autorisation de saisir les avoirs de l’espagnol en France, notamment les sommes versées aux opérateurs télécoms par les abonnés à la chaîne Téléfoot.

La guerre est déclarée entre Mediapro et la Ligue de football professionnel (LFP). Cette dernière a décidé de frapper l’espagnol au portefeuille. Selon les informations de Capital, la ligue a demandé au tribunal de commerce l’autorisation de saisir des avoirs de Mediapro en France, et notamment les sommes versées par les abonnés de sa chaîne Telefoot. La justice lui a donné son feu vert mercredi 14 octobre. Immédiatement après, la LFP a envoyé des huissiers procéder à des "saisies conservatoires" chez les opérateurs télécoms, qui encaissent les revenus des abonnements. En pratique, les telcos sont donc désormais obligés de garder en réserve l'argent dû à Mediapro, au lieu de lui envoyer.

Hélas, cette manoeuvre désespérée ne devrait pas rapporter grand chose, car le nombre d’abonnés à la chaîne reste très faible : 278.000 selon RTL et le Canard enchaîné, 350 à 400.000 selon le Monde. En supposant que la moitié de ces abonnés aient souscrit à l’offre sans engagement (29,9 euros par mois) et l’autre moitié à l’offre avec engagement d’un an (25,9 euros), alors les recettes des abonnements s’élèvent entre 7 et 10 millions d’euros par mois, ou 85 à 120 millions d’euros par an. En outre, il faut déduire de cette sommes les quelques 30% conservés par les opérateurs télécoms pour transporter et commercialiser la chaîne, mais aussi l’avance versée par les opérateurs à Mediapro. Cette avance (dite “minimum garanti”) s’élève à quelques millions d’euros par opérateur, très loin des sommes demandées initialement par le catalan : d’abord 200 millions, puis 120 millions, puis enfin 50 millions. Bref, dans tous les cas, cela ne permettra pas de récupérer les 172 millions d’euros que Mediapro devait payer le 5 octobre, et encore moins les 814 millions qu’il doit payer par saison.

⋙ A lire aussi - Mediapro : la Ligue de football professionnel (LFP) pourrait renoncer à son contrat

Selon l’Equipe, la LFP a engagé une série d’autres actions. Elle a d'abord mis en demeure Mediapro de payer, mais en vain. Elle a ensuite a réclamé au catalan une garantie bancaire à première demande, afin d'être payé dans les plus brefs délais, mais sans plus de succès. Désormais, elle tente d’activer la “caution solidaire” qu’avait accordé en 2018 Joy Media SL, la holding espagnole détenant Mediapro. En pratique, la LFP a saisi le tribunal de commerce de Paris, et a aussi entamé une démarche pour récupérer l’argent en Espagne. Enfin, après un mois de retard, la LFP pourra dénoncer le contrat de Mediapro pour défaut de paiement. En revanche, la LFP ne dispose pas de garantie bancaire. Et on ne sait pas si la LFP possède une caution solidaire de la part du fonds chinois Orient Hontai Capital, qui détient 53,5% du catalan, et qui semble être le seul solvable dans cette affaire...

Contactée, la porte-parole de la LFP n’a pas répondu.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 19 Oct 2020, 13:51

Et on ne sait pas si la LFP possède une caution solidaire de la part du fonds chinois Orient Hontai Capital, qui détient 53,5% du catalan, et qui semble être le seul solvable dans cette affaire...


Après l'épisode des droits du Calcio, tout cela est sidérant d'amateurisme et de légèreté.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 19 Oct 2020, 14:52

Pendant ce temps chez Canal :

"au sein même de Canal+, on hésite encore à la proposition financière qui pourrait être soumise à la LFP pour reprendra la Ligue 1. Entre le désir de ne pas exploser le budget et celui d’aider la Ligue 1 à être compétitive, C+ se pose des questions au plus haut niveau. « Toute la question est de savoir quelle va être la stratégie mise en place par les acheteurs de droits. Il y a deux scénarios possibles. Soit ils vont vouloir maximiser leurs profits et récupérer les droits au rabais. Soit ils doivent attirer des abonnés sur un contenu compétitif et donc éviter de trop faire chuter le prix des droits, au risque que la L1 devienne un championnat de seconde zone. Chez Canal+, la rumeur dit que deux camps s'affrontent. Celui de Maxime Saada, qui prône un maintien de la compétitivité du football en se positionnant à un prix quasi similaire à celui de 2016 à 2020. Et celui de Vincent Bolloré (PDG de Vivendi) qui souhaite dépenser le moins d'argent possible et prendre une Ligue 1 au rabais », explique, sur le site du Point, Pierre Rondeau, coordinateur de l’Observatoire du Sport, et spécialiste de l’économie du sport et des médias. Les prochaines semaines s'annoncent succulentes et dignes d'une série de Netflix."
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Giallo » 19 Oct 2020, 18:42

Le fondateur de mediapro tiendra une conférence de presse mercredi
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Xylophène » 19 Oct 2020, 18:45

