[01T] Politix, fonctionnaire et Cie

Messagepar fernando » 03 Août 2019, 13:25

Affaire Steve : des secouristes décrivent une intervention policière « totalement disproportionnée »

Une équipe, présente sur les lieux au moment du drame, livre son récit des événements au « Monde » et à « Presse Océan ».


« Cette nuit-là, il s’est produit une injustice. Il y a un truc qui s’est passé qui n’est pas normal. » La sentence émane de témoins-clés de la Fête de la musique à Nantes, dont le discernement tout au long de la nuit peut être considéré comme « total » puisqu’ils n’ont ingurgité « aucun alcool ni le moindre stupéfiant » : en l’espèce, il s’agit des secouristes de la protection civile qui ont pris place à bord du véhicule de premiers secours à personnes (VPSP) « Bravo », au petit matin du 22 juin. Il était alors 4 h 13 : l’équipe de quatre personnes, toutes âgées d’une vingtaine d’années, venait d’être « déclenchée par le SAMU de Loire-Atlantique pour secourir une personne victime d’un malaise », quai Wilson, à l’endroit même où se tenaient la soirée sound system qui a posé difficulté à la police.

A leur arrivée sur zone, plusieurs de ces secouristes, qui ont livré au Monde le récit des événements tout en souhaitant garder l’anonymat pour ne pas être écartés de futures missions de la protection civile, affirment que la situation était « très calme ». « Je ne suis pas quelqu’un qui se sent forcément en sécurité lorsque j’avance dans la foule, qui plus est dans la pénombre, mais là, je n’ai pas ressenti d’agressivité », avance l’un d’eux. Le constat semble unanime :

« Il y avait des gens alcoolisés et sans doute certains avaient-ils pris des substances mais rien d’effarant par rapport à ce que l’on a l’habitude de voir dans les festivals. »

Le niveau sonore craché par les enceintes disposées à moins d’une centaine de mètres n’atteignait pas non plus de record : les secouristes, rendus au chevet de la victime, indiquent avoir « pu se parler sans crier ».

Récit terrifiant

Les membres de l’escouade affirment ne pas avoir « vu de policiers à ce moment ». Mais rapidement, des odeurs de gaz lacrymogènes ont surgi, « picotant le nez et les yeux ». Un bilan médical de la personne blessée a été établi à 4 h 25. Peu de temps après, « une deuxième salve a été tirée. Cette fois, le nuage de lacrymo était très impressionnant. Et on a perdu en visibilité. Comme lorsque cela pète sur les grosses manifs dans le centre-ville de Nantes ».

Un collègue évoque « un mouvement de panique impressionnant » et développe : « On entendait des explosions. Des gens criaient et couraient, désorientés. Des voix ont dit qu’il y avait des personnes à l’eau. Certains d’entre nous se sont approchés du quai et ont aperçu des gens dériver. »

L’un des sauveteurs livre un récit terrifiant : « J’ai vu deux formes flotter. On a appelé les secours adéquats immédiatement. J’ai tenté de les suivre mais le courant était tel qu’ils sont sortis du faisceau de ma torche. Je ne sais pas ce qu’ils sont devenus. » Son collègue livre son verdict :

« Je suis le dernier à cracher sur les policiers, ils font un job qui n’est pas facile. Mais selon moi, l’opération n’était pas appropriée. L’intervention me paraît totalement disproportionnée. Un tel déploiement de grenades juste pour de la musique, dans un secteur sans habitation, me paraît incroyable. D’autant que les autres années, la musique continuait après 5 heures du matin. »

La prise en charge de la personne ayant fait un malaise a été « compliquée », et même « empêchée sur place », rapporte encore l’équipe. « J’avais tellement les yeux qui pleuraient que je n’ai retrouvé mes équipiers qu’à l’ambulance », souligne un autre.
Observations amendées ou passées sous silence

La colère a éclaté à la lecture des conclusions de l’enquête administrative de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) qui estime, en l’état de ses investigations, qu’il n’existe pas de lien entre l’opération de police controversée diligentée la nuit du 21 juin, et la disparition de Steve Maia Caniço, dont le corps a été retrouvé dans la Loire lundi 29 juillet. Première contrariété : dans son rapport, la police des polices ne positionne pas correctement l’équipage de secouristes au moment de l’intervention des forces de l’ordre, puisqu’elle le situe, selon une formulation quelque peu nébuleuse, « à l’opposé du quai Wilson ».

