Je suis dans le projet !

Messagepar fernando » 23 Août 2019, 16:24

Je l'ignorais, comme je pense la grande majorité des gens. Exemple de faute passée dans le langage courant.
Despé : "Y a des limites au rugueux"
Avatar de l’utilisateur

fernando
 
Retour

Messagepar rodolfo » 23 Août 2019, 23:43

DS, il était souvent prems à la dictée de Pivot.
Dernière édition par rodolfo le 24 Août 2019, 10:51, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur

rodolfo
 
Retour

Messagepar Dogue-son » 24 Août 2019, 00:38

plutôt celle de Mérimée
I used to be a fan. Now I'm an air conditioner
Avatar de l’utilisateur

Dogue-son
 
Retour

Messagepar Giallo » 07 Avr 2020, 08:51

LOSC : Gérard Lopez aux manettes pour venir en aide aux clubs

Jusque-là volontairement en retrait de la gouvernance du foot français, Gérard Lopez monte en puissance au moment où il faut faire face au péril économique.

Beaucoup se tournent vers le président du LOSC, financier d’envergure internationale, qui a les compétences, les réseaux, mais aussi le mental pour des dossiers aux enjeux astronomiques. Ce dimanche, lors de la conférence téléphonique de Première ligue, ses interventions ont été remarquées.

Missionné pour épauler la LFP dans sa recherche de fonds susceptibles de soulager les clubs, il pose la problématique. « D’abord, quels sont les besoins ? 200, 300 millions si on parle des droits télé potentiellement non payés (ce que doivent encore Canal+ et beIN Sports cette saison tout compris). Ça peut vite monter à 400, 500 millions » étant donné le manque à gagner, explique-t-il.
Méthodes anglo-saxonnes

Rompu aux méthodes anglo-saxonnes (utilisation de l’emprunt pour « des sauvetages rapides »), il préconise de se tourner vers des investisseurs spécialisés aux États-Unis ou en Angleterre. La LFP a déjà noué des contacts par son entregent.

Il est possible de lever des fonds en quelques semaines, si c’est bien fait avec de bonnes garanties. Cela peut laisser le temps aux clubs d’obtenir des délais auprès de créditeurs, assure-t-il, conscient que pour certains, c’est déjà trop long.

Le président révèle qu’au LOSC, « 300 familles et 140 prestataires souffrent déjà de la situation », alors que Lille est, comme toute la L1, en chômage partiel. Et l’avenir est incertain partout en Europe, où on évalue à 7 milliards les pertes si les championnats ne reprennent pas.
Un seul, mais long mercato ?

L’économie des clubs est ébranlée et pour la France, pays formateur, la question du mercato est déjà cruciale. La L1 vend en effet pour 700 M€ chaque année et une baisse de 30 % sur le marché est déjà évoquée étant donné la baisse générale de l’activité économique. Avec une visibilité quasi nulle, puisqu’on ne sait même pas quand le jeu va reprendre.

La question inquiète en haut lieu. Selon Gérard Lopez, l’UEFA étudie ainsi la piste d’« un seul mercato au lieu de deux, mais sur quatre mois ». Cela pourrait permettre aux clubs de se reconstruire et de retrouver des perspectives en ne cédant plus, cette fois, à l’urgence.
ce message ne vient pas de moi
Avatar de l’utilisateur

Giallo
 
Retour

Messagepar manulosc » 30 Juin 2020, 22:36

Lopez serait sur le point de reprendre le club portugais de boavista
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Messagepar nicobungy » 30 Juin 2020, 23:27

Buena vista social club !!
Bien joué Manu ! on va pouvoir fumer le cigare !
Avatar de l’utilisateur

nicobungy
 
Retour

Messagepar manulosc » 01 Juil 2020, 16:04

Je parle du club de foot hein pas de musique
Avatar de l’utilisateur

manulosc
 
Retour

Précédent

Retour vers Forum



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : ChevalierBlanc, Deub, Google [Bot], Majestic-12 [Bot], manulosc, ursulet et 24 invité(s)