"Yé déclare qué yé décidé dé dissoudre Médiapro. Yé plous dé pesetas."
La vie en pull jacquard.
Avatar de l’utilisateur

Xylophène
 
Retour

Messagepar Dageek » 19 Oct 2020, 18:47

Rends l'argent !
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 19 Oct 2020, 18:54

Hafiz Mammadov, Jack Kachkar et Mohamed Ajroudi devraient formuler une offre, Mourad Boujellal pourra être président de la chaîne. Je suis sûr que la LFP laisserait faire.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar gblosc » 19 Oct 2020, 19:35

Giallo a écrit:Hafiz Mammadov, Jack Kachkar et Mohamed Ajroudi devraient formuler une offre, Mourad Boujellal pourra être président de la chaîne. Je suis sûr que la LFP laisserait faire.

Avec Zizou en commentateur.
Ca ne se refuse pas.
Avatar de l’utilisateur

gblosc
 
Retour

Messagepar Giallo » 21 Oct 2020, 07:51

Giallo a écrit:Le fondateur de mediapro tiendra une conférence de presse mercredi

à 10h45 aujourd'hui apparemment
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Dageek » 21 Oct 2020, 08:13

Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 21 Oct 2020, 11:41

résumé de la conf :

"y a rien qui va mal, c'est la faute du covid mais Médiapro a les reins solides, on veut juste renégocier le contrat pour cette saison, on a 600 000 abonnés par 200 000, on espère arriver à une conciliation avec la LFP"

peu convaincant.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Dageek » 21 Oct 2020, 11:46

outre les éléments de langage, il admet clairement qu'ils sont dans la mewde.
Le soutien de l'actionnaire , pour l'instant c'est du bullshit
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 21 Oct 2020, 11:46

#Mediapro Roures sur la capacité à payer l'échéance du mois de décembre : "Avec la conciliation, on ne peut plus affirmer qu'il y a une échéance en décembre"

loul
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 21 Oct 2020, 17:03

Voilà le sympathique message que je viens d'envoyer au SAV de téléfoot.

Bonjour,
je vous remercie pour votre réponse rapide même si une nouvelle fois elle n'est pas satisfaisante. 2 sollicitations = 2 échecs. Problème technique non résolu (en gros c'est de ma faute) + impossibilité de faire migrer un abonnement chez Orange (vous avez signé, vous assumez).
Ayant de la mémoire, je n'oublierai pas de me désabonner dès que possible en raison des défaillances techniques de votre service ainsi que du manque de souplesse dans la gestion de mon abonnement. Voilà comment perdre un client et se faire indirectement une mauvaise publicité.
J'espère pour votre chaine que la LFP se montrera plus souple que vous lors des négociations faisant suite au non paiement des droits télé. Contrairement à vous, je compte respecter le contrat signé et payer jusqu'à la dernière échéance puis attendre sereinement que votre entreprise douteuse disparaisse du paysage audiovisuel français.
Bonne continuation ou plutôt bon courage...
Bien cordialement.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar rodolfo » 21 Oct 2020, 17:10

On te sent un peu colère la quand même ...

;)
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar ChevalierBlanc » 21 Oct 2020, 17:26

rodolfo a écrit:On te sent un peu colère la quand même ...

;)


léger, léger.... Quand un mec que tu contactes par mail pour un problème technique (20 coupures minimum pendant le match de Lille contre Lens) t'apporte comme seule réponse de rafraichir ta page web ça t'énerve déjà un peu. Puis après avoir fait le constat de leur impossibilité de résoudre le problème, tu leur demandes de faire migrer ton abonnement (engagement de 1 ans + Netflix) chez Orange, une seule réponse "ce n'est pas possible". Bref, je me suis fais niquer d'autant que leur appli sur portable et tablette est une merde.
"les gens du nord ont dans leurs cœur le soleil qui non pas dehors" Manu le 4 avril 2016
Avatar de l’utilisateur

ChevalierBlanc
 
Retour

Messagepar fernando » 21 Oct 2020, 18:29

lol c'est vraiment une escroquerie sur toute la ligne Mediapro
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 21 Oct 2020, 18:49

Huhu.to pour 30€/an ça fait réfléchir quand même.

Surtout quand tu vois ces balochards
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Giallo » 21 Oct 2020, 18:52

30 euros pour un truc moins fiable qu’un stream russe
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 21 Oct 2020, 20:03

Euh, sur la télé ça marche parfaitement
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar rodolfo » 21 Oct 2020, 20:52

Sur les mobiles aussi, sans payer quoique ce soit d'ailleurs.... Et douze fois moins chez que Chinese Telefoot
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar ursulet » 21 Oct 2020, 20:58

Dogue-son a écrit:Euh, sur la télé ça marche parfaitement


Oui ca marche bien sur free.
Toi qui entre au grand Stade, abandonne tout espoir...
Avatar de l’utilisateur

ursulet
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Baratte, curiste, despe, fernando, laurentlille1, SAV, ursulet, vieuxsage, Xylophène et 20 invité(s)