Plus fâcheux, ces agents de la protection civile ont le sentiment que toutes leurs observations critiques ont été amendées ou passées sous silence. « Je ne sais pas quelle est la définition du mouvement de foule pour l’IGPN mais j’aimerais comprendre, s’agace l’un d’eux. Si c’est un grand nombre de personnes qui fuient rapidement un nuage de gaz lacrymogène, alors oui, il y en a eu un. »

En quittant les lieux à bord de l’ambulance, les secouristes ont encore été choqués par l’atmosphère de « zone de guerre ». « Ce qui ressemble à une grenade de désencerclement a explosé sous la voiture », raconte l’un d’eux. L’idée d’un cocktail Molotov a traversé l’esprit d’un sauveteur, qui confie : « Je m’en souviendrai toute ma vie, j’ai cru que la voiture explosait. »

Contacté, le service d’information et de communication de la police nationale (Sicop) s’en tient à cette unique réponse : « Tous les rapports transmis par la protection civile figurent dans l’enquête administrative et le premier ministre en a pris acte. Si ces personnes veulent apporter un complément, elles pourront le faire dans le cadre de l’enquête judiciaire. »
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar krouw2 » 03 Août 2019, 13:31

Cassetamère a bien dit que les policiers avaient été agressé

Il est évident que quelqu'un qui ne sait pas nager, la première des choses qu' il fait quand il voit des policiers c'est de sauter dans l'eau
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Août 2019, 12:41

Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 05 Août 2019, 20:29

Regain de tensions – La Creuse du Nord tire « plusieurs projectiles » en direction de la Creuse du Sud


Limoges – L’escalade semble désormais inarrêtable après de nouveaux tirs de « projectiles » en direction de la Creuse du Sud, tous lancés depuis le territoire de la Creuse du Nord. Dans le même temps, des délégations de l’Indre et de Corrèze tentaient d’apaiser les tensions. Reportage.

Ce sont les médias de la Creuse du Nord qui ont annoncé les nouveaux tirs survenus cette nuit, un message « fort » selon eux face aux rumeurs de « manœuvres militaires » que la Creuse du Sud envisagerait en partenariat étroit avec les forces militaires du Puy de Dôme. Des manœuvres décriées par la Creuse du Nord qui exige le départ des troupes Puydômoises stationnées sur le territoire de la Creuse du Sud. « Nous ne tolérerons plus cet impérialisme puydômois » ajoute un porte-parole du parti unique au pouvoir en Creuse du Nord.

De son côté les médias de Creuse du Sud ajoutent que de telles démonstrations de forces de la part de la Creuse du Nord sont « habituelles et essentiellement à but de propagande ». Cependant, les observateurs notent que, à plusieurs reprises, des projectiles ont cependant réussi à atteindre l’Allier, où la population vit désormais dans la peur d’une attaque de missile nord-creusoise. Une situation prise très au sérieux, même si le récent sommet organisé dans le Cantal entre le leader de la Creuse du Nord et le président du Puy de Dôme semblait avoir acté un possible arrêt du programme de patatorisation de la Creuse du Nord.

Mais les experts pointent du doigt cependant le rôle trouble de la Vienne mais surtout de l’Indre, partenaire stratégique de la Creuse du Nord, à la manœuvre pour maintenir son hégémonie sur cette partie du Limousin. Une nouvelle rencontre entre le leader de la Creuse du Nord et celui du Puy du Dôme pourrait cependant avoir lieu dans la zone dépatatorisée de Moutier d’Ahun et ce très prochainement.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar krouw2 » 13 Août 2019, 18:19

du mourd à la présidence des Républicains, Rodolfo aurait toutes ses chances
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar Giallo » 14 Août 2019, 05:59

c'est clair, quand tu vois les candidats c'est là que tu te dis que ce parti est vraiment à la dérive complète et est prêt à rejoindre le PS dans une agonie qui indiffère tout le monde.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Août 2019, 08:08

Trixt droite. Heureusement qu'il reste LREM.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 14 Août 2019, 08:36

Au rythme où les élus LREM quittent le mouvement et le groupe parlementaire , d'ici 3 ans , il ne restera plus que maqueron et son valet castagnette .

Pour ce qui est des LR , si il n'est pas en zonzon , je n'en vois qu'un pour renflouer le navire ... Image
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Août 2019, 08:53

Baratte a écrit:Au rythme où les élus LREM quittent le mouvement et le groupe parlementaire


Ah bon?

C'est plutôt l'inverse, certains (dont des anciens LR et PS) se battent pour avoir l'investiture LREM aux municipales.

Et c'est à LR que des élus annoncent régulièrement quitter le parti.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Août 2019, 09:05

Il doit y avoir un proche de Hulot qui a quitté le groupe parlementaire LREM, mais sinon je ne vois pas.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Baratte » 14 Août 2019, 10:43

fernando a écrit:
Baratte a écrit:Au rythme où les élus LREM quittent le mouvement et le groupe parlementaire


Ah bon?

C'est plutôt l'inverse, certains (dont des anciens LR et PS) se battent pour avoir l'investiture LREM aux municipales.

Et c'est à LR que des élus annoncent régulièrement quitter le parti.

Faut que tu te renseignes ...

https://actu.orange.fr/politique/assemb ... 7w7Cz.html

https://www.huffingtonpost.fr/entry/apr ... 13bed3d6bd

https://www.francetvinfo.fr/politique/l ... 91505.html
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Août 2019, 11:08

Le 1er lien que tu envoies : 16 députés dont 2 LREM créent un nouveau groupe parlementaire, j'imagine que les autres ont également quitté leur groupe d'origine...

Le 2ème : plusieurs élus quittent le groupe LR au Conseil de Paris

Le 3ème : Six députés LREM du Nord ont écrit un courrier à Stanislas Guerini, délégué général du mouvement, pour lui annoncer leur retrait du comité politique d'En Marche dans le département
-> c'est écrit qu'ils quittent le groupe parlementaire?

Bref il y a une poignées de défections individuelles en 2 ans, mais le groupe LREM a toujours une confortable majorité absolue au Parlement, même sans le Modem.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Giallo » 14 Août 2019, 11:14

oui, il y a des gens qui quittent les groupes parlementaires ou le parti à la FI, au FN ou au LR de la même façon
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Baratte » 14 Août 2019, 11:33

M'est d'avis que les résultats des municipales seront édifiants .La droite macronienne vs les fachos , m'est d'avis que la start-up nation risque une grosse désillusion .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar fernando » 14 Août 2019, 11:41

Les résultats des municipales ne ressembleront sans doute pas à ceux des dernières élections nationales. Les étiquettes pèsent moins au niveau local, il y a toujours une prime au sortant, d'ailleurs un certain nombre d'entre eux ne mettront même plus en avant leur étiquette PS ou LR.
Le FN va peut-être grappiller encore quelques petites mairies dans le nord, l'est ou le sud-est.

LREM ne prendra sans doute pas énormément de mairies, ils n'ont pas d'implantation locale, mais le scrutin sera réussi pour eux s'ils arrivent à remporter quelques victoires symboliques dans des grosses villes : Paris, Lyon, Lille...
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar Dageek » 14 Août 2019, 11:56

Keep calm and vote Gérard Caudron.
Avatar de l’utilisateur

Dageek
 
Retour

Messagepar Giallo » 14 Août 2019, 12:14

à propos des municipales, Patrick Kanner se dit prêt à se présenter à Lille pour garder la ville à gauche

#nobluff
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar Baratte » 14 Août 2019, 12:24

Kanner de gauche ? Il était bien dans le même gouvernement que maqueron , collomb , le bihan , nan ?
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 14 Août 2019, 20:14

LREM, LR ou FN, même un caniche nain aveugle ferait mieux à la mairie de Lille que la grosse Aubry.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar krouw2 » 15 Août 2019, 13:03

Oui la droite ou l'extrême droite ferait mieux que Martine Aubry, on a compris le positionnement politique....

Sinon j'avais oublié que Samuel Le Bihan avait éte ministre
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 15 Août 2019, 13:50

J'ai oublié d'ajouter FI mais j'ai un doute sur le fait qu'un roux puisse faire mieux qu'un caniche nain aveugle, c'est juste pour ça.

Et puis tu t'en fous, tu votes pas à Lille? moi si.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar krouw2 » 15 Août 2019, 17:48

Non j'habite pas à Lille je ne suis pas un bobo moi^^. J'habite au milieu des canards, des poules, et des arbres à fruits, ça fait du bruit quand même, mais c'est toujours moins fatiguant qu'un lillois

Mais c'est bien d'assumer d' être droite, c'était fatiguant le cirque macroniste ni droite ni gauche bla bla bla... votez pour moi,on fait barrage et Je vous encule les pauvres
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 15 Août 2019, 21:37

J'habite plus à Lille, j'ai gardé ma carte d'électeur là-bas. Là où je vis le maire est indéboulonnable (et fait du bon boulot), c'est pas drôle de voter.

Au niveau local, je constate juste que les villes de droite sont généralement mieux entretenues et plus agréables à vivre que les anciens bastions de gauche. Un exemple: Maisons-Alfort, ville de droite, pistes cyclables un peu partout, des parcs, un centre ville agréable et impôts locaux raisonnables. Sa voisine Alfortville (PS) est dégueulasse, les trottoirs pas entretenus, des kebabs et des bars à chicha/PMU à tous les coins de rue, aucune piste cyclable ou espace vert ou presque et des impôts locaux élevés. Deux villes de même situation géographique, même histoire, même population ouvrière il y a 70 ans, toutes les deux communistes à l'époque. L'une est restée communiste avant de passer PS, l'autre est devenue centriste avant de passer à droite.

Je dois être con, je préfère habiter un endroit agréable et propre qu'un endroit sale et qui craint. Mais ça doit être mon côté "de droite".
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar krouw2 » 15 Août 2019, 21:55

le meilleur exemple d'une ancienne ville communiste prise par la droite reste Levallois, malgré tout.

Perso je m'en tape de l'étiquette du maire (au niveau commune ça change pas grande chose),mais les maires de droite qui font des bunkers de vieux cons réacs pour garder le pouvoirs c'est relou, Bondues , Marcq, liste non exhaustive ...

Pour le peu que j'ai pu connaître Tourcoing et son maire de droite, j'ai vraiment bien aimé, j'habitais pas loin du centre-ville ça peut aider.. la vidéo verbalisation pour les fils de putes qui s'amusent à faire les kéké et emmerdent tout un quartier top mesure
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 16 Août 2019, 07:00

krouw2 a écrit:Perso je m'en tape de l'étiquette du maire (au niveau commune ça change pas grande chose),mais les maires de droite qui font des bunkers de vieux cons réacs pour garder le pouvoirs c'est relou, Bondues , Marcq, liste non exhaustive ...


Deux cas extrêmes. A l'inverse on peut citer un bon nombre de villes de gauche qui font de "l'urbanisation dense", i.e. du HLM à tout va pour garder un électorat populaire (bon c'est con, cet électorat vote FN ou ne vote pas à présent) au détriment des espaces verts et d'une vraie mixité sociale.

Et puisque tu veux jouer puisque tu cite Levallois, je relance avec Hénin Baumont. Un bel exemple de ville communiste passée au PS.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Baratte » 16 Août 2019, 07:13

Monsieur je sais tout qui ne sait pas qu'Hénin-Beaumont est dirigée par Steve Briois du RN ... c'est vrai que je suis bavard , mais quand je ne sais pas ou quand le sujet ne m'intéresse pas je la ferme , histoire d'éviter d'écrire des conneries .
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 16 Août 2019, 07:20

Dalongeville/ Balkany, si t'es pas foutu de faire le parallèle alors continue de la fermer.

"Monsieur je sais tout", c'est l'hôpital qui se moque de la charité.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar Baratte » 16 Août 2019, 07:23

T'as raison de t'accrocher aux branches .T'es digne du org .
Et surtout ... hein ... sans vaseline !
Les salariés sont les êtres les plus vulnérables du monde capitaliste : ce sont des chômeurs en puissance.
Avatar de l’utilisateur

Baratte
 
Retour

Messagepar laurentlille1 » 16 Août 2019, 07:32

Un autre indice se cache dans mon message, "bon c'est con, cet électorat vote FN ou ne vote pas à présent"

Mais si tu penses vraiment m'avoir appris que Henin Baumont est une ville FN, tant mieux pour toi.
Avatar de l’utilisateur

laurentlille1
 
Retour

Messagepar krouw2 » 16 Août 2019, 07:48

Hénin à une histoire spéciale, le mec du Rn est un enfant de la ville qui s 'est présenté plusieurs fois, il a bénéficié d' une corruption locale, d' une désindustrialisation et de la multiplication des listes pour finalement faire une politique plutôt de gauche. Même un caniche nain avec une etiquette rassemblement national aurait gagné largement avant.

Effectivement. Il y a aussi des maires de gauche qui multiplient les logements sociaux sur des critères sociaux et non pas sur une mixité sociale en faisant le calcul que ces futurs électeurs voteront soit à gauche,soit Fn, ou bien ne voteront pas, mais jamais ils ne voteont pour la droite
républicaine.
Hollande 2022
Avatar de l’utilisateur

krouw2
 
Retour

PrécédentSuivant

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Baratte et 10 invité(s)

cron